S’est voulue profondément réactionnaire. Réaction : voc physique (thermodynamique) que le voc politique a emprunté. Apparaît sous le Directoire. La Révolution





télécharger 18.89 Kb.
titreS’est voulue profondément réactionnaire. Réaction : voc physique (thermodynamique) que le voc politique a emprunté. Apparaît sous le Directoire. La Révolution
date de publication28.10.2017
taille18.89 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > loi > Documentos
S’est voulue profondément réactionnaire. Réaction : voc physique (thermodynamique) que le voc politique a emprunté. Apparaît sous le Directoire. La Révolution française avait connu radicalisation croissante dans le sens dém et social pendant tout son cours. Juillet 1794 : guillotine Robespierre. Débute période d’incertitude. Débats de 1795-96 : le mot réaction s’impose, inventé par Benjamin Constant. Libéral. Estime que Révolution française allée trop loin, qu’il ft donc opérer une réaction, revenir en 1789 (libéralisme). Tout un débat pour savoir quelle doit être l’amplitude de la réaction. Pquoi restauration réactionnaire ? Parce qu’elle ne veut pas s’arreter à 1789, mais revenir à l’ar. LVIII et Charles X veulent opérer réaction pol sociale religieuse mentale : revenir à l’ar en essayant de restaurer tout ce qui peut l’être. Mais en histoire, on ne revient jamais en arrière. C’est pourquoi la réaction a été limitée : la dynamique inspirée par la Révolution française ne pouvait pas être annulée. A emprunté parfois les formes de l’ar (CX dernier roi à se faire sacrer, à Reims), a avalisé et consolidé l’essentiel des conquetes de 1789. A été surtout conservatrice plus que réac. Charles X essuie une révolution en 1830 lorsqu’il veut vraiment revenir à 1830. La restauration a peu restauré.
ps un phénomène français : Italie, Espagne, Allemagne. La Charte : « il faut renouer la chaîne des temps », en finir avec cette fiction que tout commençait en 1789. il fallait en quelque sorte mélanger l’ancien et le nouveau. D’autre part, Restauration marque revanche pour toutes les victimes de la Révolution française et de l’Empire : noblesse, clergé… secteurs de la pop attachés à l’ar (paysannerie, une partie de la bourgeoisie) voulaient eux aussi une revanche, un répit, donner du temps au temps. « travail du deuil » : fidélité au passé, sentiment d’arrachement très forte, douleur, acceptation plus ou – facile de la perte. Toute la société a connu ce sentiment pendant la Restauration.

C’est un échec : prisonnière de cette contradiction >> déclare revenir aux temps anciens mais avalise les temps nouveaux. Charles X croira qu’il suffit d’un coup d’Etat pour rétablir presque complètement l’ar (en 1830). Il s’apercevra que la société dans son ensemble n’en veut pas. Depuis R a mauvaise presse, mauvaise période du XIXe, dans les manuels etc. Prtant elle ne le mérite pas : période contradictoire, confuse, mais aussi période de liberté : une grande partie de la culture pol moderne va se fonder ss la Restauration, en réaction au retour de l’ar. Régime parlementaire (qui fctionne bien), libertés de presse et d’opinion (dans certaines limites). Son échec ne doit pas dissimuler capacités d’innovation.


  1. La Charte constitutionnelle de 1814 : une monarchie parlementaire à l’anglaise

  2. Facteurs de tradition et d’innovation : fondamentaux pour expliquer son échec

  3. La Révolution de 1830 met fin à ce régime contradictoire


I –
Différence entre 2 mots : parlementarisme et démocratie. Ps la même chose. On vit actuellement dans une dém parlementaire. Ces deux mots ne vont pas forcément ensemble. Des rég parl ne sont pas dém : institutions parl non représentatives de la nation (seulement les + riches), ou démocraties non parlementaires : Empire (souveraineté dans le peuple, mais l’Empereur concentre les pouvoirs).

Restauration : un rég parl ss démocratie. Inspiré par la GB : seuls les plus riches peuvent voter (régime censitaire). 1ère et seule constit de la Restauration : 4 juin 1814, octroyée (donné gracieusement) au bon peuple par le Roi de France (Louis XVIII, exilé en Angleterre depuis 1791). A ce texte il donne ce nom ancien de Charte, un peu ridicule (mot médiéval aussi). La date de la 19ème année de son règne : il suppose qu’il succède directement à Louis XVII en 1795. Fait comme si la Révolution française n’avait jamais existé, comme si Louis XVI n’avait jamais été guillotiné place de la révolution (Concorde) ni Louis XVII mort à la prison du Temple. Reprend l’ancienne formule : « roi de France et de Navarre par la grâce de Dieu ». Retour au principe absolutiste, monarchie de droit divin.

Réalité : exécutif fort, le roi, nomme ministres responsables dvt lui uniquement. Assume toutes les prérogatives du chef de l’Etat (ensemble des nominations civiles et militaires). Droit de dissoudre l’assemblée, et en cas de danger de gouverner par ordonnances (décrets-lois), appliqué en 1830 uniquement (lorsque CX tente cp d’Etat).

Chambres calquées sur le modèle anglais. Chambre des députés élue au suffrage censitaire (30 ans et payer 300 francs-or d’impôts). Pour être éligible, il faut avoir quarante ans et payer mille francs or d’impôts. Donc 110 000 électeurs pour environ 32 000 000 de Français (2% des hommes). Une loi dite du double vote permet au quart des électeurs les + riches de voter deux fois en 18xx ? on en a fini avec les scrutins indirects de la Révolution française et de l’Empire. Pierre Rosanvallon a beaucoup insisté sur ce nouveau régime d’élection directe des représentants, électeur directement resp de son vote, concurrence entre candidats créés espace pol plus large. Important paskeu professions de foi relayées par la presse dans l’opinion. Le su sera direct. Election de type censitaire est moderne.

Autre chambre : Chambre des pairs. Aristocratie. CHAMBRE HAUTE. Tous MEMBRES NOMMES PAR LE ROI. NOBLES ET ILLUSTRATIONS grands NOTABLES DU monde DE L ECO OU DE LA PENSEE.

Votent budgets et lois, mais ministres irresponsables devant les chambres, pas besoin d’être majoritaires au sein des Chambres. Système parl imparfait. Va fonctionner : 5 étapes dans la Restauration.

  1. Moment des « ultras » royalistes. « Plus royalistes que le Roi » comme ils disent. Veulent revenir complètement et radicalement à l’AR. Se recrutent essentiellement dans la noblesse. Accèdent au pouvoir après Waterloo. Louis XVIII comprend bien qu’ils vont le mener à la catastrophe : homme intelligent, 23 ans d’exil, veut mourir sur le trône français. Obèse. Pour lui c’est une Chambre introuvable. S’appuie donc sur des Ministres minoritaires : Richelieu (arrière-petit neveu de l’autre, conservateur mais modéré, seigneur), De Cazes. Ne veulent pas de réaction. LXVIII dissout la Chambre introuvable en 1816. Permet aux royalistes modérés de gouverner.

  2. Moment libéral : 1816-1820. Temps de De Cazes. Principe : « il faut nationaliser le roi et royaliser la nation ». veut opérer réconciliation principes monarchique et national, s’y emploie avec un certain succès. Mais l’évènement du 14 février 1820 vient contrecarrer son action : duc de Berry assassiné (fils de Charles X, le comte d’Artois, seul héritier mâle prolifique de la famille>> enfants), cela condamne donc à terme la dynastie. Mais duchesse de Berry enceinte (miracle) : Henri, duc de Chambord, appelé Henri V, « l’enfant du miracle ». Ne règnera jamais. Seul héritier. 1820 marque le tournant du régime, le début d’un moment réactionnaire.

  3. conservateurs chassent De Cazes, LXVIII laisse faire (affecté), homme fort de cette période : Villèle, 1er Ministre de Louis XVIII jusqu’à sa mort en 1824 puis de Charles X. Financier conservateur, essaie par plusieurs réformes de revenir à l’ar. Pol déplait de plus en plus à l’opinion. Charles X le lâche.

  4. Remplacé par Martignac, chassé en 1829.

  5. Remplacé par le prince de Polignac, fils d’une amie de Marie-Antoinette, royaliste, emprisonné pendant 10 ans. Prog : revenir au plus vite à l’AR.


II – Tradition et innovation
Tradition mot essentiel à cette période, mot du temps, philo de l’époque traditionnalisme. On exalte religion famille autorité. Divorce supprimé en 1816 (loi de Bonald).

Monarchie. LXVIII intelligent, règne de 1814 à 24. Gros cul, bouge très peu, meurt dans son pieu, tranquillement. Son frère est un très bel homme, très religieux, après une jeunesse faite de libertinage. Imbécile politiquement. Ss son règne que sont prises les mesures les + réac : sacré à Reims en 1825. Victor Hugo présent. Renoue avec une monarchie sacrale.

Tradition, Eglise KTO en particulier. Restauration à cet égard contradictoire : établit liberté de culte (syst des cultes reconnus) mais déclare en même temps le catholicisme religion de l’Etat. C’est ce qu’on a appelé l’union du trône et de l’autel : l’un et l’autre se soutiennent. Se traduit par des missions en France, ou l’on demande a la pop de renier la Révolution française, de revenir à Dieu et à la monarchie. En 1825 loi sur le sacrilège. Les voleurs d’hosties snt condamnés à la peine de mort, avec peine des parricides (poings coupés). Retour du drt de l’Eglise dans le droit de l’Etat. Loi sur le sacrilège jams appliquée mais inquiète libéraux. Ordre des jésuites, rétabli en 1814, détesté par les libéraux, accusés de tous les maux. Restauration grande période d’anticléricalisme. Chansons de Béranger, très anticléricales, chantées à la fin des repas.

Noblesse : survit à la Révolution française mais profondément atteinte. Moitié des nobles a émigré, 2000 à 3000 victimes de la guillotine, dont de nbreuses femmes pour des questions d’héritage. Emigrés reviennent et sefforcent de rétablir leur situation dans la société fr. Modérés et ultras (qui veulent rétablirle syst féodal : « n’ont rien appris et rien oublié »). Villèle fait voter en 1825 le milliard des émigrés. Indemnités d’environ 600 millions de francs-or destinées à la noblesse.
Elements d’innovation : émergence d’une nouvelle classe sociale, les notables. Les riches. Leur propriété est st foncière soit immobilière. Investissent peu dans industries commerce. Dans le mot notable on confond noblesse et haute bourgeoisie. Fusion des élites désormais fondée sur fortune et non naissance.

La lib d’opinion et de presse. La Restauration invente vraiment le pluralisme. Inexistantes avant sous la Révolution française (guillotine) et l’Empire (prison de Vincennes). Deux partis interdits : républicains, « buveurs de sang », et bonapartistes. Mais toutes les nuances de l’opinion s’expriment : ultras, conservateurs, constitutionnels, libéraux. 1ers grands journaux pol fr apparaissent : La Gazette de France et la Quotidienne à l’ext-droite, le Journal des Débats au centre, le Siècle, le National à gauche. Naissance d’un espace public (mot de Habermas, philosophe allemand). Naissance du débat politique : le minoritaire n’est pas forcément un ennemi, il a drt a la parole. La Rest tente également de se réconcilier l’armée. Difficile : la Rest a repris le drapeau blanc avec les fleurs de Lys, or l’armée reste attachée aux trois couleurs. En outre beaucoup d’officiers bonapartistes : les « demi-soldes » qui dépensent dans les cafés en criant « vive l’Empereur, à mort les Bourbons ». Prisons.

Expéditions : Allemagne en 1823 pour rétablir le roi Ferdinand, Grèce en 1828 pour la libérer, expédition d’Alger en 1830.
Ce mélange de tradition et d’innovation conduit à des contradictions de plus en plus vives.
III –
Se fait sur fd de crise éco et sociale. Affaires vont mal. Sur fd d’essoufflement du régime. Ministres de CX n’ont plus la conf de la Chambre des députés, surtout Polignac. En 1830 le principal orateur de l’opposition, Royer-Collard vote une adresse au Roi pour lui dire que le concours de l’Assemblée au roi pour lui dire que l (adresse des 221). CX et Polignac ordonnent la dissolution de l’Assemblée : maintenant 274 députés dans l’opposition. Bourgeoisie opposée au retour de l’AR.

Coup d’Etat : quatre ordonnances du 25 juillet 1830. Suppression de la lib de la presse, dissolution de la chambre, suppression de la patente dans le cens (on veut éliminer la bourgeoisie commerçante), nvlles élections. Le peuple de Paris se soulève à l’appel des journalistes dont Adolf Thiers. Prd les armes : 3 glorieuses ; 28 au 30 juillet 1830. Sur la colonne de la Bastille en lettre d’or. Barricades, armée tente de résister, 800 morts et 4000 blessés. Barricades immortalisées par Delacroix. CX se retire à et abdique en faveur de son petit-fils Henri. Mais peuple parisien et députés ne l’entendent pas ainsi, proclament roi.

similaire:

S’est voulue profondément réactionnaire. Réaction : voc physique (thermodynamique) que le voc politique a emprunté. Apparaît sous le Directoire. La Révolution iconLa vie culturelle sous Vichy
«Révolution nationale». «C'est à un redressement intellectuel et moral que d'abord, je vous convie», ajoute-t-il. La devise républicaine...

S’est voulue profondément réactionnaire. Réaction : voc physique (thermodynamique) que le voc politique a emprunté. Apparaît sous le Directoire. La Révolution iconLorsque la Révolution éclate en 1789, le lieutenant Napoléon Bonaparte...
«Le directoire», sont inquiets de la popularité de Napoléon. Napoléon est tellement aimé des français que les dirigeants ont peur...

S’est voulue profondément réactionnaire. Réaction : voc physique (thermodynamique) que le voc politique a emprunté. Apparaît sous le Directoire. La Révolution iconArchitecture et Histoire : du Classique au Contemporain
«place Louis xv», puis «place de la Révolution» après le 10 août 1792, «place de la Concorde» sous le Directoire, le Consulat et...

S’est voulue profondément réactionnaire. Réaction : voc physique (thermodynamique) que le voc politique a emprunté. Apparaît sous le Directoire. La Révolution iconAprès une interruption durant la Révolution, le Directoire et le...
«À la fourchette», qui exerce un poids certain dans les choix effectués, par l’intermédiaire essentiellement d’Etienne, dit de Jouy,...

S’est voulue profondément réactionnaire. Réaction : voc physique (thermodynamique) que le voc politique a emprunté. Apparaît sous le Directoire. La Révolution iconC’est le critère de la souveraineté
«l’Etat est une entreprise politique de caractère institutionnel, lorsque et tant que sa direction administrative revendique avec...

S’est voulue profondément réactionnaire. Réaction : voc physique (thermodynamique) que le voc politique a emprunté. Apparaît sous le Directoire. La Révolution iconRésumé Depuis 2012, la physique quantique est de nouveau enseignée...

S’est voulue profondément réactionnaire. Réaction : voc physique (thermodynamique) que le voc politique a emprunté. Apparaît sous le Directoire. La Révolution iconLe programme de physique chimie en terminale stl, spcl, est composé...

S’est voulue profondément réactionnaire. Réaction : voc physique (thermodynamique) que le voc politique a emprunté. Apparaît sous le Directoire. La Révolution iconDu producteur au consommateur, c’est l’absence totale d’intermédiaire...

S’est voulue profondément réactionnaire. Réaction : voc physique (thermodynamique) que le voc politique a emprunté. Apparaît sous le Directoire. La Révolution iconLes gauches européennes : révolution, contre-révolution, anti-révolution...
«Histoire universitaire de la Révolution», in F. Furet, M. Ozouf (dir.), Dictionnaire critique de la Révolution française, Paris,...

S’est voulue profondément réactionnaire. Réaction : voc physique (thermodynamique) que le voc politique a emprunté. Apparaît sous le Directoire. La Révolution iconEvolution de la constitution francaise
«res publica» (la chose publique) apparaît aux yeux des Français comme le système politique le plus juste






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com