D) Atelier de lecture historique (L2-L3)





télécharger 80.67 Kb.
titreD) Atelier de lecture historique (L2-L3)
date de publication09.11.2017
taille80.67 Kb.
typeAtelier
h.20-bal.com > documents > Atelier
COURS 2ème SEMESTRE 2006-2007

I - Enseignements méthodologiques
a) Initiation – Dissertation – Commentaire (rattrapage L1)

  • Rattrapage, nouveaux étudiants

mardi 9h-12h & 15h-18h & mercredi 12h-15h

Michel Puzelat et Patrice Péveri

«  La France du beau XVIème siècle »
b) « Les documents de l’historien » (L1)



  • lundi 9h-12h

Sylvain Pattieu


  • mardi 9h-12h

Patrice Péveri


  • vendredi 15h-18h

Aurélien Poidevin
Vendredi 15h-18h

Virginie Adane


c) Atelier d’écriture (L1-L2-L3)



  • lundi 9h-12h

Jean Bérard

d) Atelier de lecture historique (L2-L3)


  • Jeudi 15h-18h

Régis Forgeot

II – Cours L1 – L2

Ancienne



  • mercredi 9h-12h

Claudia de Oliveira

Intro : « Introduction à l’histoire romaine»
Ce cours d’introduction, après avoir retracé les grands événements et la chronologie des premiers siècles de Rome, se concentrera sur une période essentielle : de 340 à 133, comment Rome s’est-elle transformée d’une cité du Latium de 740 km2 en un territoire à la fois européen, africain et bientôt asiatique ? Quelles profondes mutations cette fabuleuse expansion a-t-elle entraînées dans l’idéologie du pouvoir, dans la conception de la citoyenneté et du territoire ? Comment la République romaine a-t-elle mis en place les structures de l’Empire ?

Bibliographie indicative

Manuel : M. Bordet, Précis d’histoire romaine, Armand Colin, Paris, 2003

C. Nicolet, Rome et la conquête du monde méditerranéen, nouvelle Clio, PUF, Paris, 2004 (réédition)

D. Roman, Rome, la République impérialiste (264-27 av. JC), Ellipses, Paris, 2000.


  • jeudi 12h-15h

Anne Daguet-Gagey & Giusto Traina

Question : « L’Empire romain et les Chrétiens  (Ier – Ve ap. JC)»

A. Daguet-Gagey assurera la première partie du cours, G. Traina la seconde.

On étudiera les débuts du christianisme dans l’Empire romain en analysant à la fois l’expansion et l’organisation des communautés ainsi que les relations des chrétiens avec l’Etat romain. La longue période envisagée permettra de voir comment cette religion, contemporaine des débuts de l’Empire romain, se transforme d’un épiphénomène en religion d’Etat.

Bibliographie

M. Simon – A. Benoît, Le judaïsme et le christianisme antique, d’Antiochus Epiphane à Constantin, coll. Nouvelle Clio, PUF, 1998.

P. Maraval, Le christianisme de Constantin à la conquête arab, coll. Nouvelle Clio, PUF, 2001.

Mardi 15h-18h
Brigitte Le Guen

Introduction : « Introduction au monde grec aux IIe et Ier millénaires av notre ère.

Ce cours a pour objet d’initier les étudiants à la découverte du monde hellénique, i.e. de l’espace géographique dans lequel les grecs se sont tour à tour implantés et des différentes phases qui ont marqué leur civilisation.

Dans ce cadre on abordera la question de l’arrivée des Grecs dans le milieu égéen au IIème millénaire jusquà la conquète par Rome des grandes monarchies hellénistiques, issues du démantèlement de l’Empire d’Alexandre le grand.

On s’intéressera plus particulièrement à définir ce que c’est « qu’être grec» et vivre en cité, mais aussi aux caractéristiques propres des divers régimes politiques, à leur coexistence et/ou succession dans le temps, ainsi qu’à leurs succès et échecs respectifs devant les armées romaines à la fin du Ier millénaire.
Bibliographie (manuels de base au choix)

M.CL AMOURETTI et F.RUZE, Le monde grec antique, Paris, 1995 (rééd.),Hachette

M.KAPLAN(dir.), Le monde grec, Paris, 1995,Coll.Grand Amphi, éd, Bréal

CL.MOSSE,A.GOURBEILLON, Précis d’histoire grecque, Paris, 1990, A.Colin

CH. PEBARTHE, Introduction à l’histoire grecque, 2006

Médiévale


  • mardi 12h-15h

Antoine Borrut

Intro : « Introduction à l’histoire du Moyen âge occidental Ve – XVe siècles »

Le cours propose une initiation à l’histoire de l’Europe médiévale, de la chute de l’Empire romain d’Occident (476) à la découverte du Nouveau Monde (1492).

Bibliographie

- M. Balard, J-P. Genet, M. Rouche, Le Moyen âge en Occident, Histoire université, Hachette, Paris, 1990

- P. Contamine, Le Moyen âge, le roi, l’église, les grands, le peuple (481-1514), Seuil, Paris, 2002

- C. Vincent, Introduction à l’histoire de l’Occident médiéval, Le Livre de Poche, Paris, 1995.


  • mercredi 9h-12h

Boris Bove

Question : «La genèse de l’Etat moderne, de Philippe Auguste à Louis XI »

L’effondrement de l’Empire romain au Ve siècle fait disparaître avec lui et pour longtemps la notion Etat et la distinction entre public et privé. Le pouvoir politique médiéval se construit donc sur d’autres bases, résolument personnelles avec la vassalité puis la variante féodale. Etat et distinction entre le roi et la couronne réapparaissent néanmoins progressivement à partir du XIIIe siècle, contribuant à affermir l’autorité du souverain. Toutefois cette renaissance ne s’est pas faite sans peine ni de manière linéaire car elle a suscitée beaucoup de résistance de la part de la société politique qui était attachée à ses « libertés ». On étudiera donc la genèse parfois sereine (Philippe Auguste, Saint-Louis) parfois tourmentée (Philippe le Bel, Charles VII) et les reflux ‘Louis X, Charles V et Charles VI) selon les moments du développement de l’Etat. On verra aussi les bouleversements idéologiques et sociaux que ces transformations entraînent.

Bibliographie

Indispensable de lire avant le cours J. Kerherve, Histoire de la France, naissance de l’Etat moderne 1180-1492, Paris, Hachette (Carré Histoire), 1998.



  • mercredi 15h-18h

Antoine Borrut

Question : «  Histoire et historiographie des premiers siècles de l’islam (VIIe-Xe siècles)

Le cours se concentre sur une période allant de la naissance de l’islam au morcellement de l’empire islamique au Xe siècle, en insistant plus particulièrement sur la période prophétique et les califats omeyyades puis abbassides. Devant les problèmes spécifiques posés par les sources musulmanes pour les débuts de l’islam, le cours mettra aussi l’accent sur les questions historiographiques, tant anciennes que modernes.

Bibliographie

- J. Burlot, La civilisation islamique, Hachette, Paris, 1990

- C. Cahen, l’islam des origines au début de l’Empire ottoman, Pluriel, Paris, 1997

- D. et J. Sourdel, Dictionnaire historique de l’islam, Paris, PUF, 1996.


  • jeudi 9h-12h

Laurence Moulinier

Intro : «Introduction à l'histoire du Moyen Âge occidental »

Le manuel le plus commode pour aborder cet E.C. est toujours l’ouvrage de

M. BALARD, J.-PH. GENET, M. ROUCHE, Des Barbares à la Renaissance, Paris, Hachette, 1973, souvent réédité, et récemment sous le titre de : Le Moyen Age en Occident, Paris, Hachette, 1991.

On lira aussi avec profit, avant d’aborder le cours :

Catherine VINCENT, Introduction à l’histoire de l’Occident médiéval, Paris, Livre de Poche, 1995.

 
Moderne


  • lundi 12h-15h

Benjamin Lellouch

Intro : «Le monde de Charles Quint 1519-1556 »

Empire – Pays-Bas - Espagnes – Italies - Amériques

Bibliographie

Jean-Michel Sallmann, Charles Quint, l’Empire éphémère, Payot, 2004, rééd.


  • mardi 12h-15h

Jean-Pierre Duteil

Intro : «L’Europe au XVIIe siècle »

Le cours présente les institutions, la société et l’économie de la péninsule ibérique, des Pays-Bas, de l’Empire et de la Grande-Bretagne au cours du 17e siècle. Une large place est faite aux relations internationales sous leurs diverses formes : guerres, mais aussi relations commerciales et culturelles.

Bibliographie

F. Lebrun, Le 17e siècle, Paris, A. Colin, rééd. 2004

B. & M. Cottret, Histoire politique de l’Europe, Gap, Ophrys.



  • mardi 15h-18h

Line Sallmann

Intro : « L’Europe au XVIe siècle »

Après l’étude des grands phénomènes fondateurs de l’Europe moderne (les voyages de découvertes, l’humanisme, la Réforme et la Renaissance), nous étudierons les régimes politiques des principaux états européens et les relations internationales.

Bibliographie

Marie-Louise Pelus-Kaplan, L’Europe du XVIe siècle, Paris, 1998 ; Hachette supérieur, coll. Les fondamentaux ;

Michel Cassan, L’Europe au XVIe siècle, Paris, 1999, Sedes, coll. Campus Histoire.



  • mercredi 9h -12h

Line Sallmann

Question : «Economie et société dans la France d’Ancien régime »

Bibliographie 

Pierre Goubert, Les Français et l’Ancien Régime, tome 1, la société et l’Etat, Paris, 1984, A. Colin. 

  • jeudi 12h -15h

Benjamin Lellouch

Question : « La France de 1515 à 1652 »

Bibliographie

Joël Cornette, Histoire de la France. L’affirmation de l’Etat absolu 1492-1652, Paris, Hachette, 2006.


  • vendredi 15h 18h

Virginie Adane

Documents del’historien
Contemporaine



  • lundi 12h -15h

Philippe Verheyde

Question : « La France de Vichy »

Il s’agira d’étudier la naissance, les formes et les évolutions d’un nouveau régime - né de la défaite de 1940 et de l’occupation - dans tous ses aspects : politiques, économiques et sociaux. On s’intéressera également aux grands débats historiographiques, et aux enjeux de mémoire, qui ont agité – et agitent toujours - la société française sur cette question.

Bibliographie indicative

Jean-Pierre Azéma, De Munich à la Libération, Points-Histoire, Seuil, 1979

Jean-Pierre Azéma et François Bédarida, Vichy et les Français, Fayard, 1992

Robert Paxton, La France de Vichy 1940-1944, Seuil, Points-Histoire, 1973 (rééd.)


  • mercredi 12h-15h

Daniel Lefeuvre

Intro : «  Histoire des colonisations européennes 1815-1914 »


  • jeudi 9h-12h

Philippe Minard (EC aussi comptabilisable en Histoire Moderne)

Question : «Travail et pauvreté (France, Angleterre et colonies, 1750-1860)

La première révolution industrielle est souvent associée à l’idée de naissance de la clase ouvrière et de crise sociale : paradoxalement, le développement du travail manufacturier engendre de nouvelle formes de pauvreté. On verra à la fois comment l’industrialisation change la société et comment se forment de nouvelles manières de penser le ‘travail’ et la ‘pauvreté’ tandis que dans les colonies dominent l’esclavage et le travail servile.
Bibliographie

J.-P. Daviet, Nouvelle histoire économique de la France contemporaine : tome 1 : L’économie pré-industrielle, Paris La Découverte, « Repères », 1993.

P. Verley, La première révolution industrielle 1750-1880, Paris, A. Colin, « Synthèses » 1999

A. Dewerpe, Le monde du travail en France 1800-1950, Paris, A. Colin, « Cursus », 1989

R. Castel, Les métamorphoses de la question sociale. Une chronique du salariat, Paris, Fayard, 1995, rééd. Poche Folio-Essais n° 349.


  • jeudi 12h-15h

Caroline Douki

Question : «L’Europe du Sud XIXe-XXe siècles »

Les pays de l'Europe du Sud (Espagne, Italie, Grèce), ont-ils une histoire particulière par rapport à celle du reste de l'Europe ? Ils présentent en tout cas au XIXe siècle, et souvent pour longtemps, des traits spécifiques: problèmes de développement économique, morcellement politique ou forts régionalismes, fréquence de la violence dans la vie publique, unification nationale tardive ou mal acceptée, émigration massive à l'étranger… Après avoir présenté la longue persistance de ces héritages historiques, le cours montrera comment ces sociétés sont entrées de façon brutale dans la modernité politique et économique au XXe siècle, en passant notamment par des phases de guerres civiles et de dictatures. On pourra alors étudier comment, à partir de ces expériences historiques particulières, chacun de ses pays a connu dans la seconde moitié du XXe siècle, selon des rythmes très décalés, une transition vers la démocratie et l'intégration européenne.

Orientations bibliographiques :

GIRAULT René, Peuples et nations d'Europe au XIXe siècle, Paris, Hachette, 1996.

BERSTEIN Serge (éd.), La démocratie libérale, (t. 3 de l'Histoire générale des systèmes politiques), Paris, PUF, 1998.

MILZA Pierre, Les fascismes, Paris, Imprimerie Nationale, 1985.

Anne Dulphy, Histoire de l'Espagne de 1814 à nos jours. Le défi de la modernisation, Paris, Nathan-Université, 1992.

Gilles Pécout, Naissance de l'Italie contemporaine (1770-1922), Paris, Nathan-Université, 1997.

Serge Berstein, Pierre Milza, L'Italie contemporaine du Risorgimento à la chute du fascisme, Paris, Armand Colin, 1995

  • vendredi 9h-12h

Sylvain Pattieu

Intro : « Introduction à l’histoire sociale de la France, XXe siècle »

III – Sciences auxiliaires



  • mardi 18h-21h

Rollins Guild

« Méthodes de l’archéologie »

Recherches sur le terrain pour comprendre des objets, structures, paléo-environnements et chronologies. Un dossier iconographique, avec bibliographie sera fourni.



  • lundi 12h-15h

Anne Daguet-Gagey

« Introduction à l’épigraphie et à la numismatique romaine » (L3)

Ce cours s’adresse aux étudiants ayant déjà fait du latin ; il vise à montrer l’intérêt que l’étude des inscriptions (épigraphie) et des monnaies (numismatique) représente pour l’histoire de l’Empire romain (Ie – IIIe s. ap. JC). Idéologie impériale, institutions, religion, urbanisme seront les domaines successivement envisagés, à partir de ces documents qui sont le complément indispensable des sources littéraires.

Bibliographie

J.-N. Corvisier, Sources et méthode en histoire ancienne, Paris, PUF, 1997

P. Corbier, L’épigraphie latine, coll. « Campus », Paris, Sedes, 1998.


  • mardi 12h-15h

Claudia de Oliveira

« Histoire grecque » (L2-L3-M)

Ce cours s’adresse aux étudiants débutants et confirmés. Il consistera en un apprentissage de la lecture, de la grammaire et de la traduction. Ce dernier travail se fera essentiellement sur la Constitution d’Athènes du Pseudo-Aristote et donnera lieu en même temps à un commentaire historique de ce témoignage essentiel sur l’histoire politique athénienne.

Bibliographie

Le manuel sera indiqué à la rentrée

Aristote, Constitution d’Athènes, Les Belles Lettres (poche)

Il est très recommandé de se procurer un dictionnaire grec-français (Bailly plutôt que Magnien-Lacroix).


  • mardi 15h-18h

Brigitte Le Guen (L1-L2)

Histoire ancienne

« Culture et religion dans le monde grec à l’époque hellénistique »

A l’époque hellénistique (323-31 avant notre ère) correspond une période d’extension maximale du monde grec qui atteint désormais, à l’Est, les frontières de l’Indus et, au Sud, la première cataracte du Nil. De la rencontre entre la civilisation grecque et les civilisations de l’Anatolie, du Proche-orient et de l’Egypte naissent une multitude d’échanges, notamment dans les domaines culturels et religieux, qui feront l’objet du cours.

Bibliographie indicative

- pour commencer : P. Briant, Alexandre le Grand, Que sais-je ? , 2002, (5ème édition)

E. Will, C. Mossé, P. Goukowsky, le monde grec et l’Orient, PUF, 1990, 3ème édition

- pour approfondir : Cl. Préaux, Le monde hellénistique, coll. Nouvelle Clio, PUF, 1988, 2ème édition



  • mardi 15h-18h

Boris Bove

« Initiation à la paléographie, codicologie et diplomatique » 

Il s’agit d’une initiation à des sciences auxiliaires de l’histoire médiévale : la paléographie qui permet de déchiffrer les écritures anciennes, la codicologie qui permet de comprendre l’histoire des vieux manuscrits et la diplomatique qui explique les modalités de rédaction des actes officiels anciens. Cet enseignement a pour vocation de préparer les étudiants envisageant de faire un master en histoire médiévale à la lecture des sources. Il sera donc résolument pratique, avec de nombreux entraînements durant les cours. Mais il sera aussi l’occasion d’introduire sous un angle technique original à la culture médiévale et donc susceptible d’intéresser tous les amoureux de cette période. Pour se faire une idée de cet univers, on lira avec profit les 4 premiers chapitres de :

O. Guyotjeannin, Les sources de l’histoire médiévale, Le Livre de Poche, 1998.

IV – EC libre


  • jeudi 15h-18h

Rollins Guild

« Art, Architecture, Archéologie en Allemagne et en France Ixe – XIIe siècles »

L’émergence des palais, châteaux et bourgs fortifiés : problème de méthodologie. Un dossier iconographique, avec bibliographie, sera fourni.

V – Cours fondamentaux « Périodes » (L3)


  • lundi 15h-18h

Christophe Pébarthe

Histoire ancienne

« L’économie des cités grecques de la naissance de la monnaie à la fin de l’époque hellénistique »

L’économie des cités grecques a donné lieu à de très nombreux ouvrages et articles. Elle continue encore aujourd’hui à opposer les historiens sur des éléments non moins essentiels que le sens même du mot « économie ». Si nul ne doute que les Grecs cherchaient à ne pas gaspiller leurs ressources et à acquérir celles qui leur manquaient au moindre coût, qu’ils produisaient, distribuaient et consommaient des biens qu’ils considéraient comme des richesses, il n’est pas certain que ces activités constituèrent un domaine autonome. Autrement dit, existait-il en Grèce ancienne une sphère économique dans laquelle oeuvraient la maximisation du profit, l’offre et la demande et la rationalité économique ?

Bibliographie

  • pour commencer : Christophe Pébarthe, Introduction à l’histoire grecque XIIe –fin Ive siècle, Belin, coll. Atouts, Paris, 2006, (chapitre 10)

  • pour approfondir : A. Bresson, La cité marchande, Bordeaux, 2000.

R. Descat, « l’économie » in P. Briant et R. Descat (éds), Le monde grec aux temps classiques, tome 1, le Vème siècle, Paris, 1995 (pp. 295-352)

M. I. Finley, L’économie antique, Paris, 1975

L. Migeotte, l’économie des cités grecques, Paris, 2002.



  • lundi 15h-18h

Danielle Tartakowsky

Histoire contemporaine

«  Mobilisation collective et manifestations de rue en Europe, 1880 à nos jours »

Cet EC analyse l’émergence de cette forme d’expression politique qu’est la manifestation e rue en tant qu’elle est distincte des émeutes et des révolutions. Elle tentera de mettre en évidence l’existence d’une spécificité française en procédant à des analyses comparatives avec le reste de l’Europe et montrera comment et pourquoi cette spécificité tend à décliner.

Bibliographie

- Danielle Tartakowsky, Le pouvoir est dans la rue, crises politiques et manifestations de rue en France, Paris, Aubier, 1997.

- Danielle Tartakowsky, La manif en éclats,Paris, La Dispute, 2004.


  • mardi 9h-12h

Jacques Portes

Histoire extra – européenne

« Les Etats-Unis d’Amérique… »


  • mercredi 12h-15h

Joël Cornette

Histoire moderne

« La France des guerres de religion (1562-1629) 

  • jeudi 15h-18h

Philippe Minard

Histoire moderne

«L’invention du libéralisme : Angleterre et France au XVIIIe siècle »

Entre la révolution anglaise de 1688 et la révolution française de 1789, le XVIIIe siècle a vu la remise en cause de l’ordre traditionnel des sociétés d’Ancien Régime, et l’essor d’une nouvelle organisation des pouvoirs et des structures économiques et sociales : c’est l’avènement du libéralisme, dont a hérité notre monde contemporain. On verra comment cette révolution tantôt silencieuse, tantôt brutale, née en Angleterre, s’est peu à peu développée en France, à la fois dans l’ordre économique et dans l’ordre politique.

Bibliographie

- Pierre Rosanvallon, Le libéralisme économique, Histoire de l’idée de marché, Paris, Points-Seuil, 1989 ;

- Elisabeth Tuttle, Les îles britannique à l’âge moderne 1485-1783, Paris, Hachette, Carré-Histoire, 1996 ;

- François-Charles Mougel, L’essor de la puissance anglaise 1760-1832, Paris, Hatier, 1972 ;

- Joël Cornette, Histoire de la France. Absolutisme et Lumières, 1652-1783, Paris, Hachette, Carré-Histoire, 4e édition revue 2005 ;

- Daniel Roche, La France des Lumières, Paris, Fayard, 1993.



  • vendredi 9h-12h

Laurence Moulinier

Histoire médiévale

«Histoire religieuse de l’Occident médiéval »

On s’intéressera ici à l’histoire de l’Eglise en tant qu’institution, ainsi qu’aux différentes attitudes et formes de sensibilité religieuses de l’homme médiéval, au-delà des groupes restreints formés par les clercs, les religieux et les religieuses. L’essentiel du cours portera sur l’histoire du catholicisme, mais on tâchera d’évoquer aussi, selon le temps, les phénomènes religieux extérieurs au christianisme ou dissidents, comme le judaïsme ou les hérésies.

Une bibliographie commentée sera fournie au début du cours, mais on peut déjà consulter :

Jean CHELINI, Histoire religieuse de l’Occident médiéval, Paris, Armand Colin, 1969, rééd. Hachette, 1991.

André VAUCHEZ, La spiritualité du Moyen Age occidental. VIIIe-XIIIe, rééd., Paris, Seuil, 1995.

André VAUCHEZ, dir. et al., Histoire du christianisme, Paris, Fayard-Desclée; volume V, Apogée de la papauté et expansion de la Chrétienté (1054-1274), 1990; volume VI, Un temps d'épreuves (1274-1449), 1993.

Jacques LE GOFF, René RÉMOND, dir., Histoire de la France religieuse, Paris, Éditions du Seuil; volume 1, Des origines au XIVe siècle, 1988; volume 2, XIVe-XVIIIe siècles, 1988.

 


  • vendredi 12h-15h

Michèle Riot-Sarcey

Histoire contemporaine

« Qu’est-ce que le genre ? genre et politique »



  • vendredi 12h-15h

Daniel Lefeuvre

Histoire contemporaine européenne

« Les décolonisations européennes » 

similaire:

D) Atelier de lecture historique (L2-L3) iconAtelier de Lecture / Ecriture. Principe de l’atelier d’écriture
«mal du siècle»… on trouve le romantisme dans tous les genres (poésie, théâtre, récits) : Chateaubriand, Aloysius, Bertrand

D) Atelier de lecture historique (L2-L3) iconLecture historique dialoguéE

D) Atelier de lecture historique (L2-L3) iconChapitre 1: Le patrimoine: Lecture historique

D) Atelier de lecture historique (L2-L3) icon«Regards historiques sur le monde actuel.»
«Les mémoires : lecture historique. Étude : L’historien et les mémoires de la guerre d’Algérie.»

D) Atelier de lecture historique (L2-L3) iconAtelier Lecture
«J’aimerais être aimée même quand je sors mes épines !» Aujourd’hui encore, quand je reçois ou que j’offre des roses, je songe à...

D) Atelier de lecture historique (L2-L3) iconPrix du projet de documentaire historique des rendez-vous de l’histoire
«Prix du Projet de documentaire historique». Ils s’ajoutent aux trois autres grands prix décernés par le festival: le «Prix des Rendez-vous...

D) Atelier de lecture historique (L2-L3) iconMémoires de la guerre d’Algérie. Historiens
«Les mémoires : lecture historique. Étude : L’historien et les mémoires de la guerre d’Algérie.»

D) Atelier de lecture historique (L2-L3) iconLe programme d’histoire nous précise que les connaissances des personnages...
«raconter» l’histoire. Ils fournissent la matière d’ateliers de lecture historique

D) Atelier de lecture historique (L2-L3) iconAtelier «intégration linguistique» 10 Atelier «intégration professionnelle»

D) Atelier de lecture historique (L2-L3) iconIi / De la Révolution au Second Empire La loi le chapelier
...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com