Lire et faire lire 78- journée à Moulins sur Allier le 16 mai 2014





télécharger 14.31 Kb.
titreLire et faire lire 78- journée à Moulins sur Allier le 16 mai 2014
date de publication13.10.2016
taille14.31 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > histoire > Documentos
Lire et faire lire 78- Journée à Moulins sur Allier le 16 mai 2014

Nous sommes 24 « Lire et faire lire » à la gare de Bercy, pour 2h20 de train jusqu’à la petite ville de Moulins.

Arrivée sous le soleil et un peu de vent.

Promenade dans la ville avec arrêt devant le jacquemart qui sonne juste midi, puis la façade de la cathédrale.

Déjeuner dans un joli restaurant calme des produits de la région. Mousse d’asperges, canard croustillant, carottes à l’orange et café gourmand autour de la fraise !

On enchaîne avec au cœur du centre-ville historique de Moulins, le Musée de l'illustration qui se situe dans l'Hôtel de Mora, bâtiment du XVIIIe siècle.

musée de l\'illustration.jpg

Visite guidée de l’exposition temporaire du moment « les livres pop-up ».

Petite histoire du livre à système

Dès la fin du Moyen-Age, des manuscrits montrent des figures anatomiques avec des figures à languettes que l’on peut soulever. Cette exposition de l’anatomie par feuillets superposés connaîtra de nombreux avatars au XIXe siècle et jusqu’à nos jours.

On considère généralement que le premier “livre à système” est la Cosmographie de Pierre Apian, 1524, avec ses disques mobiles montrant les mouvements célestes. Un autre ouvrage fameux est la curieuse Confession coupée, publiée en 1677 et souvent rééditée jusqu’au milieu du XVIIIe siècle : les pages, qui répertorient tous les péchés possibles, sont découpées en languettes ; il suffit de sortir les languettes de la marge pour indiquer au confesseur les fautes commises…

Le premier essor (fin du XVIIIe siècle)

Les premiers livres à système destinés à la jeunesse apparaissent en Angleterre en 1765 : ce sont les “arlequinades” de Robert Sayer, livres dont les pages coupées en plusieurs parties peuvent être conjuguées différemment par le lecteur-manipulateur.

A la fin du XVIIIe siècle, se font jour également les premiers livres magiques, dont le contenu apparaît différemment selon la manière dont on les ouvre, ainsi que les premiers “peep shows” (décors en profondeur).

La grande époque du livre à système : le XIXe siècle.

Au tout début du XIXe siècle se généralisent les livres à figures mobiles (avec figurines découpées à placer dans un décor) et les figurines de poupées à habiller. Puis les innovations se multiplient: livres à volets ou à disques (vers 1820-1840), livres à tirettes (vers 1830-1860), livres en relief, livres en relief animés, livres à musique…

Tout est mis en œuvre pour parvenir à “animer” l’image et à lui donner du relief. Ces innovations du livre à système s’inscrivent dans un mouvement profond de l’évolution des techniques ; c’est l’époque de la lanterne magique, du praxinoscope, des panoramas et de la photographie stéréoscopique, époque qui sera close par l’avènement du cinéma.

Le plus célèbre des créateurs du XIXe siècle est l’allemand Lothar Meggendorfer, qui parvient à animer jusqu’à cinq sujets avec une seule tirette, et dont le superbe cirque en relief compte 450 personnages. En France, des éditeurs comme Capendu et Guérin-Muller adaptent des productions anglaises ou allemandes et stimulent une production nationale.

On ne saurait oublier les discrètes et rares productions érotiques (dont le fameux Portes et fenêtres des années 1840), ou les utilisations publicitaires variées du livre animé ou en relief. Ni bien sûr l’imagerie, qu’il s’agisse des chromos ou des cartes postales, parmi lesquelles on trouve d’extraordinaires réalisations.

La première moitié du XXe siècle

Jusqu’en 1914, la production de livres animés ne connaît pas de mutations significatives et se perpétue sur les acquis du XIXe siècle. Dans l’entre-deux guerres, les créateurs du livre d’enfant d’avant-garde (NRF, Tolmer, Le Père Castor) abordent le livre à système mais sans s’y engager vraiment. Le premier Disney animé paraît en France en 1935, chez Hachette et rencontre un grand succès (Mickey Hop-Là).

Quelques créateurs de l’après-guerre

Après-guerre, on remarque les créations du designer italien Bruno Munari (publiées en France sous le nom de “livres-surprise” par le Pré au Clerc), celles de Julian Wehr… L’éditeur Artia, à Prague, publie les très nombreux ouvrages du sympathique Voitech Kubasta.…

Les années 60-70 : l’apparition du “pop-up”

Les éditeurs américains développent le secteur dans les années 60 et 70 (Hallmark, Random House) : c’est une explosion de livres inventifs et colorés, désormais connus sous le terme générique de “pop-up”. Les éditeurs puisent sans vergogne dans le fond des grandes histoires pour l’enfance : on ne compte plus les “Petit Poucet”, “Cendrillon”, etc. L’actualité n’est pas oubliée avec les grands héros (Buck Rogers aux Etats-Unis, Tintin en France), ou les illustrateurs à la mode (Germaine Bouret). Mais de plus en plus le pop-up s’invente un champ spécifique et un langage à part entière.

En 1979 paraît la jubilatoire Maison hantée de Jan Pienkowski, le pop-up le plus vendu dans le monde à ce jour, qui combine tous les systèmes, y compris sonores.

Les artistes contemporains explorent les possibilités du livre à système, dont Andy Wharol, avec son Index book, qui réinterprète le pop-up comme il l’avait fait avec la boite de Campbell’s Soup.

Le livre animé de nos jours : un secteur éditorial florissant. Le domaine est aujourd’hui extrêmement vivant (800 titres neufs actuellement disponibles aux Etats-Unis), avec ses créateurs vedettes comme Ron Van der Meer, Chuck Murphy, David Carter, Carla Dijs, Robert Sabuda…, de nombreuses expositions dans le monde (USA, Hollande, Belgique, Autriche…), une association internationale de collectionneurs (The Movable Book Society) et de très sérieuses institutions qui constituent des collections permanentes.

En France quelques éditeurs traduisent ou créent des livres animés, principalement pour la jeunesse (Le Seuil Jeunesse, Albin Michel Jeunesse, Nathan, Bayard, MFG Education...)

c:\users\f.guinet.udaf78w\appdata\local\microsoft\windows\temporary internet files\content.outlook\u2tp5fg8\dscf1964.jpg

Visite de l’intérieure de la cathédrale et surtout du retable du maître de Moulins absolument magnifique.

Ce tableau en excellent état de conservation, représente la Vierge de l’Apocalypse en compagnie de ses donateurs le Duc Pierre II de Bourbon et sa femme la Duchesse Anne de Beaujeu, ainsi que leur fille Suzanne.

Ensuite certains repartent à la gare d’autres vont encore visiter le musée du costume de scène avant de profiter d’une terrasse au soleil pour déjà envisager la journée Lire et faire lire de l’an prochain.

Retour à Paris fatigués mais contents et riches de belles découvertes culturelles et amicales.

/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/

http://1.bp.blogspot.com/-fto1wk9afjs/tagq3retqri/aaaaaaaabyw/hcp4pphcagq/s1600/france.gif

similaire:

Lire et faire lire 78- journée à Moulins sur Allier le 16 mai 2014 iconPréface
«Je ne peux comprendre ce livre», lui dis-je. «Pouvez-vous me l'expliquer?» IL a mis sa main sur ma tête et sourit en me répondant,...

Lire et faire lire 78- journée à Moulins sur Allier le 16 mai 2014 iconRésumé : On commencera par examiner quelques grands noms de l’anthropologie...
«L’exposé n’était pas vie, mais les idées étaient toujours claires. Ce qui était sur toutes admirables, c’était sa manière de faire...

Lire et faire lire 78- journée à Moulins sur Allier le 16 mai 2014 iconLe mardi 26 mardi 2013, les élèves de 5°1, dans le cadre de l’action...
«Lire & Choisir» ont rencontré J. C. Tixier pour échanger sur son roman Sept ans plus tard et sur le métier d’écrivain

Lire et faire lire 78- journée à Moulins sur Allier le 16 mai 2014 iconLe programme d’allemand du palier 2 s’inscrit dans la continuité...

Lire et faire lire 78- journée à Moulins sur Allier le 16 mai 2014 iconEtude en œuvre intégrale de Flaubert, L’Education sentimentale
«L’Education est une chronique de 1848» ou encore «Je veux faire l’histoire morale de ma génération». IL est donc préférable de lire...

Lire et faire lire 78- journée à Moulins sur Allier le 16 mai 2014 iconSi vous éprouvez des difficultés à lire ce message, allez à l'adresse
«Compétitivité du Canada, un débat interdisciplinaire». Ce congrès sera l'occasion de célébrer les 20 ans de la création de l'amec,...

Lire et faire lire 78- journée à Moulins sur Allier le 16 mai 2014 iconBibliographie (sélection) A. Livres a 1988 Lire Les Acharniens d'Aristophane....
«L'énoncé pictural — notes méthodologiques sur Malevitch», Degrés n°22, été, Bruxelles, g-g 16

Lire et faire lire 78- journée à Moulins sur Allier le 16 mai 2014 iconLittérature (dire, lire, écrire) : 10

Lire et faire lire 78- journée à Moulins sur Allier le 16 mai 2014 iconApprendre à lire les images en mouvement

Lire et faire lire 78- journée à Moulins sur Allier le 16 mai 2014 iconBibliographie complementaire «lire c'est voyager»






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com