Rapport dit que les Philippines se réjouissent de la réouverture de l'ancienne base navale américaine de Subic Bay pour contrer les mouvements chinois en mer de Chine du Sud.





télécharger 83.23 Kb.
titreRapport dit que les Philippines se réjouissent de la réouverture de l'ancienne base navale américaine de Subic Bay pour contrer les mouvements chinois en mer de Chine du Sud.
page1/2
date de publication02.11.2017
taille83.23 Kb.
typeRapport
h.20-bal.com > droit > Rapport
  1   2


MASTER GRI - Note de presse hebdomadaire – 23 – 29 septembre 2013

ASIE

Philippines-Unis forage soulève des inquiétudes en Chine

27-09-2013

La Chine a exhorté les pays de la région à ne pas agir imprudemment avec le soutien des partis en dehors de la région, se référant à des exercices conjoints récentes entre les Etats-Unis et les Philippines près de la mer de Chine du Sud. Le 18 Septembre , les Etats-Unis et les Philippines ont commencé un exercice militaire de trois semaines près de la mer de Chine du Sud. L'exercice fait partie de l'effort de Manille pour obtenir de l'aide américaine dans le renforcement de ses forces maritimes de sorte que les Philippines sera dans une position plus forte lorsque les négociations avec la Chine sur Mer de Chine méridionale des questions territoriales, Agence France-Presse signalés. Par ailleurs, un Wall Street Journal rapport dit que les Philippines se réjouissent de la réouverture de l'ancienne base navale américaine de Subic Bay pour contrer les mouvements chinois en mer de Chine du Sud. Washington devrait l'esprit le risque d'une présence militaire accrue dans la région Asie-Pacifique, a déclaré Chen Qinghong, un chercheur sur Philippines
Le Japon pourrait étendre la portée de l'armée

27-09-2013

Le gouvernement va probablement permettre au Japon d'exercer son droit de légitime défense collective en défendant vaisseaux expédition de pétrole brut en provenance du Moyen-Orient au Japon si elle examine l'interprétation de la Constitution actuelle, des sources gouvernementales ont dit. Si révisé, le gouvernement devrait considérer tout " question qui pourrait avoir un impact critique la sécurité du Japon "comme un cas à exercer le droit dans l'interprétation du gouvernement de la Constitution pour assurer la sécurité des voies maritimes pour le transport d'énergie, ils ont dit mercredi. Ces cas comprennent les efforts minesweeping du Japon avec les pays du Moyen-Orient dans le détroit d'Ormuz. Le Premier ministre Shinzo Abe a déclaré mercredi soir lors d'une discussion informelle avec des journalistes à New York qu'il ne serait pas exclure les urgences qui se passe «de l'autre côté du monde" du concept géographique du gouvernement de cas dans lesquels l'exercice du droit de la négociation collective auto-défense.
Inde : spectaculaire accès de violence au Cachemire

26-09-2013

Le Cachemire, territoire disputé entre l'Inde et le Pakistan – deux Etats nucléaires d'Asie du Sud –, a été lé théâtre, jeudi 26 septembre, d'un nouvel accès de violence, avec une attaque sur des forces de l'ordre indiennes dont le bilan provisoire s'établissait en début d'après-midi (heure locale) à douze morts, dont quatre policiers et six militaires.

L'assaut par des rebelles s'est produit dans le district de Kathua, situé dans le sud de l'Etat indien du Jammu-et-Cachemire, à environ 7 km de la frontière avec le Pakistan. Selon les premières indications filtrant dans la presse indienne, les assaillants seraient parvenus en rickshaw à moteur à la station de police qu'ils ont attaquée en usant de grenades et d'armes automatiques. Ils ont ensuite pris la fuite à bord d'un camion subtilisé pour prendre d'assaut une unité militaire.

ASIE CENTRALE ET RUSSIE

La question syrienne

Des menaces explicites et implicites au sommet de l'OTSC

La plupart des articles dans la presse politique russe et kazakhstanaise ont été consacrés à une analyse des résultats du sommet de l’OTSC à Sotchi où les leaders des États membres examinaient la situation actuelle dans la politique mondiale. Habituellement, les dirigeants des pays de l'Organisation du Traité de Sécurité Collective se réunissent en décembre. Mais cette fois, la réunion a été avancée pour la simple raison que certaines questions ne devaient pas être retardées. Les plus importantes d'entre elles sont le commerce de la drogue en Asie centrale, la question syrienne, et le terrorisme international.

La réunion a commencé par une discussion sur la tragédie au Kenya. L’attaque du centre commercial kenyan est un exemple de terrorisme international.

Le commerce de la drogue est une autre menace. D’après des estimations approximatives, il y aurait jusqu'à 40.000 tonnes d'opium en Afghanistan. En traversant la frontière avec le Tadjikistan la drogue pourrait se retrouver dans les Etats membres de l'OTSC. Lors de la réunion il a été décidé de fournir un soutien collectif à Douchanbé sur la question du renforcement de ses frontières.

Les représentants des Etats ont exprimé leurs points de vue sur la crise syrienne. L'initiative de la Russie est, donc, «d'établir un contrôle international sur les arsenaux d'armes chimiques syriennes». Les leaders de l'OTSC sont en accord avec Moscou et ont soutenu cette initiative.

D'après l’agence d’information « Kazakhstan Today », le Premier ministre du Kazakhstan Serik Akhmetov a indiqué que la position officielle du Kazakhstan sur la menace d’utilisation d’armes chimiques en Syrie reste immuable : «Le Kazakhstan exprime l’espoir de voir la décision du pouvoir syrien de transmettre ses armes chimiques sous le contrôle international, devenir une réelle solution au règlement du long et sanglant conflit syrien».

La question syrienne a également été au centre de l’attention de la 68ème session de l'Assemblée générale de l'ONU, à New York. Le ministre russe des affaires étrangères Sergueï Lavrov a aussi pris sa part à cet évènement.

Les questions de la résolution de la crise syrienne sur la base des accords russo-américains ont été discutées entre le secrétaire américain d'État John Kerry, la représentante de l'Union Européenne pour les affaires étrangères et de la politique de sécurité - Catherine Ashton, et le Secrétaire général de l'OTAN - Anders Fogh Rasmussen.

Ensuite, lors de la 68ème Session de l’Assemblée Générale, Abdulaziz Kamilov, le ministre des Affaires étrangères d'Ouzbékistan, a traité des questions de la sécurité régionale telles que le terrorisme, le trafic de drogue et a mentionné les efforts des pays de l’Asie Centrale pour solutionner des problèmes environnementaux. La question la plus importante pour l’Ouzbekistan est le retrait des forces militaires américaines du territoire d’Afghanistan en 2014. M.Kamilov a souligné que l’altération de la situation en Afghanistan était donc le motif central de l’augmentation des menaces régionales.

En fin de semaine la nouvelle la plus importante du monde politique a été le fait que le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté à l'unanimité une résolution sur les armes chimiques syriennes. Ce document correspond aux accords russo-américains et exclut l'utilisation automatique de la force dans le cas d'une violation de l’accord.

Changements climatiques

Le Forum Arctique – les projets internationaux de grande envergure : Le changement climatique qui peut provoquer la chaleur en Décembre et le froid en Juillet est un des thèmes abordé au Sommet de l'Arctique, qui a eu lieu à Salekhard, en Russie le 25 septembre 2013. Les participants ont discuté avec le président russe Vladimir Poutine du sujet du développement sans dommage de cette zone.

Plus de trois cents représentants des pays de l'Arctique: Russie, Etats-Unis, Canada, Suède, Finlande, Norvège, Islande et Danemark se sont réunis afin de discuter de l'avenir de l'Arctique.

L’actualité économique

A la fin de la semaine tous les regards des journalistes kazakhstanais ont été attirés par la visite officielle du chef de l'Etat, Noursultan Nazarbayev, dans la Principauté de Monaco. Lors de cette visite un certain nombre de questions liés à la coopération économique ont été examiné. Parmi lesquelles des plans de renforcement des investissements dans la sphère touristique au Kazakhstan, la reconstruction d’aéroports avec la participation d’entreprises de Monaco et la signature de contrats de coopération écologique et la création de co-entreprises pour le traitement des déchets. D’après du journal « Kazahstanskaya pravda » (« La vérité kazakhstanaise ») les résultats du forum d'affaires entre les représentants de deux pays ont été fixés par des documents bilatéraux. La valeur des transactions s'établit à plus de 73 millions d'euros.

En guise de conclusion, pendant cette semaine les médias de l'Asie centrale et de la Fédération de Russie ont été concentrés sur la question de la Syrie et également sur le résultat final de la résolution signée. Les Etats membres de l'Organisation du Traité de Sécurité Collective et les Etats d'Asie Centrale ont appuyé la position de la Russie sur la question syrienne. Rappelons que l'initiative russe est «d'établir un contrôle international sur les arsenaux d'armes chimiques syriennes».

Évidemment, nous partageons le point de vue exprimé par les Etats membres de l'OTSC. Il est important que les arsenaux d'armes chimiques syriennes soient placés sous contrôle international et détruits. De plus, il y a un espoir pour une résolution pacifique du conflit syrien qui va conduire à une diminution du risque d'une guerre régionale dans la zone. Sinon, il y a un danger non seulement pour la Syrie mais pour le monde.

Proche et Moyen-Orient

- Iran : rencontre historique Kerry-Zarif et reprise des négociations

En marge de l’assemblée générale de l’ONU qui s’est tenue à New York, au sujet du problème du nucléaire, le président iranien Hassan Rohani a confirmé le caractère pacifique du programme nucléaire iranien, mercredi 25 septembre. Une rencontre inédite a par ailleurs eu lieu le jeudi 26 septembre entre Mohammad Javad Zarif, ministre iranien des affaires étrangères, et certains de ses homologues étrangers, dont le secrétaire d’Etat américain John Kerry. En réponse à la volonté de Mohammad Javad Zarif d’arriver à un consensus rapide, John Kerry a confirmé qu’une levée des sanctions contre l’Iran était envisageable d’ici quelques mois, sous réserve que le régime de Téhéran face preuve d’une totale transparence sur son programme nucléaire. Les négociations reprendront les 15 et 16 octobre 2013 à Genève.

Sources : Le Monde du 26, 27 septembre 2013 et AlJazeera du 26 septembre 2013.

- Syrie : la résolution du problème de l’utilisation d’armes chimiques et la poursuite des conflits entre les rebelles et le gouvernement

L’enquête sur l'utilisation d'armes chimiques avec le retour des inspecteurs et un accord de résolution voté à l’ONU vendredi 27 septembre.

Des inspecteurs de l’ONU dirigés par Aake Sellström, ayant pour mission de vérifier le recours (ou non-recours) aux armes chimiques en Syrie pendant ces 30 mois de conflit, sont arrivés mercredi à Beyrouth pour rendre leur deuxième visite à Damas au cours des deux derniers mois. Il faut souligner que les inspecteurs de l’ONU n’ont pas pour objectif de trouver les responsables des attaques chimiques, mais seulement de prouver leur utilisation. A la fin de leur première visite le mois dernier, les inspecteurs de l’ONU ont présenté un rapport le 16 septembre indiquant la présence de « preuves flagrantes et convaincantes » de l’utilisation d’armes chimiques à une large échelle, lors de l’attaque du 21 août qui a couté la vie à 1400 civils. Lors d’un vote du Conseil de Sécurité de l’ONU et suite à d’intenses négociations, la Russie et les autres membres du Conseil de Sécurité se sont accordés unanimement, le 28 septembre, sur un texte de résolution prévoyant la destruction de l’arsenal chimique syrien.

Sources : Le Figaro du 27 septembre 2013, Le Monde du 27 septembre 2013 et BBC News du 28 septembre 2013.

  • D'importants groupes rebelles prônent la charia et rejettent la Coalition nationale

L’autorité de la Coalition nationale dont la base se trouve à Istanbul, constitue actuellement la source de rupture entre les différentes fractions de rebelles syriens. Treize importants groupes islamistes, parmi lesquels figurent l’Armée Syrienne Libre, la brigade Al-Tawhid, principale rébellion de la province d'Alep, et les jihadistes extrémistes du Front Al-Nosra, lié à Al-Qaïda, ont publié une déclaration commune mardi soir affirmant la non-reconnaissance de la Coalition nationale, basée à l’étranger, et du gouvernement d’Ahmed Tomeh qui selon les groupes signataires de cette déclaration n’a pas la capacité de les représenter.

Sources : Le Monde du 25 septembre 2013 et AlJazeera du 26 septembre 2013.

- Liban : Hassan Nasrallah, chef du Hezbollah au Liban, nie les accusations du transfert d’armes chimiques de la Syrie vers le Liban et les qualifie de « risibles »

Hassan Nasrallah, secrétaire général du Hezbollah chiite libanais, trouve les accusations de l’opposition syrienne contre son mouvement « risibles ». Ce dernier affirme en effet que le Hezbollah ne peut pas posséder d’armes chimiques d’un point de vue religieux, ni même évoquer leur utilisation dans le cadre d’une guerre psychologique contre Israël. Hassan Nasrallah a par ailleurs déclaré: « nous comprenons les dimensions et le contexte de ces allégations, qui ont des conséquences dangereuses pour le Liban ».

Source : AlJazeera du 26 septembre 2013.

- La Palestine souhaite une paix définitive avec Israël et exige la fin de la colonisation

Le 26 septembre, devant l'Assemblée générale des Nations Unies, le président palestinien Mahmoud Abbas a affirmé sa volonté de mener les discussions vers une paix « définitive » et complète entre Israël et la Palestine, tout en réglant les problèmes en suspens. Par ailleurs, il a de nouveau demandé à la communauté internationale de mettre un terme à la colonisation israélienne. Depuis la reprise historique des négociations du 29 juillet 2013 à Washington, il y a eu au moins trois rencontres entre les représentants des deux états à Jérusalem. Néanmoins, pour assurer la réussite des négociations, le contenu des discussions doit pour le moment être tenu secret, affirme le secrétaire d’Etat américain John Kerry.

Source : Le Monde du 26 septembre 2013.

- Irak : Des centaines de morts dans plusieurs explosions

Ces explosions ont eu lieu dans différentes villes et régions d’Irak. Les combattants de l’opposition sont pointés du doigt pour cibler des zones peuplés telles que les supermarchés, cafés et les mosquées afin d’infliger de grands dégâts. On compte plus de 4 000 personnes décédées ces derniers mois.

Sources : AlJazeera du 26 septembre 2013 et Zaman du 25 septembre 2013.

- Qatar : Coupe du monde 2022 : des « esclaves » népalais morts au Qatar sur les chantiers

Une enquête du journal britannique The Guardian a révélé les conditions de vie et de travail déplorables des employés de chantier des sites de construction du Mondial de football 2022 au Qatar. Entre le 4 juin et le 8 août 2013, au moins 44 jeunes ouvriers népalais sont décédés, des suites d’accidents ainsi que d’attaques et d’insuffisances cardiaques, sur les sites de construction. Les documents confiés par l’ambassade du Népal au journal The Guardian ont permis de mettre en évidence l’exploitation des travailleurs, forcés à travailler par 50°C. L’accès à l’eau potable leur est interdit, les conditions sanitaires sont alarmantes, et de nombreuses normes internationales sont transgressées chaque jour, notamment concernant le droit des travailleurs. Afin d’empêcher la main d’œuvre de quitter les sites, les salaires sont versés avec plusieurs mois de retard et certains d’entres eux se sont vu confisquer leur passeport. Les autorités auraient lancé une enquête.

Sources : The Guardian du 25 septembre 2013, Le Monde du 26 septembre 2013.
Afrique
Le bilan de l’attentat à Nairobi au Kenya
Qu’est-ce qui c’est passé?

L'attaque du centre commercial Westgate est une attaque terroriste perpétrée du samedi 21 septembre 2013 au mardi 24 septembre 2013 dans le centre commercial Westgate à Nairobi (Kenya), qui a fait 67 morts en blessant plus de 200 autres. Une soixantaine de personnes restent portées disparues. L'attaque du Westgate est le pire attentat au Kenya depuis celui contre l'ambassade américaine en 1998, au cours de laquelle plus de 200 personnes étaient mortes. Le président Uhuru Kenyatta a annoncé, le 23 septembre, la fin du siège du centre commercial Westgate de Nairobi, affirmant avoir "vaincu" le commando islamiste qui l'occupait. Les assaillants sont un groupe de dix à quinze personnes. Le groupe islamiste al-Shabaab revendique ces attentats qu'il présente comme une riposte aux actions menées en Somalie par l'armée kényane.
Qui est ce Alshabab? Quel but de l’attantat?

Les rebelles somaliens issus du mouvement Al-Shabaab, lié à al-Qaïda. Ils ont prévenu que l’attaque était un message aux Occidentaux et au kenya qui doit retirer ses troupes de Somalie. Ils ont aussi clairement fait état de représailles envers le Kenya pour son envoi, en 2011, de troupes chargées de les combattre là où ils sont les plus nombreux, au sud de la Somalie. Cette fois ils visent le central commercial parce que c’est un carrefour d’expatriés et d’occidentaux et qui n’est pas tellement gardé contrairement à un bâtiment officiel.
Les points remarquables

Le gouvernement kényan a été averti, notamment par Israël, d'un risque élevé d'attentat peu avant l'attaque le 21 septembre. Le chef des services de renseignements, Michael Giganchi, doit être auditionné lundi 30 septembre par les parlementaires kényans, alors que l'opinion publique critique de plus en plus l'impréparation des autorités kényanes.

En plus, tout au long de l'opération, des rumeurs ont circulé sur la présence dans le groupe de combattants étrangers, notamment américains et britanniques. L'ombre de la Britannique Samantha Lewthwaite, veuve d'un des kamikazes des attentats du 7 juillet 2005 à Londres, que les médias surnomment "la veuve blanche", a notamment plané sur l'attaque. Mais par contre on dirait que Alshebab a catégoriquement démenti l'implication d'une femme dans l'attaque. L'attaque meurtrière qui a fait 68 morts en plein centre commercial, à Nairobi, a été clairement revendiquée par les Shebabs, les rebelles somaliens issus du mouvement Al-Shabaab, lié à al-Qaïda.

Afrique du nord

Tunis, 27 septembre - - Bon nombre de partis politiques et organisations de la société civile tunisienne

ne cessent de faire part de leur intention de présenter l'actuel ministre de l'Intérieur Lotfi Ben Jedou en

tant que candidat à la tête du prochain gouvernement qui sera chargé de diriger le pays en attendant les

élections, a rapporté vendredi le journal tunisien Achourouk.

Rabat, 28 septembre -- Après Los Angeles, Amsterdam, Madrid, Montréal, Edinburgh, Saint-

Pétersbourg, Milan, Paris et bien d'autres grandes villes, c'est au tour de Marrakech (Maroc) de recevoir

les personnalités du monde de l'entreprise féminine qui vont se réunir pour partager leurs expériences,

explorer des pistes de collaboration et d'échanges et renouveler leur engagement pour les valeurs

communes au service de la promotion de l'entreprenariat féminin.

Afrique de l'ouest

Abujia, 29 septembre -- La secte islamiste Boko Haram a tué au moins 85 personnes dans différentes

attaques effectuées depuis cinq jours dans le nord du Nigeria.

Abidjan, 28 septembre -- Les positions semblent divergentes entre le Rassemblement des républicains

(RDR, parti au pouvoir) et le Front populaire ivoirien (FPI, parti de l'ex- président Laurent Gbagbo,

principal parti d'opposition) sur la question de l'organisation d'un forum national.

Conakry, 28 septembre -- Le Bureau du procureur de la Cour pénale internationale (CPI) menace de

poursuivre tous ceux qui inciteront à "la violence" lors du scrutin législatif qui se tient ce 28 septembre,

dans un communiqué publié pour la circonstance.

Afrique de l'est

Nairobi, 23 septembre -- Marqué par le souvenir d'une paire d'attaques contre des cibles israéliennes en

Afrique il y a une dizaine d'années, Israël a envoyé une équipe d'experts de son proche allié Kenya pour

conseiller les autorités sur l'impasse sanglante dans un centre commercial de Nairobi

Corne de l'Afrique

Djibouti, 27 septembre -- L'OTAN va ouvrir prochainement un bureau de représentation dans la capitale

Djiboutienne pour renforcer la mission de ses navires qui opèrent dans le cadre de la piraterie maritime

au large du golfe d'Aden et de l'Océan Indien annonce un communiqué de l'Organisation du Traité de

l'Atlantique Nord.

Kampala, 24 septembre -- Les troupes de maintien de la paix de l'Union africaine (UA) en Somalie ont

cessé de reprendre des territoires aux militants islamistes, une décision qui, en termes de sécurité, pourrait

inverser les succès enregistrés dans ce pays de la Corne de l'Afrique plongé dans l'anarchie, ont mis en

garde des experts.

Afrique centrale

Yaounde, 27 septembre -- Quelque 5,5 millions d'électeurs camerounais seront appelés aux urnes

lundi pour le renouvellement des 180 sièges de l'Assemblée nationale et de plus de 10.000 conseillers

municipaux lors d'un double scrutin où l'opposition au pouvoir du président Paul Biya en perte de vitesse

constante se battra en réalité pour sa survie

N'djamena, 27 septembre -- Le conseil des ministres du Tchad a examiné et adopté, sous forme

d'ordonnance, la loi portant Code de sécurité sociale, selon un communiqué publié jeudi par le ministre

tchadien de la Communication, porte-parole du gouvernement, Hassan Sylla Bakari.

Antananarivo, 27 septembre -- La propriété du président de la Cour Electorale Spéciale (CES), François

Rakotozafy, sise dans le quartier de 67ha, dans le centre ville d'Antananarivo, la capitale malgache, a

été victime d'un attentat à la grenade, au petit matin du jeudi dernier, apprend-on d'une source policière,

vendredi.

Afrique Australe

Luanda, 26 septembre -- Le gouvernement angolais a prévu d'investir 2,3 trillions de kwanzas (23

milliards de dollars américains) dans le secteur de l'énergie entre 2013 et 2017, a rapporté jeudi l'agence

de presse officielle Angop.

Océan indien

Antananarivo, 25 septembre -- Ayant débuté depuis mardi matin sur tout le territoire national malgache

et prend fin le 24 octobre prochain, la campagne électorale relative au premier tour de l'élection

présidentielle du 25 octobre prochain bat son plein.

Union européenne

Angela MERKEL confirmée en Allemagne

La chancelière allemande en place depuis le 22 novembre 2005 a remporté ce dimanche 22 septembre les élections législatives allemandes. Elle briguera donc son troisième mandat à la tête du Bundestag. Les réactions en Europe diffèrent selon les pays et si la presse grecque titre « le triomphe de la reine de l’austérité » (quotidien de centre gauche, TA NEA) c’est parce que le parti conservateur allemand (CDU/CSU) recueille près de 42% des voix et frôle à ce titre la majorité absolue. La chancelière devra en revanche négocier pour les années à venir avec le parti social démocrate, son allié libéral (FDP) ayant été évincé du parlement faute d’avoir atteint les 5% nécessaires de suffrages (4.8%). Peut-être pourrions-nous assister alors à un assouplissement de la rigueur politique et budgétaire que l’Allemagne impose à ses partenaires européens en crise ?
ZONE EURO : vers un redressement de l’activité économique ?

Le PMI qui est en français l’équivalent de l’indice directeur d’achat mesurant l’activité manufacturière d’un pays ou d’une région, atteint en septembre son plus haut niveau depuis 2 ans dans la zone Euro (52.1). Si l’Allemagne reste le principal moteur de l’Union, la France revient au niveau avec une activité économique en progressions pour la première fois depuis 2012. Les bases restent tout de même fragiles aux vues des politiques nationales budgétaires tendant à la réduction des déficits. La demande ne devrait pas bondir de si tôt et avec elle une croissance pas assez forte pour générer de l’emploi. Mais le redressement européen parait lancé.
  1   2

similaire:

Rapport dit que les Philippines se réjouissent de la réouverture de l\Zut, on a encore oublié les Ultramarins de l’Hexagone
«Les habitants de l’outre-mer attendent une autre politique», évoque les États généraux de l’outre-mer lancés par le président de...

Rapport dit que les Philippines se réjouissent de la réouverture de l\Aux origines de la litterature chinoise
«littérature» est différent. Les chinois avaient une réflexion sur l’écriture, la notion elle-même de littérature est apparue plus...

Rapport dit que les Philippines se réjouissent de la réouverture de l\Un entrepreneur en Chine par Anne Garrigue-Testard
«La France, c’est mon pays, mon passeport. Mes amis chinois me voient d’ailleurs comme Français de Chine.»

Rapport dit que les Philippines se réjouissent de la réouverture de l\Thèse de la Faculté des Lettres de l'Université de Paris. Éditions...
«Le goût chinois» à Trianon. — III. Les étoffes, les broderies et les fleurs de Chine. — IV. Les laques. — V. Les porcelaines

Rapport dit que les Philippines se réjouissent de la réouverture de l\Les laboratoires du département des Sciences de l’homme et de la...
«Chine» dans une perspective qui soit érudite et spécialisée en même temps que pluridisciplinaire et ouverte aux comparaisons. Chacun...

Rapport dit que les Philippines se réjouissent de la réouverture de l\Un territoire sud-américain dans les outre-mer français

Rapport dit que les Philippines se réjouissent de la réouverture de l\Au départ de cette longue étape, les coureurs repasserons par le...
«porte de l'Aunis», ancienne province, à laquelle elle a toujours appartenu depuis ses origines

Rapport dit que les Philippines se réjouissent de la réouverture de l\14 H. 15 | II. Rapport moral présenté par le président du Cégom quant...
«Synthèse des propositions de l’outre-mer dans l’Hexagone», réf. 20090831-85, sur proposition du bureau national & sur la base de...

Rapport dit que les Philippines se réjouissent de la réouverture de l\Mexique – 16 mars 64
«caudillo», un général victorieux. IL entre à merveille dans cette mythologie sud-américaine faite de violence et d’admiration. Sa...

Rapport dit que les Philippines se réjouissent de la réouverture de l\Lettre d’information n°20 : 21 novembre 2015 L’Association France-Chine-Éducation (F. C. E.)
«Lettre» un historique de l’enseignement du chinois tel que relaté par un article du journal «Le Monde» de 1979 qui nous a aimablement...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com