Adressez vous à





télécharger 128.91 Kb.
titreAdressez vous à
page4/9
date de publication09.11.2017
taille128.91 Kb.
typeAdresse
h.20-bal.com > loi > Adresse
1   2   3   4   5   6   7   8   9

LA MONARCHIE DE JUILLET


Dès l’installation de Louis Philippe au pouvoir, on a vu le rétablissement de la liberté de la presse, la levée de toutes les condamnations politiques et l’affirmation de 2 choses:

  • Le droit des français de publier et faire imprimer leur opinions en se conformant aux lois, et

  • La censure ne pourra être rétablie.


Dès lors est mis en place un jury pour les délits de presse et politique, dont la compétence revient aux Cours d'Assises. La diminution des taxes sur les journaux s’installe ainsi que la suppression des autorisations. La loi du 8 avril 1831 met en place une procédure spécifique pour les délits de presse, affichage et péages publics. Le prévenu peut être traduit en Cours d'Assises pour incitation directe sans passage devant un juge d'instruction.
La conséquence principale est la multiplication des feuilles dans un cadre nouveau : séparation des journaux entre théorie et caricature sarcastique. On retrouve ainsi :

  1. Renouvellement et émergence des idées nouvelles avec la renaissance de 3 feuilles prolétariennes: PEUPLE, ARTISAN,...

  2. Nombreuses feuilles virulentes contre Louis Philippe qu’ils considèrent comme un roi sans envergure et qui effectue des répressions assez sévère. C’est le cas pour la TRIBUNE, LA REVOLUTION qui ont obtenu de nombreuses amendes.

  3. L'AVENIR dont l’idée est la liberté pour tous avec une redéfinition de la liberté: conscience, enseignement, association, populaire...

  4. LE GLOBE qui défend la doctrine de St Simon qui est l’idée d’une fédération, politique, européenne, à l’évidence du prolétariat.

  5. Développement des revues encyclopédiques françaises PARIS dont l’objet est la littérature au premier plan.

  6. Développement des journaux féminins de modes avec le JOURNAL DES FEMMES.



DE 1832 à 1845



La presse va subir le contre coup de guerre de 1833 et des émeutes de 1834. Le gouvernement va réagir contre la presse par saisies, mise au pas, et procès. On verra alors de nombreuses condamnations de journalistes nationaux. Des journaux vont se mettre en place à la fois contre le roi avec LA TRIBUNE qui va instituer un régime de Terreur, pour qui le roi exerce un pouvoir traditionnel ; mais aussi contre les mesures prises par le gouvernement avec la loi limitant le droit d'association et les lois de 1835 instaurant une hausse des taxes, une censure de tous les dessins et réprimant le délit d'opinions...
Mais la diminution du prix de vente avec le développement de presse industrielle et le développement des journaux d'informations et de la publicité tels LA PRESSE et LE SIECLE, ont fait naître de nouvelles idées : éduquer les citoyens et lier le politique avec le social en cherchant à éduquer au lieu de critiquer. La presse va déclarer accepter la royauté constitutionnelle et se placer sous l'idéologie partisanes. Elle devient plus objective et le contenu des journaux s'adapte aux besoins de la clientèle. Les éléments deviennent plus légers ; c’est le développement des faits divers, des récits, nouvelles, et des brèves.
On voit ainsi apparaître la publicité: avec la création en 1845 de la société générale d'annones pour LE JOURNAL DES DEBATS, LE CONSTITUTIONNEL, LA PRESSE et LE SIECLE. C’est la naissance également des agences de presse avec en 1835 Charles Havas qui crée son agence centralisatrice d'informations.
Au niveau des courants de pensées, on trouve ainsi la presse sociale et ouvrière, qui se fait l'écho des souhaits de la population avec LE POPULAIRE, LA DEMOCRATIE PACIFIQUE. Par ailleurs la pensée de Simon sur l’organisation du travail et la répartition juste des produits du travail s’instaure dans la REVUE DU PROGRES. Cette dernière revendique aussi une tradition démocratique, tradition catholique pour une évolution sociale basée sur la morale et le respect de la dignité humaine.
C’est enfin la réapparition de la presse politique avec LE JOURNAL DES DEBATS et LA GAZETTE DE FRANCE. L’orientation de la presse se mise de côté par rapport à la question politique et se diversifie dans le but d'augmenter le tirage.


LA PRESSE ET LA REVOLUTION DE 1848

1   2   3   4   5   6   7   8   9

similaire:

Adressez vous à iconSensibilisation : Visionnage d’un extrait de «l’enfant sauvage» de François Truffaut. (7mn)
«1 euro», comment vous sentiriez-vous ? Dans certains pays, cela se passe comme ça. Et vous risqueriez de plus de vous faire doubler...

Adressez vous à iconChapitre premier jeunesse
«Je puis vous assurer monsieur de Lardimalie, lui écrit-il, que j’ai en estime vous et votre vertu, et que j’ai autant de contentement...

Adressez vous à iconRésumé La nouvelle loi de financement de la Sécurité sociale fait...
«vous gagnerez ce que vous produisez et vous dépenserez ce que vous aurez gagné»

Adressez vous à iconAvatar Si ce n’était ces quelques rides…
«Vous n’êtes pas la première à vous tromper de chemin… Le gr passe juste au dessus de la falaise. Ici, vous êtes au Moulin de Boussaguet....

Adressez vous à iconCe document de travail a pour sources principales
«après vous, j’vous en prie», «j’vous en pire», «passez donc les…» «’près vous…». Avec le temps, j’ai pris l’habitude de m’apercevoir...

Adressez vous à iconProjet d’un établissement de Trappistes en Amérique
«Eh bien, dit le Père Abbé, puisque vous le voulez, j’y consens et vous permets de prendre, tant dans cette maison-ci que dans les...

Adressez vous à iconVingt mille lieues sous les mers’’
«Vous ne regretterez pas le temps passé à mon bord […] À partir de ce jour, vous entrez dans un nouvel élément, vous verrez ce que...

Adressez vous à iconNotez qu’il est possible d’adapter la règle de ce jeu de cartes de façon à jouer sur tbi
«Vous êtes au restaurant. Posez des questions au serveur en vous servant des formules telles que “Pardon, avez-vous du/de la/des…”,...

Adressez vous à iconNous vous remercions vivement de vos vœux et vous souhaitons également...

Adressez vous à iconRÉponses appropriées aux questions des recruteurs
«Parlez-moi de vous», IL vous demande de vous présenter en tant que personne et non pas de lui citer simplement vos aptitudes






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com