Activités : Remplir à tableau classant les mutations à différentes échelles, préalablement repérées





télécharger 19.42 Kb.
titreActivités : Remplir à tableau classant les mutations à différentes échelles, préalablement repérées
date de publication08.10.2017
taille19.42 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > documents > Documentos




II-LES MUTATIONS LIEES A DE LA CROISSANCE A L’AGE INDUSTRIEL SE LISENT DANS L’ESPACE

A-Une nouvelle industrie qui produit de nouveaux espaces (1h30)

Activités : Remplir à tableau classant les mutations à différentes échelles, préalablement repérées.

(voir fiche 2)

1-Echelle locale :

*Doc.1 :Photographie de Billancourt en 1890 et en 1920

*Document 7 : Texte Détroit : à chercher…..

2-Echelle régionale ou nationale :

-Document 4 : Cartes routières

-Document 7 : Texte Détroit sur la nouvelle hiérarchie du réseau urbain

3-Echelle mondiale :

-Document 2 : Photos agence Renault au Japon

-Document 3 : Carte Hatier sur le système mondial.

-Document 5 : Le Petit journal sur le succès de la croisière noire

-Document 6 : Publicité coloniale et raciste de la croisière noire.

L’objectif du dossier est de sortir de l’histoire strictement économique et conjoncturelle afin de répondre à la commande spatiale du titre du programme (« diffusion… ») et faire le lien aux mutations sociales et culturelles.

Pour chaque échelle, il s’agit de faire


1-FORMULER UNE HYPOTHESE A VALIDER PAR UNE MISE EN PERSPECTIVE CHRONOLOGIQUE OU SPATIALE :

2-DEVELOPPER DES IDEES QUE L’ETUDE NE PERMET PAS D’ABORDER :

3-FORMULER D’UNE HYPOTHESE A VALIDER PAR UNE MISE EN PERSPECTIVE CHRONOLOGIQUE OU SPATIALE


B-Une diffusion de la croissance qui transforme le monde (2h)

1-La croissance urbaine :

-Le lien est fait entre les mutations paysagères et lurbanisation

-Des repères chiffrés simples sont donnés pour expliquer ces mutations. L’exode rural est redéfini et la date repère de 1936 pour la France est expliquée. Ne pas caricaturer le dualisme entre les deux espaces. On peut trouver des statistiques à l’échelle mondiale aussi. Des industries se développent aussi à la campagne et les campagnes sont fortement transformées (montrer un train carotte bretons, ou des photos de l’électrification). On peut développer le cas des banlieues bien entendu à partir d’exemples locaux.

-Les marques paysagères de l’âge industriel peuvent être complétées : au-delà des quartiers industriels ou ouvriers, les réseaux sont totalement bouleversés par des aménagements (tramways, voierie, métro, égouts, électricité)…Le cas de Détroit, de Paris ou de Londres sont évoqués… On peut aussi évoquer à l’oral ou en magistral les mutations du décor urbain  à travers l’hausmannisation, les réalisations des grandes expositions universelles ou la verticalité américaine à partir de photographies de New York et d’un texte de Céline si on a le temps.

2-L’importance des transports et du désenclavement dans le développement des marchés :

-On repart des aménagements routiers en se demandant si ce sont les seuls et les premiers aménagements.

-On replace ceux de l’âge de la vapeur à partir d’un travail sur les cartes des chemins de fer en France, en Europe et aux Etats-Unis.

-L’importance des transports dans le développement des marchés est mise en évidence. Une photographie d’un grand port (Liverpool par exemple) accompagné d’une carte permet de découvrir un autre réseau de taille mondial qui se développe grâce au libre échange et à l’impérialisme, objets du développement suivant.

3-Une diffusion à l’échelle mondiale

On repart de la carte de la filière automobile à l’échelle mondiale qui permet de mettre en évidence : un centre européen, d’autres foyers d’innovation et des périphéries coloniales.

La trace écrite put se faire sur une feuille A3 en format paysage où les élèves légendent trois espaces : le centre originel de l’âge industriel (France et Angleterre), une première diffusion (le reste de l’Europe, la Russie, les Etats-Unis et le Japon) et des périphéries exploitées par l’impérialisme européen ou non. La légende. peut être éclatée sur le planisphère dans des cadres qui permettent de noter les figurés et le cours.

-Un centre européen où l’âge industriel naît et se diffuse :

-L’âge industriel débute en Europe, c’est un fait.

-La France est-elle précurseur comme le laisse penser l’étude sur la filière automobile ? Non, le professeur revient sur le rôle précurseur de l’Angleterre

-La France se distingue ensuite à partir de la moitié du siècle : elle est pionnière dans de nombreux domaines (hydroélectricité, automobile, cinéma, aviation…).

-L’entrée en scène de nouveaux pays industriels : le reste de l’Europe, les Etats-Unis et le Japon

-Recherche sur le manuel p.110 : quels pays rattrapent les deux grandes puissances européens ? Allemagne avec la chimie notamment et la Russie grâce à ses ressources (métallurgie). L’industrialisation soviétique est mise en évidence à travers une affiche de propagande et une photographie ou des statistiques.

-Pour les Etas-Unis et le Japon, on peut repartir de l’étude une fois de plus avec Ford et Toyota ou encore la succursale Renault :

-Le document repère p.108 met en évidence les croissances importantes des Etats-Unis et du Japon.

-Pour les Etats-Unis : bien faire remarquer que le niveau de départ est déjà élevé en raison de la taille du pays qui dispose de ressources très importantes. Le rôle du capitalisme et du modèle urbain fondé sur la consommation de masse est présenté à partir de l’exemple de Ford. On note l’importance du Nord-Est du pays et de ses métropoles comme New-York et Chicago déjà…

-Pour le Japon, on replace rapidement l’ère Meiji avec des succès dans la sidérurgie, les chantiers navals, les constructions mécaniques…Le rôle des échanges est essentiel pour un pays qui ne dispose pas de ressources…

Ce système mondial se retrouve aussi dans la mise en place d’une organisation impériale et coloniale

-Repartir du document 3 (la carte Hatier sur le système mondial de l’industrie automobile)

-Les élèves s’appuient à nouveau sur le planisphère pour prendre leurs notes :

-Dans l’encadré prise de note, ils reprennent la définition d’impérialisme tirée du manuel p.110

-Le planisphère permet de localiser les différents empires à partir de différentes couleurs. Les empires britanniques et français sont cités et tracés avec le tableau numérique Les empires néerlandais, japonais et allemands sont aussi mis en évidence…

-Les élèves cherchent les avantages que le capitalisme tirait de cette expansion impériale : accès aux ressources naturelles, débouchés et profits des investisseurs privés. Le professeur nuance les apports des colonies au développement des métropoles centrales, tout en ne tombant pas dans le relativisme : il y a bien un intérêt pour les Centres capitalistes jusqu’à l’entre-deux-guerre…

-Les documents analysés pendant l’étude de cas permettent de faire émerger d’autres questions :

-la question du colonialisme : une définition est proposée aux élèves, qui insiste sur l’exploitation et la domination, justifiée par un sentiment de supériorité caractérisée dans la mission civilisatrice que les avancées technologiques peuvent illustrer.

-Le professeur pose la question du rapport entre cette supposée supériorité et la conquête coloniale à travers la question de l’armement et des aménagements dont la faible densité est mentionnée.

-A l’aide de nouveaux documents, le professeur revient sur les traces territoriales de l’industrialisation dans les colonies : les ports, les villes (plan à damier, réseaux constructions…), les réseaux (CF, routes, télégraphe) sans oublier d’occulter le travail forcé (notamment dans le CF avec le Congo Océan = « Une traverse, un mort »).


similaire:

Activités : Remplir à tableau classant les mutations à différentes échelles, préalablement repérées iconRésumé : En France, depuis la loi de 2009 dite Grenelle 1, les projets...

Activités : Remplir à tableau classant les mutations à différentes échelles, préalablement repérées icon2 Tableau récapitulatif des différentes formes de statuts juridique

Activités : Remplir à tableau classant les mutations à différentes échelles, préalablement repérées iconL’Etat de droit comporte des droits et des devoirs qui se déclinent...

Activités : Remplir à tableau classant les mutations à différentes échelles, préalablement repérées iconFormation de sensibilisation à la radicalisation
«Entr’autres», spécialiste de l’Islam, présente d’abord un tableau sémantique, étymologique et historique du rapport de la laïcité...

Activités : Remplir à tableau classant les mutations à différentes échelles, préalablement repérées iconRapport d’activites 2015
...

Activités : Remplir à tableau classant les mutations à différentes échelles, préalablement repérées iconProgrammation Festival International Jean Rouch, 29e Bilan du film ethnographique
«Wajima» du Japon aux meubles laqués à la chaîne en Chine, en passant par le tableau en laque poncée du Vietnam, artisans, artistes...

Activités : Remplir à tableau classant les mutations à différentes échelles, préalablement repérées iconIntroduction aux activités organisées en Education musicale
«satellites» ou étudiées en second lieu pourront être différentes, suivant l’aspect qui sera retenu

Activités : Remplir à tableau classant les mutations à différentes échelles, préalablement repérées iconLe texte officiel (bo n 2009) : Les mutations de l’Europe au xixe...

Activités : Remplir à tableau classant les mutations à différentes échelles, préalablement repérées iconSuggestions d’activités pour la classe
«Arles» au tableau et annoncer qu’il s’agit d’une ville en France. Donner des indications spatiales et faire repérer la ville sur...

Activités : Remplir à tableau classant les mutations à différentes échelles, préalablement repérées iconProjet Pédagogique Marie Curie
«le familia». L’accueil dispose aussi d’emplacements aérés au sein même de l’école. Les enfants auront ainsi accès à des lieux où...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com