Ƒý Calendrier f résultats 2011 des Fiches d’Analyse d’Ecarts p. 22





télécharger 92.66 Kb.
titreƑý Calendrier f résultats 2011 des Fiches d’Analyse d’Ecarts p. 22
date de publication06.03.2017
taille92.66 Kb.
typeCalendrier
h.20-bal.com > comptabilité > Calendrier


MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ

DIRECTION GENERALE

DE L'OFFRE DE SOINS

R A P P O R T

CALCUL DES COUTS PAR ACTIVITE

FICHES D’ANALYSE D’ECARTS

DONNEES 2011 œ

PLAN DU RAPPORT
A) Introduction p. 4-5

ğ Historique

ƒý Objectifs

ƒþ Actualité
B) Activités suivies p. 6-9

ƒü Liste des activités suivies

ƒý Echantillon 2011

ƒþ Définition des Unités d’œuvre
C) Méthode p. 10-14

ƒü Lecture des résultats

ƒý Annexes
D) Les Résultats 2011 p. 15-19

ƒü Principales Données

ƒý Ratios Complémentaires

ƒþ Echantillon 2011

„@ Coût moyen par catégorie d'établissements
E) Informations pratiques p. 20-21

ƒü Démarche pour incorporer la Base

ƒý Calendrier
F) Résultats 2011 des Fiches d’Analyse d’Ecarts p. 22

* Direction Générale p. 24

* Finances-comptabilité (UO 1 et 2) p .28

* Gestion Economique p. 36

* Services Administratifs liés au Personnel p. 40

* Accueil et Gestion des Malades p. 44

* Informatique p. 48

* Administration p. 52

* Information Médicale p. 58

* Entretien et Maintenance hors Jardins (UO 1 et 2) p. 62

* Entretien des Jardins p. 70

* Transport (UO 1 et 2) p. 74

* Restauration p. 82

* Blanchisserie p. 86

* Formations Sanitaires et Sociales p. 90

* Accueil et Traitement des Urgences p. 94

* SMUR p. 98

* Dialyse p. 102

* Laboratoire de Morphologie p. 106

* Laboratoires Autres hors Morphologie p. 110

* Bloc Obstétrical p. 114

* Blocs Opératoires hors Bloc obstétrical p. 118

* Médecine Nucléaire in vivo p. 122

* Imagerie hors Médecine Nucléaire in vivo p. 126

* Radiothérapie (UO 1 et 2) p. 130

* Rééducation Fonctionnelle p. 138

* Anesthésiologie p. 142

* Explorations Fonctionnelles p. 146

* Pharmacie (UO 1 et 2) p. 150

* Stérilisation p. 158

* SAMU p. 162

* Génie Biomédical p. 166

* Pharmacie - Psychiatrie p. 170

* Garage (UO 1 et 2) p. 174

* Transport d'Usagers (UO 1 et 2) p. 182

* Transport de Biens (UO 1 et 2) p. 190

* Restauration-Production hors Biberonnerie p. 198

A) Introduction
ğ Historique

Depuis 1992 et par convention avec la D.H.O.S., le CHU d'Angers assure la gestion de la Base de Données des Coûts par Activités ainsi qu'une mission de conseil et d'aide à la mise en place de la comptabilité analytique.
Pour faire face à la croissance du nombre d'adhérents et intégrer les évolutions technologiques, une nouvelle convention a été signée entre le Ministère et le CHU d'Angers permettant la collaboration de la Fédération Hospitalière de France, gestionnaire de La Banque de Données Hospitalière de France.

Cette collaboration, concrétisée lors de la campagne 2005 sur les Données de 2004 a débouché sur la réalisation d'une nouvelle application informatique de saisie et de traitement des données qui permet de transmettre aux établissements les résultats nationaux mais aussi les résultats par catégorie.
Le CHU d'Angers reste, sur l'ensemble de la Comptabilité Analytique, un interlocuteur privilégié des établissements.

La Base des Coûts par Activité met en application le Tome 2 du Guide méthodologique de la Comptabilité Analytique Hospitalière paru au BO le 1er Août 1997. Pour cela, les établissements participant à cette Base doivent en premier lieu mettre en place le tronc commun et réaliser le découpage des activités de leur hôpital en Sections d’Analyse.
L’Objectif du calcul des coûts par activité est d’appréhender des coûts de production d’activités de l’hôpital et de pouvoir comparer dans le temps l’évolution de ses coûts à ceux de l’échantillon. Il est néanmoins nécessaire de rappeler que cette démarche est volontaire, comparative et non normative. Elle doit permettre aux acteurs de se poser des questions et de s’obliger à des investigations en interne plus poussées.
Enfin, il faut noter que toutes les activités ne sont pas suivies, il n’est donc pas possible de recoller au Compte Administratif.

ƒý Objectif

Depuis 1992 et la première publication des Guides, la Comptabilité Analytique Hospitalière (CAH) s'est développée dans les hôpitaux surtout avec la mise en place de la T2A.

Cela a permis aux établissements de mieux appréhender leurs coûts, dépenses et recettes par service et/ou pôle.
Début 2012, un nouveau Tome 1 (tronc commun) de ces guides est paru. Il est le fruit d'une réflexion et d'un travail de rapprochement des différentes composantes de la CAH. L’harmonisation des méthodes et leur convergence vers les règles de l’étude nationale de coûts à méthodologie commune (ENCC), favorisent l’utilisation des différentes analyses (RTC, Base d’Angers, ENCC) de manière coordonnée et complémentaire.
Cette harmonisation des différentes méthodes de la CAH permet de limiter les retraitements pour les établissements. Toutefois quelques divergences existent entre le tronc commun et la Base d'Angers; elles sont donc décrites dans un nouveau Tome 2 des Guides de la CAH.
Le tome 2 "Base des coûts par activités" (dite Base d'Angers) signifie à la fois la mise à disposition aux établissements de coûts de références mais aussi d’un outil d’aide à la décision en matière de gestion interne des centres de coûts de fonctionnement des structures hospitalières et fournir des leviers d'action pour un pilotage stratégique des activités étudiées
Ainsi la Base d'Angers, ciblé sur le champ logistique (administrative et médicale) et médico-technique, permet aux responsables de gestion de comprendre et d’analyser la structure de coût d’une trentaine d’activités couvrant environ 50 % des dépenses d’un établissement de santé.
De plus, ce détail de coût est mis en perspective avec les coûts moyens constatés sur l’échantillon complet et spécifique (type d’établissement identique).
Ce nouveau Tome 2 sera mis en application dès la Campagne 2013 sur les données 2012.

ƒý Actualité

Le CHU d'Angers, gestionnaire de la Base, souhaite répondre aux demandes des établissements sur l'analyse et l'interprétation des résultats.

Souhaité par les établissements, les restitutions sur les données qualitatives, qui permettent d'expliciter les écarts de coûts, ont été étendues et vont encore se développer dans les prochaines années.
Une clarification des périmêtres de certaines activités et une évolution de certaines Unités d'œuvre a déjà commencé cette année (Entretien-Maintenance, Services administratifs liés au Personnel¡K) en lien avec les nouveaux Guides et sera poursuivi ces prochaines années.
B) Activités suivies
ƒü Liste des activités suivies

Les activités suivies regroupent trois domaines : l’Administration, la Logistique médicale et le Médico-technique.

ƒý Echantillon 2011 (190 établissements)

Classement par type d'établissements

* : Nouveaux Membres
Centres Hospitaliers (141)

Aix-en-Provence Epernay (CH Auban-Moët) *

Albertville (CHAM de Savoie) Evreux (CHI Eure-Seine)

Alès

Angoulême Fontainebleau

Annecy Fréjus (CHI Fréjus-Saint Raphaël)

Antibes-Juan Les Pins

Antonne (CH Le Lanmary) Gap

Apt Gisors (Pôle Sanitaire de Vexin)

Argenteuil Gleize (CH de Villefranche)

Arpajon Gonesse

Aubagne (CH Edmond Garcin) Granville

Auch

Aulnay-sous-Bois (CHI Robert Ballanger) Haguenau

Aurillac Hyères

Bagnères-de-Bigorre La Chataigneraie (Hop local)

Bagnols-sur-Cèze La Rochelle

Bayonne (CH Côte Basque) La Roche-sur-Yon (CHD)

Beaune La Roche-sur-Yon (SIH Blanchisserie)

Belfort-Montbéliard Lagny-sur-Marne

Belleville-sur-Saöne (Hop local) Lannion

Belley Laon

Bergerac Le Blanc *

Bernay (CH Anne de Ticheville) Le Havre

Béziers Le Mans

Bischwiller Le Puy-en-Velay

Blaye Libourne

Bourg-en-Bresse Lillebonne (CHI Caux-Vallée de Seine)

Bourges Lisieux

Briançon (CH des Escartons) * Lodève (Hôpital local)

Briey (CH Maillot) Lormont (CSSR Les Lauriets-UGECAMAQ)

Challans (CH Loire-Vendée-Océan) Macon (CH Les Chanaux)

Châlons-en-Champagne Meaux *

Chalon-sur-Saône (CH William Morey) Meulan-les-Mureaux (CHIMM)

Chambéry Montbrison

Charleville Mézières Montélimar

Chartres Montfermeil (CHI Le Raincy-Montfermeil)

Châteauroux Montpellier (CRLC Val d'Aurelle) *

Château-Thierry Moulins-Yzeure

Chatellerault (CH Camille Guérin) Mulhouse

Chaumont

Cherbourg-Octeville (CH du Cotentin) Nancy (Maternité Régionale)

Cholet Narbonne

Cognac Nevers

Colmar Niort

Contamine sur Arve (CH Alpes Léman)

Corbeil-Essonnes (CH Sud-Francilien) Oloron-Sainte-Marie *

Créteil Orthez *

Cricqueboeuf (CH de la Côte Fleurie) *

Paray-le-Monial

Dax (CH Côte d'Argent) Paris ¨C Quinze-Vingt

Dieppe Parthenay (CH Nord Deux-Sèvres) *

Dinan Pau

Domme (Hôpital local) Périgueux

Douai Pont-à-Mousson

Draguignan Pontarlier

Dreux Pont-de-Beauvoisin (CH Yves Touraine)

Pont-du-Casse (SIH du Lot-et-Garonne)


Saint-Affrique (CH Emile Borel) Rang-du-Fliers (CHI de l'arrondissement de Montreuil)

Saint-Amand-Montrond Remiremont *

Saint-Denis Rochefort-sur-Mer

Saint-Denis (Association Saint-François d'Assise) * Romans-sur-Isère (Hôpitaux Drôme Nord)

Saintes (CH de Saintongues) Rueil-Malmaison (CHD Stell)

Saint-James (Hôpital local)

Saint-Lô (CH Mémorial France Etats-Unis) * Tarbes

Saint-Maixent Thonon-les-Bains (Hôpitaux du Léman)

Saint-Malo Toul

Saint-Maurice (Les Hôpitaux de) Tourcoing

Saint-Quentin Troyes

Sallanches (CHI Hôpitaux du Pays du Mont-Blanc)

Salon de Provence Valence

Sarlat Valenciennes

Sarrebourg * Vannes (CH Bretagne Atlantique)

Sedan Verdun

Sête (CHI Bassin de Thau) Vesoul (CHI Haute-Saône)

Sevrey (GCS du Chalonnais) * Vichy

Voiron

Centres Hospitaliers Universitaires (22) Centre Hospitalier de Santé Mentale (27)

Angers Ajaccio (CHS de Castelluccio)

Allones (CHS de la Sarthe)

Besançon Anthony (EPS Erasme)

Bordeaux Auch (CHS du Gers)

Caen * Bailleul (EPSM des Flandres)

Clermont-Ferrand Bordeaux (Charles-Perrens)

Bourges (CHS Georges Sand)

Fort-de-France Bron (CHS Le Vinatier)

Grenoble Chalons-en-Champagne (EPS de la Marne)

Charleville-Mézières (CHS Bélair)

Lille

Limoges Fleury-les-Ambrais (CHS Georges Daumézon)

Marseille (Assistance Publique) La Queue-en-Brie (CHS Les Murets)

Metz La Roche-sur-Yon (CHS Georges Mazurelle)

Montpellier Laxou-Nancy (CPN)

Nancy Marseille (CHS Edouard Toulouse)

Nantes Mirecourt (CHS Ravenel)

Nice Montfavet

Nimes

Novillars

Orléans Poitiers (CHS Henri Laborit)

Poitiers Rennes (CHS Guillaume Régnier)

Rodez (Association Sainte-Marie)

Reims Rouffach

Rennes

Rouen Saint-Egrève (CHS Alpes-Isère) *

Saint-Gemmes-sur-Loire (CESAME)

Strasbourg Sevrey (CHS de Sevrey)

Sotteville-Les-Rouen (CHS Le Rouvray)

Villejuif (CHS Paul Giraud)

ƒþ Définition des Unités d'œuvre (1 ou 2 UO par activité)

Direction Générale hors DS InformatiqueTotal, en K€, pour le budget consolidé, des charges incorporables sauf le 603 et charges exceptionnelles (tous les comptes 67 sauf le 6728) moins la somme des produits déductibles.Gestion du Personnel + DAMNombre de bulletins de paye mensuel du personnel (personnel médical, non médical y compris CES, CEC, Emplois-jeunes et apprentis).Gestion EconomiqueTotal, en K€, des sections d'exploitation (groupes 2, 3 et 4) et section d'investissement (groupe 2), hors comptes 603 et 67 (sauf 6728), gérées par les services économiques.Gestion des MaladesQ02A : Somme Entrées directes + Venues + Consultations + Passages aux Urgences.D.S. InformatiqueNombre de moyens informatiques mis à disposition (= PC-Portables-Tablettes-Imprimantes-Téléphones fixes et téléphones portables).Finances-ComptabilitéUO 1 : K€ du Budget de l'établissement (exploitation + investissement).

UO 2 : Nombre de Mandats.AdministrationIdem Direction GénéraleEntretien-Maintenance

(hors jardins)UO 1 : M² Bâtis de l'établissement (soit la SHOB).

UO 2 : K€ d'actif brut des Bâtiments.Entretien des JardinsM² d'espace vert.TransportUO 1 : Km annuels parcourus par le parc automobile.

UO 2 : Nombre de points livrés.Gestion du ParcUO 1 : Km annuels parcourus par le parc automobile.

UO 2 : K€ d'actif brut Immobilisé des véhicules.Transport d'usagersUO 1 : Nombre de courses.

UO 2 : Km annuels parcourus par les véhicules assurant le transport d'usagers.Transport de BiensUO 1 : Nombre de courses.

UO 2 : Km annuels parcourus par les véhicules assurant le transport de biens.RestaurationNbre de repas (midi et soir uniquement) soit équivalent à des ½ journées alimentaires.Restauration - ProductionNbre de repas (midi et soir uniquement) soit équivalent à des ½ journées alimentaires.BlanchisserieKg de linge lavé (y compris relavage, linge neuf, désinfection¡K) pesée réalisée à l'arrivée du linge.Formations sanitaires et socialesNombre d'élèvesUrgencesTotal nombre de passages (hospitalisés et non hospitalisés).SMURTotal nombre de 1/2 heures facturables et non facturables (terrestres et aériennes).DialyseNombre total de séances de dialyse (adultes et enfants).Laboratoire de MorphologieTotal nombre d'ICR issus des P et PHN produits par la Morphologie.Laboratoires Autres Total nombre de B et équivalent B produits (avec BHN) hors P de Morphologie.Bloc ObstétricalNombre d'ICR.Blocs Autres (hors Obstétrical)Nombre d'ICR.Médecine Nucléaire in vivoNombre d'ICR.Imagerie hors Médecine Nucléaire Nombre d'ICR.RadiothérapieUO 1 : Nombre total de Séances de radiothérapie.

UO 2 : Nombre d'ICR.Rééducation FonctionnelleTotal nombre AMC et équivalent AMC et équivalent AMO produits.AnesthésiologieNombre d'ICR.Explorations FonctionnellesNombre d'ICR.PharmacieUO 1 : Dépenses, en K€, du groupe 2 gérées par la Pharmacie.

UO 2 : Nombre de lignes de dispensation (globales + nominatives).StérilisationVolume en m3 (calculé à partir du nbre de paniers normalisés 600*300*300).SAMUNombre total d'Affaires.Information médicaleNombre total de RSS et RHS de l'établissement.Entretien BiomédicalTotal en K€ d'actif brut cumulé de l'équipement biomédical de l'établissement.Pharmacie PsychiatriqueDépenses, en K€, du groupe 2 gérées par la Pharmacie.C) Méthode
ğ Fiches de Saisie

Pour chaque activité, la Fiche de saisie est standardisée et comprend deux volets bien distincts :
* Le premier volet est un questionnaire qualitatif et quantitatif qui comprend des informations extra-comptables :

„u une définition de l’activité (champ d'application, exclusion¡K) et des remarques

„u le nombre d’agents

„u le calcul des unités d’œuvre avec une définition (pour certaines activités, 2 UO ont été instaurées).
* Le second volet est le relevé des charges de l’activité répartie en :

„u Charges incorporables directes

„u Charges induites

„u Produites déductibles

„u Nombre d’Unités d’œuvre

„u Coût de l’Unité d’œuvre


ƒý Lecture des résultats
a) Présentation par nature de charges

Ce document détaille les charges de l'activité suivant la présentation de la fiche de saisie, montant total (première colonne) et coût unitaire (deuxième colonne).


Exemple de l'Activité Restauration

b) Présentation économique

Cette présentation reprend les éléments du tableau précédent en classant les charges par ordre décroissant. Afin d'avoir cette information, une colonne " % " a été ajoutée à l'établissement et à l'échantillon. A noter que la colonne % de l'établissement peut représenter un ordre différent de la colonne % de l'échantillon.

Une rupture est effectuée, lorsque le total des charges est supérieur ou égal à 95 %, pour visualiser les dépenses les plus importantes.

Exemple de l'Activité Restauration


c) Présentation agrégée et Répartition par Catégorie

Cette présentation comprend 2 tableaux :
1) Le premier tableau, issu de la présentation par nature de charges, regroupe les comptes soit par nature de comptes

(ex : Personnel, Amortissements¡K) soit par nature de dépenses (ex : Eau-Energie-Combustibes).

Il reprend, pour l'établissement, le coût par UO et pour l'échantillon, la moyenne et les 2 intervalles.

Il intègre 3 nouvelles informations : la médianne (soit à 50%), le premier quartile (soit à 25%) et le troisième quartile (soit à 75%).
2) Le second tableau présente, par catégorie d'établissements, le nombre d'hôpitaux ayant renseigné l'activité, la moyenne des UO produites par ces établissements et le coût moyen de ces établissements.
Exemple de l'Activité Restauration
ƒþ Méthodologie des calculs
a) La Moyenne pondérée :

Ce type de moyenne est retenu car il permet d'exprimer le coût unitaire moyen pour chaque poste de dépense en fonction du nombre d'établissements ayant renseigné le compte. La finalité est de comparer les structures de coût et pas seulement un coût total.
Exemple : Restauration - Hypothèse d'une base avec 86 établissements.
Sur ces 86 établissements, 24 sont en sous-traitance (compte 6282). La moyenne de coût de sous-traitance sera calculée sur les 24 établissements et non sur 86.

Ainsi, un établissement sous-traitant sa restauration et ayant accès à l'échantillon pourra se comparer à ce coût moyen réel.

Seule une analyse par structure de coûts et donc en fonction de moyenne liée au

nombre d'observations de chaque compte permet une interprétation opérationnelle.


b) L'Ecart-type :

C'est un aperçu de la dispersion des coûts unitaires des établissements étudiés.

à si la valeur de l'écart-type est élevée, cela veut dire :

í que les coûts de l'unité d'oeuvre sont dispersés (peu de similitudes)

í et/ou qu'il existe des coûts UO très différents
Il se calcule de la manière suivante : „©Variance.


c) Le Coefficient de variation :

Il confirme l'écart-type en l'illustrant plus concrètement. Il est calculé ainsi : Ecart-type / moyenne.
CV < 0,1 ð variabilité très faible (coûts unitaires très proches les uns des autres)

0,1 < CV < 0,5 ð variabilité notable

CV > 0,5 ð variabilité très forte

En règle générale si CV > 0,333 ð variabilité forte en dispersion


d) L'Intervalle de confiance :

Dans la mesure où l'analyse est faite sur un échantillon d'établissements et non sur l'ensemble des établissements du territoire, il est intéressant de déterminer autour de la moyenne, une plage de valeurs probables.

Il s'agit d'un intervalle aléatoire (fourchette) ayant 95 % de chances de contenir la moyenne de l'ensemble des hôpitaux.

En application de la loi de Laplace-Gauss, l'intervalle est calculé de la manière suivante : Moyenne „b (1.96*Ecart-type).

Lorsque la borne inférieure de l'intervalle est négative, le coût est ramené à 0.
Exemple : w Coût moyen de la restauration = 5.11 € (Echantillon : 98 Établissements)

w Intervalle (3.49 à 6.74)

La moyenne de l'ensemble des coûts unitaires des hôpitaux a 95 % de probabilité

de se situer entre 3.49 € et 6.74 €.

D) Les Résultats 2011

ƒü Principales Données

190 établissements (-7.7%) ont participé à cette campagne. Ils ont renseigné 3569 fiches de saisie (-6.2%) soit une moyenne de 18.9 fiches par établissement.
Cette année, 9 activités, soit 4 activité de moins, ont un coefficient de variation supérieur à 0,4.

Parmi les autres fiches, 18 activités (=) ont un coefficient inférieur à 0,3 dont 6 inférieures à 0,2 (+1 par rapport à 2010).

Ces 6 fiches sont la fonction "Administration" et les 5 activités "Blocs Autres", "Restauration", "Laboratoires Autres", "Formations sanitaires et sociales" et "Restauration-production" qui ont les meilleurs coefficients de variation (respectivement 0.168, 0.171, 0.182, 0.184 et 0.193) ce qui veut dire que les coûts unitaires de ces cinq activités sont très homogènes.
Le tableau précédent donne, pour chaque activité, la moyenne des coûts unitaires de l'échantillon et la moyenne des cinq établissements dont le coût unitaire est le plus bas. Cette information est délibérément « économique » et n'a pas de prétention à fournir le « bon » coût unitaire. En effet, les cinq moins coûteux ne sont pas obligatoirement les meilleurs qualitativement. Cependant, dans le cadre d'un projet de restructuration, il semble que cette information soit de nature à donner une idée de l'optimum économique que ne peut pas rendre la moyenne de l’échantillon.

ƒý Coût moyen par catégorie d'établissements

ƒþ Les Ratios complémentaires
Pour la 8ème année, des ratios ont été calculés pour l'ensemble de la Base et les 4 catégories d'établissements à partir des données qualitatives renseignées par tous les établissements. Ces ratios permettent de comparer les coûts de l'unité d'œuvre en fonction de l'organisation de l'établissement et du personnel servant cette sur ou sous-production constatée par les fiches de résultats.
Les ratios de 2 activités différentes (Anesthésiologie et Restauration) vous sont présentés ici, à titre d'exemple.
a) Fiche Anesthésiologie

b) Fiche Restauration


E) Informations pratiques
ƒü Démarche pour Incorporer la Base

L'établissement désirant participer à la base doit prendre contact avec Monsieur BROSSARD ou Monsieur MARCHAND au CHU d'Angers - centre de traitement.

La participation des établissements est volontaire. Les données fournies conservent un caractère de confidentialité, seul le technicien chargé de la gestion de la Base est habilité à y accéder.
La procédure de collecte et traitement des données est la suivante :

a) Remplissage des fiches et envoi au centre de traitement

Chaque établissement reçoit pour la transmission de ses données les fiches de saisie.

Les fiches contiennent un questionnaire qualitatif, informations sur l'activité et un questionnaire comptable, relevé des charges de cette activité. L'établissement peut demander au CHU d'Angers des précisions sur le remplissage des documents.


b) Vos données au CHU d’Angers et traitements par le CHU d'Angers avec l'aide de la FHF

Le CHU d'Angers réceptionne les fiches de saisie adressés par les établissements. Il les analyse dans une perspective qualitative de conformité au guide méthodologique. Des allers et retours d'informations sont possibles à cette étape pour permettre la validation du dossier. Après cette phase, la BDHF traite les statistiques financières et le CHU d'Angers les ratios qualitatifs des données de l'ensemble de l'échantillon.


c) Retour des résultats aux établissements

Les résultats de chaque activité des établissement sont envoyés aux Hôpitaux, pour validation de leurs données. A ce moment, des modifications peuvent encore intervenir.

Après accord des établissements sur les informations transmises, le calcul statistique est renouvelé une dernière fois; Les établissements reçoivent alors les résultats définitifs de l'exercice ainsi qu’une comparaison pluriannuelle de leurs coûts et de celui de la Base pour quelques activités.


d) Vos correspondants
C.H.U. d'ANGERS ¨C Cellule d'Analyse de Gestion 4, rue Larrey

Monsieur Thibaut BROSSARD 49933 ANGERS CEDEX 01

Directeur Tél : 02.41.35.43.43

Direction de l'Analyse de Gestion E.Mail : ThBrossard@chu-angers.fr

Monsieur Wilfrid MARCHAND

Technicien en Comptabilité Analytique Tél : 02.41.35.50.80

Cellule d’Analyse de Gestion E.Mail : base_compta_ana@chu-angers.fr

Rappel : Seul le CHU d'Angers est habilité à traiter les données des coûts par activité. L'Echantillon, renouvelé annuellement, est constitué des données d'Etablissements adhérents à la Base.

Les résultats de l'échantillon ne doivent pas servir de norme mais de valeur indicative pour une année donnée, permettant à l'établissement de se situer dans sa gestion interne.
ƒý Calendrier prévisionnel d'une campagne type
Souhaitant vivement adresser les résultats au plus tard en fin d'année civile, nous demandons aux établissements de tenir le calendrier car nous serons maintenant plus strict sur les délais de retour.


Début Mai Année N * : Envoi, par le CHU d'Angers, d'un mail, avec les fichiers de saisie (Excel) aux Établissements.


Vers Fin Juin Année N * : Retour, au CHU d'Angers, par les établissements, de leurs fichiers renseignés.


Juillet Année N * : 1ere Validation d'Angers.


Début Août Année N * : Envoi, par le CHU d'Angers, aux établissements, d'un mail avec les 1ers Tableaux de résultats financiers.


Mi Août à Fin Septembre Année N * : Période d'échange entre les établissements et le CHU d'Angers afin de fiabiliser les données. Elles peuvent donc être modifiées en fonction de l'analyse, par l'établissement, de ces résultats et des interrogations émises par le CHU d'Angers.


Début Octobre Année N * : Date limite de retour, par les établissements, des modifications à apporter soit par un nouvel envoi des fichier modifiés soit par un mail-liste de données peu nombreuses à corriger.


Mi Novembre Année N * : Envoi, par le CHU d'Angers, des tableaux de résultats financiers définitifs.


Fin Décembre Année N * : Envoi, par le CHU d'Angers, des Ratios sur les données qualitatives.

* Possible modulation de la date en fonction de la circulaire des Retraitements comptables

F) Résultats 2011 des Fiches d’Analyse d’Ecarts
Les Résultats 2011 des activités sont publiés sous les trois présentations décrites au paragraphe B-3 (pages 7 à 9) :

* Présentation par nature de Charges

* Présentation Economique

* Présentation Agrégée et Répartition par Catégorie

De plus, pour toutes les activités, deux graphiques décrivent des évolutions constatées sur les 5 dernières années :

* Le premier graphique compare l'évolution simultanée du Coefficient de Variation de l’Unité d’œuvre et du Nombre d’Etablissements de l’Echantillon.

* Le second graphique présente l'évolution du Coût de l'Unité d'œuvre.


Ces comparaisons permettent de constater une homogénéité de plus en plus grande entre les établissements malgré des disparités de taille et d'activité.

Il est possible de se procurer les Fiches de saisie au format EXCEL, par mail, en contactant le CHU d'Angers.



similaire:

Ƒý Calendrier f résultats 2011 des Fiches d’Analyse d’Ecarts p. 22 iconCalendrier, photos, catalogues, résultats sur

Ƒý Calendrier f résultats 2011 des Fiches d’Analyse d’Ecarts p. 22 iconRecherche, innovation, expertise : quels enjeux ?
«cet article contient des résultats nouveaux et des résultats intéressants. Malheureusement, les résultats nouveaux ne sont pas intéressants...

Ƒý Calendrier f résultats 2011 des Fiches d’Analyse d’Ecarts p. 22 iconUn ouvrier venu du passé observe les transformations des anciens...
«quels sont les enjeux de l’aménagement des anciens terrains Renault à Boulogne, entre passé, présent et futur». Après avoir présenté...

Ƒý Calendrier f résultats 2011 des Fiches d’Analyse d’Ecarts p. 22 iconRésumé a partir des travaux portant sur l’image des points de vente,...
«information» des sites web, mais aussi la capacité des dimensions classiques du concept d’image des magasins à être appliquées aux...

Ƒý Calendrier f résultats 2011 des Fiches d’Analyse d’Ecarts p. 22 iconOrganisation des activites du projet et de leurs resultats sur les deux annees
«responsable suivi-qualité» de l’avancée du projet des activités et des résultats du projet

Ƒý Calendrier f résultats 2011 des Fiches d’Analyse d’Ecarts p. 22 iconCalendrier romain: calendrier lunaire 9 Les Romains 9

Ƒý Calendrier f résultats 2011 des Fiches d’Analyse d’Ecarts p. 22 iconTextes des fiches historiques

Ƒý Calendrier f résultats 2011 des Fiches d’Analyse d’Ecarts p. 22 iconPrix du roman Fnac 2011, prix roman France Télévisions 2011, prix
«J’ai reussi à rester en vie», Joyce Carol Oates (1938 …), traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Claude Seban, éd. P. Rey, 2011

Ƒý Calendrier f résultats 2011 des Fiches d’Analyse d’Ecarts p. 22 iconGrille d’analyse socio-technique de la race ardenais roux
«Et donc c’est clair qu’on en a acheté parce qu’on les trouvait beaux. Et c’est vrai que c’était original et que les gens, à ce moment-là,...

Ƒý Calendrier f résultats 2011 des Fiches d’Analyse d’Ecarts p. 22 iconLe programme d’une analyse linguistique du texte littéraire
«analyse du discours littéraire», aisi que l’unification synthétique du champ est plutôt assumée en France par D. Maingueneau






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com