Rapport de stage





télécharger 121.72 Kb.
titreRapport de stage
page1/3
date de publication28.10.2016
taille121.72 Kb.
typeRapport
h.20-bal.com > comptabilité > Rapport
  1   2   3

Rapport de stage

Thème du stage : Recrutement

Université d’Oran Es-Sénia

Faculté des Sciences Economiques, des Sciences de Gestion et des Sciences commerciales

Rapport de stage pour l’obtention du

Master Professionnalisant

Ressources Humaines et Communication



Présenté et soutenu par

Mme / Melle / Mr……………………………………………………….………………………..………..

Jury :

Mme/ SEMAOUNE Khalissa (Grade : MA) Président

Mme/ KHIAT Assya (Grade : MC ‘A’) Rapporteur

Mr BENICHOU Mouafak………………(Grade : MA) Examinateur

Mr : GHOZALI Ali .(Grade : PDG) Invité

Année :

2011-2012



Rapport de stage

Thème du stage : Recrutement

Université d’Oran Es-Sénia

Faculté des Sciences Economiques, des Sciences de Gestion et des Sciences commerciales

Rapport de stage pour l’obtention du

Master Professionnalisant

Ressources Humaines et Communication



Présenté et soutenu par

Mme / Melle / Mr……………………………………………………….………………………..………..

Jury :

Mme/Mr……………………………………………………………………….….(Grade……….) Président Mme/Mr……………………...………………………………………………….(Grade……….) Rapporteur

Mme/Mr………………………………………………………………………….(Grade……….) Examinateur Mme/Mr………………………………………………………………………….(Grade……….) Invité (e)

Année :

2011-2012


DEDICACES

A

Mes très chers parents

En témoignage de ma reconnaissance envers le soutien, les sacrifices et tous les efforts qu’ils ont fait pour mon éducation

A

Mes très chères sœurs

Pour leur patience et leur compréhension

A

Mes chers amis

Pour leur patience et leur encouragement

A

Mes enseignants et collègues du master RHC

Pour leurs précieux conseils et qu'ils trouvent ici l'expression de ma reconnaissance

A

Tous ceux qui ont une relation proche ou loin avec la réalisation du présent rapport

REMERCIEMENTS

Je tiens à remercier madame KHIAT pour sa bienveillance, sa rigueur et pour m’avoir donné des conseils pour la rédaction de ce rapport de stage,

Je remercie également tout le personnel de la banque BEA et tout particulièrement monsieur RAIS pour m’avoir suivie et donné des conseils pour la rédaction de ce rapport de stage, et pour m’avoir encouragée sur les choix de mon projet professionnel, et monsieur MOUSSAOUI pour le temps qu’il m’a consacré et ce qu’il m’a enseigné. Il m’a permis de devenir opérationnelle sur les outils de recrutement et d’acquérir des connaissances dans un domaine très spécialisé du recrutement. Il s’est montré très à l’écoute, pédagogues et compréhensifs. Il a toujours répondu aux questions que je me posais. Leur bonne humeur quotidienne a rendu ce stage très agréable.

CITATIONS

« L'art le plus difficile n'est pas de choisir les hommes mais de donner aux hommes qu'on a choisis toute la valeur qu'ils peuvent avoir. »1

« Il est facile de recruter mille soldats, mais il est difficile de trouver un général. »2

Sommaire


INTRODUCTION 9

4.Missions de l’agence : 14



INTRODUCTION


Dans le cadre de ma deuxième année master à l’université de BELGAID, j’ai réalisé mon stage au sein de la banque extérieur d’Algérie BEA du 03 Mars au 03 Juin 2013.

Les problématiques liées à l’emploi sont aujourd’hui au cœur des réflexions dans une société en perpétuel changement et qui requiert de la part des entreprises et de la population active de plus en plus de flexibilité. Dans ce contexte, les entreprises se développent, car elles répondent à ces changements. Les travailleurs doivent faire preuve au quotidien de compétences telles que l’adaptabilité et la flexibilité pour intégrer des sociétés qu’ils ne connaissent pas.

Attirée par cette thématique et plus généralement par la gestion des ressources humaines, j’ai souhaité intégrer la banque BEA pour découvrir le fonctionnement et être au cœur de ces thématiques.

Ce stage a été l’opportunité pour moi d’appréhender un secteur nouveau, la gestion des ressources humaines, et la globalité des tâches qui incombent au responsable de recrutement, notamment administratives et celles liées à la gestion du personnel. L’objectif principal était de me former, durant cette période, à ce métier et d’aider les salariés dans leurs tâches quotidiennes.

Au delà des connaissances techniques que j’ai pues acquérir et des compétences que j’ai développées, cette expérience m’a réellement permis de comprendre la réalité du monde de l’entreprise, en me dévoilant des aspects auxquels je n’avais pas été confrontée durant mes stages précédents.

Afin de retranscrire fidèlement cette expérience de trois mois passée dans une banque, il est indispensable d’évoquer l’entreprise, en apportant des précisions sur son fonctionnement, puis en effectuant une présentation de la banque elle-même. Ensuite, j’évoquerai les missions qui m’ont été confiées durant cette période, ainsi que les compétences que j’ai pu développer. En conclusion, j’aborderai les difficultés rencontrées, ainsi que les nombreux apports tirés de ce stage.

CHAPITRE 01 : PRESENTATION DE L’ORGANISATION

  1. Historique :

La banque extérieur d’Algérie fut créée le 01 Octobre 1967 par Ordonnance N°67/204, sous la forme d’une société nationale avec un capital de départ 24 millions de dinars, constitué par une dotation entièrement souscrit par l’état en reprise des activités du crédit lyonnais.

Dans le cadre du parachèvement du processus de nationalisation du système bancaire algérien, la BEA a repris successivement les activités de certaines banques étrangères exerçant en Algérie.

Depuis 1970, la BEA s’est vu confier la totalité des opérations bancaires des grandes sociétés industrielles nationales.

A la faveur de la restructuration des entreprises industrielles et des mutations profondes engagées par les pouvoirs publics dans les années 80, la BEA change de statut et devint, le 05 Février 1989, société par action en gardant globalement le même objet que celui qui lui été fixé par l’ordonnance du 01 Octobre 1967. Son capital qui pouvait être augmenté en une plusieurs fois par la création d’actions nouvelles, dont les conditions sont arrêtées par l’assemblée générale extraordinaire des actionnaires est porté à 01 milliard de dinars. Il était détenu par les ex fonds de participation des principaux secteurs du portefeuille commercial de la BEA (outre les hydrocarbures), suivant la structure suivante :

  • Fonds de participation « construction » ;

  • Fonds de participation « électronique, télécommunication, informatique » ;

  • Fonds de participation « chimie, pétrochimie, pharmacie ».

En 1991, le capital de la banque est augmenté de 600 millions de dinars, passant ainsi à un milliard six cent million de dinars (01.6 milliard de DA).

En Mars 1996, le capital de la BEA est passé 5.6 milliards de dinars. Après cette dissolution des fonds de participations, le capital n’a cessé de croître depuis cette date, passant le 12 milliards de dinars en Septembre 2000.

En 2006, la banque procède à une large opération de restructuration de ses grandes fonctions et entame une nouvelle étape de modernisation qui touche à la fois ses structures centrales et l’ensemble de son réseau.

En 2007, modernisation du système d’information de la banque pour permettre une activité maitrisée et sécurisée.

En 2008, le concours de la banque au financement des grands projets structurants atteint un volume global de financement de 100 milliards de dinars annuel. Forte de son assise financière et de ses performances, la banque se hisse au premier rang des banques maghrébines et 06ème au classement des 200 premières meilleures banques africaines, avec un total de bilan de 31 milliards de dollars (réalisé par le magazine Jeune Afrique et union des banques magrebine magazine).

En 2009, déploiement de la banque vers le segment de la PME – PMI et conclusion de plusieurs conventions avec des leaders mondiaux pour le lancement des produits Leasing et Capital Investissement et banque assurance.

En 2011, extension du réseau et rénovation d’anciennes structures dans la perspective d’une modernisation complète et d’une amélioration constante de la qualité de service de nos points de vente.

La BEA marque l’année 2011 par l’ouverture de la première agence en libre service à l’échelle nationale et par l’augmentation de son capital social à 76 milliards de dinars.

Cette augmentation va permettre à la BEA de se hisser à un standing qui l’autorise à agir de concert avec les grandes banques régionales et internationales.

En 2012, le réseau de la banque devra atteindre 127 agences qui seront dotées d’un potentiel humain qualifié et capable de relever les défis de la concurrence.

En 2013, le réseau sera renforcé de 09 nouvelles agences (Mascara, Machnia, Tlemcen, Oran Khemisti, Chlef, Ain-Bey, Draria, Annaba, Boufarik).3

  1. Organisation de l’agence :

L’agence BEA est dirigée par un directeur, dont son rôle est d’animer, de contrôler, d’assister, de coordonner et de suivre les activités de l’agence.

En outre, celle – ci a la charge de la gestion des crédits décidés, dans le cadre du comité de l’agence, ainsi que la gestion des moyens matériels et humains.

L’agence comprend les services suivants le service production, le service administratif, le service secrétariat engagement et le service exploitation (chargé de clientèle).

Le service production se subdivise en trois sous services :le commerce extérieur, le portefeuille et la caisse.

  • Service d’exploitation :

Chargé de clientèle :

L’ensemble au portefeuille de l’agence est réparti entre les « chargés de clientèle » qui sont les interlocuteurs de la clientèle au niveau de l’agence et des autres structures de la banque et il est chargé d’accueillir la clientèle pour toute sorte de service comme l’ouverture de compte devise, commerciale, personnel, libre épargne, rente mensuelle, avenir.

  • Service engagement :

Il est chargé de :

- Assurer le soutien administratif des chargés de clientèle ;

- Gérer les fichiers et dossiers de la clientèle relative au crédit ;

- Veiller à l’application et au respect des procédures des traitements des engagements ;

- Statistiques.

  • Service caisse :

C’est l’ensemble de services matériels que doit offrir la banque à sa clientèle pour lui permettre une utilisation plus souple de ses fonds déposés. Ce service comprend cinq sections :

1. Section portefeuille ;

2. Section virement ;

3. Section guichet :

4. Section coordination informatique ;

5. Section manipulation caisse.

  • Service production bancaire :

Il est chargé de :

- Traiter aux plans administratifs et comptables les opérations de la clientèle ;

- Caisse ;

- Portefeuille ;

- Commerce extérieur.

Etablir les déclarations périodiques et statistiques réglementaires.

  • Service antenne :

Divisé en deux sections :

- Section devise ;

- Section commerce extérieur.

  • Section devise (front office) :

Elle est chargée de traiter les comptes devises et ordre de paiement :

- La gestion des comptes devises et ordre de paiement ;

- Le change « allocation touristique » ;

- Compte à terme ;

- Retrait / versement devise ;

- La conversion.

  • Section commerce extérieur :

Ce service a aussi pour mission de traiter l’ensemble des opérations de commerce extérieur avec le client notamment :

- Domiciliation ;

- L’ouverture des remises documentaires à l’importation ;

- Les opérations d’exportation (Crédoc, Rem doc …)

- Le traitement des ordres de paiement émis et reçus ;

- La gestion des comptes spéciaux (INR compte investissement non résidant)





  1. Organigramme de l’agence :

d:\etude\master rhc\nouveau dossier (2)\org.gif

Source : http://www.bea.dz/
  1   2   3

similaire:

Rapport de stage iconRapport de stage Marion eloi master Document spécialité Édition,...

Rapport de stage iconRapport de stage

Rapport de stage iconRapport de stage de

Rapport de stage iconRapport de stage

Rapport de stage iconRapport de stage

Rapport de stage iconRapport de stage

Rapport de stage iconRapport de stage

Rapport de stage iconRapport de stage

Rapport de stage iconRapport de stage

Rapport de stage iconRapport de Stage en Entreprise






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com