Un Elève Allophone Nouvellement Arrivé (eana)





télécharger 355.94 Kb.
titreUn Elève Allophone Nouvellement Arrivé (eana)
page1/6
date de publication01.11.2017
taille355.94 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > documents > Documentos
  1   2   3   4   5   6
GUIDE PEDAGOGIQUE

Accueillir et Scolariser

Un Elève Allophone Nouvellement Arrivé (EANA)

dans le Secondaire en Vendée

Antenne Départementale de la Vendée

CASNAV de Nantes.


SOMMAIRE
1. Extraits des textes officiels……………………………………………….. 3

2. Fiche-type d’accueil ………………………………………………….........4

3. Evaluation…………………………………………………………….….....6

3.1. Evaluation initiale………………………………………......……..6

3.2. Evaluation en classe en cours d’année…………………………….8

  • Toutes matières…………………………………9

  • Le français de façon transversale……………..10

  • Le français en cours de français………………11

  • Le français en mathématiques………………...13

4. L’orientation……………………………………………………...……......14

4.1. L’orientation en fin d’année scolaire

4.2. L’orientation vers des dispositifs particuliers

5. Pédagogie………………………………………………………......……...15

5.1. Principes généraux……………………………………………....15

5.2. Projet personnalisé ou PPRE………………………………..…..16

5.3. Outils – Sitographie………………………………………...……22

5.4. Progression des actes de communication………………...………23

5.5. Progression lexicale………..………………………………...…..29

5.6. Progression grammaticale…………..……………………………31

5.7. Orthographe de base …………………………………………….34

5.8. Consignes fréquentes …………………..…………………..……39

5.9. Le français en classe de français………..………………….. …...40

5.10. Le français en classe de mathématiques ………….. ……...……42

5.11. Le français en classe d’histoire-géographie..……… …… ..……43

5.12. Le français en classe de SVT…………. ………….. ..………….44

6. Dossier Commission Cas Particuliers Pré-affectation Post 3ème EANA..….45

* Nos remerciements à l’antenne CASNAV (Centre Académique pour la Scolarisation des enfants Allophones Nouvellement Arrivés et des enfants issus de familles itinérantes et de Voyageurs) du Mans pour leur aimable autorisation d’utiliser des extraits de leur guide comme base du nôtre. Ils seront référencés par un astérisque.


Extraits des textes officiels en vigueur1
- « L’EANA ne constitue pas un coût voire un fardeau, un problème de plus, mais est d’abord un investissement et un levain sur lequel on aurait tort de ne pas s’appuyer. Les migrants ont depuis longtemps constitué une part importante de la population française. La nation française s’est construite et continue d’exister dans le monde au travers des valeurs d’accueil et d’intégration. Au demeurant, comme enfant vivant sur le territoire français, il a droit à l’éducation.

La réflexion sur l’intégration et l’apprentissage des EANA interroge notre capacité à prendre en charge les élèves à besoins éducatifs particuliers. La réussite de tous les élèves par la différenciation, l’individualisation des parcours et l’intégration de la différence passe par la reconnaissance des compétences langagières et plurilingues de ces élèves, compétences acquises dans un milieu non scolaire ou dans un autre système scolaire. L’accueil de l’EANA permet à notre système éducatif de progresser en répondant aux finalités de l’école démocratique.

C’est un véritable laboratoire de la capacité du système scolaire français à inclure et faire réussir tous les élèves. »
  Les systèmes scolaires les plus performants pour la réussite des enfants de migrants ont établi des dispositifs qui mobilisent l’ensemble des acteurs de l’école, ainsi que des politiques d’accueil intégrées, (quartier, ville, autres services régaliens..) et non pas périphériques. Une UPE2A dans un collège et une UPE2A dans une école, quelle qu’en soit la configuration (…) n’est jamais « juste une classe », mais bien un dispositif qui concerne tout l’établissement et tous ses adultes (y compris vie scolaire, Association Sportive, Action culturelle, Accompagnement éducatif…).

Partout où un établissement a pu constituer une culture de l’accueil, c’est l’ensemble du public qu’il scolarise qui en a bénéficié, car l’amélioration de la prise en charge didactique et pédagogique à laquelle obligent les EANA profite in fine à chaque élève. »

2. Fiche-type d’accueil


  1. DANS UNE SALLE AU CALME :







  • On pourra s’aider d’un court-métrage sur ‘qui fait quoi en collège et en lycée ?’ qui sera interrompu fréquemment pour la traduction et l’échange. Suivant l’angle choisi, on pourra sélectionner d’autres vidéos sur le site du Ministère. Il est à noter qu’il sera utile de revenir sur cette compréhension des rôles de chacun un peu plus tard dans la scolarisation de l’élève, en cours de FLS, sous forme ludique par exemple.




  • Remettre le cahier de correspondance dans lequel on colle l’organigramme.

Signaler à l’élève l’importance de l’avoir toujours avec lui.


  • Expliquer le mode de fonctionnement du dispositif spécifique que l’établissement prévoit de mettre en place à partir de l’emploi du temps de l’élève également collé dans le cahier de correspondance.

NB : A chaque évolution de cet emploi du temps, le fournir et le faire coller immédiatement.


  • Bien préciser jours de cours et horaires et remettre le calendrier des vacances.




  • Indiquer le mode de communication avec les représentants légaux :


-Recommander aux parents de se déplacer lorsqu’ils ont une interrogation concernant la scolarité de leur enfant, en entourant devant eux, sur l’organigramme, la personne à venir rencontrer en priorité.
-Leur demander de téléphoner, au numéro que vous entourez devant eux sur le cahier de correspondance, en cas d’absence de l’élève. (Mimer la scène devant eux avec des mots simples. Exemple : « Allo, prénom, nom du jeune, malade. Merci ».)
-Leur signaler de prendre rendez-vous avec le COP en 4ème/3ème pour aider le jeune à réfléchir à son orientation,

-Leur mentionner la possibilité de rencontrer l’assistante sociale en précisant brièvement son rôle.

-Mentionner le service médical scolaire.

(Demander éventuellement un bilan sanitaire à l’infirmière ou au médecin scolaire si des troubles apparaissent.)


  • Présenter ensuite les services péri-scolaires propres à l’établissement :

Restauration scolaire, Etude du soir, UNSS, clubs, dispositifs d’accompagnement à la scolarité...




  1. EN VISITANT LES LIEUX (avoir en mains l’organigramme+trombinoscope et éventuellement le plan de l’établissement)




  • Il s’agit de faire visiter à l’enfant et à ses parents les lieux importants (bureaux de l’administration, salles de cours, CDI, restaurant scolaire, cour et emplacement où se range sa classe, toilettes…) ainsi que les personnes qu’il rencontrera souvent en faisant le lien avec l’organigramme + trombinoscope introduit précédemment.

  • Il peut être utile de rappeler à tous les personnels de l’établissement d’adresser une parole aux EANA lorsqu’ils les croisent.



Extrait des textes officiels :
« On apprend le français dans toutes les circonstances de la vie sociale et de la vie scolaire, tout adulte acteur du système éducatif porte une part de la responsabilité de l’enseignement de la langue. »

'L'enseignement du Français Langue de Scolarisation - Concepts-clé sur l'apprentissage du Français Langue de Scolarisation’, Octobre 2012.

3. L’évaluation

3.1 L’évaluation initiale
L’évaluation initiale cherchera à mettre en évidence :


  1. Les compétences scolaires construites dans la langue de scolarisation antérieure



A1. Diverses épreuves en langue maternelle (dite ‘langues d’origine’) pour les bons lecteurs dans leur langue :


  • Lecture-Compréhension (cycles III, utilisable avec des plus grands)


Passerelle en 15 langues’ (téléchargeable) 


  • Mathématiques :

-Evaluations non verbales 

-Maths sans parole, de JC Rafoni, Sceren (disponible auprès du CDDP)
-Tests en 30 langues et 6 niveaux (cycle 2, cycle 3, 6°, 5°, 4°, 3°) :

(autre adresse pour ces tests : http://galileo.crdp-aix-marseille.fr/mathsenaf/)


A2. Epreuves adaptés aux élèves à grand déficit scolaire et aux NSA (Non Scolarisés Antérieurement) :
Degré de familiarisation avec l’écrit scolaire et le raisonnement logique non-verbal (outils du Premier Degré)


  • Graphisme :

-Copie d’une phrase ou d’un court texte (au choix du professeur)

ou exercices de graphisme si le jeune peine à copier.


Diverses épreuves consistant à poursuivre des séries (progressions, algorithmes…)- Structuration du temps ; - Structuration de l’espace.


  • Lecture-déchiffrage :

‘Là où sont nos paires’, disponible en 45 langues.



  • Lecture-Compréhension (correspondant à du cycles II de primaire) :

Passerelle en 15 langues’ (téléchargeable) 


  1. Les savoir-faire en langue française, le cas échéant 


Outils au choix du professeur ou par exemple le Test de Francophonie du casnav d’Aix-Marseille (début de collège plutôt).


  • Expression orale :

- Répondre à des questions simples.

- Exécuter de consignes simples liées à l’environnement scolaire.

- Epreuve de vocabulaire consistant à nommer des objets usuels.


  • Lecture et compréhension écrite :

- Epreuve de lecture et de compréhension écrite, lecture de textes explicites, implicites, de phrases, de mots, de sons, de lettres…


  • Expression écrite :

- Commentaire d’une image illustrant une scène de la vie courante

- Rédaction d’une carte postale à adresser à un ami.

C. Les savoir-faire en langues étrangères
- Lecture et commentaire de texte,

- Réponses à des questions simples.
NB :

Le document-ressource d'Eduscol mentionne le fait d'autoriser les équipes d’enseignants à « valider d’emblée les paliers antérieurs quel que soit le niveau de langue en fonction des compétences et connaissances acquises antérieurement. »



    1. Évaluations prévues par l’enseignant dans la classe en cours d’année :


-« La seule manière de procéder, c’est de toujours créditer l’élève de sa marge de progression, y compris dans les évaluations et procédures d’orientation. Les évaluations scolaires des EANA sont forcément dérogatoires par rapport au « pot commun » et, dans les mêmes classes, ils ne sont pas notés comme les francophones.
Cette opération, à laquelle certains enseignants répugnent en arguant de l’égalité nécessaire entre élèves, paraît pourtant indispensable à l’équité.

Si l’ensemble du public scolaire était évalué sur des compétences partielles positives en français, ce problème ne se poserait pas. Mais le niveau de compétence attendu dans le second degré, reste le plus souvent un niveau expert, c'est-à-dire la maîtrise totale de la compétence. En d’autres termes, le professeur attend de l’élève une maîtrise de la langue analogue à la sienne, et note davantage, par défaut, ce qui n’est pas dans les productions que ce qui s’y trouve. »

'L'enseignement du Français Langue de Scolarisation - Concepts-clé sur l'apprentissage du Français Langue de Scolarisation’, Octobre 2012.
L’évaluation concerne d’une part l’apprentissage de la langue française que l’élève effectue et d’autre part les compétences scolaires qu’il acquiert, comme les autres élèves, en fonction du Projet mis en place.
-Donner à l’élève les mêmes documents d’évaluation (livrets ou bulletins de notes) que ceux utilisés dans la classe, mais adapter les commentaires et les notes à sa situation particulière.
-Se référer à une grille de compétences en langue française
(cf outil extrait du Guide de Scolarisation du casnav de Lille par exemple,

fiche 28 p. 59 (Attention erreur : affiche p.62 en ligne) 
ou Le Portfolio Progressif des Langues de Bordeaux 
  1   2   3   4   5   6

similaire:

Un Elève Allophone Nouvellement Arrivé (eana) iconBruno ducoux ostéopathe D. O. Mrof introduction
«L’expérience, ce n’est pas ce qui arrive à l’individu mais ce que l’individu fait de ce qui lui arrive» 13

Un Elève Allophone Nouvellement Arrivé (eana) iconA. T. Still
«L’expérience, ce n’est pas ce qui arrive à l’individu mais ce que l’individu fait de ce qui lui arrive» 13

Un Elève Allophone Nouvellement Arrivé (eana) iconAccueil des eleves nouvellement arrives en france de 6 a 11 ans bo...

Un Elève Allophone Nouvellement Arrivé (eana) icon«Evaluer les élèves nouvellement arrivés en France (enaf) dans les...
«Evaluer les élèves nouvellement arrivés en France (enaf) dans les classes ordinaires du 2nd degré»

Un Elève Allophone Nouvellement Arrivé (eana) iconL’anneau de la Mémoire
«clés en mains». La tentation est alors grande pour l’élève de reprendre tels quels ces travaux sans faire preuve d’esprit critique....

Un Elève Allophone Nouvellement Arrivé (eana) iconNote de travail (pour la réunion du 4 juillet 2012) «Des eleves pas si primaires que ça»
«l’Éleve» apparait comme une figure seconde de la scène médiatique scolaire, moins par la faiblesse des occurrences [la forme élève(s)...

Un Elève Allophone Nouvellement Arrivé (eana) iconBibliographie m arrive, F. Gadet, M. Galmiche (1986)

Un Elève Allophone Nouvellement Arrivé (eana) iconIntroduction à l’histoire du droit
«princeps» de la «Respublica Romana» : le premier de la République romaine. On arrive dans la période impériale

Un Elève Allophone Nouvellement Arrivé (eana) iconManuel de l’élève

Un Elève Allophone Nouvellement Arrivé (eana) iconFiche eleve : les nouvelles conflictualites






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com