L'histoire simple d'une école de vie





télécharger 19.43 Kb.
titreL'histoire simple d'une école de vie
date de publication26.10.2017
taille19.43 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > documents > Documentos
Le Judo

Maître Jigoro Kano

Le judo

L'histoire simple d'une école de vie

C'est en observant les branches chargées de neige et voyant les plus grosses casser sous le poids de l'agresseur naturel et les plus souples s'en débarrasser en pliant,qu'un moine japonais fit le constat suivant : le souple peut vaincre le fort... S'inspirant de cette observation et des techniques de combat des Samouraïs, le grand Maître Jigoro Kano posa, en 1882, les principes fondateurs d'une nouvelle discipline sportive : le judo. En France, le judo apparaît dans les années 1930 et se développe de façon significative après la seconde guerre mondiale. A Loctudy, la structure Judoka été officialisée en 1971, sous la conduite de Louis Guiziou, dans le cadre de la mise en place du «Foyer des Jeunes» .

Avec des compétiteurs de tous âges,ainsi que des résultats encourageants dans les diverses compétitions tout au long de l'année, le Dojo club est l'un des fleurons des associations sportives loctudistes.

Compétence et dévouement

Fondateur du Dojo en 1971, Louis Guiziou a accédé à la ceinture noire dès 1969. reconnu par ses pairs, il devient arbitre de la ligue en 1971. Puis en mai 1976 il décroche avec succès son Diplôme de Professeur d'Etat.Il accompagne l'ascension des membres du club de ceintures en ceintures. S'il se souvient «comme si c'était hier» de la première ceinture noire obtenue par Philippe Coïc, il peut aussi sans défaillir,énumérer les 31 autres qui ont jalonné, à ce jour, le parcours du club . Mais là n'est pas sa seule motivation. Chez P'tit Louis comme chez Yves le Bohec qui l'assiste dans la formation, point d'élitisme. Tous deux apportent compétence et même attention à tous les judokas, petits et grands. Les instances sportives n'ont pas manqué de reconnaître, par l'attribution de médailles, les mérites de ce pionnier du judo.

Armand Desmet, un ancien champion au club

Armand Desmet est un judoka de renom, il a en effet brillé en compétition de niveau mondial : 5e aux Championnats du monde en 1965 et de en 1967, sept titres de champion de France, deux fois vice-champion d'Europe et champion d'Europe en individuel en 1967, Armand Desmet a entraîné l'équipe de France durant plusieurs années. Il a glané au passage trois médailles aux Jeux Olympiques de Munich en 1972. Armand Desmet souhaite faire partager son expérience au dojo Loctudiste oû il est présent très régulièrement afin de conseiller les judokas.

Le judo : un sport adapté à tous

Le Dojo loctudiste accueille les jeunes dès l'âge de 6 ans. Véritable sport éducatif, le judo permet à chacun de devenir plus adroit, plus souple, plus fort,mais aussi d'apprendre à respecter des règles, de découvrir l'entraide et d'évaluer ses forces et ses faiblesses pour progresser, à son rythme, de façon continue.

Les ceintures de couleurs : la reconnaissance de niveau.

La tenue du judoka est le kimono. Une ceinture entoure la taille au niveau de la veste. Aux couleurs évolutives, elle symbolise la progression du judoka. Les ceintures couleurs sont au nombre de 9 :

Blanche-jaune (6-7 ans), Jaune (8ans), Jaune-Orange (9 ans), Orange (10 ans), Orange-verte (11 ans), Verte (12 ans), Bleu (13 ans), Marron (14 ans) et Noire (15 ans minimum) .

Jusqu'à la mythique ceinture Noire qui possède plusieurs niveaux (Dan) et qui s'obtient à l'issue d'un examen officiel, les autres ceintures de couleurs sont délivrées par le professeur du club suivant la progression du judoka. Les âges mentionnés au regard des couleurs n'indiquent pas une obligation d'obtenir telle ceinture à tel âge,mais un âge minimum pour atteindre ce grade de couleur.

L'art du Ju-Jitsu

Le Ju-Jitsu, à l'origine du judo, est un véritable art martial japonais, qui signifie " technique de la souplesse ", dont le but est d'acquérir des automatismes de défense grâce à un programme technique simple et efficace; Les esquives, parades et ripostes aux attaques d'un agresseur deviennent vite réalisables.

Contrairement aux idées reçues, le Ju-jitsu n'est pas une méthode violente de combat, on n'y apprend pas à se battre, mais à dissuader les autres de nous attaquer. Chacun d'entre nous peut y trouver son compte, et ce, quel que soient sa taille, son poids, sa force et son âge. Souhaiter parer une agression, garder son sang-froid, maîtriser son adversaire par des gestes précis, acquérir une bonne condition physique et morale sont les objectifs recherchés par le Ju-Jitsu.

Renseignements et inscription :

Le Dojo Loctudiste

Président du club : Boronad Norbert . Professeurs : Guiziou Louis et Jean-Claude

Horaires des cours :

Lundi de 19h00 à 20h30

Mercredi de 16h00 à 21h00

Vendredi 18h30 à 20h00

Samedi 10h00 à 12h00 et de14h30 à 17h00

Liens site du Dojo Loctudiste : http://dojo.loctudyste.free.fr/

L’AÎKIDO

Iwama Ryu correspond à l’appellation choisie par Morihiro Saito Sensei pour désigner l’enseignement de son professeur, le Fondateur de l’Aikido, Morihei Ueshiba. Maître Saito avait la charge du Dojo de Maître Ueshiba à Iwama au Japon depuis la disparition de ce dernier. Daniel Toutain, élève direct de feu Morihiro Saito Sensei, perpétue l’enseignement qu’il a reçu au Japon de son Maître au sein de Iwama Ryu International Academy qui compte de nombreux représentants en France et dans de nombreux pays : Europe, pays de l’Est, Afrique du Nord, Turquie, Amérique Latine…

Stéphane étudie l'Aïkido auprès de Daniel Toutain depuis plus de 10 ans en qualité d'élève, uchi deshi et lors de stages. Il est le seul représentant "IWAMA RYU INTERNATIONAL ACADEMY" sur le département du Finistère.

Les cours sont dispensés par Stéphane Meder ceinture noire 2ème Dan. Les cours sont tous publics à partir de 14 ans. Il est possible de s’inscrire toute l’année. Trois cours par semaine sont proposés.

Horaires des cours :

Mardi de 19h à 20h30

Vendredi de 20h à 22h

Dimanche de 10h30 à 12h00

Renseignements et inscriptions :

M. MEDER Stéphane au 0616191584

Par mail : stephane.meder@idm-culture.fr

Le JIU JUTSU BRESILIEN

JIU JITSU BRESILIEN

Le Gracie jiu-jitsu, ou école principale du jiu-jitsu brésilien (Brazilian jiu-jitsu ou BJJ), est un art martial brésilien dérivé de techniques de Judo et de Ju-jitsu importées du Japon au Brésil par Mitsuyo Maéda vers 1920, puis développé par la famille Gracie. C'est un art martial jeune et en permanente évolution. Bien que peu médiatisé en Europe, il est réputé au Brésil, aux États-Unis et au Japon. Le jiu-jitsu brésilien est une lutte au sol se pratiquant traditionnellement avec un keikogi (souvent improprement appelé kimono). Chaque technique de finalisation se termine soit par un étranglement soit par une clef articulaire (nuque, épaule, coude, poignet, hanche, genou, cheville).

Histoire

Mitsuyo Maéda, né au Japon en 1879, pratiqua d'abord le sumo, avant d'entrer au Kodokan (école de judo de Jigoro Kano créée en 1882) en 1897. En 1904, alors 4e dan de judo, il partit aux États-Unis, avec Tsunéjiro Tomita, pour faire la démonstration de cette nouvelle discipline en affrontant des lutteurs. Il effectua un premier séjour au Brésil en 1907, puis en 1914 (à Belém), et participa à l'établissement de la colonie japonaise au Brésil en 1920. Au cours de ces séjours au Brésil, il participa à des combats de lutte libre (vale-tudo) pour montrer la supériorité du Kodokan (école de judo fondée par Jigoro Kano) et pour gagner un peu d'argent. Il fut alors surnommé « Conde Koma ». Durant cette période, il fut aidé par Gastão Gracie, descendant d'une famille écossaise. En remerciement, il enseigna l'art du combat à son fils, Carlos Gracie, qui l'enseigna à son tour à ses frères, Oswaldo, Gastão Jr, George Jr (Gastao et Cesalina Gracie avaient huit fils). Devenu leader du clan Gracie, le jeune élève Carlos qui était attiré par le combat réel modifia rapidement les techniques apprises par le comte Koma pour l'adapter à la réalité brésilienne. Carlos Gracie commença à tester lui-même ses techniques en lançant lui aussi des défis. Carlos Gracie avait la réputation de combattre n'importe qui, sans distinction de taille ou de poids. Il demeura invaincu et devint une légende au Brésil.

Helio Gracie était un autre frère de Carlos, mais le médecin lui avait déconseillé de pratiquer, en raison de sa santé fragile et il se contentait donc de regarder et d'écouter l'enseignement de son frère. À l'âge de 16 ans, il remplaça Carlos lors d'un cours, en se servant de ce qu'il avait mémorisé. Il commença ainsi la pratique du ju-jitsu, mais repensa le ju-jitsu traditionnel avec l'esprit brésilien et adapta les mouvement à sa propre physionomie, étant de petit gabarit (1m65, 64 kg). Il créa ainsi un art martial propre, qui reste jeune par rapport à son ancêtre japonais. Une première tentative d'imposer cet art martial face à l'école japonaise échoua ainsi en 1951, avec la défaite d'Helio Gracie face au champion du Japon de Judo, Masahiko Kimura. Celui-ci récidivait 8 ans plus tard en venant à bout de Santana, champion de Gracie Jiu-Jitsu (1 victoire et 1 nul).

Aujourd'hui, des Académies de jiu-jitsu brésilien se sont créées un peu partout, chaque membre de la famille Gracie dirigeant sa propre académie (ou presque), même si le nombre de pratiquants reste restreint en Europe.

Technique

Contrairement à la majorité des arts martiaux, qui privilégient le combat debout, pieds et poings, le ju-jitsu brésilien se focalise sur le combat au sol, domaine extrêmement technique et où le gabarit joue moins. L'expérience montre en outre que les bagarres de rue entre deux adversaires se terminent souvent au sol.

Cela s'avère d'autant plus juste si l'un des deux adversaires a fait le choix de combattre au sol. En effet, on peut souvent forcer un adversaire à aller au sol, alors qu'en revanche on ne peut jamais obliger l'autre à combattre debout.

Dès lors, la victoire dans un combat libre entre deux adversaires passe généralement par une maîtrise des techniques de combat au sol. Il en résulte une place nettement moins importante laissée en matière de projections ou de techniques de frappe du jiu-jitsu brésilien par rapport aux autres arts martiaux.

Ainsi de nombreux jiu-jitsukas affrontent lors de combats libres, des lutteurs, des boxeurs ou des karatékas dans le cadre de compétitions internationales telles que le Pride ou l' Ultimate Fighting Championship), et s'imposent comme de redoutables combattants. Même si les jiu-jitsukas se font amener au sol, et se retrouvent à combattre dos au sol, il s'agit d'une position (appelée dans la garde) intéressante en pur jiu-jitsu brésilien qu'il faut savoir maîtriser en combat libre.

Tout comme au sambo, les pratiquants du jiu-jitsu brésilien pratiquent le combat au sol total. Ils ont à leur disposition tout un arsenal de clés de bras (épaule, coude, poignet), de clés de jambe (genou, cheville, pied), de clés de cou, et d'étranglements. Le jiu-jitsu brésilien représente une spécialisation du combat au sol, avec la redécouverte de nouvelles positions caractéristiques comme la garde (où dos au sol, on enserre la taille de l'adversaire entre ses jambes), qui permet de se protéger des techniques de soumission, tout en étant capable d'en délivrer.

Le jiu-jitsu brésilien et son application en vale-tudo (combat libre en portugais) se sont révélés particulièrement efficaces lors de la création en 1993 des Ultimate Fighting Championships ou UFC qui virent la victoire de Royce Gracie, ou encore à l'occasion des défis remportés par Rickson Gracie, véritable légende des arts martiaux.

Renseignements et inscription :

Ludovic LE CŒUR

Tel : 06 13 75 43 53

Mail : ludovmma@live.fr

Horaires des cours :

Jeudi de 19h30 à 21h00

Samedi de 12h30 à 14h00

similaire:

L\Linguistiques et sociales
«élève» lorsqu’il s’agit de désigner l’enfant qui la fréquente ! A trop vouloir faire de l’école maternelle une école «autre», on...

L\Éditions jacob-duvernet
«Vieux Gaulois», aurait revêtu le premier maillot jaune de l’histoire. C’est alors un simple moyen de distinguer le leader du classement...

L\Pour refonder l’Ecole de la République : les parents et les associations mieux reconnus !
«meilleurs» à une Ecole qui donne à tous les enfants et les jeunes les moyens de se préparer à faire les choix personnels, professionnels...

L\«Biographie : Une histoire de vie en taille directe 1»
«au mur du temps». Témoin de l’histoire du peuple juif, dans sa plus grande tragédie, la Shoah, IL

L\La recherche d’unité très présente dans les années 50 aboutit avec les Instructions
Une volonté évidente d’ouvrir l’école sur la vie, sur les réalités culturelles de

L\Du côté de la géographie scolaire. Matériaux pour une épistémologie...

L\Bapteme de l’ecole primaire charlotte serre
«Pierrot» à qui vous l’avez confié. Ce poste pour lequel vous avez tous risqué votre vie, je vous l’ai rapporté. IL est ici aujourd’hui,...

L\L'ordre du jour de ce troisième conseil d’école était
«Calligraphie» à l’école. Les Ce1 ont participé à 2 ateliers : «Taille de pierre» et «Vitrail» à l’école également

L\L’incorporation bancaire de 1860 : une simple annexion ou une chance d’intégration ?
«libre-banquistes» par 83 voix contre deux (dont Chevalier), les partisans théoriciens et affairistes (les Pereire) de «la banque...

L\L’invention de la machine à vapeur une révolution technologique
«l’énergie du néant».»3 Ainsi, en 1707, Denis Papin met au point une machine très simple, une pompe qui doit alimenter en eau un...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com