Thèse directe de la prostaglandine 1972





télécharger 126.24 Kb.
titreThèse directe de la prostaglandine 1972
page1/3
date de publication13.05.2017
taille126.24 Kb.
typeThèse
h.20-bal.com > comptabilité > Thèse
  1   2   3
FRANCE
LES LAURÉATS - THE WINNERS
1970 1. Rifampicine (Rifadine, Lepetit ; Rimactan, Ciba).

1971 1. Cromoglycate disodique (Lomudal, Fisons).

2. Dr Martel (Roussel) pour la synthèse directe de la prostaglandine A2.

1972 1. Clofibrate (Lipavlon, ICI-Pharma).

2. Dr Maral, MM. Jollès et Ponsinet (Rhône-Poulenc) pour la synthèse

des dérivés hémisynthétiques de la daunorubicine.

1973 1. Kétoprofène (Profénid, Specia).

2. Dr Hannoun (Institut Pasteur) pour le vaccin mutant antigrippal.

1974 1. Lévodopa (et carbidopa : Sinemet, MSD-Chibret ; et bensérazide : Modopar, Roche).

1975 1. Acide chénodésoxycholique (Chénodex, Houdé).

1976 1. Vaccin antiméningococcique (Institut Mérieux).

2. MM. Thominet, Laville, Mlle Margarit (Delagrange) pour la mise au point du sulpiride et de la métoclopramide.

1977 1. Fénofibrate (Lipanthyl, Fournier).

1978 1. Bromocriptine (Parlodel, Sandoz).

2. Acide tiénilique (Diflurex, Albert-Rolland) et lévamisole (Solaskil, Specia).

1979 1. Cimétidine (Tagamet, SKF).

2. Dr Le Douarec (MSD) pour ses travaux sur le timolol.

1980 1. Nifédipine (Adalate, Bayer).

2. Dr Laubie (Servier) pour ses travaux sur l’almitrine.

1981 1. Naloxone (Narcan, Winthrop).

2. Pr Maupas (Faculté de Tours) pour le vaccin antihépatite B.

1982 1. Inosine-acédobène-dimépramol (Isoprinosine, Delalande).

2. M. Bush (Riom, laboratoires Cerm) pour ses travaux sur le tiémonium

et ses dérivés.

1983 1. Captopril (Lopril, Squibb).

2. MM. Uzan et Le Fur (Pharmuka) pour leurs travaux sur l’indalpine.

1984 1. Ciclosporine (Sandimmun, Sandoz) et Etrétinate (Tigason, Roche).

1985 1. Aciclovir (Zovirax, Wellcome).

2. Pr Montagnier (Institut Pasteur) pour la découverte du virus LAV.

1986 1. Amoxicilline/acide clavulanique (Augmentin, Beecham-Sévigné).

2. Drs Choay, Lormeau et Petitou, Institut Choay pour leurs travaux

sur l’héparine et ses fragments dans la maladie thrombo-embolique.

1987 1. Praziquantel (Biltricide, Bayer et Cénaride, Merck-Clévenot).

2. Drs Arcan, Blanchard et M. Panak, (Millot-Solac) pour la recherche et le

développement de la ticlopidine.

1988 1. Flumazénil (Anexate, Roche).

2. Dr Braquet (Institut Beaufour) pour ses travaux sur les antagonistes du PAF.

1989 1. Rt-PA (Actilyse, Boehringer Ingelheim).

2. Dr Dubertret (INSERM) pour son étude du mécanisme d’action des antipsoriasiques.

1990 1. Simvastatine (Zocor, MSD-Chibret).

2. Laboratoire Guerbet pour le secteur innovant de ses produits.

3. Pr Puisieux (CNRS) pour ses travaux sur la vectorisation des médicaments.

1991 1. Octréotide (Sandostatine, Sandoz).

2. Equipe de recherche Lafon pour l’ensemble de ses découvertes.

1992 1. Filgrastim (Neupogen, Amgen-Roche).

2. Dr Junien et l’Institut de recherche Jouveinal.

1993 1. Vaccin antihépatite A (Havrix, SK-Beecham).

2. Equipes de recherche Synthélabo pour l’ensemble de leurs travaux.

1994 1. Vaccins pentavalents (Pentacoq, Mérieux - Pent-Hibest, Pasteur).

2. Pr Potier (CNRS) pour l’ensemble de ses travaux en thérapeutique

oncologique.

1995 1 Lidocaïne-Prilocaïne (Emla, Astra).

2. Pr Bousquet (Faculté et CNRS de Strasbourg) pour ses travaux sur les récepteurs aux imidazolines.

1996 1. Rispéridone (Risperdal, Janssen-Cilag).

2. Drs Brelière et Maffrand (Sanofi) pour leurs travaux sur les neuropeptides.

1997 1. Modafinil (Modiodal, Lafon).

2. Pr Roques (INSERM-CNRS) pour la modélisation de nouvelles molécules.

1998 1. Interféron-bêta-1a (Avonex, Biogen) et Follitropine (Purégon, Organon et

Gonal-F, Sérono).

2. Institut de recherche Pierre Fabre.

1999 1. Rituximab (Mabthera, Roche).

2. Pr Fruchart (Institut Pasteur, INSERM et faculté de Lille) pour ses recherches sur les lipoprotéines.

2000 1. Sildénafil (Viagra, Pfizer) et Clopidogrel (Plavix, Sanofi-Synthélabo, BMS).

2. Centre de recherches de Val-de-Reuil (Janssen-Cilag).

2001 1. Vertéporfine (Visudyne, Novartis).

2. Méthyl-pyrazole (Fomépizole, APHP-Orphan).

3. Pr Schwartz (INSERM) pour l’identification de nouvelles cibles

pharmacologiques.

2002 1. Imatinib (Glivec, Novartis).

2. Institut de recherches internationales Servier.

2003 1. Polyoside pnemococcique (Prevenar, Wyeth).

2. Voriconazole (Vfend, Pfizer).

2004 1. Oxaliplatine (Eloxatine, Sanofi-Snthélabo).

2. Bosentan (Tracleer, Actélion Pharmaceuticals France).

3. Groupe Ipsen.

2005 1. Ranélate de strontium (Protélos,Servier).

2. Bortézomide (Velcade, Janssen-Cilag).

3. Service de Santé des Armées, pour la prise en charge des intoxications par les neurotoxiques organophosphorés.

2006 1. Aripiprazole (Abilify, Bristol-Myers Squibb-Otsuka Pharmaceutical France).

2. Bevacizumab (Avastin, Roche).

2007 1. Vaccin anti-papillomavirus (Gardasil, Sanofi-Pasteur-M.S.D.).

2. Cétuximab (Erbitux, MerckLipha).

3. Pr Guillouzo (INSERM et faculté de Rennes) pour ses travaux sur les hépatocytes.

2008 1. Ivabradine (Procoralan, institut de recherches internationales Servier).

2. Raltégravir (Isentress, Merck Sharp & Dohme –Chibret).

3. Sorafénib (Nexavar, Bayer-Shering Pharma).

4. Stiripentol (Diacomit, Biocodex).

2009 1. Natalizumab (Tysabri, Biogen Idec).

2. Eculizumab (Soliris, Alexion Pharma France).

3. Pr Couvreur (UMR CNRS 8612, université Paris Sud) pour ses travaux sur la squalénisation.

2010 1. Rivaroxaban (Xarelto, Bayer Schering Pharma).

2. Azacitidine (Vidaza, Celgène).

3. Romiplostim (Nplate, Amgen).

2011 1 Tocilizumab (Roactemra, Roche-Chugai).

2. Fibrinogène humain (Clottafact, LFB).

3. Ixiaro (Novartis).

PRIX GALIEN
Dossier de candidature

PREMIER VOLET : MÉDICAMENT
Le premier volet est réservé à la mise au point d’un produit innovant.

Le dossier de candidature est obligatoire. Il doit comporter une synthèse des principaux chapitres rédigés lors de la demande d’AMM.

Il comprendra six parties :
1. Historique du produit :

a) origine de la molécule,

- photocopie des brevets et des brevets conjoints éventuels,

- date d’octroi de l’AMM,

- date de publication au JO de l’AMM,

- date de mise sur le marché ;

b) description de la découverte et de son développement ;

c) composition de l’équipe de recherche ;

d) aperçu des raisons qui ont motivé la candidature avec ses caractéristiques novatrices ;

e) contribution française à la mise au point du produit et sa portée internationale.
2. Essais cliniques :

- description de la méthodologie du programme de développement des différentes applications cliniques et des essais en phases II et III avec les publications successives.
3. Pharmacodynamie et pharmacocinétique :

- mode d’action

- comparaisons avec les principaux produits de la classe.
4. Thérapeutique :

- précisions sur le caractère innovant du produit en terme d’efficacité, de bénéfice et de confort pour le patient ainsi que sur les résultats thérapeutiques majeurs,

- énonciation des indications portées sur l’AMM,

- présentation galénique,

- facilité d’administration.
5. Pharmacovigilance :

- description des indications sur le seuil de tolérance et l’innocuité,

- effets secondaires et contre-indications,

- posologie et conditions d’utilisation.
6. Économie :

Renseignements sur les conditions de remboursement du produit candidat ainsi que le rapport qualité/prix (service médical rendu).
Une conclusion fera ressortir le caractère novateur du produit, l’originalité de la démarche et les raisons de la candidature.

Deux bibliographies complètes, avec les tirages à part des principales publications, seront jointes au dossier.

Chaque chapitre ne devra pas excéder trois pages dactylographiées double interligne.
PRIX GALIEN
Dossier de candidature
SECOND VOLET : ÉQUIPE DE RECHERCHE
Le second volet du Prix Galien est réservé à des travaux réalisés en France, d’un chercheur et/ou d’une équipe public(s) ou privé(s) dont les résultats permettent une avancée dans le domaine de la pharmacologie et/ou de la thérapeutique.
Il peut s’agir d’une recherche fondamentale ou appliquée, clinique ou expérimentale permettant
Le dossier devra en conséquence insister sur le caractère novateur des travaux et l’originalité de la démarche.
Il comprendra cinq parties :
1. Historique de la recherche :
- résumé de l’origine et de l’évolution du programme de recherche, de son but et de ses objectifs. Indications sur les principaux moyens qui ont rendu cette recherche possible.
2. Description de la découverte :
- description des réalisations présentées, du mécanisme d’action et du processus d’activité. Préciser ses applications potentielles.
3. Répercussion sur la santé :
- bénéfices espérés de cette recherche sur la santé humaine.
4. Justification de la candidature ou de la proposition de candidature :
- raisons du choix du chercheur ou de l’équipe, notamment les caractéristiques novatrices de la recherche.
5. Présentation du candidat ou de l’équipe :
- Curriculum vitae du chercheur avec la liste de ses travaux et publications,

- organigramme de l’équipe de recherche avec ses différents secteurs.

Une conclusion fera ressortir le caractère novateur de la recherche, l’originalité de la démarche et les raisons de la candidature. Une bibliographie complète sera jointe au dossier.
Chaque chapitre ne devra pas excéder trois pages dactylographiées double interligne.
QUI EST GALIEN ?

Claudius Galenus, dit Galien, est le créateur de la médecine et de la pharmacie scientifiques et son œuvre a fait autorité depuis près de 2 000 ans.
Homme-orchestre de la médecine grecque, il était anatomiste, physiologiste, clinicien, thérapeute et surtout expérimentateur. Né dans une riche famille patricienne, en 129 après J.-C., à Pergame, qui était alors un centre médical très important où se trouvait notamment l’Asclépion, célèbre temple dédié au dieu de la Médecine, il fait ses études successivement à Smyrne, Corinthe et Alexandrie. Son père, architecte, était partisan d’une éducation la plus libérale et la plus ouverte possible, ce qui est sans doute à l’origine d’un certain éclectisme philosophique propre à Galien.

Alors qu’il était destiné à devenir fonctionnaire, Galien vit sa carrière orientée vers la médecine à la suite d’un rêve inspiré à son père par Esculape (le rêve avait un rôle important dans la médecine grecque primitive). Il entreprit donc des études médicales à Pergame même, sous la direction d’un des plus célèbres anatomistes de son temps, Satyros.
A la mort de son père, Galien partit étudier à Smyrne, ville voisine de Pergame, sous la direction de Pelops pour la médecine, et du platonicien Albinos pour la philosophie. Il poursuivit ses voyages et ses études médicales, d’abord à Corinthe et surtout à Alexandrie, la capitale scientifique du monde helléniste et latin. A l’âge de 28 ans, il retourna dans sa patrie, où il devint médecin des gladiateurs. Il eut ainsi l’occasion de compléter son expérience en anatomie humaine, en chirurgie et en hygiène. Les innombrables blessés qu’il soigne font rapidement de lui un praticien averti. Il émigre à Rome en 163, s’installe sur la Voie sacrée, y acquiert très vite une grande notoriété et soigne un certain nombre de grands personnages, préparant toutes sortes de spécialités qui annoncent les temps modernes.
Il est à Aquilée en 163, quand Marc-Aurèle l’appelle. Il sera son médecin personnel ainsi que celui de ses successeurs : Commode, Septime Sévère, Caracalla; il voyage beaucoup et rapporte de chaque contrée plantes et remèdes. Il se consacrera jusqu’à la fin de sa vie (en 201) à l’enseignement et à l’écriture : 500 ouvrages dans tous les domaines (anatomie, physiologie, pathologie, pratique médicale, thérapeutique) servent de base à une école, le « galénisme », qui dominera la médecine mondiale jusqu’à la Renaissance.
Le sens de l’observation et son énorme expérience personnelle ont fait de Galien le vrai continuateur d’Hippocrate dont il a préservé toute l’œuvre. Il est le premier à souligner que le but premier du médecin est de soulager son malade ; c’est un très bon anatomiste qui a décrit en détail le système musculaire, un excellent clinicien et surtout le père de la physiologie expérimentale. Il a, pour la première fois, invité au raisonnement clinique et à la construction méthodique du diagnostic. Le premier également, il a individualisé la Médecine et la Pharmacie dont la confluence, était à l’époque, manifeste. Sa thérapeutique est très variée. Dans un de ses traités, il décrit 473 médicaments d’origine végétale et toute une série de substances d’origine minérale et végétale, codifiant ainsi l’art et la manière de préparer des médicaments à partir des matières premières actives et des excipients.
Et l’abondance encyclopédique de son œuvre (22 volumes avec au total 20 000 pages) et sa technicité ont contribué à imposer ses idées et à les pérenniser : sa médecine traversa ainsi les siècles sans rencontrer d’opposition et lui ont permis d’être à l’origine de la pharmacie moderne.
PRIX GALIEN
COMITÉ D’HONNEUR

Pr Étienne-Émile BAULIEU

ancien président de l’Académie des sciences, membre de l’Institut Scripps et de la National Academy of Sciences, Etats-Unis, professeur au Collège de France.

Pr Gunther BÖBEL

Prix Nobel de Médecine, prix Lasker, professeur honoraire de l’université de Francfort.

Pr Pierre CHAMBON

Prix Lasker, membre de l’Institut (Académie des Sciences) et de la National Academy of Sciences, fondateur de l’Institut de Génétique et de Biologie Moléculaire et Cellulaire (IGBMC), professeur honoraire au Collège de France.

Pr Jean-Pierre CHANGEUX

membre de l’Institut (Académie des sciences), professeur émérite au Collège de France et à l’Institut Pasteur..

Doyen Claude DREUX

doyen honoraire de la faculté de pharmacie, ancien président de l’Académie nationale de pharmacie, membre de l’Académie nationale de médecine, président du CESPHARM.

Pr François GROS

membre de l’Institut (secrétaire perpétuel honoraire de l’Académie des sciences), professeur honoraire au Collège de France et à l’Institut Pasteur.

Pr François JACOB

prix Nobel de médecine, membre de l’Institut (Académie française, Académie des sciences), professeur honoraire au Collège de France et à l’Institut Pasteur.
  1   2   3

similaire:

Thèse directe de la prostaglandine 1972 iconLeçon 9 10 mai 1972 Leçon 10 17 mai 1972 01 Juin 1972 Le savoir du...
«les internes des asiles», ce sont maintenant «des hôpitaux psychiatriques», sans compter le reste

Thèse directe de la prostaglandine 1972 iconThèse de Sciences de l’éducation Université de Rouen Année 2002-2003...
«bibliographie étendue» est de regrouper les références qui ont alimenté, de manière directe ou indirecte, le travail de recherche...

Thèse directe de la prostaglandine 1972 iconThèse soutenue publiquement par Sang-Ha S. le 10 Juillet 2006 Le...
«avec projection», de cette thèse aux membres du Conseil scientifique et à leurs expliquer pourquoi cette thèse ne méritait pas d’être...

Thèse directe de la prostaglandine 1972 iconConstituaient une discrimination directe fondée sur une situation de famille

Thèse directe de la prostaglandine 1972 iconAnnuaire Ravet-Anceau 1967
L'olive chez les mammifères in 8°, 78 pp + planches. S. L. N. D. Envoi de l'auteur- très rare thèse de ce médecin qui découvrit le...

Thèse directe de la prostaglandine 1972 iconDiscours de Georges Pompidou prononcé le 18 juin 1972 lors de l’inauguration...

Thèse directe de la prostaglandine 1972 iconDiscours de Georges Pompidou prononcé le 18 juin 1972 lors de l’inauguration...

Thèse directe de la prostaglandine 1972 icon«Biographie : Une histoire de vie en taille directe 1»
«au mur du temps». Témoin de l’histoire du peuple juif, dans sa plus grande tragédie, la Shoah, IL

Thèse directe de la prostaglandine 1972 iconSommaire
«réforme du collège». Mais IL avait, pourtant, à cette occasion, repris une thèse qui lui est chère et qu’il formule à nouveau dans...

Thèse directe de la prostaglandine 1972 iconLes promoteurs immobiliers. Contribution à l’analyse de la production...
«Un système d’agents économiques : la promotion immobilière». La Pensée (Paris), n° 166, décembre 1972, pp. 109-141






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com