Histoire du nouvel ordre mondial et de la franc-maçonnerie la fraternité de la mort





télécharger 185.2 Kb.
titreHistoire du nouvel ordre mondial et de la franc-maçonnerie la fraternité de la mort
page3/4
date de publication09.11.2017
taille185.2 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > documents > Documentos
1   2   3   4
Mayer Amschel Rothschild, le 16 juillet 1782.
A la fin du XVIIIe siècle, la première révolution des illuminati avait secoué toute la planète. L'action des frères redevint secrète mais, selon Jüri Lina, elle se poursuit dans le cadre du même plan jusqu'à l'explosion de la révolution d'octobre 1917.
Ainsi il prétend que les illuminati ont oeuvré pour que les U.S.A. s'inspirent du système bancaire des pays européens et confient l'émission et la circulation de leur monnaie à des organismes privés afin d'endetter l'État à des taux d'intérêt non maîtrisables !
Lincoln aurait refusé de confier les rênes de l'économie américaine aux Rothschild. Il aurait donc été assassiné, une fois la victoire sur les sudistes acquise, par un Illuminati - J.W. Booth, manipulé lui-même par un agent du clan Rothschild, J.P. Benjamin. A la même date, Albert Pike achevait l'infiltration de toutes les loges américaines et implantait son organisation secrète à Charleston, aujourd'hui toujours, capitale initiatique des États-Unis, et y introduisait les rites sataniques.
Le général assassin pendant la guerre de sécession, massacreur de sudistes et de noirs, fondateur et infiltrateur du Ku-Klux-Klan, le général Pike trône aujourd'hui aux U.S.A. où les « frères » lui ont érigé une magnifique statue au centre de Washington. La plaque insérée dans la statue présente le « brave » général comme un « soldat » et un « poète ». Les onze ministres de Kerensky étaient... francs-maçons. Toujours la même mafia criminelle internationale.
Le quartier général des opérations à réaliser afin d'instaurer le communisme, en 1917, se trouvait au 120 Broadway à New York. C'était la même adresse que E.H. Harriman, qui fit fortune dans les transports féroviaire, et qui allait être le père de deux futurs membres très influents des Skull and Bones. Il a négocié avec Theodore Roosevelt, franc-maçon, un financement pour des campagnes politiques et en échange, Roosevelt accepte de faire sénateur Chauncey Depew qui est lui membre des Skull and Bones (1856). Il sera alors un fervent supporter des chemins de fer et sera nommé par la suite embassadeur des Etats-Unis en France.
La fraternité à tous les étages.
Pour que de telles organisations révolutionnaires secrètes et criminelles puissent fonctionner, il faut absolument qu leur existence soit dissimulée. Ainsi, le secret dans les questions politiques est historiquement associé avec la contrainte et la révolution, toujours sanglante, sous couvert d' « humanisme ».
Derrière les évènements du 11 Septembre 2001, se profile le même type de prétexte afin d'imposer au monde, par la guerre, la violence verbale et visuelle, le vieux rêve de leur république universelle.
Avec à leur « passif » macabre, guerres mondiales, bombe atomique et autres massacres, croyez vous que ces sinistres personnages soient dérangés par le meurtre de quelques « pauvres » milliers d'innocents ? De simples petit détails, rien de plus. Par contre, le résultat obtenu est des plus efficace. Et encore une fois, derrière ces évènements, l'on retrouve toujours les mêmes acteurs : le CFR, le Bilderberg group, la Trilatérale, la franc-maçonnerie, les Skull and Bones.
Le « prétexte » idéal pour légaliser la force face à la « masse » des personnes noyées sous des flots d'informations mensongères. Et cette « information », dans sa majeure partie, est aussi directement liée et tenue par tous ces mêmes milieux !!! Franc-maçonnerie, bilderberg, Trilatérale et autre «Siècle».
« Notre secret demeure tel que le révélait un curieux petit ouvrage, aujourd'hui introuvable, publié à Bruxelles en 1774 : la franc-maçonnerie, ou révélations des mystères des francs-maçons (...) Il consiste à construire insensiblement une république universelle et démocratique dont la reine sera la raison et le conseil suprême, l'assemblée des sages. » Albert Lantoine, grand initié, dans : « Hiram au jardin des oliviers », p.300, cité par Jacques Ploncard d'Assac dans sa lettre politique n°202 de Décembre 1986. Seule la finalité de leur « conspiration » est importante.
Et l'on peut lire encore sur la « symbolique maçonnique », dans un chapitre intitulé « La légende d'Hiram et l'Esotérisme Luciférien » du livre de Robert Ambelain intitulé « Dans l'ombre des Cathédrale » : « Et à Hiram, il donne alors la tradition luciférienne... Or, la couleur verte est la couleur luciférienne... C'est également la couleur de Vénus. Et il est une tradition Indoue (rapportée par Annie Besant – qui succéda à Helena Blavatski - également), qui a trait à la descente des seigneurs de la Flamme. »
Puis, plus loin : « Enfin, cette apparition périodique d'un mage noir symbolique, nous rappelle celle des occultistes des deux lignées, qui, en France comme en Russie, parurent la veille des révolutions en ces deux pays ». (Robert Ambelain, Editions Bussière, 2001, réédition de l'édition de 1939.)
Il existe un mal pire et plus meurtrier que la persécution, c'est l'empoisonnement de la pensée.
Or, par les moyens les plus « officiels » que sont la presse, l'éducation, les affaires, l'industrie, les syndicats, la banque, les partis politiques, tous infiltrés par des membres de « sociétés secrètes », franc-maçonnerie, trilatérale, bilderberg et autres sectes, ces « sages » imposent leur nouvel ordre mondial. Ils fabriquent l'opinion, créent les intuitions et façonnent l'histoire à leur façon, aux Etats-Unis, mais aussi en France et sur le reste du monde.
Pour que leurs théories s'emparent des masses, il faut des moyens importants, techniques, financiers, un contrôle total de la presse, de l'éducation, de la communication, et distribuer l'information au public afin que toutes les informations soient orientées afin que les masses finissent par croire qu'un gouvernement mondial est la seule solution à beaucoup de problèmes.
Il ne faut jamais oublier qu'un parti politique reste toujours commandé par ses origines.
Les hommes qu'il groupe ont toujours en commun le même fond d'idées, les mêmes tendances intellectuelles, les mêmes instincts et les mêmes réactions. Ils vivent aux dépens de ceux qui les écoutent. Voici ce qu'observe Gary Allen dans son livre "None dare call it conspiracy" p 25-26 : « Karl Marx fut coopté par un groupe mystérieux qui s'appelait Ligue des Hommes Justes pour rédiger le Manifeste Communiste comme un attrape-nigauds destiné à séduire la population... Tout ce que Marx a vraiment fait a été d'adapter au goût du jour et de codifier exactement le programme et les principes révolutionnaires établis soixante-dix ans plus tôt par Adam Weishaupt, le fondateur des Illuminés de Bavière (Illuminati). C'est un fait certain et bien connu des spécialistes sérieux de ces problèmes, que la Ligue des Hommes Justes n'était qu'un succédané de l'Illuminisme, qui avait été obligé de disparaître dans la clandestinité après avoir été démasqué par l'irruption de la police bavaroise en 1786. »
Une note de Weishaupt ajoute : « Nous devons tout détruire, sans ménagement, en pensant seulement ceci : le plus possible et le plus vite possible. »
Weishaupt s'est fait initier à la loge maçonnique « Theodor zum guten Rat » à Munich, peu de temps après la fondation des Illuminés, et décida de faire des loges maçonniques son terrain de prédilection. Les Illuminés étaient très liés aux Rose-Croix dont ils se sont en grande partie inspirés pour leurs rituels.
Dans le cabinet de réflexion maçonnique, se trouve le « mot VITRIOL formé des initiales d'une devise attribuée aux anciens rose-croix. »(J. C. L, fils de la veuve.)


« En prenant possession de la loge de Bézier, sous le gouvernement du Maréchal, en 1941, la police découvrit le cadavre d'une fillette agée d'environ sept ans... (Je passe les détails)... Deux trous pratiqués dans le vertax permettait de suspendre ce cadavre au mur, ajoutant à l'horreur du spectacle... », « On pourra trouver deux reproduction photographiques du cadavre de la loge de Bézier dans les Documents maçonniques d'Aout 1942, p.23 ». « ...Mais dans tous les cabinets de réflexion, on trouve des cranes, des tibias, des tentures de deuil, des transparents lumineux faisant apparaître un corps d'homme, des silhouettes en matières luminescentes, des squelettes en fer forgé peint, etc »

(J. P. d'Assac, le secret des francs-maçons, 1983.)
« Vers 1650, la rose-croix était puissament organisée en Angleterre. C'est elle qui devait introduire dans la franc-maçonnerie le système des hauts grades, dits écossais. »
« C'est un vaste système théosophique, un christianisme ésotérique fortement influencé par l'hermétisme, la kabbale juive, le néoplatonisme et la gnose… On y trouve développés tous les thèmes classiques de l'ésotérisme (notamment la cosmologie sexuelle.) » (Serge Hutin, les sociétés secrètes, P.U.F)
C'est sans doute pour cela que l'on retrouve des pédophiles au Bilderberg, à la commission Trilatérale, chez les francs-maçons, au Forum économique de Davos et même à l'OTAN !!! (Jean Nicolas, Dossier pédophilie – www.barruel.com)
En 1957, fut publié un opuscule de M. Piaget, dans lequel on peut lire : « l'UNESCO et le bureau international d'éducation lui doivent le respect (à Coménius) et la reconnaissance que mérite un grand ancêtre spirituel. »
« La franc-maçonnerie moderne a repris et continué l'ésotérisme des rose-croix, reprenant leurs symboles hermétiques les plus typiques. » (Serge Hutin, les sociétés secrètes.)
Coménius (Jean Amos Komensky dit) était l'auteur d'un ouvrage intitulé « la Panorthosie », « manifeste de la rose-croix, car Coménius fut le porte parole, le rapporteur d'une commission de sages dont les membres sont volontairement restés dans l'ombre. » (Pierre Mariel, cité dans H. Coston, la conjuration des illuminés.)
A noter que, « de nos jours, l'O.N.U (comme l'UNESCO) est presque entièrement composée de maçons de tous pays. » (P. Mariel, les francs-maçons en France.)
Rose-croix, UNESCO, franc-maçonnerie, ONU... gouvernement mondial aux mains des pires sectes dissimulées sous des façades « honnorables », avec sa presse et ses « pseudo-journalistes » et autres « pseudo-historiens », complices par leur silence.
L'ordre des Rose-Croix aujourd'hui, a beaucoup de similitudes avec celui des Illuminés. Rituels, symboles... (Mémoires, Barruel ; Robinson, Proofs...)
Les dirigeants spirituels des rose-croix sont des sorciers qui ont pour maître Lucifer qu'ils estiment être le Dieu bon. « Le rose-croix, à son tour fait le signe du bon pasteur, ou le signe de l'équerre, en disant : « INRI ». Et, en disant « INRI », le rose-croix dit : « I(n) N(omine) R(egis) I(nferni), Au nom du roi de l'Enfer ! »(J. Kostka, Lucifer démasqué)
« Cela explique pourquoi le serpent, inspirateur de désobéissance, d'insubordination et de révolte, fut maudit par les anciens théocrates, alors qu'il était en honneur parmi les Initiés . » (O. Wirth, la franc-maçonnerie, T. II, Dervy)
C'est sans doute pour cela, ses gouts lugubres, que l'entourage du président des Etats-Unis (Georges Bush junior), voulait subventionner largement la Scientologie ou les Wiccans (adeptes de sorcellerie), étant lui même adepte de sombres sectes. (MINUTE, 13 Décembre 2000)
Toutes les révolutions depuis, ont eu pour origines des conspirations du même type, et des conspirateurs du même genre et des financiers de la pire espèce.
La « dictature des Jacobins » a cependant repris vie en 1917 (Russie) où elle a aboutie au communisme brutal et meurtrier que nous connaissons. (Lire le livre « officiel » intitulé le livre noir du communisme.)
« Après la guerre européenne de 1914, certaines banques, conscientes du satanisme, rebaptisèrent le bolchevisme de crainte que le monstre ne leur échappât des mains. » (Lady Queenborough, Occult Theocracy, cité par Pierre Virion.)
L'objectif final de ces groupes mondialistes CFR et Rockefeller, Trilatérale, Bilderberg, et leurs entités « économiques » ONU et Lucis Trust, Banque mondiale et famines, FMI et dettes nationales, TPI et Soros, OMS et Sida-Ebola, est donc bien d'établir un gouvernement calqué sur le modèle révolutionnaire maçonnique et jacobin, marxiste, socialiste, communiste, que nous avons connu en ex-URSS avec officiellement plus de cent millions de morts et qui continue encore en Chine et ailleurs en toute impunité.
Est-ce un hasard si nombre de dirigeants de ces institutions et autres banques privés se trouvent être dans le même temps, parmi les membres les plus importants du C.F.R, de la franc-maçonnerie, de la Trilatérale et de Skull and Bones ?
Et le peuple en général, est traité tout au plus comme du bétail que l'on doit diriger en toutes choses.
Notez que La famille Rockfeller, membre de la société secrète Skull and Bones, est l'une des plus importante dynastie financière au monde. William Rockfeller fut l'un des inspirateurs-créateurs du Federal Reserve System (la Réserve Fédérale Américaine) en 1910. La Réserve Fédérale fut mise en application en 1913 par le Federal Reserve Act.
Nelson Rockfeller (1908-1979) est lié à l'expension de plusieurs entreprises géantes comme Exxon, Mobil et de grandes banques comme la Chase Manhattan Bank. La Rockfeller's Standard Oil, basée dans le New Jersey, fournissait les Nazis en carburant. Les Bush étaient aussi impliqués dans la Standard Oil. La Rockfeller Standard Oil avait à l'époque un partenariat avec le complexe industriel nazi : I.G. Farben. Selon l'Encyclopedia Britanica, I.G. Farben participa à la construction de plus de 40 camps de concentration dont Auschwitz.
Nelson Rockfeller fut gouverneur de l'Etat de New-York et vice-président des USA sous Gerald Ford de 1974 à 1977.
David Rockfeller, fils du premier milliardaire américain John D. Rockfeller, fut président de la Chase Manhattan Bank, et est membre du comité Bilderberg, et le créateur en 1973, de la Trilateral Commission qui réunit chaque année les élites économiques, politiques, financières, industrielles, du monde pour décider de l'avenir du monde « démocratique »… Et enfin, lors de la sortie de son livre sur « le nouvel âge » - New Age -, le père Jean Vernette accorda à la revue « familles chrétiennes » un entretien dans lequel il dit, sur les mouvements engagés dans la propagation du « nouvel âge » : « La fondation Rockefeller, la commission Trilatérale, les Illuminati, diverses loges maçonniques semblent très engagés dans le propagation de ce courant ». L'on en revient à ce que disait Antony Sutton sur l'entente entre l'ordre des Skull and Bones avec le mouvement « New-Age ».
C'est ce même type de personnages qui ont financé les pires révolutions sanglantes, les guerres mondiales, eux qui ont instauré l'euro, qui ont créé l'ONU et ils tiennent, par la franc-maçonnerie, qui « est une secte religieuse » (Gustave Bord), tous les leviers politiques et économiques des USA, mais aussi de la France.
Avec l'ordre des Skull and Bones aux pratiques sataniques, ramification de la franc-maçonnerie, vous avez eu un exemple bien représentatif de ce qu'est la réalité du « nouvel ordre mondial. »
« Reste à savoir si la franc-maçonnerie est, oui ou non, une religion. Cesserait-elle d'en être une, parce que les autels de ses temples sont consacrés au culte de la liberté, de l'égalité, de la fraternité ? Ayons le courage de nous dire religieux et de nous affirmer apôtres d'une religion plus sainte que toutes les autres. Propageons la religion de la république, qui formera le cœur des citoyens et cultivera les vertus républicaines. » (Oswald Wirth, la franc-maçonnerie…, tome III, le maître ; Dervy)
« Ce qui constitue une république, c'est la destruction TOTALE de ce qui lui est opposé. » (Saint-Just, cité par Jacques d'Arnoux, L'heure des héros.)
Quelques fois, la place de président est pour un Trilatéraliste-Démocrate, suivi par le fils de Prescott Bush comme vice-président activiste sous Reagan.
Le président George Bush, membre des Skull and Bones déclare, en 1990, un « Nouvel Ordre Mondial » pendant qu'il tue impunément le peuple de son ancien partenaire en affaires : Saddam Hussein.
Après douze années d'administration « Républicaine », Bush a passé les rênes à son ami, son « frère », Bill Clinton, qui a fait ses études de droit à Yale et tout aussi impliqué dans des trafics de drogue et autres histoires sordides.
George Bush junior, membre des Skull and Bones, franc-maçon, président des Etats-Unis, déclare la guerre pour son « nouvel ordre mondial » satanique ou luciférien, vous choisissez.
Bush, CIA, drogue, Rockefeller, Skull and Bones, franc-maçonnerie, guerres mondiales, sectes, occultisme, gouvernement mondial, New-Age, satanisme, et « équarrisseurs de chaire humaine » selon les mots de Chateaubriand.
Et cela perdure. Juste un petit exemple. Dans leur livre paru en 2001, «Révélation$ », E. Backes et Denis Robert, vous livrent quelques secrets sur la « manière » dont la Morgan Garanty Trust, la Chase Manhattan Bank, le bilderberg, la franc-maçonnerie, la Trilalérale et autres Rockefeller « gèrent » leurs opérations « occultes » sur le dos des nations et de ses habitants, dont nous faisons partie, avec l'aval des politiques « républicains », « jacobins », franc-maçons et donc l'influence directe des Skull and Bones sur tous ces groupes !!! Tout dépouiller, ruiner et ainsi répendre le malheur. En toute impunité. Qui va oser les déranger ? Les lâches et autres menteurs pullulent, ou alors les quelques journalistes ou historien qui osent trop sont « baillonés », menacés, traités de tous les noms d'oiseaux licenciés voire « liquidés ». (Lire un petit exemple avec le livre intitulé « Black List » par Kristina Borjesson et un collectif de journalistes, où se mêlent soucis journalistiques avec leur travail sur des dossiers sensibles (11 Septembre 2001), dans lesquels l'on retrouve encore et toujours Rockefeller, CIA, magouilles, paru aux éditions les arènes, 2003)
Ainsi, la « fraternité de la mort » peut tisser sa toile sans soucis pour ses « enfants de la veuve » noire.
Ceci est seulement la pointe d'un iceberg, un rapide aperçu, en seulement quelques lignes, de la situation. Vous avez aussi le contrôle de la population par virus volontairement propagés et famines organisées pour éliminer les « sous-races », l'eugénisme, les partenariats profitables avec des dictateurs sanglants, des « affaires » avec des « terroristes », les sociétés secrètes, la magie rituelle, la sorcellerie et autres satanismes.
Antony Sutton a été le premier à exposer l'Ordre des Skull and Bones à la face du monde.
La Sterling Library à Yale, a refusé de permettre d'autres accès aux chercheur sur les papiers du Russell Trust.
Daniel Gilman, comme la plupart des « Bonesmen », ne pas fait mention des Skull ou de la Russell trust dans ses mémoires ou ses biographies.
Vous venez de lire ici comment tous ces milieux regroupant les pires sectes ont entièrement pénétré la politique, les banques privées, l'économie, l'histoire, ont une main mise directe sur la presse, et « manoeuvrent » dans l'ombre afin d'imposer leur « république universelle ».
« James Paul Warburg, administrateur de la banque Kuhn and Loeb, grand financier de la révolution russe, membre du CFR, et du groupe mondialiste Bilderberg, s'adressant au sénat américain le 17-02-1953 déclarait : Nous aurons un gouvernement mondial, que cela nous plaise ou non. La seule question est de savoir s'il sera créé par conquête ou consensus. » (Epiphanius)
« A coté de la politique nationale de chaque état, il existe des organismes peu connus de politique internationale... auxquels prennent part, non pas des politiques de carrière ou des ambassadeurs galonnés, mais quelques hommes modestes, inconnus, quelques grands financiers, supérieurs, par leur conception large des actions sociales, aux politiciens orgueilleux qui se figurent, une fois ministres éphémères, gouverner le monde... » (Article de Papus, cité par Philippe Encausse)
Alors, avec les Skull and Bones, sommes-nous juste face à une secte secrète avec ses rituels qui sont du pur satanisme, qui tente de former un gouvernement mondial avec ses « frères » Rockefeller, grand argentier du village mondial, Rothshild, Gorbatchev, et autres sectes aux pratiques toutes aussi sataniques, comme la franc-maçonnerie, la Lucis Trust, ex Lucifer Trust, fondée par A. Besant, « sœur » de Helena Blavatski, la « possésée par excellence » (Jean Kostka), le Temple de la compréhension dont Gorbatchev, en bon marxiste, est membre, et Rockefeller avec son « new-age » aux relants satanistes ?
Ou alors, l'ordre des Skull and Bones est-il seulement une petite fraternité de Yale ?
A vous de « voir. »
Terminons ces quelques lignes par une note optimiste.
Dans un entretien qu'il a accordé à Kris Millegan en 1999, texte intégral disponible sur internet, monsieur Sutton répond à quelques questions, puis à celle-ci :
K. M : « Que voyez-vous pour l'avenir ? »
Réponse de monsieur Sutton : « le Chaos, la confusion et finalement un combat entre L'individu et l'Etat. L'individu est le Plus fort; et gagnera. L'état est une fiction sanctifiée par Hegel et ses disciples pour gérer l'individu. Tôt ou tard, les gens se réveilleront. »
Je pense qu'il est temps ou alors, la conspiration est trop avancée et les conspirateurs sont trop puissants, donc trop tard ?
Je n'ose y croire, pas même y penser.

1   2   3   4

similaire:

Histoire du nouvel ordre mondial et de la franc-maçonnerie la fraternité de la mort icon«La franc-maçonnerie, c'est l'inverse d'une secte»
«Le Crépuscule des frères. La fin de la franc-maçonnerie ?» (ed. La Table Ronde)

Histoire du nouvel ordre mondial et de la franc-maçonnerie la fraternité de la mort iconLa Grande Loge de France à travers son histoire
«secrets de la maçonnerie» qu’ils ne trouvèrent jamais, précisément parce que ce secret n’existe pas, si ce n’est dans le cœur de...

Histoire du nouvel ordre mondial et de la franc-maçonnerie la fraternité de la mort iconManuel Magnard ts : p. 118 à 144 Problématique
«nouvel ordre mondial». La fin de la guerre froide ne signifie cepandant pas la fin des conflits dans le monde. On assiste au contraire...

Histoire du nouvel ordre mondial et de la franc-maçonnerie la fraternité de la mort iconDe la franc maconnerie a montpellier
Écrit à son ami Pierre Jacques Astruc, conseiller maître en la cour des comptes, aides et finances de Montpellier

Histoire du nouvel ordre mondial et de la franc-maçonnerie la fraternité de la mort icon2. [Affaire Dreyfus / Franc-Maçonnerie]
«Produit de la thuillerie du Bois Chaume par Billaud et ses communs pour l’an 4 de la République françoise une et indivisible». Manuscrit...

Histoire du nouvel ordre mondial et de la franc-maçonnerie la fraternité de la mort iconLe programme d’action du cnr, adopté le 15 mars 1944, a posé les...
«Pour que jamais on n’oublie» : 50e anniversaire du concours national de la Résistance et de la déportation (1961-2011), 2011

Histoire du nouvel ordre mondial et de la franc-maçonnerie la fraternité de la mort iconBibliographie : 51 annexes : 54 […] 61 Coup franc direct 61 Coup...
«Tant vaut l’arbitre, tant vaut l’arbitrage». Cet adage illustre l’importance cruciale de l’arbitre

Histoire du nouvel ordre mondial et de la franc-maçonnerie la fraternité de la mort iconHistoire des Arts : Arts, Etats et pouvoir
«Travail, famille, patrie» remplace la devise républicaine «Liberté, égalité, fraternité»

Histoire du nouvel ordre mondial et de la franc-maçonnerie la fraternité de la mort icon42 La petite histoire des retrouvailles annuelles des
«Ancien» qui «manquant de fraternité n’était pas heureux !» (Citation) — IL lança : «Retrouvons-nous !»

Histoire du nouvel ordre mondial et de la franc-maçonnerie la fraternité de la mort iconComment lire la loi constitution de 23 juillet 2008
«l’Etat» apparait en 1581 au moment où se développe l’absolutisme et la rupture entre l’ordre religieux et l’ordre politique






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com