Comment lier l’histoire, la géographie et l’emc autour des notions de risque, sécurité et défense ?





télécharger 88.07 Kb.
titreComment lier l’histoire, la géographie et l’emc autour des notions de risque, sécurité et défense ?
date de publication08.10.2017
taille88.07 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > droit > Documentos
Cas de l’éducation au risque, à la sécurité et à la défense

Comment lier l’histoire, la géographie et l’EMC autour des notions de risque, sécurité et défense ?
Sur le niveau troisième : Thèmes de programme à mettre en synergie


repères annuels de programmation

démarches et contenus d’enseignement

Thème 2 – histoire - Le monde depuis 1945
» Indépendances et construction de nouveaux États.

» Un monde bipolaire au temps de la guerre froide.

» Animation et mise en œuvre du projet européen.

» Enjeux et conflits dans le monde après 1989


(…)

Quelle est la nature des rivalités et des conflits dans le monde contemporain et sur quels territoires se développent-ils ? On cherchera quelques éléments de réponses à partir de l’étude d’un cas

(on peut croiser cette approche avec le programme de géographie)





Cycle 4 EMC – l’engagement : agir individuellement et collectivement

Objectifs de formation :

. S’engager et assumer des responsabilités dans l’école et dans l’établissement

. Prendre en charge des aspects de la vie collective et de l’environnement et développer une conscience citoyenne, sociale et écologique.

repères annuels de programmation

démarches et contenus d’enseignement

Expliquer le lien entre l’engagement et la responsabilité.
(…)
» La sécurité des personnes et des biens : organisations et problèmes
Expliquer le sens et l’importance de l’engagement individuel ou collectif des citoyens dans une démocratie.
» L’exercice de la citoyenneté dans une

démocratie (conquête progressive, droits et devoirs des citoyens, rôle du vote, évolution des droits des femmes dans l’histoire et dans le monde...).
(…)
Connaître les grands principes qui régissent la Défense nationale.
» La Journée défense et citoyenneté.

» Les citoyens et la Défense nationale, les menaces sur la liberté des peuples et la démocratie, les engagements européens et internationaux de la France.


(…)
À l’occasion du recensement des élèves âgés de 15 ans, faire comprendre le sens de cette opération, son lien avec la JDC et le rôle des citoyens dans la Défense nationale.




Étude d’une action militaire dans le cadre de l’Onu.
(…)


Analyse : le programme d’histoire, thème 2, invite à faire une étude de cas sur un conflit dans le monde. Il nous paraît intéressant de lui faire correspondre l’étude proposée en EMC d’une action militaire dans le cadre de l’ONU. Cela permet d’envisager le rôle de la défense française à l’international.
Quelles études de cas possibles ?
Là encore, on choisira en fonction de l’actualité. Le lien ci-dessous permet de visualiser rapidement les actions de l’ONU en cours

http://www.un.org/fr/peacekeeping/operations/current.shtml

Le cas de l’ONUCI (opération en Côte d’Ivoire nous paraît intéressant) ainsi que celui de l’opération Atalante (défense des intérêts éco de l’Europe dans le Golfe d’Aden), mais le choix se fera à la discrétion du professeur en fonction de ses intérêts et de ce qu’il aura pu traiter en géographie comme spécifié dans les programmes « on peut croiser cette approche avec le programme de géographie », entendre Thème 3 sur l’influence de la France et l’Europe dans le monde .
Comment articuler Histoire et EMC : la démarche
On peut avoir une démarche multiscalaire sur ce thème :

1 – étude de cas sur une opération menée par l’ONU avec engagement français ; quels sont les engagements européens et internationaux de la France dans le monde ?

2 – la défense en France, poser la question des missions de la défense nationale sur le territoire en montrant que ses actions sont multiformes (prévenir, protéger, intervenir)

3 – l’acte citoyen de défense – poser la question du sens de l’engagement – la JDC comment, pourquoi ? Les alternatives au service militaire, l’engagement civil . Il nous paraît très important compte tenu de l’actualité de mettre en œuvre l’acte citoyen de défense et la responsabilisation dès le collège ; ainsi on étudiera le plan Vigipirate à l’échelle de l’établissement (comprendre les enjeux, quels dispositifs ? Mise en situation)
Sources

Sitographie
Le site Vie publique, permet de faire le point rapidement sur les acteurs institutionnels de la défense. Il permet aussi d’envisager un nouveau visage de la défense en France : la défense économique et la défense diplomatique (traités et alliances) à côté de la défense civile et militaire. Cela permet d’envisager la défense de manière globale

http://www.vie-publique.fr/politiques-publiques/politique-defense/organisation-defense-nationale/
Le site du ministère de la défense sera utile pour se tenir à jour des opérations de défense en France et à l’étranger avec des ressources vidéo intéressantes

http://www.defense.gouv.fr/

Bibliographie
Les nouveaux enjeux de la défense TDC n° 978 2009

notamment l’article le monde en ordre et désordre de P Boulanger concernant les liens entre mondialisation et nouvelles menaces (fanatisme religieux, nationalismes, enjeux économiques). Le numéro aborde d’autres questions qui peuvent faire débat : l’Europe, la France et la Défense ; les femmes et la défense). Les cartes seraient à réactualiser.
Documentation photographique – les dossiers – n°8086 Géographie des conflits 2012

Notamment la partie sur les cyberconflits qui demandent une adaptation des services de défense à des formes inédites de menaces stratégiques.
Le livre blanc de la défense nationale qui s’articule autour de trois axes : la protection, la dissuasion, l’intervention. Il envisage les nouvelles formes de criminalité et l’insertion de la France dans un contexte de défense global. A consulter en format PDF à cette adresse

http://www.ladocumentationfrancaise.fr/var/storage/rapports-publics/134000257.pdf
EMC : L’engagement : agir individuellement et collectivement

Citoyenneté et défense
Problématique générale : quelles valeurs sont défendues par la France dans le monde et sur son territoire ?



étude de cas : deux interventions française dans le cadre d’organismes internationaux 1 H


Objectif de séance

comprendre pourquoi (valeurs défendues) et comment (moyens, alliances) la France s’engage dans le monde (menaces sur la liberté des peuples et la démocratie)
l’intérêt est de comprendre que la défense des valeurs démocratiques et l’aide au développement ont un rôle de prévention des conflits dans le monde


compétences

. S’informer : trouver sélectionner et exploiter des informations. Rendre compte (2)
. Analyser et comprendre un document pratiquer différents langages : réaliser une production schématique (partie 1)
. coopérer : le travail peut se faire en groupe de 3 élèves (pour la partie 1), chaque groupe dispose d’un PC permettant de visionner la vidéo
. travailler sur une courte intervention à l’oral (partie 3)

notions

PESD – ONU – EUFOR – traité de Lisbonne


Note : On peut envisager l’organisation de rencontres dans le traitement de ce sujet 
. La venue d’un représentant de la JDC

. La venue d’un volontaire au service civil
Dans ce cas les séances sont à repenser en fonction de leur intervention

1. quelles sont les engagements internationaux de la France et de l’Europe dans le monde ? (1 Heure)
Travail de groupe : A l’aide des 4 documents, réalisez une carte mentale qui résume l’intervention de la France dans le monde. Elle répondra aux interrogations suivantes : Où, pourquoi, avec qui, comment s’engage la France dans le monde ?
Document 1 : Carte des principales opérations extérieures (OPEX) en 2009



source : site de l’ECPAD

Missions accomplies dans le cadre d’un mandat de l’ONU : exemple : ONUCI en Côte D’Ivoire
Missions accomplies dans le cadre européen de la PESD : exemple : ATALANTE dans le Golfe d’Aden

Document 2 un exemple d’engagement l’ONUCI – source vidéo de Al Qarra TV



https://www.youtube.com/watch?v=DduytTX4uE4


Document 3 un exemple d’engagement, l’opération ATALANTE

Depuis son activation, en décembre 2008, l'opération européenne Atalante(1) de lutte contre la piraterie au large de la Somalie a permis de couvrir près de 160 navires affrétés par le Programme Alimentaire Mondial (PAM). Chargés d'aide humanitaire destinée aux populations somaliennes, ces cargos faisaient, auparavant, régulièrement l'objet d'attaques, d'autant qu'ils avaient la Somalie pour destination. Après plusieurs détournements, la pression était même telle que la continuité de ce flux maritime, vital pour les populations locales, était menacé. Dès sa création, l'opération Atalante a donc eu pour mission, en dehors de sécuriser le golfe d'Aden par où transite une part importante du « ravitaillement » de l'Europe, d'assurer la protection des convois du PAM (2). Régulièrement, les bâtiments déployés au sein de la Task Force 465 accompagnent ainsi les navires transportant l'aide humanitaire et déploient à leur bord des équipes de protection embarquées. Les escortes peuvent être menées jusqu'en Somalie, notamment entre Kenya et Mogadiscio, où vers des pays voisins.

(1) Cette opération, qui est la première opération navale de l'Union européenne, s'inscrit dans le cadre de la politique européenne de sécurité et de défense (PESD).

(2) recourir aux moyens nécessaires, y compris à l'usage de la force, pour dissuader, prévenir et intervenir afin de mettre fin aux actes de piraterie ou aux vols à main armée qui pourraient être commis dans les zones où ceux-ci s'exercent.

Source : http://www.meretmarine.com/fr/content/piraterie-160-navires-du-pam-escortes-par-atalante

Document 4 : traité de Lisbonne

Article 42

La politique de sécurité et de défense commune fait partie intégrante de la politique étrangère et de sécurité commune. Elle assure à l’Union une capacité opérationnelle s’appuyant sur des moyens civils et militaires (EUFOR). L’Union peut y avoir recours dans des missions en dehors de l’Union afin d’assurer le maintien de la paix, la prévention des conflits et le renforcement de la sécurité internationale conformément aux principes de la charte des Nations unies. L’exécution de ces tâches repose sur les capacités fournies par les États membres.

Article 43

Les missions […]dans lesquelles l’Union peut avoir recours à des moyens civils et militaires, incluent les actions conjointes en matière de désarmement, les missions humanitaires et d’évacuation, les missions de conseil et d’assistance en matière militaire, les missions de prévention des conflits et de maintien de la paix, les missions de forces de combat pour la gestion des crises, y compris les missions de rétablissement de la paix et les opérations de stabilisation à la fin des conflits. Toutes ces missions peuvent contribuer à la lutte contre le terrorisme, y compris par le soutien apporté à des pays tiers pour combattre le terrorisme sur leur territoire.
aide 1 : conseils techniques
1. pensez à classer les documents autour des questions posées (où ? Comment, Pourquoi…)
2. note : le même document peut répondre à plusieurs mots clés de la carte mentale – utilisez un code couleur pour identifier les arguments (exemple : arguments qui répondent au « pourquoi » en rouge)




Aide 2 : vocabulaire
Pourquoi : que défend la France ? Pensez aussi aux valeurs de la république !
Comment : quels moyens sont mis en œuvre ?
Avec qui : partenaires


Contenu de la carte mentale ou trace écrite attendu

La France a une stratégie de défense mondiale, elle est présente dans de nombreux espaces et s’engage aux côtés de partenaires internationaux avec lesquels elle a signé des accords et traités:
ONU : organisation des nations unies de 1946 (charte de San Francisco)

PESD : politique européenne de sécurité et de défense (traité de Lisbonne) qui crée l’EUFOR : force d’intervention européenne
Elle intervient dans le monde pour :
Défendre ses intérêts économiques (ex : Golfe D’Aden)

Apporter une aide humanitaire

Défendre des valeurs: libertés civiles, égalité, élections libres, démocratie (ex : Côte d’Ivoire). La défense de ces valeurs permet de prévenir les conflits

Lutter contre le terrorisme dans les pays étrangers
2 – Une stratégie de défense globale en France. (1 heure)


Qu’est-ce qu’une stratégie de défense globale ? 1 H


Objectif de séance

Comprendre que la défense en France doit s’adapter à des menaces diffuses et multiformes.



Compétences

. S’informer : trouver sélectionner et exploiter des informations. Rendre compte sous une forme choisie (2)



Notions

Dissuasion – responsabilités institutionnelles – constitution – livre blanc


2 – Une stratégie de défense globale en France. (1 heure)
Extrait de la Constitution de 1958

Art 5. Le président de la République est le garant de l’indépendance nationale, de l’intégrité du territoire et du respect des traités.

Art 15. Le président de la République est le chef des armées (…).

Art 21. Le Premier ministre est responsable de la Défense nationale. (…)

Art 34. (…) La loi détermine les principes fondamentaux de l’organisation générale de la Défense nationale (…)

Art 35. La déclaration de guerre est autorisée par le Parlement. »
Extrait du Livre Blanc de la Défense, http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/IMG/pdf/0000.pdf

La défense et la sécurité de la France s’enracinent dans une histoire longue, qui marque encore un territoire plusieurs fois envahi, et dans une géographie exigeante, à la pointe du continent européen, en bordure de trois mers et aux carrefours de la plupart des routes aériennes qui relient l’Europe à l’Amérique, à l’Afrique et au Moyen-Orient. Sa stratégie doit tenir compte des particularités de son statut international. […]

La dissuasion nucléaire demeure un fondement essentiel de la stratégie de la France. Elle est la garantie ultime de la sécurité et de l’indépendance nationale. Elle est l’une des conditions de notre autonomie stratégique, comme de la liberté de décision et d’action du chef de l’État. […] La dissuasion nucléaire est strictement défensive. Elle a pour seul objet d’empêcher une agression contre les intérêts vitaux du pays, d’où qu’elle vienne et quelle qu’en soit la forme. Ces intérêts vitaux comprennent, en particulier, les éléments de notre identité et de notre existence en tant qu’État-nation, notamment le territoire, la population, ainsi que le libre exercice de notre souveraineté. […] La dissuasion nucléaire française contribue aussi, par sa seule existence, à la sécurité de l’Europe. Un agresseur qui songerait à s’en prendre à l’Europe doit en être conscient.


1- qui sont les acteurs de la défense nationale ?

2- quelles sont les missions de la défense nationale ?

3- à quelles échelles se conçoit la défense nationale ?

1- Hélitreuillage à la faute sur mer par la sécurité civile. 2010

2- Lutte contre les nouvelles menaces du web : la cybercriminalité. Elle peut prendre plusieurs formes : pédophilie, détournements d’argent, piratage, menaces terroristes…


3- lutte antiterroriste – plan vigipirate après les attentats à Paris de décembre 2015

A l’aide des 3 photographies et en reprenant les réponses aux 3 questions posées sur les textes, sous la forme que tu choisiras (texte, carte mentale, tableau) explique pourquoi on parle désormais de stratégie de défense globale en France. Il faudra envisager les lieux d’intervention, les missions de la défense, les acteurs, les responsables
Boîtes à outils disponibles pour la forme tableau et carte mentale

UNE STRATEGIE DE DEFENSE FRANCAISE COMMUNE A L’EUROPE ET AUX AUTRES PAYS DU MONDE


où la France s’engage t-elle ?

Cas 1 : ……………………………………………………

Cas 2 : ……………………………………………………

Cas 3 : ………………………………………………………



Quels sont les corps de défense engagés ?

Cas 1 : ……………………………………………………

Cas 2 : ……………………………………………………

Cas 3 : ………………………………………………………



Quelles sont les menaces ?

Cas 1 : ……………………………………………………

Cas 2 : ……………………………………………………

Cas 3 : ………………………………………………………







La France met en place une stratégie de défense globale

responsables

acteurs

missions


lieux


A retenir, proposition de trace écrite :
La France doit faire face à des menaces multiformes nouvelles ; la défense s’engage contre ces menaces :

- par la prévention : exemple : vigipirate pour lutter contre le terrorisme – cyberpolice pour la surveillance des réseaux informatiques

- par la protection des biens et des personnes : exemple de la sécurité civile (pompiers) en cas de catastrophe naturelle ou technologique
Les nouvelles menaces forcent la France à prévoir de nouvelles stratégies de Défense qui combinent les forces armées, de police, de gendarmerie et la sécurité civile.
3 – comment le citoyen peut il s’engager dans la défense ? (2 heures)


Défense et citoyenneté 2 H


Objectif de séance

Prendre conscience de ma responsabilité individuelle dans la mise en place d’une stratégie de défense nationale. Mes devoirs de citoyens, mes devoirs de collégien




Compétences

. S’informer : trouver sélectionner et exploiter des informations. Rendre compte, mener une enquête
. Collaborer, élaborer (en groupe) un questionnaire
. Transmettre, réaliser une courte intervention à l’oral


Notions

JDC- vigipirate – responsabilité individuelle et collective


3 – comment le citoyen peut il s’engager dans la défense ? (2 heures)
A – Qu’est ce que la JDC ?
Etude de la plaquette de la JDC + venue éventuelle d’un jeune faisant son service civil qui viendrait expliquer le sens de son engagement et sa forme.

Préparer une intervention à l’oral :
Tu es chargé d’expliquer à tes camarades ce qu’est la JDC , la procédure de recensement, et le sens de cette journée.
1. travaille au brouillon

2. questions guide disponibles en aide

Pour aller plus loin Ressource intéressante, le site du ministère de la défense
http://www.defense.gouv.fr/jdc

- A quel âge exact doit-on se faire recenser ?

- Qui cela concerne t-il ?

- Où cela se passe t-il ?

- Quels sont les enjeux du recensement ?

- Quel est le contenu de la JDC ?
Quel sens donnes-tu à cette journée ?

B – comment s’engager au sein du collège ?
Note : Il nous paraît très important copte tenu de l’actualité de mettre en œuvre l’acte citoyen de défense et la responsabilisation dès le collège ; ainsi on étudiera le plan vigipirate à l’échelle de l’établissement (comprendre les enjeux de responsabilité individuelle et collective, quels dispositifs ?)


1. enquête dans l’établissement – quels sont les dispositifs mis en place dans le cadre de Vigipirate ?
Elaborez un questionnaire à remettre aux adultes de l’établissement sur les mesures de prévention prises dans l’établissement pour Vigipirate.
Pour le cours suivant, deux élèves par groupe sont chargés d’aller poser les questions élaborées aux adultes ciblés. Ils pourront récupérer à cette occasion du matériel de prévention (affiches de prévention de l’établissement)
Questions guide :




1- Quels sont les adultes clés du dispositif ?

2-Quelles questions poser ? Procédures mises en place en cas d’attaque terroriste ? Quels outils ?

3-Les mêmes questions pour tous les adultes ?


1- Quels sont les adultes clés du dispositif ?
(Les élèves citeront sans doute le/les chefs d’établissement, le/la CPE mais risquent d’oublier le rôle essentiel de l’agent d’accueil, des adultes de l’établissement en général mais en particulier de la/le responsable de la mise en place du PPMS). On peut donc prévoir 4 groupes. (note : plusieurs groupes peuvent travailler sur les questions à poser au même personnel, auquel cas les élèves devront s’entendre sur les questions retenues et envoyer deux membres de chaque groupe en mission de reportage)
2. Quelles questions poser ? Quelles procédures ? (horaires de l’établissement , déplacements, attitudes, responsables, lieux …) Quels outils ? (prévention, lieux de regroupement, matériel)
3- Les mêmes questions pour tous les adultes ?
Donc les questions sont listées puis triées en fonction des adultes à interroger
(Les questions devront être ciblées en fonction des adultes questionnés, par exemple insister sur la vigilance de l’agent d’accueil et de ce qu’il doit faire lorsque quelqu’un se présente à l’entrée).
2. quels textes réglementaires organisent le plan vigipirate à l’échelle de l’établissement ?
Quelles réponses ont été apportées à vos questions ? Rédigez un texte court de présentation du plan vigipirate
Questions clés :




. Qui fait quoi ?

. Quelle est la responsabilité de chaque élève ?

. Quels sont les bons gestes, les mauvais ?

Les élèves ont posé leurs questions, lors de cette séance une synthèse est faite des réponses apportées avec relevé des informations les plus importantes autour des questions clés (données à tous). L’idée est de sensibiliser à l’idée que la prévention est affaire de tous. Qu’une erreur de procédure peut mettre en péril la sécurité de tous. D’où l’importance du respect des protocoles.


3. Sensibilisation dans les autres niveaux
. Par groupe de 3, les élèves passent dans les classes pour présenter Vigipirate.

similaire:

Comment lier l’histoire, la géographie et l’emc autour des notions de risque, sécurité et défense ? iconEléments de biographie et activités d’enseignement et de recherche
«Histoire et mémoire des guerres mondiales et des conflits contemporains», de l’enseignement de la défense et de la sécurité nationale...

Comment lier l’histoire, la géographie et l’emc autour des notions de risque, sécurité et défense ? iconSecurite sécurité, securite sociale cpam, securite routiere depuis,...

Comment lier l’histoire, la géographie et l’emc autour des notions de risque, sécurité et défense ? iconLorsque Yves Lacoste écrit que «La géographie, ça sert d’abord à...
«gouverner la France depuis 1946» : l’organisation de la défense et de la sécurité en France depuis 1946 (ordonnances de 1946 et...

Comment lier l’histoire, la géographie et l’emc autour des notions de risque, sécurité et défense ? iconLes nouvelles images et leur utilisation en histoire-géographie : les visites virtuelles
«visites virtuelles». IL recense 70 sites qui permettent à l’élève d’être acteur de sa visite (parcours à hauteur d’humain, panorama...

Comment lier l’histoire, la géographie et l’emc autour des notions de risque, sécurité et défense ? iconBaccalauréat professionnel 2016 – U52 Indications sur les attentes – ap1606fhg hgec-cor
«la maîtrise des savoirs et des capacités en histoire-géographie», ainsi que les connaissances et compétences en enseignement moral...

Comment lier l’histoire, la géographie et l’emc autour des notions de risque, sécurité et défense ? iconLes risques en france metropolitaine – approche geographique – L’exemple des inondations
«risque environnemental», une terminologie délicate car on ne sait pas exactement à quoi on se réfère (un risque pour l’environnement...

Comment lier l’histoire, la géographie et l’emc autour des notions de risque, sécurité et défense ? iconEgalite et discrimination
Histoire de la sécurité sociale. 70 ans de progrès Histoire de la sécurité Jimmy Leipold 6’13

Comment lier l’histoire, la géographie et l’emc autour des notions de risque, sécurité et défense ? iconApproches actuelles de l’histoire de la géographie en France. Au-delà...
«la pluralité des contenus, des histoires de la géographie», et mettait à la base de cette pluralité une «dualité» : «l’histoire...

Comment lier l’histoire, la géographie et l’emc autour des notions de risque, sécurité et défense ? iconLes organisations européennes de sécurité et de defense Séance n° 2
«L'otan est-elle encore l'otan ?», Critique internationale 4/2011 (n° 53), p. 77-81

Comment lier l’histoire, la géographie et l’emc autour des notions de risque, sécurité et défense ? iconHistoire & GÉographie dans les épreuves d’Histoire-Géographie des...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com