C’est l’évolution de la société française en premier lieu. Evolution depuis quand ? Juste après la révolution française, début du xixème siècle. Au xixème





télécharger 245.32 Kb.
titreC’est l’évolution de la société française en premier lieu. Evolution depuis quand ? Juste après la révolution française, début du xixème siècle. Au xixème
page1/7
date de publication04.11.2017
taille245.32 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > loi > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7
HITOIRE SOCIALE


C’est l’évolution de la société française en premier lieu. Evolution depuis quand ? Juste après la révolution française, début du XIXème siècle. Au XIXème siècle se mettent en place les grandes caractéristiques qui existent encore aujourd’hui.
Sociale : quelles sont les transformations de la société sous différents caractères (sous l’influence de critères historiques, de la sociologie, économique, les lois sociales et les conquêtes sociales).
Comment se produit la société française ?

En 89 avec la grande rupture de l’histoire de France mais aussi la grande rupture dans la constitution de la société, dans la vie sociale.

Comment la société de l’ancien régime était-elle organisée ?
Pendant presque 1 millénaire la société française a été une société qui était en ordres et non pas en classes sociales.
Quand on dit classe sociale : quels sont les critères de définition ? Aujourd’hui encore c’est très compliqué à définir. Les critères sont : niveau de ressource, niveau d’instruction ou d’éducation.
Dans la société de l’AR, ce qui caractérise une société dite d’ordre, cad qui organise la société en fonction de la naissance des individus. C'’st une classification très rigide pour une raison simple:  on ne peut pas changer de naissance. Un individu qui naissait dans l’AR avait une vie planifiée par sa naissance. Grande différence avec la classe sociale. Cette société a 3 ordres:

  • L’ordre de l’aristocratie ou de la noblesse : c’est à dire l’ordre qui en priorité se définit par sa naissance. Ce critère donne des droits, des privilèges : ceux-ci sont de 2 catégories :

  1. des privilèges fiscaux : la plus part des nobles paient très peu d’impôt (justification : cette aristocratie paie un autre impôt qui est l’impôt dit du sang, le métier des armes).

  2. Des privilèges sociaux : c’est à dire que cette aristocratie a son fief en province, et un hôtel particulier à Paris ou à Versailles (comme par exemple l’hôtel de Matignon, l’hôtel du Luxembourg, l’Elysée…)

On estime qu’en 89 il devait y avoir 22 millions de français. Il y avait une centaine de milliers de nobles.

  • Le clergé

  • Le Tiers Etat : il y a une subdivision dans le TE.

  1. les plus pauvres : les plus nombreux. Ce sont tous ceux qui sont paysans et qui ne possèdent pas la terre qu’ils travaillent.

  2. Les corps intermédiaires : qui sont constitués par la moyenne fonction publique.

  3. La bourgeoisie : à l’origine la bourgeoisie désigne la population qui habite la ville. Très vite cette notion s’est enrichie de new critères. Cette bourgeoisie détient les commandes économiques du pays. La noblesse répugne à exercer un métier de plus il faut des compétences (on ne s’improvise pas avocat). A l’époque le système scolaire existe déjà et la bourgeoisie envoie ses enfants au collège, à l’université.


La notion de nation n’existe pas sous l’AR. Il apparaîtra avec la RF, avec le début du XIXème s. à cause du processus de formation du royaume.

Nation : sentiment d’appartenance à une collectivité or :

  • chaque région possède sa propre langue. L’unification par le français se fera lentement au cours du XIXème siècle.

  • La France existe depuis 1862 (les frontières)


La notion de citoyen n’existe pas. On est sujet d’un royaume. La différence est que le citoyen a en principe un devoir moral de participer à la vie publique, alors que le sujet ne doit qu’obéir.

Quand le mot citoyen a été utilisé ? Dans les années 1760 (1761 exactement).
La notion d’égalité n’existe pas, elle est inimaginable. Quand on résonne en terme de naissance il ne peut pas y avoir d’égalité.
Ce régime va être rejeté avec la RF.


Cette révolution française est déclenchée pourquoi et par qui ?
Pourquoi ? Elle n’a pas été faite d’abord pour renverser la monarchie. On aurait admis le maintient de la royauté sous certaines conditions. On voulait juste la réformer. Il y a une référence qui est la monarchie anglaise. Le roi et la reine règnent mais ne gouvernent pas : monarchie parlementaire. La France connaît une monarchie absolue, le roi ne rend de compte à personne. On constatera l’impossibilité de passé d’une monarchie absolutiste à une monarchie parlementaire : renversement de la royauté.

Pour mettre à bas un système féodal (c’est une organisation pyramidale : dans les provinces il y a l’aristocratie qui fait sa loi, la fiscalité dépend du lieu où l’on habite ; il y a une diversité économique et juridique, après il y a des grands seigneurs puis le roi) il va falloir élaborer une fiscalité unique, un code pénal et civil uniques. Il faut unifier le royaume.
Par qui ? C’est d’abord l’aristocratie qui mène la RF. Elle se fera dépassé par la suite. La monarchie s’est construite contre l’aristocratie. Pour les rois, il s’agissait de mettre cette aristocratie en obéissance. Cette aristocratie s’estime méprisée par le pouvoir royal. Elle va mettre en marche la RF. D’autres protestent comme la bourgeoisie. Les contestations ne sont pas les mêmes. Elle demande le pouvoir politique c’est à dire de faire partie de la direction du royaume. Il y a également le Tiers Etat qui conteste pour d’autres raisons. Il demande la réorganisation de la fiscalité et une amélioration des aides à l’agriculture. Les armées qui précèdent la RF sont des années de famines.

Il va y avoir des transformations sociales :

  • l’abolition du régime féodal (fiscal) : décret du 11 Août 1789 et la suppression de la vénalité des offices. Les titulaires des offices sont des officiers mais pas au terme de l’armée. Les offices sont tout ce qui concerne les charges de police, de justice, fiscales. Les offices sont à la base du système fiscal de la monarchie. Les offices étaient mises en vente. Celui qui obtenait le droit était celui qui avait acheté. Le critère n’est pas celui de la compétence mais la richesse.

  • Décret 14 juin 1791 : loi Le Chapellier. Elle va rester en vigueur presque 1 siècle. Cette loi interdit les coalitions c’est à dire la grève. Les syndicats sont interdits sous peine d’amendes et de prison.

  • Disparition de la société en ordre avec la proclamation des droits de l’homme.



Une société nouvelle se met en place et ça ne va pas être simple. Elle va durer presque 1 siècle. Quels sont les problèmes qui se posent ?

  • les problèmes politiques : quel régime politique pour la France. Retour de la monarchie, empire, république.

  • Les problèmes sur la puissance d’un pays : qu’est ce qui fait la puissance d’un pays ?

-la puissance militaire

-puissance économique

-le progrès de l’instruction

-la question sociale : mouvement de la population agricole vers l’industrie. Naissance du prolétariat.
Au XIXème siècle, aucun régime politique n’a rallié la majorité des suffrages. La RF met en place une république qui a duré 14 mois. L’expérience républicaine est courte. Elle n’a pas durée pour 2 raisons :

  • va venir la terreur qui est un régime dictatorial

  • il y aura Bonaparte


La différence entre une monarchie et un empire est très mince. Napoléon Ier avait envisagé une dynastie.
1814 : défaite de Waterloo, fin du 1er empire.

Quel type de régime ? retour de la monarchie ou la république ? On va choisir la monarchie.
1848 : la révolution essaie de réussir ce que la RF de 89 a raté. Fin de la monarchie et instauration de la 2ème république.
Cette instauration suppose des élections présidentielles. Il faut qu’il y ait un corps électoral (ce n’est pas le suffrage universel mais le suffrage censitaire. Cens : registre fiscaux. Seul vote ceux qui paient l’impôt). Durée du mandat : 7 ans. Lieu de la présidence : l’Elysée. Il y en a un qui se présente : le prince Louis Napoléon Bonaparte (un des fils des frères de Napoléon Ier). Nom prestigieux, beaucoup de regret de Napoléon. Ce prince va se faire élire président de la république de manière légale. C’est le prince président. Durée 7 ans : cela aurait dû amener une élection en 1855 mais il y a deux coups d’état :
1er coup d’état : 2 décembre 1851, au bout de 3 ans d’existence de la république. 2 décembre 1804 : victoire d’Austerlitz, date mythique. Ce 2 décembre 1851 le prince président signe à l’Elysée dans le salon jaune un décret. Il se nomme président de la république à vie.
2ème coup d’état : 2 décembre 1852 il y a un referendum, le 1er de l’histoire de France. Question posée : acceptez-vous la naissance du 2nd empire ? Réponse : massivement oui. Le second empire naît le 2 décembre dans les faits (puisque depuis 1851 il y a un empire). Il devient empereur Napoléon III (fils de Napoléon est Napoléon II et est mort à 20 ans).
Cet empire va durer jusqu’en 1870 (de 1852 à 1870). Il s’effondre dans la 1ère des 3 guerres franco-allemande. Victoire des Allemands. Désastre militaire. L’empereur partira en exil en Angleterre.

Quel régime ?

Il y a une occupation de la capitale par les allemands et les Russes, désastre économique et amputation du territoire français (Alsace et Lorraine annexé à l’empire Allemand). Ce sont les 2 provinces les plus industrialisées à l’époque.
1870 : les parisiens se révoltent et s’insurgent. C’est ce que l’on va appeler les évènements de La Commune non pas contre les Allemands mais contre l’idée d’une république. La commune veut une autogestion avec une appropriation des moyens de production. L’affaire va durer 11 mois et va se terminer d’une manière sanglante. Les allemands se retirent de la capitale, ils vont dans la banlieue. La Commune va être en guerre civile entre les communards et une république qui s’est installé à Versailles (les versaillais).

Défaite de la Commune, s’installe la IIIème république. C’est une solution provisoire. On cherche le régime. Celle-ci va réussir la greffe républicaine sur l’histoire de France. A ce jour elle est la plus longue. Elle va durer de 1871 à 1940.
Le XIXème s est donc à la recherche d’un régime.


Pourquoi la IIIème république va réussir ?


  • Mouvement en profondeur : a travers les différents régimes, il y a un mouvement en continu. Il y a une unification administrative et juridique. Structure new à la RF inédite : celle des départements. Le département rend présent les structures de l’administration. la préfecture est choisie en fonction de la distance. Il faut pouvoir allé à la préfecture en moins d’une journée à cheval.

Depuis 1870 (Napoléon Ier) il y a un code civil qui s’applique à tout le monde.

L’alphabétisation progressive de la population française a commencé depuis le 1er empire. Le XICème siècle est celui de la presse écrite. Il y a 2000 titres de journaux. On discute de politique.
La IIIème république va se reposer sur ce progrès.



  • La puissance :

  • puissance militaire : a existé avec Napoléon. Pendant tout le XIXème siècle la France aura l’outil militaire le plus puissant.

  • Développement économique : il y a 2 faces. Elles sont indissociables. C’est d’abord un gigantesque développement économique : révolution industrielle et le progrès qu’elle permet. Le mythe du progrès prend naissance au XIXème siècle. Il y a la machine à vapeur, les automobiles (jusqu’à 50 km/heure).

1891 : 1er avion qui décolle et vole pendant 300 mètres.

Construction de la tour Eiffel et invention des premiers vaccins.

Entre 1855 et 1900 il y aura à Paris 5 expositions universelles : prestige énorme de la France.

L’autre face, la contrepartie : la question sociale. La RI n’a pu se développer que grâce à un prolétariat. Elle se traduit par quoi ? Le développement industriel a besoin de main d’œuvre nombreuse, pas qualifiée et peu payé. La main d’œuvre provient de l’exode rural, de paysans qui ne possèdent pas leur terre. XIXème s, naissance des banlieues industrielles (au-delà du périphérique qui n’existe pas à l’époque). Il y a beaucoup de misère (économiques, psychologiques, culturel, médical). Ce prolétariat va additionner tous les handicaps.


Question de la conscience historique et nationale
Dans cette expérimentation des différents régimes, quel est le passé auquel la mémoire collective peut et doit se référer ? Quel passé s’inventer c’est à dire on fait commencer l’histoire de France quand ? Il s’agit de forger une conscience collective qui va se forger autour de la nation, autour d’un épisode précis : la bataille de Valmy 1791. L’ensemble des monarchies étrangères luttent contre les armées de la révolution. Ce sont les armées de la révolution qui remporte la victoire. Pour la 1ère fois ce n’est pas une armée de métier, c’est l’armée de la nation.

Cette nouvelle organisation se présente comment ?

  1   2   3   4   5   6   7

similaire:

C’est l’évolution de la société française en premier lieu. Evolution depuis quand ? Juste après la révolution française, début du xixème siècle. Au xixème iconLes grands courants historiques xixème xxème siècle F. Dosse
«dégénéré» dans son «histoire de la révolution française de 1789 à 1914», voit aussi dans le 10 aout la victoire du peuple sur le...

C’est l’évolution de la société française en premier lieu. Evolution depuis quand ? Juste après la révolution française, début du xixème siècle. Au xixème iconL’héritage de la Révolution française
«le siècle qui va de 1789 jusqu’aux années 1880 pourrait s’appeler le siècle de la Révolution française»

C’est l’évolution de la société française en premier lieu. Evolution depuis quand ? Juste après la révolution française, début du xixème siècle. Au xixème iconEvolution de la constitution francaise
«res publica» (la chose publique) apparaît aux yeux des Français comme le système politique le plus juste

C’est l’évolution de la société française en premier lieu. Evolution depuis quand ? Juste après la révolution française, début du xixème siècle. Au xixème iconPrenons en marche le fil de l’Histoire et découvrons les inventions...

C’est l’évolution de la société française en premier lieu. Evolution depuis quand ? Juste après la révolution française, début du xixème siècle. Au xixème iconTea Party" dans le cadre de "
«Tea Party» un superbe échiquier de miroirs de 64 m² a été réalisé au Domaine de Lacroix-Laval face à son château du xixème siècle...

C’est l’évolution de la société française en premier lieu. Evolution depuis quand ? Juste après la révolution française, début du xixème siècle. Au xixème iconL’évolution des pratiques culturelles du milieu du xixe siècle au début du xxe siècle

C’est l’évolution de la société française en premier lieu. Evolution depuis quand ? Juste après la révolution française, début du xixème siècle. Au xixème icon«Le siècle des lumières»
«Le siècle des lumières» débute au lendemain de la mort de Louis XIV, en 1715, et prit fin au début de la Révolution française, en...

C’est l’évolution de la société française en premier lieu. Evolution depuis quand ? Juste après la révolution française, début du xixème siècle. Au xixème iconThème 2 – L’évolution du système de production et ses conséquences...
Quelles sont les transformations économiques et sociales provoquées par les mutations du système de production au xxe siècle ?

C’est l’évolution de la société française en premier lieu. Evolution depuis quand ? Juste après la révolution française, début du xixème siècle. Au xixème iconLittérature et ballet
«danseuses fatales» : Esméralda, ou encore Carmen, en sont exemplaires et s’inscrivent dans le premier objet d’étude («Le roman et...

C’est l’évolution de la société française en premier lieu. Evolution depuis quand ? Juste après la révolution française, début du xixème siècle. Au xixème iconFin xixème – début Xxème






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com