Rapport d’activité 2007 Modification des statuts





télécharger 49.24 Kb.
titreRapport d’activité 2007 Modification des statuts
date de publication27.10.2017
taille49.24 Kb.
typeRapport
h.20-bal.com > documents > Rapport
MIX-CITÉ RENNES
RAPPORT D’ACTIVITÉ 2007

1. Modification des statuts

Le siège et l’adresse de Mix-Cité sont désormais à la MJC La Paillette, Rue du Pré de Bris, 35000 Rennes.

2. Rythme des réunions

Le rythme hebdomadaire des réunions a été conservé ainsi que l’alternance entre réunions d’organisation et réunions mi-organisation mi-« formations », autant que possible.

3. Fonctionnement

Suite au dysfonctionnement du collège en début d’année, celui-ci a été abandonné au profit d’une gestion officiellement plus horizontale des tâches au sein de Mix-Cité. Les questions liées à la gestion administrative (hors trésorerie) et à la transmission des savoirs restent entières. De juillet à octobre l’administration a été faite bon gré mal gré par quelques bonnes volontés, avant la décision d’une gestion plus horizontale. De même, le fonctionnement en commissions a été laissé pour compte à cause du nombre insuffisant de personnes impliquées.

4. Communication
4.1 Plaquette

La plaquette a été refaite en couleur, avec des photos et le plan de la MJC. Elle a été diffusée lors de nos différents stands et actions.
4.2 Site Internet
Le site Internet de Mix-Cité est depuis 2007 opérationnel à cette adresse http://mixcite.rennes.free.fr.

Il a été créé en juin, « rempli » durant l’été et lancé officiellement en septembre. Il est composé de six grandes rubriques (présentation, engagements, actions, contributions, médiathèque, liens), plus une rubrique « archives » accessible uniquement aux adhérent-e-s. 193 articles sont parus en ligne.

Quand on tape « Mix-Cité Rennes » dans différents moteurs de recherches sur Internet, le site de l’association apparaît à chaque fois parmi les premières réponses. Les visites viennent principalement de moteurs de recherches, de Casseurs de Pub, Mix-Cité Paris, Tric-Trac (site de jeux de société), Wikipédia, Rennes Info.

Au 31 décembre 2007 le site de l’association avait reçu 2873 visites, soit une moyenne de 23 par jour environ depuis son lancement officiel en septembre 2007 : c’est très bien.

Les articles les plus lus sont « Art et féminisme », « Campagne contre les jouets sexistes » et « Violences sexistes ».

5. Médiathèque

Cette année, les membres de Mix-Cité ont mis en commun leurs outils, sur tous supports, concernant le féminisme. Cela permet un échange transversal au sein de Mix-Cité des connaissances, et du savoir.

6. Les formations-débats

Les formations préparées par des membres ou des sympathisant-e-s de Mix-Cité ont pu reprendre à partir de janvier 2007. Les interventions ont porté sur :

- Le féminisme américain (Annie, 17/01)

- Contraception et avortement (Cécile, 7/02)

- Sport et virilisme (Yannick, 14/02)

- Genre et psychanalyse (Glenn, 7/03)

- Le mouvement gay activiste de Londres OutRage (Yann-Fañch, 10/10)

- Histoire et actualité de la situation de l’IVG en France et plus particulièrement en Ille et Vilaine (Brigitte Rocher du MFPF35, 28/11)

7. Les journées de formation

En 2007, nous avons organisé une journée de formation. Elle a eu lieu le 27 janvier à la MJC la Paillette. Il y avait plusieurs formations ainsi que des projections de films : un exposé sur la situation et la vie des femmes au Moyen Age (Jérôme), une présentation de l’auteure Virginie Despentes et son œuvre (Marion) ainsi qu’une présentation par Juliette de son mémoire de sociologie sur l’engagement féministe. A défaut du documentaire « Bleu, blanc, rose » sur l’histoire de la lutte des LGBT (panne de DVD) nous avons visionné quelques extraits du DVD des Panthères Roses de Montréal, groupe activiste LGBT et « queer ».

Une fois de plus, cette journée a attiré des gens ne faisant pas partie de Mix-Cité : cela fournissait donc un espace de débat exceptionnel et une bonne façon d’apprendre à se connaître dans un autre contexte.
8. Réponses aux sollicitations extérieures
8.1 8 mars, journée internationale des femmes

A l’occasion du forum inter associatif organisé par la Ville de Rennes le 10 mars 2007, nous avons tenu un stand d’information place de la Mairie.
8.2 Conférence-débat au sujet de la mondialisation néolibérale (avril 2007)

Comme d’autres associations rennaises, Mix-Cité a été sollicité pour participer à une conférence-débat au sujet de la mondialisation néolibérale organisée par des personnes de La Villa à Rennes. Plusieurs personnes de Mix-Cité s’y sont rendues le 4 avril pour participer à la conférence-débat en soulignant les effets de cette mondialisation néolibérale sur la situation des femmes.
8.3 Forum Tam Tam (9-10-11 octobre 2007)

Le forum Tam Tam, organisé par le Centre Régional Information Jeunesse s’adresse en particulier aux jeunes installé-e-s à Rennes. Mix-Cité y était présent pour animer l’espace « amour » avec d’autres associations comme le Planning Familial, Liberté Couleurs, le CGLBT et Volte Face. L’espace « amour » était assez petit (vu la participation de plusieurs associations) et il n’était pas très bien placé ; il n’y avait que peu de monde et il fallait plutôt aller vers les gens… La visibilité de Mix-Cité Rennes sur le stand a donc été assez limitée.

Le questionnaire créé pour l’action jouets a été mis à disposition pour être rempli par les personnes intéressées. Les personnes du stand ont aussi pu faire des enregistrements d’interviews établis à partir du même questionnaire.
8.4 « Forum 100 femmes 100 métiers » (23 novembre 2007)

Le forum « 100 femmes 100 métiers » est organisé par l’ONISEP, les missions locales, avec le concours de la Délégation régionale aux Droits des Femmes afin de promouvoir une plus grande mixité dans les métiers dits masculins et de faire tomber les préjugés. La mission égalité des chances du rectorat a demandé à Mix-Cité Rennes d’animer le jeu de l’oie auprès d’élèves de 4ème et de 3ème. Mix-Cité a animé quatre groupes de jeunes, à raison de 40 minutes par groupe.

Les organisateurs/-trices et accompagnateurs/-trices nous ont félicité-e-s pour cette intervention. Elle s’est passée de manière très positive et nous devrions réfléchir à la refaire.
8.5 Collectif Liberté d’expression

Mix-Cité a participé à ce collectif lancé notamment par la Fédération Anarchiste de Rennes, et dont le but est d’exiger un nombre beaucoup plus significatif de panneaux d’affichage libre, l’abandon des amendes ainsi que la fin de la répression concernant l’affichage « sauvage ». Répression économique qui n’a d’ailleurs bizarrement pas lieu pour les afficheurs publicitaires ou les partis politiques qui « squattent » les panneaux normalement réservés aux associations et autres organismes à but non lucratif.

Malgré quelques actions, collages, rassemblements, lettre ouverte au maire, le collectif reste de taille négligeable par rapport à la thématique soulevée. La ville estime que fournissant un nombre de panneaux au-dessus du minimum légal elle n’a rien de plus à faire.
8.6 Lutte contre l’homophobie

A l’instar de l’enquête sur les violences faites aux femmes en Bretagne, le Conseil Régional souhaitait réaliser une enquête sur l’homophobie au travail. L’institution souhaitait s’appuyer sur les associations pour recueillir des témoignages. Mix-Cité a participé au groupe de travail.

9. Les actions et les projets
9.1 Collages

A cause de la répression nous avons dû baisser le rythme des collages. A l’occasion de la rentrée de septembre un collage réalisé à la fac de Villejean, de Beaulieu et dans le centre-ville (panneaux associatifs et bars) nous a valu quelques contacts, comme quoi les collages restent un bon moyen de faire passer nos idées et de nous faire connaître.

La proposition de faire des collages régulièrement en centre-ville a malheureusement été peu suivie, faute d’énergie et d’organisation.
9.2 Appel égalité : 8 mars et 1er mai

Initié en mai juin 2006, l’Appel Egalité a poursuivi son travail unitaire de réflexion sur la dénonciation des inégalités professionnelles femmes-hommes. Cet appel a réuni, autour de Mix-Cité Rennes : le Centre Gay Lesbien Bi et Trans de Rennes, la Ligue Communiste Révolutionnaire, Solidaires, les Verts. L’idée initiale de mettre en scène ironiquement une élection de Miss Précarité a été remplacée par l’écriture d’un procès de la précarité, avec mise en scène de témoignages variés de femmes doublement victimes de sexisme et de précarité. Les représentations prévues le 10 mars et le 1er mai n’ont pas eu lieu, par manque de préparation et à cause des difficultés liées au matériel nécessaire. Suite à ces échecs l’Appel Egalité ne s’est plus réuni, faute de motivation.

Le jour du 1er mai Mix-Cité a diffusé un tract sur les inégalités femmes-hommes au travail pendant la manifestation traditionnelle.
9.3 8 mars : débat sur la transmission du féminisme

Dans le cadre du 8 mars nous avons également organisé avec le Planning Familial d’Ille-et-Vilaine une soirée d’échange entre féministes de différentes générations autour de la transmission du féminisme le 20/03 à la MJC la Paillette. De même, cette journée a permis de rassembler beaucoup de personnes autour de ce thème malgré le fait que le manque de temps n’a pas permis d’effectuer les ateliers de travail traitant des grands piliers du féminisme. Malgré la réussite de cette soirée, il est dommage de ne pas avoir su tirer plus de profit des contacts noués lors de cette rencontre.
9.4 Elections présidentielles

A l’occasion du 1er mai qui tombait entre les deux tours des élections présidentielles, Mix-Cité Rennes a collé place de la Gare, lieu de départ du défilé, des affiches. Mix-Cité Rennes voulait dénoncer l’utilisation du thème des violences faites aux femmes par Nicolas Sarkozy pour stigmatiser les immigrés.
9.5 La Journée mondiale contre l’homophobie

Le 16 mai 2007, comme les années passées nous avons participé à une journée d’action inter associative contre l’homophobie place de la mairie. Il s’agissait de faire comprendre au grand public les discriminations liées à l’homophobie déclinées selon différents thèmes : le travail, la famille, la santé, l’école, l’administration… Avec AIDES 35 et le Centre Gay Lesbien Bi et Trans de Rennes, Mix-Cité Rennes a proposé lors de cette journée d’animer le parcours de l’homophobie réalisé en commun en 2006. Lors de ce parcours les passant-e-s choisissent d’incarner une personne subissant ces discriminations. Différents guichets derrière lesquels se tenaient des militant-e-s symbolisaient ces thèmes. De plus, nous avons élaboré une exposition sur les liens entre les luttes contre l’homophobie et les luttes féministes qui fut présentée pour la première fois dans le cadre de cette journée. Cette action fut une réussite.
9.6 16 juin 2007 : participation à la Marche des Fiertés

Comme chaque année Mix-Cité Rennes a participé à la préparation de la Marche ainsi qu’à son déroulement : nous étions présent-e-s à la manifestation avec notre banderole et notre tract pour exiger l’égalité des droits. Pour la première fois cette année, Mix-Cité avait réalisé des t-shirts sur le thème des inégalités femmes-hommes, à savoir inégalité salariale, non répartition des tâches, violences faites aux femmes et aux lesbiennes etc.
9.7 Manifestations Pro-choix

Mix-Cité, suite à des distributions de tracts de groupes pro-vie à Rennes, a organisé en mars 2007 un rassemblement place de la Mairie pour montrer par notre présence qu’une remise en question de nos droits est inacceptable.

Mix-Cité a également répondu à l’appel d’un certain nombres d’organismes pour participer à la contre-manifestation organisée à Nantes le 17 novembre 2007 afin de perturber celle prévue par l‘association « SOS touts petits ». Malgré la défense manifeste des pro-vie, mi chemin entre catholicisme intégriste et extrême droite, par la police, nous avons montré que nous, les féministes, sommes présent-e-s et vigilant-e-s pour faire respecter nos droits et libertés.

9.8 Anniversaire de Mix-Cité Rennes

Pour les 5 ans de Mix-Cité Rennes, nous avons organisé dans un bar un apéro dînatoire où chacun-e était invité-e à amener de la nourriture vegan. C’était l’occasion de faire un petit bilan de notre temps passé au sein de cette association et de se voir dans un cadre différent de celui des réunions. Cette soirée fut une réussite.
9.9 Journée internationale contre les violences faites aux femmes

Dans le cadre de cette journée, nous avons, en collaboration avec le collectif de soutien aux personnes sans-papiers de Rennes, travaillé sur le thème de la double violence subie par les femmes sans-papiers. Pour la matinée du 24 novembre, nous avions prévu une ballade collage autour de deux forts symboles de ce double violence, à savoir la Préfecture de Région qui représente la violence d’état face aux immigré-e-s quand bien même s’y situe le siège de la Délégation Régionale aux Droits des Femmes, ainsi que devant les bureaux d’un journal de petites annonces publiant régulièrement des annonces de ventes de femmes.

Nous avions également prévu d’animer un parcours des femmes migrantes Place de la Mairie à Rennes l’après-midi. Ce parcours était censé faire prendre conscience aux participant-e-s de la réalité de cette double violence et de ce qu’elle implique quotidiennement.

Cependant, les forces de l’ordre municipales ont empêché le bon déroulement de notre action durant la matinée. Pour cette raison, nous avons décidé de reporter celle-ci à l’après-midi et d’annuler l’animation du parcours des femmes migrantes.

Nous avons été sollicité-e-s par Rennes-Infhonet pour une entrevue qui fut réalisée la veille de cette journée.
9.10 La campagne contre le sexisme dans les jouets

En 2007, la campagne contre le sexisme dans les jouets est devenue un projet central pour Mix-Cité Rennes, en partenariat avec le CGLBT, volte-face magazine, le MFPF35, le Théâtre-Forum contre l’homophobie. Cette année, nous avons pu réaliser un kit à destination des enfants contenant notamment un livret anti-sexiste constitué d’un conte ainsi que de jeux, une brochure de la maison d’édition Talents Hauts sur leurs livres de jeunesse, un autocollant Mix-Cité Rennes de la campagne contre l’attribution sexiste des jouets, le tout dans un sac à l’effigie de cette même campagne. Dans le kit se trouvait également le contre catalogue réalisé l’année passée. Nous avons aussi réutilisé le jeu de l’oie et l’exposition réalisés en 2006.

• INTERVENTIONS SCOLAIRES : Collège Les Chalais à Rennes, Lycée des métiers des bâtiments à Laval, Lycée Ste Geneviève à Rennes.

• MARCHÉS DE ST BRIEUC ET DU BLOSNE : Cette année, nous avions décidé de préparer le point fort de la campagne contre l’attribution sexiste des jouets par deux actions lors de marchés. En effet, nous avons, par petits groupes, invité les passant-e-s des marchés à l’action du 1er décembre ainsi qu’à une réflexion sur le sujet — en distribuant des flyers et des questionnaires — à travers des interviews audio, et en proposant de se faire photographier en présence de la mère Noël. Au marché de St Brieuc, cette action fut une réussite ; elle nous permît une couverture médiatique grâce à un article dans Le Télégramme suite à cette intervention. En revanche, à cause d’imprévus, l’action au marché du Blosne n’eut pas l’impact souhaité. L’intervention prévue au marché de Janzé a été annulée.

• MEDIAS : Pour obtenir plus de visibilité lors de l’action du 1er décembre, nous avons organisé une conférence de presse le 28 novembre. Auparavant, nous avions été sollicité-e-s par différents médias autour de cette campagne : France 3 Ouest, Radio France Bleu Armorique, Radio Hit West, Radio Laser, Radio Campus Rennes, Milk (magazine), Ouest-France, Télégramme, Le Rennais, Rennes-Infhonet.

• PLACE DE LA MAIRIE : Nous avons occupé plusieurs tentes place de la Mairie le 1er décembre. Deux tentes servaient pour le Théâtre-Forum qui fut un grand succès ; en effet, avec les actrices du Théâtre-Forum contre l’homophobie nous avions établi et nous avons joué des scènes abordant le thème de cette journée. Dans une autre tente fut installé le jeu de l’oie. Il y avait également un stand avec des livres de jeunesse de la maison d’édition Talents Hauts et un ouvrage collectif intitulé « Contre les jouets sexistes » auquel avait participé Mix-Cité Rennes. De plus, il y avait l’exposition et un isoloir où l’on pouvait écouter un montage à partir d’interviews collectés lors d’actions de préparation de cette journée, autour de la question « Mais pendant ce temps-là que fait la mère Noël ? ». Nous offrions également la possibilité aux enfants d’être pris-e-s en photo avec la mère Noël, une personne déguisée de Mix-Cité. Tou-te-s déguisé-e-s en jouets, nous avons animé ces activités et chanté des chansons Noël transformées en chansons contre le sexisme. L’action a été une réussite du point de vue de la visibilité et nous a permis, plus tard, d’être sollicité-e-s par le Lycée Sainte Geneviève de Rennes, Dazibao ainsi que les médias France 3 et Radio Laser.

Pour remercier les participant-e-s de cette action, grâce auxquel-le-s celle-ci fut une grande réussite, nous avons organisé un apéro-dinatoire au CGLBT.
10. Synthèse sur le travail inter associatif
10.1 Adhésion à d’autres associations.

• Depuis cette année, Mix-Cité qui était adhérente au Mouvement Français pour le Planning Familial d’Ille-et-Vilaine, est devenue membre du conseil d’administration : nous ne pouvons que nous féliciter du rapprochement entre les deux associations, porteur de collaborations très riches (8 mars, forum Tam Tam, campagne contre l’attribution sexiste des jouets)

• Mix-Cité Rennes a renouvelé son adhésion au Centre Gay Lesbien Bi et Trans de Rennes et les collaborations ont continué comme par le passé entre les deux associations (Appel égalité, Journée Mondiale contre l’Homophobie, Marche des Fiertés, forum Tam-Tam, campagne contre l’attribution sexiste des jouets).
10.2 Collaboration avec d’autres associations et groupes..

• Ligue Communiste Révolutionnaire, Les Verts, Solidaires : Appel Egalité

• Centre d’Information aux Droits des Femmes…et à la Famille : 8 mars, campagne contre l’attribution sexiste des jouets

• Théâtre Forum contre l’Homophobie : campagne contre l’attribution sexiste des jouets

• Volte-Face Magazine : forum Tam-Tam, campagne contre l’attribution sexiste des jouets

• Collectif de soutien aux personnes sans-papiers : journée internationale contre les violences faites aux femmes

11. Relations Inter-Mix-Cité

L’année 2007 a été marquée par un fort ralentissement des relations entre les différentes associations Mix-Cité. Alors que nous sommes proches géographiquement nous n’avons eu de liens avec Mix-Cité Nantes qu’à l’occasion du rassemblement pro-choix de novembre 2007. Par défaut d’organisation l’Inter-Mix-Cité prévue à Paris début septembre n’a pu se tenir.

Par contre nous avons soutenu la création d’un nouveau groupe Mix-Cité à Lyon, ce qui est une bonne nouvelle !

L’année 2007 a été pour Mix-Cité Rennes une année pleine de succès : nous avons mené maints projets, attiré de nombreuses personnes lors de nos actions et en réunions.
Vive le féminisme !

similaire:

Rapport d’activité 2007 Modification des statuts iconLes propriétaires et les eleveurs en faveur de la modification des statuts de france galop

Rapport d’activité 2007 Modification des statuts iconRepères 1884 Le syndicalisme autorisé en France
«minoritaires» lancent le débat sur la laïcité, débat qui aboutit à la modification des statuts : les «principes de la morale sociale...

Rapport d’activité 2007 Modification des statuts iconRapport d’Activité

Rapport d’activité 2007 Modification des statuts iconRapport d’activite

Rapport d’activité 2007 Modification des statuts iconRapport d’activité 2015

Rapport d’activité 2007 Modification des statuts iconRapport d’activité 2012

Rapport d’activité 2007 Modification des statuts iconRapport d’activité 2009

Rapport d’activité 2007 Modification des statuts iconRapport moral et d'activité

Rapport d’activité 2007 Modification des statuts iconRapport d’activité 2013

Rapport d’activité 2007 Modification des statuts iconRapport d’activité 2012






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com