THÈse pour le diplôme d’État





télécharger 39.06 Kb.
titreTHÈse pour le diplôme d’État
date de publication20.10.2016
taille39.06 Kb.
typeThèse
h.20-bal.com > comptabilité > Thèse
UNIVERSITÉ PARIS DIDEROT - PARIS 7

FACULTÉ DE MÉDECINE




Année 2015 __________

THÈSE

POUR LE DIPLÔME D’ÉTAT

DE

DOCTEUR EN MÉDECINE



PAR
TALBI Rachid

Né le 24 Août 1980 à Vitry-sur-Seine (94)


Présentée et soutenue publiquement le 20 octobre 2015

Se préparer à l’exercice professionnel : analyse des traces d'apprentissage produites par les internes du département de médecine générale Paris Diderot.


Président de thèse : Professeur AUBERT Jean-Pierre

Directeur de thèse : Professeur GALAM Eric

DES de Médecine Générale



RESUME : « Se préparer à l’exercice professionnel » : analyse des traces d'apprentissage produites par les internes du département de médecine générale Paris Diderot.

INTRODUCTION

La certification théorique des étudiants préparant le diplôme d’études spécialisées (DES) de médecine générale nécessite notamment la validation de 11 compétences professionnelles. Pour cela, les étudiants du Département de Médecine Générale (DMG) Paris Diderot rédigent des travaux nommés traces d’apprentissage, dont les récits de situations complexes et authentiques (RSCA) sont les plus élaborés. La compétence 9 « se préparer à l’exercice professionnel » couvre les apprentissages des internes dans le domaine de l’exercice professionnel et du professionnalisme médical (conjointement à la compétence 10 « actualiser et développer ses compétences »). L’objectif de notre travail est d’analyser les RSCA produits par les internes validant la compétence 9, afin de comprendre la manière dont ils perçoivent et assimilent le professionnalisme et l’exercice professionnel.
METHODE

La première partie du travail concerne l’analyse quantitative des traces validant les compétences 9 et 10 dans la base de données du DMG, qui référencie toutes les traces d’apprentissage validées par les étudiants. La base de données est explorée à travers plusieurs critères, notamment les mots-clefs descriptifs insérés par les étudiants. La deuxième partie du travail analyse un échantillon de 38 traces ayant validé la compétence 9, sélectionnées de manière aléatoire, uniquement sur lecture du titre. Nous avons analysé leurs structures sur le plan quantitatif, puis, sur le plan qualitatif, leurs contenus à l’aide d’une grille de lecture construite pour ce travail, afin de mettre à jour les thèmes généraux, situations cliniques, intervenants, et aspects du professionnalisme évoqués.
RESULTATS

La base de données est riche de plus de 10000 traces. Nous avons regroupés les mots-clefs redondants afin d’avoir une vision des tendances thématiques concernant les compétences 9 et 10. Sur le plan structurel, les traces sont très inégales dans la présentation générale (parties problématiques, conclusion et bibliographie particulièrement omises) mais aussi très variables, tant dans leurs globalités, (moyenne 2743 mots, écart-type 1527), que dans chacune de leurs parties. Les compétences accompagnant le plus souvent la compétence 9 sont les compétences 2 et 10 (« communiquer de façon efficiente avec le patient et/ou son entourage » et « actualiser et développer ses compétences »). Les traces sont majoritairement réalisées en stage ambulatoire. Les traces n’ayant pas de situation clinique pathologique comme thème principal sont les plus nombreuses (22 traces vs 16 traces). 21 traces comportent une situation complexe. Le professionnalisme est surtout évoqué à travers les engagements envers l’amélioration de la qualité des soins et de la sécurité du patient, les responsabilités professionnelles, la compétence professionnelle, et enfin l’honnêteté à l’égard du patient. La confidentialité et le secret médical sont aussi abordés. Les internes ne discutent quasiment pas certains thèmes majeurs du professionnalisme tels que le conflit d’intérêts, le système de santé, l’influence des entreprises pharmaceutiques ou d’assurances, ou encore les limites entre la vie professionnelle et personnelle du médecin.
CONCLUSION

Si tous les engagements envers le professionnalisme médical (selon la charte internationale) sont abordés, les internes les traitent de manière très inégale. La base de données gagnera à être complétée par un nouvel outil d’insertion des traces d’apprentissage. Les RSCA, où les problématiques et discussions sont plus intéressantes, se prêtent bien à l’apprentissage du professionnalisme, alors que les traces d’apprentissages sans situations complexes examinent certes, certains de ses aspects, mais sans réellement offrir la réflexivité permettant d’envisager la réelle assimilation du professionnalisme. D’autres méthodes d’enseignement et d’évaluation sont complémentaires aux RSCA afin d’envisager un enseignement diversifié du professionnalisme médical.
MOTS CLEFS

Médecine générale ; pédagogie ; se préparer à l’exercice professionnel ; professionnalisme médical ; compétences ; traces d’apprentissage ; récit de situation complexes et authentiques.

CONCLUSION

Le Dr Hermann de Boerhaave, un des pères de la physiologie, et de l’enseignement clinique avait pour devise simplex sigillum veri, qui peut être traduit par la simplicité est le signe de la vérité. Pour aller dans le sens de cette devise, et au-delà de la définition du professionnalisme médical selon la charte internationale, certains médecins ont choisi de définir le professionnalisme de manière aussi concise que : « placer les meilleurs intérêts du patient au centre de tout ce que le médecin fait ». (40)

Le 21e siècle oppose au professionnalisme médical des défis de grandes envergures, qui peuvent toucher profondément, durablement, et même définitivement la profession médicale, cela dans toutes les parties du monde, et notamment en France, où l’actualité de la profession médicale n’a cessé d’être au premier plan médiatique depuis plus de 15 années (au moins !). Ces défis nécessitent la consolidation de l’enseignement du professionnalisme, mais aussi le besoin de le modifier, et l’améliorer afin de garantir aux futurs médecins, à la société et donc aux patients, la formation de médecins toujours indépendants et au service de la population. Certains pensent que le contrat social qui lie les médecins à la population est en pleine mutation. La vigilance des garants du professionnalisme, mais aussi de l’entière confrérie médicale est particulièrement importante.

Notre travail montre que si les étudiants s’intéressent au professionnalisme, ils ne rapportent pas assez de cas de dilemmes éthiques, qui sont pourtant les moments où ils intègrent (ou perdent) certaines valeurs morales qui nourrissent le curriculum caché. Malheureusement, la devise du Dr de Boerhaave ne s’applique pas à l’enseignement du professionnalisme. Le défi complexe des médecins-enseignants est de pouvoir toucher et modeler la formation implicite des étudiants grâce à de nouveaux outils, ou en consolidant l’excellent exercice qu’est le RSCA lorsqu’il s’agit de valider la compétence professionnalisme. De nouvelles méthodes sont évaluées partout dans le monde pour améliorer l’enseignement du professionnalisme et si certains sont déjà utilisés par notre UFR (ECOS), certaines universités ont déjà mis en place un enseignement spécifique du professionnalisme (au canada notamment, à Mc Gill, ou à Ottawa).

La base de données est un outil pédagogique très riche, dont la manipulation pourra être améliorée par un nouveau système d’insertion de mots-clefs. Cette base nous apprend que la compétence 9 est le plus souvent accompagnée par la compétence 10, couple de compétences qui renvoie au professionnalisme médical, mais aussi par la compétence 2, concernant les capacités de communication, particulièrement importante dans le cadre du professionnalisme médical.

Les traces d’apprentissage étudiées validant la compétence 9 nous apprennent que les étudiants sont très différents dans la façon de rédiger les traces : leurs longueurs et leurs structures sont particulièrement variable. Par contre, ils y abordent de nombreux thèmes en rapport avec l’exercice professionnel et le professionnalisme médical. L’amélioration de la qualité des soins est de loin la première des idées retrouvées dans les traces. Cependant, les engagements sont abordés de manière très inégale, et certains thèmes d’actualité sont négligés. D’autre part, les RSCA où les problématiques et discussions sont plus intéressantes se prêtent bien à l’apprentissage du professionnalisme, alors que les traces d’apprentissages sans situations complexes examinent certes, certains de ses aspects, mais sans réellement offrir au correcteur la réflexivité permettant d’envisager la réelle assimilation du professionnalisme.

Les traces d’apprentissage, surtout les RSCA, sont des outils pédagogiques très intéressants, dont l’exploration et l’amélioration représentent un souci majeur au sein du DMG Paris 7. Notre étude fera partie d’un ensemble de travaux analysant cet outil et les compétences, tous ces travaux étant réalisés par des doctorants du département de médecine générale de Paris 7.

BIBLIOGRAPHIE

  1. Centre national de ressources textuelles et lexicales, http://www.cnrtl.fr/definition/profession

  2. BOURDONCLE R. http://eduveille.hypotheses.org/267; MARTINEAU S. Les professions : brève présentation pour se faire une idée http://www.insertion.qc.ca/IMG/pdf/pdf_Les_professions.pdf

  3. BAIL P. Certification : un cadre théorique pour étayer les orientations. Exercer, septembre 2005, n°74.

  4. CRUESS R, CRUESS S. Professionnalisme, éducation médicale et la « Charte internationale ». Pédagogie Médicale ; 2004 ; Volume 5 – numéro 1.

  5. BRANDT-RAUF P.W. History of occupational medicine: relevance of Imhotep and the Edwin Smith papyrus. British Journal of Industrial Medicine 1987;44:68-70.

  6. CHARPIN D. Hammu-rabi de Babylone. Paris, Presses Universitaires de France.‎ 2003

  7. POUILLARD J. Histoire de l’Ordre national des médecins français. 2004. http://www.conseil-national.medecin.fr/sites/default/files/historique2012_0.pdf

  8. ABIM, ACP-ASIM, EFIM. Le professionnalisme médical pour le nouveau millénaire : une charte pour les praticiens. Pédagogie médicale, 2004 ; 5 : 43-45.

  9. CORNUZ J. ; La charte du professionnalisme : un rappel salutaire de nos valeurs ; Rev Med Suisse 2006.

  10. WORLD MEDICAL ASSOCIATION. Manuel d’éthique médicale. 2e édition. 2009. http://www.wma.net/fr/30publications/30ethicsmanual/pdf/ethics_manual_fr.pdf

  11. DESSEUR A. Insuffisance professionnelle – Qualité et désignation des Experts - Délais - Mission et rapport des Experts. Conseil National de l’Ordre des Médecins. 2014.

  12. Rapport de la Commission nationale permanente du Conseil National de l’Ordre des médecins. La déontologie médicale et son environnement juridique. 19 juin 2004. http://www.conseil-national.medecin.fr/sites/default/files/cnpdeontologieetdroit.pdf

  13. Pour tout savoir sur la conférence des doyens des facultés de médecine. 30 Avril 2013. http://www.conference-doyens-medecine.com/spip.php?article2

  14. GALAM E. Devenir médecin : éclairer le hidden curriculum. L’exemple de l’erreur médicale. La Presse Médicale, Volume 43, Issue 4, Part 1, April 2014, Pages 358–362.

  15. CHAMBERLAND M. Les compétences de l’enseignant clinicien et le modèle de rôle en formation clinique. Pédagogie Médicale 2005; 6: 98-111.

  16. HAFFERTY FW. FRANKS R. The hidden curriculum, ethics teaching and the structure of medical education. Acad Med 1994; 69: 861-871.

  17. HAFFERTY FW. Beyond curriculum reform: confronting medicine’s hidden curriculum. Acad Med 1998; 73:403 – 407.

  18. MAGNIER A-M. La certification des médecins: une exigence sociale? Exercer, septembre 2005 ; 74 : 76 – 81.

  19. FRAPPE P. Socle historique des référentiels métiers et compétences en médecine générale. Exercer 2010, 91, 41 -46.

  20. COMPAGNON L. Définitions et descriptions des compétences en médecine générale. Exercer 2013, 108, 148 - 155

  21. DES MG d’Ile-de-France. COMPÉTENCES DE MÉDECINE GÉNÉRALE ET TRACES D’APPRENTISSAGE. Mode d’emploi à l’usage des internes, maîtres de stage et tuteurs. Octobre 2012.

  22. BACONET N. Perceptions de la compétence professionnalisme par les internes de médecine générale. 2013; LILLE.

  23. KITTMER T. Exploring the hidden curriculum: a qualitative analysis of clerks’ reflections on professionalism in surgical clerkship; The American Journal of Surgery 2013, 205, 426-433.

  24. SENAND R. ; L’extension de l’enseignement de la relation médecin/patient à l’apprentissage du professionnalisme est-elle possible ? Exercer ; 2009;85:16-21.

  25. DESCAZEAUD A. ; Définition du professionnalisme par les étudiants en médecine ; 2007 ; Paris.

  26. BARRIER J.H. Comparaison des compétences médicales éthiques des étudiants de 3e et de 6e année en stage hospitalier en médecine interne ; La revue de médecine interne ; 26, 2005 : 128–136.

  27. ASSOCIATION MEDICALE CANADIENNE ; le professionnalisme médicale ; 2005. http://policybase.cma.ca/dbtw-wpd/Policypdf/PD06-02F.pdf

  28. CONSEIL MEDICAL DU QUEBEC ; Avis : Le professionnalisme et l’engagement des médecins envers la société. AVRIL 2003 ; http://www.csbe.gouv.qc.ca/fileadmin/www/Archives/ConseilMedical/Avis/2003_01_av_fr.pdf

  29. SELLAM M. Travailler en équipe au sein du système de santé : analyse des traces d'apprentissage produites par les internes du département de médecine générale Paris Diderot. 2014. Paris 7.

  30. BISMUTH D. L'erreur médicale : analyse des traces d'apprentissage produites par les internes du département de médecine générale Paris Diderot. 2015. Paris 7.

  31. MULTON R. Désaccords entre internes de médecine générale et maîtres de stage sur les soins aux patients : étude de 37 situations en Île de France. 2013. Paris 7

  32. ACKER I. Evaluation de l'utilisation du portfolio par les internes en médecine générale d'Angers. 2011. Angers.

  33. LESZCZYNSKI L. Place et caractéristiques des portfolios d'étudiants en troisième cycle d'études médicales en 2011 : une étude descriptive auprès des départements de médecine générale. 2011. Paris 5.

  34. LE GAC V. Le récit de situation complexe et authentique : Recherche documentaire et intérêt pédagogique à partir de récits du département de médecine générale. 2004, Nantes.

  35. CRUESS RL, CRUESS SR. Teaching professionalism: general principles. Med Teach 2006 ; 28 ; 205–8

  36. MUELLER PS. Teaching and Assessing Professionalism in Medical Learners and Practicing Physicians. Rambam Maimonides Med J 2015;6

  37. MUELLER PS. Incorporating Professionalism into Medical Education: The Mayo Clinic Experience Keio J Med 58 (3): 133-143, 2009.

  38. WILKINSON T.J. A Blueprint to Assess Professionalism: Results of a Systematic Review. Acad Med. 2009; 84:551–558.

  39. MONTPETIT M., HOGUE R.J. Pour bien enseigner 3 : Enseigner le professionnalisme. http://familymedicine.uottawa.ca/ETS3/FR/ETS3FrenchDec4.pdf

  40. BARNHOORN PC. Defining professionalism: Simplex sigillum veri! Med Teach. 2014 Jun;36(6):545

similaire:

THÈse pour le diplôme d’État iconTHÈse pour le diplôme d’État

THÈse pour le diplôme d’État iconTHÈse pour le diplôme d’État

THÈse pour le diplôme d’État iconTHÈse pour le diplôme d’État

THÈse pour le diplôme d’État iconTHÈse pour le diplôme d’État

THÈse pour le diplôme d’État iconTHÈse pour le diplôme d’État

THÈse pour le diplôme d’État iconTHÈse pour le diplôme d’État

THÈse pour le diplôme d’État iconTHÈse pour le diplôme d’État

THÈse pour le diplôme d’État iconTHÈse pour le diplôme d’État

THÈse pour le diplôme d’État iconTHÈse pour le diplôme d’État

THÈse pour le diplôme d’État iconTHÈse pour le diplôme d’État
«ayant un état de santé précaire et dont l'autonomie risque de rapidement se dégrader», représentant 25 à 35 des individus (3)






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com