1 La composition est une réponse à un sujet donné





télécharger 43.44 Kb.
titre1 La composition est une réponse à un sujet donné
date de publication21.10.2016
taille43.44 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > documents > Documentos
Fiche méthodologique 3 :

La composition

 

A - QU'EST- CE QU ' UNE COMPOSITION ?

 

1 - La composition est une réponse à un sujet donné

La réponse à un sujet donné ne se limite pas à l'énoncé de faits historiques ou de phénomènes géographiques, ni à la récitation de connaissances. L'élève doit se poser des questions sur le sujet, en s'aidant de sa problématique ou de celle proposée.

 

2- La composition est une réponse construite

L'élève doit faire preuve d'un savoir (des connaissances) et d'une réflexion. La composition est donc une démonstration argumentée par un raisonnement logique et des connaissances sélectionnées. Il faut donc:

* ordonner le devoir autour de grandes idées et bâtir un plan rigoureux. Chaque partie et sous-partie doit être équilibrée et correspondre à un élément de la réponse à la problématique.

* expliquer ses idées, en donnant des exemples précis, en présentant des dates, des données chiffrées, des personnages, des faits et des événements, des lieux etc....en utilisant un vocabulaire spécifique, tant en histoire qu'en géographie.

 

3 - les documents annexes

Des documents peuvent accompagner certains sujets, ils sont de nature diverse: une chronologie, un tableau statistique, un document iconographique etc.... Ils sont d'une aide précieuse et ne doivent pas être négligés. Ils sont une sorte d'aide-mémoire qui permet de dégager des thèmes, des notions, des axes de réflexion. Ils peuvent suggérer des dates-clés correspondant aux parties du développement en histoire. Ils peuvent aussi être un rappel des idées-clés ou des arguments en géographie.

Attention ! les annexes ne sont pas à commenter.

 


B - LE TRAVAIL PRÉPARATOIRE

POUR TOUTES LES ÉPREUVES EN HISTOIRE-GÉOGRAPHIE

 

La réussite d'une composition ou d'une autre épreuves en histoire géographie (étude de documents, croquis etc....) implique 4 étapes préliminaires à faire au brouillon, avant de commencer la rédaction du devoir: composition, étude de documents ou croquis:

 

1 - analyser le sujet

2 - élaborer la problématique

3 - mobiliser ses connaissances

4 - organiser des connaissances en construisant un plan

 

 

1 - Analyser le sujet pour donner du sens à l'énoncer

Cette première étape est très importante pour éviter le "hors sujet" et pour construire un bon devoir. Chaque mot est important. Un sujet n' est compris que s'il est lu attentivement, lentement plusieurs fois pour mettre en évidence les mots important et les articulations du sujet. Il faut donc:

 

a - analyser chaque terme pour comprendre le sujet:

* le mot-clé et les mots secondaires : le domaine à étudier en histoire comme en géographie permettant d'identifier le thème principal du devoir:

- politique, diplomatique, économique, militaire, socio-culturel en histoire

- puissance, développement, organisation du territoire, espaces, population, activités en géographie

* le mot de liaison comme: et, dans, où, face à qui permettent:

- de mettre en relation les différents termes du sujet

- de faire des comparaisons

- de mettre en opposition

 

b - délimiter le cadre spatial et chronologique:

car tout sujet s'inscrit dans le temps et dans l'espace. Il faut délimiter avec précision l'espace et la période considérées.

- l'espace géographique concerné (où ?)

- le contexte temporel (quand ?)

Certains sujet ne comportent ni date, ni cadre chronologique, mais vous devez savoir les replacer:

 

2 - Élaborer la problématique :

 

a - l'intérêt de la problématique

La composition est le développement d'une réflexion autour d'un sujet. La problématique indique autour de quelle idée est menée cette réflexion; elle est le résultat des questions que l'on se pose sur le sujet. Une de ces questions, celle qui apparaît comme la plus importante ou la plus intéressante, doit être choisie. pour dégager la problématique, on peut utiliser cette formule:

Quel problème essentiel le sujet soulève-t-il ?

L'étude des mots-clés permet de le trouver plus facilement.

b - la problématique, une formulation simple

Le correcteur doit comprendre dès le début autour de quel axe vous devez mener le développement. Il faut donc reprendre les termes de l'énoncé et présenter la problématique, plutôt sous forme interrogative et ne se limiter à une question.

3 - la mobilisation des connaissances pour appuyer l'argumentation

a - "questionner" le sujet:

Le sujet est déjà analysé dans ses grandes lignes et la problématique est formulée. Il faut alors dégager les informations qui vont soutenir le développement. Pour y parvenir, on peut établir un questionnement en fonction de l'énoncé:

Qui ? Avec qui ? Quoi ? Où ? Pourquoi ? Pourquoi là et pas ici ? Combien ? Comment ?

Ces questions toutes simples, ne doivent pas être désordonnées, mais adaptés à la logique du sujet.

 

b - faire appel à la mémoire

Faites appel aux cours, aux manuels, aux dossiers étudiés etc... pour trouver la réponse aux questions que l'on vient de se poser. Toutes les connaissances ne répondent pas au sujet, il faut donc trier, choisir, éliminer les informations. En revanche,

si la mémoire est défaillante ou les ignorance trop grande, il ne faut surtout pas adapter le sujet à ses connaissances.

On risque le hors sujet qui serait bien entendu sanctionné.

Attention ! un sujet ne correspond que rarement à un chapitre étudié de cours ou de manuel. Dans la plupart des cas,

il vous sera nécessaire d'utiliser des paragraphes dispersés.

 

4 - l'organisation des connaissances

a - comment construire un plan

Les connaissances doivent être présentées dans un cadre logique en rapport avec la problématique. Vous

devez regrouper les connaissances sélectionnées, en deux ou trois grandes parties correspondant à une idée essentielle.

Chaque partie doit être à son tour subdivisée en paragraphes, selon les arguments que vous compter présenter.

Des phrases de transition, tenant lieu de conclusion partielles, doivent relier les parties et les paragraphes entre eux.

Il n'y a pas de plan unique, mais un plan passe-partout comme un plan trop original sont à éviter.

L’organisation d'un paragraphe l'organisation d'une partie

idée- force du paragraphe




idée- force de la partie

idée- argument : et exemple




1ère idée: un paragraphe

idée- argument : et exemple




2ème idée: un paragraphe

idée- argument : et exemple




3ème idée : un paragraphe

conclusion du paragraphe




phrase de transition

 

b - les différents types de plans

* le plan évolution induit une progression:

- en histoire: le devoir s'organise autour de périodes délimitées par des dates-clés. Il faut rechercher la signification de la date initiale et de la date finale, puis rechercher une ou des dates charnières qui marque(nt ) les étapes de l'évolution. le plan est chronologique.

ex: La France pendant la Seconde guerre mondiale de 1939 à 1945

- en géographie: on décrit un phénomène puis on présente, de manière hiérarchisée les facteurs puis les conséquences sur l'espace.

ex : Les inégalités du monde actuel

* le plan thématique

On construit le développement sur la description et l'analyse des différents aspects (des grands thèmes) de la question.

Il faut toujours avoir à l'esprit le souci de répondre à la problématique. Le plan tableau correspond en général

au plan thématique:

- en histoire: aspects politiques, économiques, socioculturels etc..

Ex: La France sous le régime de Vichy

- en géographie économique : description, atouts et contraintes

ex : Le milieu bancaire aux Etats-Unis

 

* le plan comparatif avec le mot de liaison et

Il illustre une mise en relation. On recherche les thèmes communs aux deux ou trois éléments à comparer et on dégage, en les hiérarchisant, les ressemblances et les différences. Si le sujet vous invite à comparer:

- deux évolutions, choisissez un plan chronologique avec des sous parties thématiques (point communs et différences)

- en histoire: ex: Les résistances en France et en Europe pendant la Seconde guerre mondiale.

- à comparer deux groupes, deux pays ou deux situations, préférer le plan:

points communs et différences et des sous parties thématiques

- en géographie : ex: Les politiques démographiques en Chine et en Inde

 

* le plan discussion donné sous forme de question

Il illustre un raisonnement scientifique à propos d'une notion , du rôle d'un phénomène, d'un fait, d'un événement, de rapports entre États, des espaces. Le plan peut être dialectique et permettre de confronter deux analyses. Ce type de plan se construit en général en deux parties:

- thèse: aspects positifs

- antithèse : limites et aspects négatifs

- mais une troisième partie offre éventuellement une synthèse: bilan et réponse

- en histoire: ex: La V° République : un régime politique démocratique ?

- en géographie : ex : L'insularité: un atout ou un handicap pour le Japon ?

 

 

C - LA RÉDACTION DE LA COMPOSITION

 

1 - Une rédaction claire et rigoureuse

 

a - l'expression

* Faites des phrases courtes et simples, comportant toujours un verbe.

* Rejetez les mots familiers, les formules toutes faites, prétentieuses ou péjoratives.

* Employez le présent et éviter le futur dans un devoir d'histoire.

* Rejetez les allusions personnelles (Je pense que ...).

* Soignez l'orthographe, en particulier celle des noms propres.

* Veillez à la concordance des temps

* Respectez les accents, la ponctuation et l'usage des majuscules.

 

 

b - Utiliser les mots et les termes de liaisons : des mots pour :

* développer une idée:

- introduire une explication: c'est à dire, en d'autres termes,

- introduire un exemple: ainsi, par exemple, comme, notamment,

- introduire une preuve: en effet, du fait que,

- introduire une incidence: or,

- introduire un nouvel élément: et puis, d'ailleurs, certes, bien que

- surenchérir ou atténuer: voire, même, du moins, tout au moins

* énumérer, préciser l'ordre des éléments:

premièrement, d'abord, en premier lieu (pour débuter) en outre, de plus, par ailleurs, ensuite, (pour les éléments suivants) enfin, en dernier lieu (pour terminer)

* mettre en parallèle, pour hiérarchiser:

également, de même, ainsi que, d'une part ...d'autre part, soit ... soit, surtout, au premier chef, avant tout, non seulement ... mais encore, alors que.

*opposer des idées, des faits, des exemples:

mais, en revanche, alors, que, tandis que, au contraire, en réalité, en fait, en vérité, cependant, néanmoins, pourtant, toutefois.

* introduire une relation de cause ou de conséquence

- cause: parce que, sous l'effet de, à force de, en raison de, grâce à, faute de, car, en effet

- conséquence: si bien que, c'est pourquoi, par conséquent, au point que, d'où, donc, de ce fait

* établir une réciprocité, une interaction:

en contrepartie, en revanche, en retour, en réaction

 

c - la présentation

Écrivez lisiblement, sans ratures ni abréviations. Effectuez une mise en page soignée et aérée pour que le plan apparaisse clairement:

* Laissez une marge. Écrivez à l’encre avec un bon stylo

* Ne numérotez pas les parties du devoir mais

* sautez une ou deux lignes après l'introduction et à la fin de chaque partie

* allez à la ligne après chaque paragraphe en faisant un alinéas.

 

2 - rédiger une démonstration

 

L'objectif est de présenter une démonstration cohérente pour répondre à la problématique d'un sujet,

en suivant le plan défini. Il faut donc:

* commencer par formuler la question dans l'introduction

* puis à étudier les éléments qui permettent d'y répondre dans le développement à partir d'un plan détaillé

* pour aboutir à une réponse dans la conclusion.

 

a - rédiger l'introduction en suivant 3 étapes:

* la définition du sujet : en donnant les limites spatiales et temporelles et en définissant les termes du sujet

* l'énoncé de la problématique

* l'annonce du plan et sa justification

 

b - rédiger la conclusion

La conclusion est l'aboutissement de la démonstration en deux étapes:

* un bilan en réponse à la problématique définie dans l'introduction

* un élargissement qui prolonge la réflexion dans le temps et l'espace: une ouverture sur l'avenir

 

Conseils pratiques

_______________________________________________________________________

- l'introduction et la conclusion ne doivent pas dépasser chacune 10 à 15 lignes

- rédigez-les au brouillon avant de commencer la rédaction de votre développement

- séparez l'introduction et la conclusion du développement en sautant plusieurs lignes

 

c - rédiger le développement

 

Le développement consiste à mettre en ordre les idées et les faits en suivant le plan proposé dans l'introduction. Il répond

à 2 exigences:

* la clarté de la composition :

- en hiérarchisant les idées: au début de chaque partie, énoncez l'idée-force puis les thèmes que vous allez aborder

dans les sous-parties. Développez chaque idée dans un paragraphe

- en utilisant des phrases de transition entre les parties. Cette transition conclut provisoirement et annonce l'étape

suivante de la démonstration. Elle permet de mettre en valeur la cohérence du plan.

- en aérant la rédaction: allez à la ligne après chaque paragraphe, sautez une ligne entre chaque partie

 

* la qualité de l'expression :

- en visant la précision des faits, des idées en utilisant le mot juste

- en visant la rigueur pour éviter l'à peu près ou les allusions et même l'erreur

- en visant l'honnêteté intellectuelle : nuancez, n'affirmez jamais sans démonstrations, argumentations, exemples

précis

- en utilisant un vocabulaire approprié 

Bonne chance !surtout après ces perturbations de fin d’année !

 

similaire:

1 La composition est une réponse à un sujet donné iconComposition portant sur un sujet d’économie
«votent avec leurs pieds» c’est-à-dire se déplacent vers un territoire plus conforme à leurs attentes

1 La composition est une réponse à un sujet donné iconA qu'est-ce qu'une composition en histoire geographie?

1 La composition est une réponse à un sujet donné iconTentatives d’application des nouvelles approches pédagogiques
«savent» autour de l'événement pour construire une réponse qui prendra la forme d'une réponse structurée autour des grandes conséquences...

1 La composition est une réponse à un sujet donné iconSur le thème «Faire voir : quoi ? comment ? pourquoi ?» et à partir...
«Faire voir : quoi ? comment ? pourquoi ?» et à partir d’une proposition de sujet faite sur ce site, un bts blanc a été organisé...

1 La composition est une réponse à un sujet donné iconEn S, cela fait 2 années de suite que le sujet long tombe en géographie,...

1 La composition est une réponse à un sujet donné iconPartie a : Traitez au choix l’un des deux sujets de composition suivants
«les premières décennies» = 1870-1905 mais si on s’en tient au programme officiel, IL faut inscrire le sujet dans la période 1880-...

1 La composition est une réponse à un sujet donné iconFiche c-3 Le type de questions à poser à l’occasion d’une entrevue
«De quelle couleur est le cheval de Lucky Luke ?» appelle une réponse qui se limitera à une couleur ou à une nuance de couleur

1 La composition est une réponse à un sujet donné iconLe sujet de cette intervention m’est venu d’une relecture de

1 La composition est une réponse à un sujet donné iconComment réaliser une composition ?

1 La composition est une réponse à un sujet donné iconRÉsumé L’État social est traditionnellement lu comme une réponse à la «question sociale»
«invention» concomitante de la catégorie moderne de chômage (Salais, Baverez et Reynaud, 1986; Topalov, 1994)






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com