L’objet de l’historiographie est d’explorer les conceptions de l’histoire, les pratiques et les manières de faire des historiens : comment ils interrogent le passé, avec quels outils et pour en comprendre quoi





télécharger 30.43 Kb.
titreL’objet de l’historiographie est d’explorer les conceptions de l’histoire, les pratiques et les manières de faire des historiens : comment ils interrogent le passé, avec quels outils et pour en comprendre quoi
date de publication13.10.2016
taille30.43 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > histoire > Documentos
Date : Ve 19.02 2016

AP : INITIATION A LA METHODOLOGIE DE LA RECHERCHE DOCUMENTAIRE.

Séance 6 : Critiquer les informations historiques.

Objectifs : Comprendre ce qu’est la critique historique pour les historiens professionnels. Avoir conscience que la présentation des faits historiques est rarement neutre et se lie souvent à des enjeux politiques. Prendre soi-même du recul et exercer son esprit critique par rapport aux écrits des historiens.

  1. L’ « histoire » un mot avec deux significations

« Contrairement à la langue allemande - qui distingue Geschichte et Historie – le français utilise un seul mot qui recouvre deux significations bien distinctes : l’histoire c’est d’abord le devenir historique (Geschichte; mais c’est aussi, d’après le grec historia, qui signifie « enquête », la connaissance que l’historien essaie de constituer. »

Source : Chantal Demonque, Elisabeth Clément, Laurence Hansen-Love, Pierre Kahn. La philosophie de A à Z, Collection A à Z, article « histoire », édition Hatier, 2000.

1) Pourquoi importe-il de bien distinguer les deux sens du mot histoire afin d’exercer son esprit critique dans ce domaine ?

2) Relevez la signification étymologique grecque du mot histoire. En quoi renseigne t-elle sur le métier d’historien ?

  • L’apport de L'École historique méthodique de la fin du XIXe s 

LANGLOIS, Charles-Victor, SEIGNOBOS, Charles. Introduction aux études historiques. 1899, 2e éd. Consulté le 07.12 2015.

URL : https://fr.wikisource.org/wiki/Introduction_aux_%C3%A9tudes_historiques

II) La notion d’ « historiographie ». 

3) Recherchez l’étymologie du mot « historiographie ». Donnez-en une définition. En quoi l’historiographie  est-elle en relation(s) avec l’esprit critique ?

Citation :

« L’objet de l’historiographie est d’explorer les conceptions de l’histoire, les pratiques et les manières de faire des historiens : comment ils interrogent le passé, avec quels outils et pour en comprendre quoi. (…) En découvrant la fabrique de l’histoire, cet ouvrage questionne la place de l’historien dans nos sociétés si consommatrices d’histoire(s) et de « mémoire ». Une « Histoire de l’histoire » comme discipline en somme, qui éclaire notre rapport parfois douloureux au passé, et bien souvent aussi notre présent. » 
Source de la citation : http://www.puf.com/Que_sais-je:L'historiographie#Caract_C3_A9ristiques
III) Un exemple : des relations historiographiques opposées et souvent conflictuelles  autour de la Révolution française.

  1. Y eut-il un génocide en Vendée pendant la Révolution française ?

Luc Ferry, philosophe et ancien ministre de la Jeunesse, de l’Éducation nationale et de la Recherche du 7 mai 2002 au 30 mars 2004 dans les gouvernements I et II de Jean-Pierre Raffarin, sous la présidence de Jacques Chirac, soutient la thèse du génocide vendéen, le 18/05/15 sur iTELE :

https://www.youtube.com/watch?v=7Crbo9lr2Q0


  • Thèse affirmant l’existence d’un génocide vendéen.


Selon l’historien Reynald Secher, il y eut chez les principaux révolutionnaires au pouvoir, la Convention, le Comité du salut public, et ses représentants en mission, d’avril 1793 à juillet 1794, la volonté d’exterminer par divers moyens la population de la Vendée.

Reynald Secher. Le génocide franco-français : la Vendée-Vengé. PUF, « Histoires », 1986.

Reynald Secher, Vendée : du génocide au mémoricide : Mécanique d'un crime légal contre l'humanité, Le Cerf (octobre 2011).
4) Dans la critique externe d’un document, ses références sont évaluées. Le premier livre de Reynald Secher. Le génocide franco-français : la Vendée-Vengé a été édité chez PUF, c’est-à-dire Les Presses Universitaires de France. Qu’apporte cette information dans l’évaluation de cet écrit ?
5) Dans les photocopies de l’article de Reynald Secher indiqué ci-dessous, mettez entre crochets rouges les citations, soulignez en rouge les passages importants qui s’y trouvent, et soulignez en vert, ou d’une autre couleur, leurs références, afin d’examiner quels sont les sources / documents historiques primaires que l’auteur fournit pour étayer sa thèse. Ces citations fournies par l’auteur apportent-elles de la crédibilité à sa thèse ?
Reynald Secher in Le Livre noir de la Révolution française, Edition Cerf, 2008, p 227 à 248, chapitre XI « La guerre de Vendée : guerre civile, génocide, mémoricide » (Ouvrage collectif dirigé par Renaud Escande).
6) Cet article de Wikipédia (lien ci-dessous) indique que « Les historiens Jean Meyer et Pierre Chaunu ont rédigé respectivement la préface et l'avant-propos de l'ouvrage ». Quelles sont les compétences de ces personnes ? Ces informations sur ceux qui ont rédigé la préface et l'avant-propos fournissent-elles un indice de crédibilité en faveur de la thèse de Reynald Secher ? Justifiez votre réponse.

Contributeurs de Wikipédia, "Le Génocide franco-français," Wikipédia, l'encyclopédie libre, http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Le_G%C3%A9nocide_franco-fran%C3%A7ais&oldid=120738179 (Page consultée le février 14, 2016).

  • Définition juridique internationale du terme génocide par l’ONU le 9 décembre 1948, faisant référence à sa résolution 96 du 11 décembre 1946 :

http://www.akadem.org/medias/documents/Convention-ONU-genocide_1.pdf


  • Définition du terme génocide par le Petit Larousse (2007).



« (grec genos, race, et latin caedere, tuer)

Crime contre l'humanité tendant à la destruction de tout ou partie d'un groupe national, ethnique, racial ou religieux.
Complément encyclopédique
Le terme de génocide a été créé en 1944 pour qualifier l'entreprise d'extermination des Juifs et des Tsiganes perpétrée au cours de la Seconde Guerre mondiale par les nazis. Il a été rétrospectivement employé pour désigner les massacres commis en Turquie contre les Arméniens en 1915, ainsi que pour caractériser l'extermination systématique de populations autochtones, notamment amérindiennes, par les conquérants européens. Le crime de génocide, imprescriptible, défini en droit international par la convention de Genève de 1948, s'applique à des massacres plus récents, dont ceux perpétrés au Cambodge par les Khmers rouges (années 1970) et ceux commis dans l'ex-Yougoslavie et au Rwanda (années 1990). »


  • Thèse opposée :

Selon l’historien Jean-Clément Martin, il n’y eut en Vendée : « Ni génocide ni mémoricide ».

Jean-Clément Martin « Ni génocide ni mémoricide » L'Histoire, no. 377
DOSSIER VENDÉE, vendredi 1 juin 2012, p. 52. Disponible sur europresse.com (lien sur le blog du CDI).

Jean-Clément Martin. La Vendée et la Révolution, Perrin, 2007.

http://www.histoire-pour-tous.fr/actualite/65-evenements/3989-jean-clement-martin-contre-le-genocide-vendeen-.html

7) Relevez les titres professionnels et évaluez les compétences de Jean-Clément Martin indiquées avec les liens ci-dessus ? D’un point de vue institutionnel, lequel de ces deux historiens Reynald Secher ou Jean-Clément Martin, exerce une fonction ?

http://ihrf.univ-paris1.fr/equipe/jean-clement-martin/

http://www.histoire-pour-tous.fr/histoire-de-france/4119-un-genocide-vendeen-.html

http://www.franceinter.fr/personne-jean-clement-martin

B) A propos de l’historiographie de la Révolution française :

http://hist-geo.ac-montpellier.fr/v1/IMG/pdf/HistoriographieRF.pdf

Voir p 14 et 15

« Les controverses autour de François Furet »

« Le bicentenaire et le regain de l’historiographie conservatrice »
« La Révolution française dans les programmes scolaires de 1996 » p 53.
Quels programmes scolaires en histoire ? Un choix politique qui peut faire débat.
.

IV) Quels sont les enjeux de l’écriture de l’histoire ?

« Le Parti disait que l’Océania n’avait jamais été l’alliée de l’Eurasia. Lui, Winston Smith, savait que l’Océania avait été l’alliée de l’Eurasia, il n’y avait de cela que quatre ans. Mais où existait cette connaissance ? Uniquement dans sa propre conscience qui, dans tous les cas, serait bientôt anéantie. Si tous les autres acceptaient le mensonge imposé par le Parti – si tous les rapports racontaient la même chose –, le mensonge passait dans l’histoire et devenait vérité. « Celui qui a le contrôle du passé, disait le slogan du Parti, a le contrôle du futur. Celui qui a le contrôle du présent a le contrôle du passé. » Et cependant le passé, bien que par nature susceptible d’être modifié, n’avait jamais été retouché. La vérité actuelle, quelle qu’elle fût, était vraie d’un infini à un autre infini. C’était tout à fait simple. Ce qu’il fallait à chacun, c’était avoir en mémoire une interminable série de victoires. Cela s’appelait « Contrôle de la Réalité ». On disait en novlangue, double pensée.» 

George Orwell. 1984, première Partie, chapitre III, 1949. Consulté le 18.02 2016. URL :

8ttp://www.librairal.org/wiki/George_Orwell:1984_-_Premi%C3%A8re_Partie_-_Chapitre_III

8) Expliquez la signification du slogan du parti au regard de l’histoire officielle dans cette société totalitaire imaginée par Orwell : « Celui qui a le contrôle du passé, disait le slogan du Parti, a le contrôle du futur. Celui qui a le contrôle du présent a le contrôle du passé. »

9) A votre avis, quels sont les enjeux de l’écriture de l’histoire qui peuvent dépasser la seule connaissance du passé ?

Conclusion de M. Hudault : “L'objectivité de l'historien n'existe pas.” 1 affirmait,  dans un entretien avec Bernard Pivot, en mars 1979, Alain Decaux, un historien très connu du grand public. Il existe, en effet, diverses écritures de l’histoire qui peuvent diverger beaucoup, voire s’opposer frontalement. C’est à vous, autant que possible, d’en prendre connaissance, d’exercer votre propre réflexion, avec honnêteté, dans une attitude de « défiance » mais non pas de méfiance excessive. Il y a lieu de tenir compte avant tout des documents historiques, d’examiner ainsi les sources primaires, en les confrontant, afin d’essayer d’établir la vérité sur le passé, avec indépendance d’esprit. Vous devez vous-même devenir, en quelque sorte, un historien, c’est-à-dire au sens étymologique, un enquêteur.


1Source : http://citations.webescence.com/citations/Alain-Decaux/objectivite-historien-existe-pas-5060


similaire:

L’objet de l’historiographie est d’explorer les conceptions de l’histoire, les pratiques et les manières de faire des historiens : comment ils interrogent le passé, avec quels outils et pour en comprendre quoi iconL’objet de l’historiographie est d’explorer les conceptions de l’histoire,...
«historiographie». Donnez-en une définition. En quoi l’historiographie est-elle en relation(s) avec l’esprit critique ?

L’objet de l’historiographie est d’explorer les conceptions de l’histoire, les pratiques et les manières de faire des historiens : comment ils interrogent le passé, avec quels outils et pour en comprendre quoi icon03. 03. 09 Dialogue avec l’art classique
«classiques» permet une relecture à la lumière des perspectives contemporaines : quels sont les matériaux, les pratiques et les formes...

L’objet de l’historiographie est d’explorer les conceptions de l’histoire, les pratiques et les manières de faire des historiens : comment ils interrogent le passé, avec quels outils et pour en comprendre quoi iconAtelier recherche productions
«enseigner» et évaluer une attitude ? Dans quels cadres les professeurs cherchent-ils à développer les attitudes, comment les évaluent-ils...

L’objet de l’historiographie est d’explorer les conceptions de l’histoire, les pratiques et les manières de faire des historiens : comment ils interrogent le passé, avec quels outils et pour en comprendre quoi iconPréambule : Rappel des io pour les ce1 : DÉcouverte du monde
«Que sais-tu sur les oiseaux ? Que mangent-ils ? Comment se reproduisent-ils ? Comment se déplacent-ils ?»

L’objet de l’historiographie est d’explorer les conceptions de l’histoire, les pratiques et les manières de faire des historiens : comment ils interrogent le passé, avec quels outils et pour en comprendre quoi iconRésumé Comment identifier les obstacles à l'apprentissage et comment...
«au travers» des obstacles à l’apprentissage dont les principaux sont : les "conceptions" des élèves

L’objet de l’historiographie est d’explorer les conceptions de l’histoire, les pratiques et les manières de faire des historiens : comment ils interrogent le passé, avec quels outils et pour en comprendre quoi iconDiscours militant réfutant l’image donnée par les historiens (êtres...
«déshistorisation» – politisation de l’Histoire (dénoncer le passé pour justifier les combats du présent= instrumentalisation de...

L’objet de l’historiographie est d’explorer les conceptions de l’histoire, les pratiques et les manières de faire des historiens : comment ils interrogent le passé, avec quels outils et pour en comprendre quoi icon«Faire voir : quoi ? comment ? pour quoi ?» à travers quelques tableaux du Musée Calvet

L’objet de l’historiographie est d’explorer les conceptions de l’histoire, les pratiques et les manières de faire des historiens : comment ils interrogent le passé, avec quels outils et pour en comprendre quoi iconComment s’organise le système économique mondial et comment les grands...
«société civile» (Organisations Non Gouvernementales, ong, penseurs, groupes de pression…) s’imposent de plus en plus pour faire...

L’objet de l’historiographie est d’explorer les conceptions de l’histoire, les pratiques et les manières de faire des historiens : comment ils interrogent le passé, avec quels outils et pour en comprendre quoi iconLes 12èmes rendez-vous de l’histoire avaient cette année pour thème
«en inscrivant «le corps dans tous ses états» à leur ordre du jour, les Rendez-vous de Blois ont tenu à rappeler qu'il y avait bien...

L’objet de l’historiographie est d’explorer les conceptions de l’histoire, les pratiques et les manières de faire des historiens : comment ils interrogent le passé, avec quels outils et pour en comprendre quoi iconNote et appreciations du correcteur
«théoriques» générales. IL faut au contraire montrer en quoi les concepts et les théories sont des instruments qui permettent de...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com