«Les couventines» «Celui qui est maître de l’éducation peut changer la face du monde.» Leibnitz Introduction





télécharger 0.66 Mb.
titre«Les couventines» «Celui qui est maître de l’éducation peut changer la face du monde.» Leibnitz Introduction
page1/42
date de publication09.10.2017
taille0.66 Mb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > documents > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   42

« Les couventines »


« Celui qui est maître de l’éducation peut changer la face du monde. »

Leibnitz

Introduction


Au XVIIe siècle, les murs des couvents abritaient en un même lieu les nonnes et leurs élèves. Le mot « couventine » désignait, en un seul terme, les religieuses et les jeunes filles qu’elles éduquaient. Durant plusieurs siècles, les monastères se sont chargés de l’éducation des femmes. L’histoire des deux groupes, enseignantes et enseignées, s’entremêle.

Bien que le mot ait disparu à mon époque, j’ai été « couventine » c’est-à-dire élève de religieuses cloîtrées, comme ma mère, ma grand-mère et mes amies, à Notre-Dame d’Orbec. À travers nos souvenirs et ceux contenus dans les archives, j’ai voulu témoigner de cette longue étape de l’éducation depuis l’aube du XVIIe jusqu’à la fin du XXe siècle et de son immense influence sur des générations de femmes.

À Orbec, à mon époque, le pensionnat et le couvent qui l’encadrait avaient peu changé au fil des siècles. Ils étaient restés, dans l’esprit qui les animait, le témoin des siècles révolus.

Le souvenir des méthodes éducatives qui avaient cours lorsque j’y fus admise comme pensionnaire à l’âge de neuf ans est encore vif dans ma mémoire et dans celle de mes compagnes. Pourtant, malgré leur proximité dans le temps, ces méthodes sont devenues maintenant obsolètes.

Sans me limiter à l’institution qui m’a accueillie et que dirigeaient les chanoinesses de Saint Augustin, c’est pourtant à ce modèle que je ferai le plus souvent référence au cours de ce récit.

Dans les premières parties j’étudierai les deux pensionnats qui s’inscrivaient dans l’institution. Le premier, le plus important, Notre-Dame, accueillait les élèves d’une classe favorisée qui pouvait payer la pension de ses filles. Le second : Saint-Joseph recevait les jeunes filles pauvres.

Pour remplir cette mission, le couvent réunissait des religieuses cloîtrées. Il fait l’objet de la troisième partie.

On trouve peu de documents concernant la vie dans ces établissements et ceux qui existent ont toujours un projet édifiant. J’ai donc fait appel à quelques anciennes élèves pour renforcer ma mémoire.

Pour l’aide qu’elles m’ont apportée, je remercie :

- Hélène, ma grand-mère,

- et Marguerite, ma mère,

qui m’ont précédé chez les chanoinesses à Notre-Dame d’Orbec,
- Anne-Marie et Françoise élèves des chanoinesses à Honfleur,
- Monique également élève à Notre-Dame d’Orbec,
- d’autres, moins disertes, plus secrètes, m’ont livré quelques bribes de souvenirs encore surprenants, volontairement enfouis,
- et tout particulièrement Christiane, ma condisciple et mon accompagnatrice dans cette recherche à qui je peux dire enfin, sans crainte d’être punie, toute mon amitié,
- Ginette élève à Saint-Joseph d’Orbec,
- Hélène employée au ménage et à la lessive qui, pendant seize ans, a regardé vivre cet établissement avec ses yeux d’adulte.

Dans un premier temps, les souvenirs que je rapporte, les miens et ceux de mes amies, concernent l’immédiat après-guerre. Ils sont si différents et si décalés par rapport à l’éducation actuelle des filles qu’ils donnent l’impression étonnante d’un passé très ancien. Leur ressemblance avec ceux de ma mère et de ma grand-mère m’a donné l’envie de remonter plus loin encore dans le temps pour étudier l’évolution de cette institution au sein de l’Histoire sociale globale et de l’Histoire de l’Église.

Pour cette quatrième partie historique, il m’a été facile de rencontrer la Mère et le Père fondateurs des chanoinesses de Saint Augustin dans leurs écrits puisque Alix Le Clerc a confié ses souvenirs à mère Angélique qui les a consignés. Le manuscrit de ce mémoire peut être consulté à la bibliothèque d’Évreux. Pierre Fourrier a produit une abondante correspondance minutieusement conservée par les nonnes, ses filles, au fil des siècles et publiée maintenant en cinq volumes. À la mort de ces fondateurs, des témoignages ont été recueillis auprès des religieuses en vue d’obtenir leur béatification puis leur canonisation, c’est dire qu’ils sont édifiants. D’autres notes encore, éparses, ont permis de reconstituer le parcours de cette entreprise d’éducation au fil des siècles suivants, jusqu’au XIXe siècle. Les souvenirs de ma grand-mère, de ma mère et de leurs amies ont pris ensuite le relais de ces archives et m’ont renseignée sur la vie dans l’institution qu’elles ont fréquentée avant moi. Ainsi la boucle de cette quatrième partie historique était bouclée.
Bienheureuse Alix Le Clerc

bienheureuse alix le clerc

Gravure de Herman Weyen
Ce moment de l’éducation des femmes semble s’achever dans les années 1960 par une sorte d’éclatement où ont disparu les chanoinesses, tout au moins dans leur activité la plus visible, celle de l’éducation des petites filles, telle qu’elle perdurait depuis 1558. C’est le déclin et peut-être la disparition d’une institution si florissante et influente depuis sa création au cours de quatre siècles que je tenterai d’exposer et de comprendre dans la cinquième et dernière partie.

Le sort et l’activité des religieuses enseignantes ont toujours été dépendants de la politique globale de la société. Selon la part dévolue à l’enseignement dit « libre », il se peut qu’après un temps de sommeil les chanoinesses qui se sont adaptées à l’air du temps réapparaissent avec d’autres moyens, d’autres méthodes peut-être, mais avec la même finalité : « ad majorem dei gloriam »
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   42

similaire:

«Les couventines» «Celui qui est maître de l’éducation peut changer la face du monde.» Leibnitz Introduction icon«L’Homme pour qui sa patrie est douce, n’est qu’un tendre débutant;...

«Les couventines» «Celui qui est maître de l’éducation peut changer la face du monde.» Leibnitz Introduction iconFrançois Mitterrand et l’Europe de l’Est
«erreurs» commises par le président français face à la succession d’événements qui ont provoqué la chute du communisme à l’Est, en...

«Les couventines» «Celui qui est maître de l’éducation peut changer la face du monde.» Leibnitz Introduction icon5. – Restauration louis-philippe
«un instrument qui peut se séparer du travail et même lui être opposé» (2MP), et Marx montre bien la différence qu'il y e entre les...

«Les couventines» «Celui qui est maître de l’éducation peut changer la face du monde.» Leibnitz Introduction iconRésumé de l’ouvrage 5 Introduction 5 «Les prix du pétrole tuent notre...
«incarne un patronat moderne, offensif, séducteur» pour un hypothétique «Ministère de l'Innovation [qui] paraîtrait tout indiqué...

«Les couventines» «Celui qui est maître de l’éducation peut changer la face du monde.» Leibnitz Introduction iconMission Catholique
«la mission de l’Eglise est de porter patiemment témoignage de Celui qui désire attirer à lui toute la création et chaque homme et...

«Les couventines» «Celui qui est maître de l’éducation peut changer la face du monde.» Leibnitz Introduction iconBibliographie d'été 2014 pour le Capes/agrégation
«Le monde romain» : celui dirigé par J. P guilhembet et Y. Roman, collection Ellipses. Voir également celui de S. Armani et G. Traina,...

«Les couventines» «Celui qui est maître de l’éducation peut changer la face du monde.» Leibnitz Introduction iconTranscription du désarroi ressenti par l’homme de la fin du xvie...

«Les couventines» «Celui qui est maître de l’éducation peut changer la face du monde.» Leibnitz Introduction iconFaut-il revisiter les conditions de l’apprentissage ?
«Comment, vous parlez dans votre Mécanique céleste du système du monde et vous ne faites même pas allusion à Dieu ?» et la réponse...

«Les couventines» «Celui qui est maître de l’éducation peut changer la face du monde.» Leibnitz Introduction iconProgramme 9h00 : Accueil 9h45 : Ouverture par Roland Bathrez, Président...
«L’actualité du projet d’Education Populaire face aux défis contemporains de la question sociale»

«Les couventines» «Celui qui est maître de l’éducation peut changer la face du monde.» Leibnitz Introduction iconA introduction [Phrases 1-43]
...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com