Parcours : analyse territoriale, environnement et aménagement





télécharger 121.34 Kb.
titreParcours : analyse territoriale, environnement et aménagement
page1/3
date de publication27.10.2017
taille121.34 Kb.
typeCours
h.20-bal.com > documents > Cours
  1   2   3
resume descriptif de la certification

(fiche repertoire)


Intitulé (cadre 1)






Licence de géographie


Parcours : analyse territoriale, environnement et aménagement




Autorité responsable de la certification

(cadre 2)

Qualité du(es) signataire(s) de la certification (cadre 3)

Université Paris I

Le Président de l’Université de Paris I





Niveau et/ou domaine d’activité (cadre 4)




Niveau : II (licence)

Code NSF : 120 (Spécialités pluridisciplinaires, sc. humaines et droit)

121 (Géographie)

121g (Géographie de l’aménagement et du développement)

341 (Aménagement du territoire)







Résumé du référentiel d’emploi ou éléments de compétences acquis (cadre 5)











Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat pour les 3 parcours de licence

  • Sortie en L3 : les diplômés peuvent accéder aux métiers demandant une formation à l’analyse territoriale, l’environnement ou l’aménagement. L’accent mis sur la maîtrise des outils d’analyse spatiale permet de viser des postes dans les domaines du développement local, des métiers des collectivités locales ou des services locaux de l’Etat dédiés à l’aménagement ou à l’environnement, ou au sein des entreprises dont l’activité comporte une dimension territoriale importante (transports, réseaux urbains, environnement, construction et promotion immobilière, etc). Le parcours « Analyse territoriale » signifie à la fois une compétence technique en outils, et une connaissance des enjeux territoriaux. Les parcours « Aménagement » et « Environnement » de l’année L3 peuvent à la fois être considérés comme des formations adaptées à ces métiers, et comme une première année de spécialisation dans un cycle plus long (master).




  • Poursuite d’études : les étudiants peuvent prolonger dans les masters proposés par l’UFR : Environnement, Urbanisme et aménagement, Géographie ; ou dans ceux de disciplines connexes offerts à Paris 1 : Histoire, Démographie (IDUP), Développement (IEDES), Tourisme (IREST), etc. Les parcours géographie-économie ou géographie-droit répondent à une demande croissante de compétences à la fois territoriales et juridiques et/ou économiques ; les étudiants concernés ont vocation à poursuivre soit en master Urbanisme et aménagement (formation associant les UFR de géographie, d’économie, et l’Irest), soit en master Environnement (formation associant les UFR de géographie, d’économie, et de droit), soit encore en master Géographie en Spécialités « Géopolitique » ou « Pays émergents et en développement ». Les étudiants sont également armés pour poursuivre dans des filières connexes comme celles du journalisme et de l’édition.




  • La préparation aux concours de recrutement de l’enseignement conduit au Professorat des écoles (des enseignements spécifiques en L3 facilitent l’entrée en IUFM), au Capes d’histoire-géographie, et à l’Agrégation de géographie (après l’année M1). Tous les parcours offerts peuvent conduire à ces concours.


Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat pour les 3 parcours de double-licence
Le parcours de double Licence « géographie-histoire »

Cette double formation est notamment destinée à de bons étudiants désireux de s’orienter vers la préparation des concours de recrutement d’enseignants du secondaire (Agrégation de géographie, Agrégation d’histoire, Capes d’histoire-géographie), mais elle permet aussi de préparer, par un contact approfondi avec deux disciplines connues pour être complémentaires, une entrée dans le cursus de la recherche.


Le parcours de double Licence « géographie-économie »

L’objectif de ce parcours est de former les étudiants qui se destinent à des métiers demandant à la fois des compétences en science économique et en géographie. Les champs professionnels visés sont notamment ceux qui valorisent les questions de développement, tant dans leurs dimensions globales (mondialisation, pauvreté, développement durable…) que locales (collectivités territoriales, programmes locaux de développement…). Dans la mesure où ils sont étroitement associés aux questions de développement, les métiers impliqués dans la sphère de l’environnement sont également ciblés (préservation et protection de l’environnement, biotechnologies et leurs impacts sur la biodiversité…).


Le parcours de double Licence « géographie-droit »

Ce parcours a été conçu pour former des étudiants qui se destinent à des métiers inscrits dans des champs qui valorisent la double compétence juridique et territoriale. Il s’agit en particulier de professions afférant à l’aménagement du territoire (de l’échelle locale jusqu’au niveau communautaire), mais aussi au droit de l’environnement en passant par la géopolitique, dont les acteurs constituent des employeurs potentiels (collectivités territoriales, agences d’urbanisme, bureaux d’études et associations diverses qui interviennent à la périphérie du secteur public). Pour exercer pleinement leurs responsabilités, ils ont besoin de solides connaissances, notamment en droit public (droit de l’urbanisme, droit international… ), mais aussi en analyse territoriale (politiques publiques d’aménagement, politique de la ville…).







Compétences ou capacités évaluées (pour les 6 parcours)


  • Maîtrise des grands concepts liés à la gestion de l’environnement et de l’aménagement (développement durable, risques, aléas, catastrophes naturelles, réchauffement)

  • connaissance des fondements de l’action publique en matière d’aménagement et environnement et identification des structures institutionnelles dans lesquelles l’environnement est abordé

  • Identification des acteurs et de leur compétence aux différentes échelles territoriales en matière d’aménagement et d’environnement ((collectivités territoriales locales, Etat, organisations supra-étatiques – UE, ALENA… – et para-étatiques – ONG…)

  • Analyse de la production et la réception de l’information sur l’environnement et l’aménagement : capacité à mettre en oeuvre des synthèses sur des enjeux environnementaux et à les présenter en public.

  • Contribution à un diagnostic territorial et participation aux recommandations pour l’élaboration des projets d’urbanisation ou d’environnement (études d’impact, aides à la décision…)

  • Conception, réalisation, traitement et présentation d’une enquête de terrain en géographie

  • Compétences et capacités pédagogiques (enseignement)


Types d’activité visées (pour les 6 parcours)


Parcours analyse territoriale

Champs d’action

Des connaissances et compétences acquises en :

Qui permettent de mobiliser des aptitudes à :

Enseignement

Analyse du territoire



-Géographie du développement
-Interface homme-nature
-Géographie culturelle

-Enseigner la géographie

-Histoire des savoirs géographiques
-Géographie politique

-Géographie économique

-Géographie sociale
-Politique publiques d’aménagement et environnement
-Milieux naturels
-Enjeux sociaux, enjeux spatiaux
-Villes et sociétés urbaines dans le monde
-Construction européenne et dynamique des territoires
-Pays émergents et en développement
-Analyse spatiale

-Analyse données et représentation cartographique

-Photo-interprétation et télédétection

-Photographie, vidéo : analyse, réalisation

-Système d’information Géographique
-Techniques d’analyse du milieu naturel



-Analyser les interactions entre milieux et société au sein des territoires.

-Participer aux réflexions sur les grandes questions socio-économiques ayant trait au « sous-développement ».

-Analyser sous l’angle des processus (bio)physiques, les impacts environnementaux des activités humaines et les risques naturels.

-Développer un point de vue critique sur la géographie contemporaine, son enseignement et son histoire.

-Analyser les relations entre les structures sociales, économiques et politiques et les modes d’organisation de l’espace et leurs évolutions.

-Identifier les instruments des politiques publiques d’aménagement, d’urbanisme, d’environnement et d’aide au développement.

-Prendre en compte les éléments du milieu, relief, climat, hydrologie et biocénoses et les replacer dans des systèmes évolutifs dans le temps et dans l’espace.

-Tenir compte des enjeux spatiaux des sociétés.

-Utiliser l’approche géographique pour appréhender la ville et les systèmes urbains.

-Intégrer les enjeux de la gestion de l’environnement au niveau européen.

-Repérer les transformations des espaces et leur organisation en relation avec les mutations sociales en Asie et en Afrique.

-Contribuer à un diagnostic territorial.

-Interpréter des résultats et participer aux recommandations pour l’élaboration des projets d’urbanisation ou d’environnement.

-Analyser des images fixes et mobiles et réaliser des documents iconographiques SIG.

-Collaborer à la réalisation d’une étude sur le terrain (aménagement, environnement).

Particularités du parcours « analyse territoriale »


Les étudiants définissent leur parcours en fonction de leurs objectifs professionnels. Seuls les trois cours inscrits en italique sont obligatoires.

Ce parcours de licence permet une initiation aux métiers de l’enseignement. Les étudiants peuvent réaliser des stages dans des établissements du secondaire. Tous les étudiants réalisent un stage de terrain d’initiation au diagnostic territorial.

Parcours environnement




Champs d’action

Des connaissances et compétences acquises en :

Qui permettent de mobiliser des aptitudes à :


Gestion de l’environnement
Politique d’aménagement




-Environnement et territoire


-Gestion de l’environnement
-Politiques publiques d’aménagement et environnement

-Techniques d’enquête
-Atelier : étude de cas
-L’information sur l’environnement

-La communication sur l’environnement
-Environnement francilien
Cinq UE au choix :

-Milieux naturels
-Enjeux sociaux, enjeux spatiaux

-Villes et sociétés urbaines dans le monde

-Construction européenne et dynamique des territoires

-Pays émergents et en développement
-Analyse spatiale

-Analyse données et représentation cartographique

-Photo-interprétation et télédétection

-Photographie, vidéo : analyse, réalisation

-Système d’information Géographique
-Techniques d’analyse du milieu naturel



-Maîtriser les grands concepts liés à la gestion de l’environnement (développement durable, risques, aléas, catastrophes naturelles, réchauffement)

-Identifier les structures institutionnelles dans lesquelles l’environnement est abordé

-Examiner les fondements de l’action publique en matière d’aménagement et environnement

- Analyser les politiques publiques dans le domaine des infrastructures de transport et de télécommunication.

-Concevoir, effectuer, traiter et présenter une enquête de terrain en géographie.

-Réaliser et présenter la synthèse d’une étude de cas et la présenter en public.

- Analyser la production et la réception de l’information sur l’environnement et communiquer sur les enjeux environnementaux.

-Analyser les questions environnementales et de développement durable appliquées à la région francilienne

-Prendre en compte les éléments du milieu, relief, climat, hydrologie et biocénoses et les replacer dans des systèmes évolutifs dans le temps et dans l’espace

-Tenir compte des enjeux spatiaux des sociétés

-Utiliser l’approche géographique pour appréhender la ville et les systèmes urbains

-Intégrer les enjeux de la gestion de l’environnement au niveau européen
-Repérer les transformations des espaces et leur organisation en relation avec les mutations sociales en Asie et en Afrique

-Contribuer à un diagnostic territorial

-Interpréter des résultats et participer aux recommandations pour l’élaboration des projets d’urbanisation ou d’environnement.

-Analyser des images fixes et mobiles et réaliser des documents iconographiques

SIG

-Collaborer à la réalisation d’une étude sur le terrain (aménagement, environnement)

Particularités du parcours « environnement »


Tous les étudiants réalisent un stage de terrain d’initiation au diagnostic territorial ainsi qu’un stage au sein d’une mairie.


Parcours aménagement



Champs d’action


Des connaissances et compétences acquises en :

Qui permettent de mobiliser des aptitudes à :


Développement local
Politique d’aménagement


-Atelier d’urbanisme
-Politiques publiques d’aménagement et environnement
-Droit de l’aménagement et de l’environnement
-Outils financiers de l’aménagement
-Développement local

-Politique de la ville

Cinq UE au choix :
-Milieux naturels

-Enjeux sociaux, enjeux spatiaux

-Villes et sociétés urbaines dans le monde

-Construction européenne et dynamique des territoires

-Pays émergents et en développement

-Analyse spatiale

-Analyse données et représentation cartographique

-Photo-interprétation et télédétection

-Photographie, vidéo : analyse, réalisation

-Système d’information Géographique

-Techniques d’analyse du milieu naturel



-Repérer les acteurs et les politiques publiques d’aménagement et d’environnement.

-Participer à l’élaboration d’un projet d’urbanisme au sein d’une collectivité territoriale.

-Identifier les instruments des politiques publiques d’aménagement, d’urbanisme, d’environnement et d’aide au développement.

-Assister les acteurs de l’aménagement et du territoire, en ayant pris en compte les enjeux du développement local au niveau social et spatial.

-Assurer une veille sur la législation (aménagement, développement du territoire).

-Examiner les principales mesures mises en place dans le cadre de « la politique de la ville ».

-Collaborer à l’élaboration d’un plan de financement pour la réalisation d’action d’aménagement et de développement local.

-Prendre en compte les éléments du milieu, relief, climat, hydrologie et biocénoses et les replacer dans des systèmes évolutifs dans le temps et dans l’espace.

-Tenir compte des enjeux spatiaux des sociétés.

-Utiliser l’approche géographique pour appréhender la ville et les systèmes urbains.

-Intégrer les enjeux de la gestion de l’environnement au niveau européen.

-Repérer les transformations des espaces et leur organisation en relation avec les mutations sociales en Asie et en Afrique.

-Contribuer à un diagnostic territorial.

-Interpréter des résultats et participer aux recommandations pour l’élaboration des projets d’urbanisation ou d’environnement.

-Analyser des images fixes et mobiles et réaliser des documents iconographiques SIG.

-Collaborer à la réalisation d’une étude sur le terrain (aménagement, environnement).


Particularités du parcours « aménagement »


Tous les étudiants réalisent un stage de terrain d’initiation au diagnostic territorial.

Parcours de double-licence géographie-histoire




Champs d’action

Des connaissances et compétences acquises en :

Qui permettent de mobiliser des aptitudes à :


Enseignement

Etudes


Développement local

Analyse des territoires


Histoire ancienne ou médiéval
Histoire moderne
Histoire contemporaine

Milieux naturels
Construction européenne et dynamique des territoires
Villes et sociétés urbaines dans le monde
Pays émergents et en développement
Pays émergents et intégration régionale de l’Asie-Pacifique
Développement et recomposition spatiales de l’Afrique

Enjeux sociaux, enjeux spatiaux


-Eclairer, interpréter des faits ou des évènement anciens ou contemporains dans leur contexte social, politique, économique, géographique et culturel.
-Identifier, répertorier, sélectionner, les sources

nécessaires (textes, bases de données, documents, objets, lieux…).
-Traiter et utiliser ces sources.
-Elaborer un commentaire ou un discours analytique et problématique.
-Enseigner.
-Comprendre les enjeux de la gestion des territoires au niveau européen et international.
-Utiliser l’approche géographique et historique pour appréhender la ville et les systèmes urbains.
-Repérer les transformations des espaces et leur organisation en relation avec les mutations sociales en Asie et en Afrique.
-Interpréter des résultats et participer aux recommandations pour l’élaboration des projets d’urbanisation ou d’environnement.
-Contribuer à un diagnostic territorial.
-Assister les acteurs de l’aménagement et du territoire, en ayant pris en compte les enjeux du développement local au niveau social et spatial.



  1   2   3

similaire:

Parcours : analyse territoriale, environnement et aménagement iconAménagement des fleuves et préservation de l'environnement

Parcours : analyse territoriale, environnement et aménagement iconSur le programme de Géographie de Terminale
«Acteurs et enjeux de l’aménagement du territoire» et plus particulièrement sur la situation «Un aménagement dans une communauté...

Parcours : analyse territoriale, environnement et aménagement iconThématiques et terrains de recherche post-doctoral 2015-2016
«Évolution, patrimoine naturel et sociétés», spécialité emts «Environnement : Milieux, Techniques et Sociétés» parcours «Ethnoécologie,...

Parcours : analyse territoriale, environnement et aménagement iconLes risques en france metropolitaine – approche geographique – L’exemple des inondations
«risque environnemental», une terminologie délicate car on ne sait pas exactement à quoi on se réfère (un risque pour l’environnement...

Parcours : analyse territoriale, environnement et aménagement iconLe programme d’une analyse linguistique du texte littéraire
«analyse du discours littéraire», aisi que l’unification synthétique du champ est plutôt assumée en France par D. Maingueneau

Parcours : analyse territoriale, environnement et aménagement iconComment émergent les grandes orientations stratégiques ?
«environnement évolutif» et analysez son l’influence sur la stratégie de l’entreprise (montrez en particulier dans quelle mesure...

Parcours : analyse territoriale, environnement et aménagement iconL’environnement : des problèmes de proximité à un problème global
«summer camp» organisés par l’ong indp (Intercultural Network for Development and Peace) qui ont lieu en zone rurale avec des populations...

Parcours : analyse territoriale, environnement et aménagement iconBibliographie francophone Stratégique Gerry Johnson, Kevan Scholes,...
«La segmentation, fondement de l’analyse stratégique», Harvard l’Expansion, Printemps 1986, pp. 99-112

Parcours : analyse territoriale, environnement et aménagement iconMinistère de l'intérieur et de l’aménagement du territoire

Parcours : analyse territoriale, environnement et aménagement iconParcours citoyen
«mieux habiter». Le parcours conduit aussi les élèves à découvrir les différentes actions et solutions pour améliorer la qualité...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com