Heci tanger Les Relations Sénégalo-Marocaines 2010/2011





télécharger 237.93 Kb.
titreHeci tanger Les Relations Sénégalo-Marocaines 2010/2011
page1/4
date de publication19.10.2016
taille237.93 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > économie > Documentos
  1   2   3   4

HECI Tanger c:\documents and settings\administrateur\bureau\drapeau.jpg Les Relations Sénégalo-Marocaines c:\documents and settings\administrateur\bureau\senegal-1-j-1270011147.jpg 2010/2011


Remerciement

Avant d’entamer ce rapport de projet, nous profitons de cet occasion pour remercier tout d’abord notre Professeur d’Observatoire de l’entreprise et Directeur pédagogique, Mr Hatim Radouane pour son encadrement toute au long de la durée de préparation du projet, ainsi pour sa générosité en matière de formation et du temps qu’il nous a accordé.

Nous tenons à remercier également notre Professeur d’informatique Mr Redouane Belcadi pour l’aide et le soutient qu’il nous a accordé.

Et enfin, nous tenons à remercier tout nos amis étudiants de l’HECI pour leur présence le jour de la soutenance du projet, leur attention et leur écoute.

Sommaire

Introduction

  1. Les Relations Senegalo-Marocaines

  2. Les Entreprises Marocaines Implantées aux Sénégal Etudiées

  1. Royale Air Maroc

      1. Fiche Technique

      2. Présentation Générale

      3. Activité de la RAM

      4. Organigramme

      5. L’analyse Swot

      6. Stratégie du Groupe

      7. Stratégie Marketing du Groupe

  2. SOTHEMA

      1. Fiche technique

      2. Présentation Générale

      3. Activité da Sothema

      4. L’analyse Swot

      5. Stratégie Marketing du Groupe

  3. Attijariwafa Bank

      1. Fiche technique

      2. Présentation Générale

      3. Activité da Sothema

      4. L’analyse Swot

      5. Stratégie Marketing du Groupe

  1. Recommandations pour Améliorer les Relations sénégalo-Marocaines

Conclusion

Introduction

Sous la dénomination d’un pays en voie de développement, une appellation qui lui coûte la recherche permanente de partenaires stratégiques, dans une relation gagnant-gagnant, afin de trouver le plus de points communs qui l’aidera à se développer.

 Et grâce à sa volonté, sa richesse naturelle, son patrimoine humain et culturel, et sa position géographique idéale, le Maroc représente pour les pays développés un excellent partenaire, désirant s’informer d’avantage sur le comment de la croissance, et marcher sur les traces des pays qui composent les grands pôles mondiaux d’économie internationale.

Et dans son processus de développement et de mise à niveau de son infrastructure pour présenter un plat de forme attractif pour les autres pays , notre pays avait depuis longtemps plusieurs partenariats avec différents pays du monde parmi lesquelles, ceux qui appartiennent au continent africain, et bien précisément le Sénégal. Pays sur lequel a porté notre étude.

Donc quel type de partenariats unis le Maroc et le Sénégal ? est ce que le Sénégal été un bon choix ? Ce choix était-il vraiment un choix ou bien une fatalité ? quelles sont les différentes entreprises Marocaine réalisant leurs Activité au Sénégal ?quel genre d’activité ? et quels sont les futures négociations de partenariats Maroco-sénégalais ?

Partenariat entre le Maroc et le Sénégal

Partenariat bilatéral

En 2008, Le Maroc et le Sénégal ont signé l’accord de partenariat bilatéral qui a vu naissance depuis 2006 pour l’étude du bilan de la coopération et les perspectives. Ce partenariat tient à renforcer les liens dans le cadre d’une coopération Sud-Sud au bénéfice des deux peuples.



















Suite a la déclaration de l’ambassadeur marocain au Sénégal, Moha Ouali Tagma, qui a confirmé que le bilan de la coopération entre les deux pays était « très satisfaisant ». Les deux pays ont commencé en décembre 2008 leurs coopèrations au niveau économique, touristique, aérien, universitaire ou encore agricole.

Les deux pays ont activé la réalisation de plusieurs projets économiques et d'infrastructures, ainsi que plusieurs agences d'Attijariwafa Bank Sénégal qui ont été ouverte au Sénégal bien avant le partenariat et qui sont en cours d’activité, et aussi plusieurs d’autres projets.

Le Conseil d'affaires maroco-sénégalais, institué en C2 par la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et le Conseil national du patronat (CNP) du Sénégal, composé des hommes d'affaires marocains et leurs pairs sénégalais ont noué des partenariats et des joint-ventures pour impulser une nouvelle dynamique aux relations économiques bilatérales.

Les deux pays font également plusieurs échanges commerciaux qui sont passés de 6 millions de dollars en 1990 à plus de 44 millions de dollars en 2008.

Ces derniers, ont connu, ces dernières années, un regain de dynamisme avec l'arrivée au Sénégal des entreprises marocaines, dans les secteurs bancaire et agroalimentaire outre les secteurs d'infrastructure, des transports, des BTP, d'électrification rurale et de la pharmacie; Ce qui constitue un autre indicateur de la vitalité de cette coopération.  

Selon le Centre marocain de promotion des exportations (CMPE), les exportations marocaines vers le Sénégal ont atteint 324 millions de DH en 2009, et concernent les produits alimentaires, fils et câbles électriques, les médicaments, les vêtements et chaussures et les conserves de poisson, alors que les importations du Maroc en provenance du Sénégal, estimés à 57 millions de DH, sont composées essentiellement du coton et de produits alimentaires.

Mais depuis la mise en place du Conseil d'affaires, les contacts entre les secteurs privés marocain et sénégalais se sont intensifiés permettant l'installation de plusieurs entreprises marocaines à Dakar, notamment dans les secteurs bancaire, agricole et pharmaceutique.
Le problème de l'absence d'une desserte maritime directe entre le Maroc et le Sénégal, qui freinait le développement de ces échanges, est en voie de règlement avec l'attribution récente du marché de l'étude de faisabilité de la liaison Casablanca-Nouakchott-Dakar.

Partenariats d’échange d’informations 
Le 12 décembre 2010, Le Maroc et le Sénégal ont signé à Dakar un protocole d'accord à l'occasion du symposium sur «les perspectives d'échanges et de partenariats entre le Maroc et le Sénégal».

L'objectif de cet accord est l'établissement d'échanges réciproques et réguliers d'informations économiques et commerciales entre les deux pays ; la réalisation de programmes communs promotionnels telles que l'organisation de la participation aux expositions et foires commerciales et les missions d'acheteurs et vendeurs mais également et surtout la réalisation conjointe de recherches et de missions de prospection sur des marchés tiers d'intérêt commun.

Autre accords

  • Accord de Coopération entre le Maroc et le Sénégal en matière de personnel signé à Marrakech le 26 Mars 1981 ;

  • Convention d’établissement signé à Dakar le 27 Mars 1964 ;

  • Traite d’amitié et de solidarité entre le Maroc et le Sénégal signé le 15 Septembre

  • 1966 à Rabat ;

  • Accord entre « Royale Air Maroc » et « Air -Sénégal » pour une liaison aérienne hebdomadaire Casa-Dakar-Casa, signé à Casablanca le 21 Mars 1991 ;

  • Accord de coopération entre le CMPE et son homologue sénégalais (Centre International du Commerce Extérieur du Sénégal), signé le 4 Décembre 1981.


c:\documents and settings\administrateur\bureau\20071214-p-attijari-wafa.jpg


Les Entreprise étudiées


c:\documents and settings\administrateur\bureau\logo_sothema web.jpg


Royal Air Maroc


c:\documents and settings\administrateur\bureau\1498724-1996060.jpg


Fiche technique

Dénomination sociale Royal Air Maroc

Siège social Aéroport de Casablanca-Anfa, Casablanca, Maroc

Forme juridique Société Anonyme

Secteur d'activité  compagnie aérienne

Société mère Groupe Royal Air Maroc

Date de création 28 juin 1957

Dirigeant Driss Benhima

Capital 1 929 959 600,00 MAD

Chiffre d’affaire 1 milliard Euros

Résultat net 4,99 milliards MAD

Objet social transport aérien

Filiales RAM Express, Atlas Blue, Royal Air Maroc Cargo, Jet4you

Taille de la flotte 70 au total plus de 22 commandes.

Nombre de destinations  90 en 2010

Effectif total 4600

Principal Actionnaire l'État marocain 68%

Site Web www.royalairmaroc.com

Présentation Générale

Royal Air Maroc est la principale compagnie aérienne marocaine et africaine avec EgyptAir et la South African Airways.

Le siège de la compagnie est basé à l'ancien aéroport de Casa Anfa dans la ville de Casablanca.

Au départ de Casablanca, Royal Air Maroc. Propose un large choix de vols à destination de l'Afrique, de l'Europe, de l'Amérique et l'Asie.

La Royal Air Maroc (RAM) est née le 28 juin 1957 de la fusion d’Air Atlas et d’Air Maroc. En 1957, son capital est détenu à près de 68% par l'État marocain. C'est elle qui a été l´un des premiers opérateurs du Boeing 737-200 en 1976 Lufthansa l’ayant lancé.

Le premier PDG de la Royal Air Maroc fut Driss Cherradi. Royal Air Maroc (RAM) a réalisé en 2005 sur le marché africain un chiffre d’affaires estimé à 950 millions d’euros, enregistrant une hausse de +68% par rapport à l’année précédente, a annoncé un responsable de la compagnie, Saâd Azzioui.

Histoire

Son histoire remonte a 1946 avec la création de la Société Air Atlas qui exploite des avions Junkers JU52 sur le réseau Algérie, Espagne et France.

Entre 1951 et 1953, Le capital passe à 400.000.000 de FF. La compagnie acquiert deux quadrimoteurs Douglas DC.4 et obtient la décision de principe de fusionner avec la société privée Air Maroc.

Le 25 Juin 1953, la naissance officielle de la Compagnie Chérifienne de Transport Aérien Air Atlas/ Air Maroc C.C.T.A. avec un capital de 672.000.000 de FF et une participation étatique de 34 %.

Le 28 Juin 1957, la naissance de la Compagnie Nationale Royal Air Maroc dont le capital est détenu à 7,73% par l'Etat. L'effectif était de 443 agents et la flotte se composait de trois DC3.

En 1958, la création du Centre de Formation Professionnelle Royal Air Maroc chargé de former de jeunes marocains aux métiers de l'aéronautique.

En 1959, La compagnie acquiert et met en service un Loochheed L749 "Constellation" et recrutement ses premiers stewards.

En 1960, La compagnie acquiert deux caravelles (avion biréacteur S.E 210 offrant jusqu'à 80 places et volant à la vitesse de 800 Km/Heure) et ouvre de nouvelles dessertes : Dakar, Genève et France fort. L'effectif est de 584 employés dont 288 européens et 296 marocains. En 1962, la sortie de la première promotion de Mécaniciens du Centre de Formation Professionnelle pour assurer l'entretien du SE.210 (Caravelle) ainsi que l'ensemble des visites.

La flotte était composée de quatre caravelles de 2 L749 (Constellation) et de 2 DC3. Le réseau régional s'est étendu à d'autres pays l'Allemagne, l'Italie et le Sénégal.

En 1968, la Royal Air Maroc crée sa filiale SOTORAM qui gère à ce jour deux grandes unités hôtelières à Agadir et Marrakech ainsi que le Catering Royal Air Maroc aux Aéroports Mohammed V de Casablanca et d'El Massira à Agadir.

En 1970, la Royal Air Maroc achète son premier B727-200, après avoir reçu une cinquième caravelle. Le Centre de Formation Professionnelle ouvre une section Pilote de ligne, il met ainsi en place, le noyau de ce qui allait devenir en 1972 l'Ecole Nationale des Pilotes de Ligne (ENPL). Elle formera 289 Pilotes pour la Compagnie dont 117 Commandants de Bord et 172 Officiers Pilotes. Elle formera également 183 Pilotes pour des compagnies étrangères.

En 1972, la réservation tambour céda la place à l’informatisation: le système électronique "Carim" rattaché au système Alpha 3 d'Air France. Royal Air Maroc a été la première compagnie africaine à disposer de moyens de réservation électronique.

En 1975, l’achat d'un B707 dont l'exploitation sera par la suite, renforcée par un autre B707,et permit d'élargir le réseau à l'Atlantique Nord, le Moyen Orient et l'Amérique du Sud (New York, Montréal, Koweit, Rio Janeiro, Sao Paulo, Beyrouth, Jeddah…).

En 1976, la Royal Air Maroc acquiert son premier B.737-200, le premier d'une commande qui comprend deux autres, ainsi qu'un B.707-200, un B.747-200 et trois B.727-200. Royal Air Maroc a été la première compagnie aérienne à se doter d'un B 737-200 appareil hautement automatisé et équipé d'un ordinateur de bord.

En 1982, la Royal Air Maroc devient membre de l'IATA et en a assuré la Présidence à Montreux, en Suisse en Novembre 1986.

En 1985, la Royal Air Maroc acquiert un B.757, signe un contrat d'achat de dix B.737-400/500 et met en service trois ATR42 en remplacement des deux F.27-600.

En 1986, la Royal Air Maroc obtient la première certification d'agrément des installations de maintenance aéronautique sur tous les types d'appareils FAA (Administration Fédérale Américaine de l’Aviation Civile).

En 1989, la Royal Air Maroc signe un contrat d'adhésion au système de réservation Amadeus, système qui rentrera en service en Mars 1992.

En 1990, Son Altesse Royale le Prince Héritier Sidi Mohamed pose la première pierre du Centre d'Instruction Général Mohamed KABBEJ et l'Ecole Nationale des Pilotes de Lignes fête son 20ème anniversaire.

Entre 1990 et 1992, la Royal Air Maroc ouvre la ligne Stokholm et supprime les lignes desservant Tripoli, Benghazi et Rio de Janeiro.

En 1993, la Royal Air Maroc met en service deux B 737, met en place un banc d'essai moteurs et le Simulateur B.737-400/500, retire les B 707 de sa flotte et signe un contrat d'acquisition d'un B 747-400 en remplacement du B 747 S.P.

En 1994, la Royal Air Maroc met en service deux Boeing 737-400 et le B747-400.

En 1995, La Compagnie Met en place une nouvelle stratégie et une nouvelle façon de gestion qui tourne autour de :

- la refonte des produits et des services par la création de la nouvelle classe affaires "Zénith",

- la rénovation des cabines des avions,

- le réaménagement des points de vente,

- la restructuration du réseau par l'augmentation de l'offre sur certaines destinations et l'ouverture de nouveaux marchés : Johannesbourg et Dubai,

- la fidélisation et le développement de la clientèle par la confection de tarifs promotionnels segmentés par type de marché.

- le lancement d’une campagne de communication institutionnelle et produit autour du concept " Royal Air Maroc bienvenue à vos exigences "

En 1997, le Lancement du Hub de Casablanca Mohamed V,la Restructuration du programme autour de la plate forme Mohamed V comme Hub international,

- le Lancement du programme de fidélisation Safar Flyer le 28 février 1997.

- le Retrait de la flotte du B727-200. Cet appareil a été remplacé par un B.737-500 la même année.

- Le Centre Industriel Aéronautique obtient la Certification JAR 145.

- Les escales de la Compagnie au Maroc obtiennent le label ISO9002 qui couvrent 3 volets :

le service aux clients, l'assistance aux avions, l'assistance aux équipages.

- Certification du Simulateur B737-400 et B737-500.

- Royal Air Maroc et Air France signent le 07 avril 1997, un accord portant sur le développement de nouveaux services et la promotion du trafic aérien aussi bien entre la France et le Maroc, qu'au-delà des plates formes de correspondances des deux compagnies.

En 1998, Le Centre Industriel Aéronautique obtient le 31 août 1998 "l'Air Agency Certificate" FAR145 par l'Administration Fédérale américaine de l'Aviation Civile FAA.

  • la Livraison du premier B737-800 de nouvelle génération, le 11 juillet 1998.

  • le Retrait des 2 B.727-200 restants.

  • la Création d'Amadeus Maroc, filiale détenue à hauteur de 70% par Royal Air Maroc et 30% par Amadeus, chargée de commercialiser les produits et les services Amadeus auprès des agences de voyages au Maroc.

  • la Signature le 25 mai 1998 d'une alliance marketing avec Ibéria qui permet de renforcer les dessertes entre Casablanca, Madrid et Barcelone.

  • la Signature le 06 septembre 1998 d'un accord de code share avec Golf Air dans le cadre duquel le réseau Amérique Nord / Afrique de Royal Air Maroc est mis à la disposition des passagers de Golf Air et le et le réseau Asie de cette dernière est proposé aux passagers Royal Air Maroc

  • la mise en ligne du premier site internet Royal Air Maroc.

En1999, le Pôle Clients frêt obtient la certification ISO9002 en mars 1999.

Le Pôle Clients Vol obtient la certification ISO9002 pour ses activités commerciales en juin 1999.

  • la Royal Air Maroc acquiert deux B.737-700

  • le Lancement des activités du Call Center Royal Air Maroc

  • la Création de Snecma Morroco Engine Services (SMES), filiale détenue à hauteur de 51% par Snecma et 49% par Royal Air Maroc. Snecma est spécialisée dans la maintenance et la réparation des moteurs d'avions.

En 2000,la Création d'Air Sénégal International le 03 Nov.2000, filiale basée à Dakar, détenue à hauteur de 51% par Royal Air Maroc et 49% par l'état du Sénégal.
la Royal Air Maroc reçoit le Prix National de la qualité 1999 pour ses activités de handling, d’assistance aux passagers et de traitement des avions.

  • la Signature d'un accord de code share avec Delta Airlines qui permet de renforcer aussi bien la présence de la compagnie aux Etats-Unis, ainsi que la position de Casablanca comme Hub vers l'Afrique et la Méditerranée.

  • la Signature d'une alliance marketing entre Tunisair et Royal Air Maroc, le 04 août 2000.

  • En 2001, la Royal Air Maroc et Boeing signent le 23 mars 2001 un contrat d'achat de vingt Boeing 737 de la nouvelle génération dont la livraison se fera entre 2002 et 2012.

  • la Royal Air Maroc et Airbus signent le 18 juin 2001 un contrat d'achat de quatre A321-200

  • la création de Matis Aérospace en août 2001 : une joint venture entre la compagnie, Boeing et Labinal, filiale spécialisée dans la fabrication des harnais de câbles aéronautiques pour cinq modèles d'avions Boeing.

En 2002, Le Centre Industriel Aéronautique de Royal Air Maroc réalise des visites grand entretien sur trois Boeing B737-500 d’Air France.

-la mise en service des premiers B767 sur le réseau Amérique du Nord et Moyen Orient.
-la mise en place d’une nouvelle stratégie Cargo pour mieux accompagner les entreprises marocaines qui utilisent le fret aérien et contribuer à accroître leur compétitivité.
- les Amadeus Maroc certifiée ISO 9001 (version 2000) pour l'ensemble de ses activités (commercial, technique, assistance aux agences de voyage, formation…).

- Royal Air Maroc a signé un contrat en 2002 avec Boeing et Airbus concernant la livraison de 20 avions moyen-courrier dernière génération de Boeing et 4 Airbus A321 à l'horizon 2012.

En 2003, l’Obtention par la Compagnie du Prix National de la qualité qui récompense la qualité de toute la chaîne de traitement de passager en vol.

- la signature d’une Joint-venture entre EADS et Royal Air Maroc relative à la création d’un Centre Régional de Maintenance Aéronautique à Marrakech.

- la création en association avec la CDG d’une filiale commune, Atlas Morroco Hôspitality .

- les accords de partenariat entre Royal Air Maroc et l’ONMT dans le cadre du plan national du développement du tourisme.

- le renforcement du partenariat avec Air Littoral par le lancement d’un accord de partage de code sur la ligne Casablanca- Montpellier.

- la Royal Air Maroc reçoit un nouveau B 737-800.

- la signature d’un accord commercial avec Emirates qui met en code share les 3 vols hebdomadaires Dubai-Casa-Dubai d’Emirates.

-la Royal Air Maroc reçoit son premier Airbus A321-200, le 04 novembre 2003, le premier d’une commande de 4 avions du même type.

-la Royal Air Maroc obtient le trophée de l’Entreprise citoyenne, dans le cadre de l’opération "plages propres 2003 ".

En 2004, une nouvelle politique de libéralisation du ciel marocain :

  • Entrée dans le ciel marocain de 11 nouvelles compagnies européennes ;

  • Création de Atlas Blue, filiale de Royal Air Maroc, compagnie low cost.

En 2005, le début des négociations pour un accord aérien d’open sky avec l’union européenne.

Stratégie

La RAM mise sur une croissance de 75 % sur l'Afrique, révélant que la compagnie compte s'associer avec d`autres compagnies aériennes africaines comme c'est déjà le cas avec Air Sénégal Internationalet Air Gabon International. La RAM s'est rétractée dans le rachat de 51 % d'Air Mauritanie annoncé au mois d'août 2006, l'absence d'exclusivité pour Air Mauritanie sur le territoire mauritanien serait à l'origine du désintérêt du groupe marocain pour la compagnie mauritanienne.

Elle a affirmé qu'en plus du Cameroun, de la Côte d'Ivoire, du Burkina Faso, du Togo et du Bénin, la RAM ambitionne de desservir le Ghana, le Congo, la Guinée équatoriale et la République démocratique du Congo entre 2007 et 2008.

Le Dreamliner, dernier né des usines Boeing de Seattle, va intégrer la flotte de Royal Air Maroc, déjà majoritairement composée de Boeing. La compagnie porte-drapeau marocaine a finalisé le 6 décembre un accord portant sur l'acquisition de 6 Boeing 787. 5 sont en commande ferme, 1 en option. La RAM est aussi reconnue dans le monde parmi les meilleures compagnies en matière de sécurité. Cependant, la compagnie n'a pas su suivre sa croissance rapide, menant à des retards, annulations ainsi que des correspondances ratées à son hub de Casablanca.

Signe de son développement, la Royal Air Maroc est la compagnie qui possède le plus de Boeing 737 en Afrique. La Royal Air Maroc sera la première compagnie en Afrique à introduire dans sa flotte le Boeing 787.

La compagnie, lors d'un communiqué de presse, a affirmé son désir d'ouvrir une ligne directe entre Casablanca et Tokyo dès la réception des Boeing 787 (2011) et éventuellement l'ouverture d'une ligne entre Casablanca et Pékin.

En 2009 Royal Air Maroc est la première compagnie africaine, devant South African Airways. Puis viennent Egyptair, Tunisair et Air Algérie. À noter que la filiale low-cost de la RAM, Atlas Blue, occupe la huitième place derrière Ethiopian Airlines et Kenya Airways (6 et 7e place) et devant Air Mauritius et Libyan Airlines (respectivement 9e et 10e place).

Filiales du Groupe Royal Air Maroc Après All Nippon Airways, Royal Air Maroc sera la deuxième compagnie au monde, et la première en Afrique à recevoir le Boeing 787. Réception prévus fin 2010.

En mai 2010, la moyenne d'âge de l'ensemble des appareils de la Royal Air Maroc est de 6,9 ans, un chiffre nettement inférieur à la moyenne mondiale (11,5).

Analyse swot de Royal Air Maroc
  1   2   3   4

similaire:

Heci tanger Les Relations Sénégalo-Marocaines 2010/2011 iconRapport de stage Marion eloi master Document spécialité Édition,...

Heci tanger Les Relations Sénégalo-Marocaines 2010/2011 iconDidactique Agrégation interne 2010-2011

Heci tanger Les Relations Sénégalo-Marocaines 2010/2011 iconManuels scolaires pour l’année 2010-2011 renouvellement 3éme

Heci tanger Les Relations Sénégalo-Marocaines 2010/2011 iconLe programme de ce colloque a été conçu à partir de projets financés par l'anr en 2010 et 2011

Heci tanger Les Relations Sénégalo-Marocaines 2010/2011 iconEnseignement de l’Histoire des Arts au cycle III références documentaires...

Heci tanger Les Relations Sénégalo-Marocaines 2010/2011 iconLes relations patronales franco-allemandes dans l’empire au cours...
«La sous-série vi-6, relations commerciales bilatérales» à laquelle renvoyait le commentaire écrit de M. Cottarel et plusieurs autres...

Heci tanger Les Relations Sénégalo-Marocaines 2010/2011 iconHistoire culturelle des relations internationales
«Relations internationales» du point de vue des politistes (voir aussi les textes mis en ligne)

Heci tanger Les Relations Sénégalo-Marocaines 2010/2011 iconLes gauches européennes : révolution, contre-révolution, anti-révolution...
«Histoire universitaire de la Révolution», in F. Furet, M. Ozouf (dir.), Dictionnaire critique de la Révolution française, Paris,...

Heci tanger Les Relations Sénégalo-Marocaines 2010/2011 iconListe des lycées prioritaires
«eclair» en rouge) à la rentrée 2010 et qui ont tous été maintenus (sans ajout) à la rentrée 2011 dans Eclair

Heci tanger Les Relations Sénégalo-Marocaines 2010/2011 iconPrix du roman Fnac 2011, prix roman France Télévisions 2011, prix
«J’ai reussi à rester en vie», Joyce Carol Oates (1938 …), traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Claude Seban, éd. P. Rey, 2011






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com