Ofaj «100 projets pour la paix» : rencontre «historique» Bordeaux-Francfort





télécharger 50.25 Kb.
titreOfaj «100 projets pour la paix» : rencontre «historique» Bordeaux-Francfort
date de publication28.10.2017
taille50.25 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > documents > Documentos
OUVERTURE A L’INTERNATIONAL

  • Allemand :

OFAJ « 100 projets pour la paix » : rencontre « historique » Bordeaux-Francfort
Partenariat entre l'académie de Bordeaux et le Land de Hesse. 

Dans le cadre de l'appel à projets «100 ans après la première guerre mondiale - 100 projets pour la paix en Europe» organisé par l'Office franco-allemand pour la jeunesse, l'école Albert Schweitzer de Bordeaux et la August Gräser Schule de Francfort ont déposé un dossier commun et ont été sélectionnées. Elles ont donc pu bénéficier d'une subvention par l'office franco-allemand pour la jeunesse qui leur a permis de se rencontrer en Alsace à Stosswihr du 4 au 8 mai dernier.

Le projet intitulé «Ich war dabei.100 Jahre später, was nun ? Et toi, tu t'en souviens ? » avait pour but de mettre en scène des moments forts de la vie quotidienne des enfants et des adultes pendant la première guerre mondiale.

Les 29 élèves français et les 21 élèves allemands, apprenant tous la langue du partenaire, pour les élèves français dans le cadre d'une section bilangue en CM1-CM2, ont préparé cette rencontre tout au long de cette année scolaire. Ils ont travaillé sur les faits historiques mais aussi sur la vie quotidienne, les sports, les jeux de l'époque, les peintres et les musiciens.

Au cours de cette semaine, une journée a été consacrée à une longue randonnée qui a mené les élèves jusqu'au site du Linge, sur les traces de ce champ de bataille, avec de nombreuses tranchées qui furent le lieu de combats violents en 1916.

Tous les élèves ont travaillé en groupes binationaux et ont présenté en fin de séjour une pièce de théâtre où chacun s'est exprimé dans la langue du partenaire. Ils avaient aussi préparé ensemble les décors et ont pu ponctuer la représentation théâtrale finale par des chants en allemand et en français travaillés au cours de la semaine. 

Remise des prix pour les lauréats du quiz concours franco-allemand 2016

Le Goethe Institut de Bordeaux a accueilli le mardi 9 février 2016 la cérémonie de remise des prix du quiz concours franco-allemand organisé à l'occasion de la journée franco-allemande du 22 janvier, date rappelant la signature du traité de l'Elysée le 22 janvier 1963.

Cette année quinze lauréats répartis en trois catégories ont été récompensés. Il a en effet été proposé deux niveaux de difficultés en fonction du niveau de classe des candidats (niveau 1 pour les élèves de la classe de CM1 à la classe de sixième et niveau 2 pour les élèves de la classe de cinquième à la classe de troisième). La nouveauté consistait, pour les élèves concernés par le niveau 2, à choisir de répondre au questionnaire en français ou en allemand.

Cette cérémonie a mis à l'honneur des élèves de 7 établissements aquitains. Ils sont donc venus recevoir leurs prix, accompagnés de leurs parents, leur enseignante et du chef d'établissement.

Ils ont été félicités par Monsieur Wilfried Krug, consul général d'Allemagne à Bordeaux, Madame Doris Ladiges-Evans, responsable du service linguistique et pédagogique du Goethe-Institut de Bordeaux, Monsieur Gwenaël Lamarque, directeur de la Meba, Anne de Kermoysan du Cija et Agnès Pruvost, chargée de mission à la Dareic au rectorat de Bordeaux.

Cette année encore près de 500 bulletins ont été envoyés, 484 exactement puisqu'il s'agissait de la question subsidiaire. Les réponses des 15 lauréats étaient toutes justes, seule la question subsidiaire a pu les départager.


  • Anglais :


Royaume-Uni :
Science in schools

Le British Council en France travaille en partenariat avec le ministère de l’Education nationale depuis 2005 pour mettre en place le programme  «Science in Schools» sur l’ensemble du territoire français. Des chercheurs ou des équipes universitaires du Royaume-Uni conduisent des séances animées dans les établissements scolaires, sur toute une gamme de sujets liés à la science. Cela permet aux élèves d'entendre et de parler anglais dans un contexte authentique tout en améliorant l’image qu’ils ont de la science et des chercheurs.

« Beauty by the geeks » : atelier d'introduction à la science cosmétique en langue anglaise dans sept établissements scolaires de l'académie de Bordeaux

« What does a scientist do ? » demande le Dr. Kola Liadi Mudashiru de l’université de Newcastle à quinze élèves de section européenne  « physique-chimie » du lycée Saint Louis à Bordeaux. La réponse est difficile explique le Dr. Kola Liadi Mudashiru, les carrières scientifiques n’ayant pour limites que celles données par notre imagination.

Cet atelier a été animé par trois britanniques de l’université de Newcastle présents dans l'académie du 6 au 10 octobre dans le cadre du programme «Science in schools ». Des élèves ont ainsi pu expérimenter la fabrication de  produits cosmétiques (sels de bain, masque facial, shampoing) à partir d’éléments naturels tels que de la farine de maïs, du poivre et de l’huile tout en bénéficiant d’illustrations théoriques de nature chimique et biologique.

L' opération « Science in schools » a été menée grâce une collaboration inter-services (DAREIC, IA-IPR, DAAC) dans sept établissements scolaires volontaires de l’académie de Bordeaux, tous dotés de sections européennes scientifiques en anglais : lycéeSaint Louis (Bordeaux), lycée Montesquieu (Bordeaux), lycée La Morlette (Cenon), lycée des métiers de la Mer (Gujan-Mestras), lycée Brémontier (Bordeaux), lycée Gustave Eiffel (Bordeaux), lycée Max Linder (Libourne), lycée Jean Moulin (Langon). 

Ces ateliers ont suscité un vif intérêt auprès des élèves et répondent à une volonté de sensibilisation à la fois linguistique, sociétale et internationale. Tout d’abord, 99% des publications scientifiques supranationales sont en langue anglaise, ce qui impose une maîtrise de la langue d’Isaac Newton pour les chercheurs en herbe.

Par ailleurs, alors que le marché du travail accuse un besoin croissant de main-d’œuvre formée en science et technologie, une forte désaffection féminine pour les études préalables perdure.

Enfin, la recherche fondamentale et appliquée se nourrit de collaborations internationales qui offrent des complémentarités mutuellement bénéfiques, combinant des spécialistes du monde entier dans des disciplines variées, de  la physique des fluides appliquée à l’aéronautique aux biotechnologies permettant de confectionner des crèmes de soin...

Etats-Unis :

Quatre jeunes ambassadeurs de l'académie de Bordeaux à Los Angeles 
Une semaine de découverte de la vie d'un lycéen américain pour quatre élèves de l'académie de Bordeaux

 Un projet financé par la Dareic et l'ambassade des États-Unis en France a permis à quatre lycéens issus de trois établissements scolaires de l'académie de Bordeaux de participer à un séjour d'une semaine à « Palisades charter high school» de Los Angeles du 12 au 19 avril dernier.

Cette action a été réalisée dans le cadre de la coopération entre l'académie de Bordeaux et le district unifié de Los Angeles (LAUSD), qui soutient les collaborations entre établissements scolaires de l'académie de Bordeaux et de Los Angeles.

Ainsi, accompagnés de Mme Defoort, professeur d'anglais du lycée Georges Leygues à Villeneuve -sur-lot, deux élèves de seconde de ce même lycée ainsi que deux élèves de terminale du lycée professionnel La Morlette à Cenon et dulycée polyvalent Les Iris à Lormont ont pu pendant une semaine découvrir et partager la vie d'un lycéen à "Pali high school à Los Angeles, partenaire du lycée de Villeneuve -sur-Lot.

Une restitution et valorisation de ce projet a été effectuée le 29 mai dernier au lycée Georges Leygues en présence de M. Thomas Wolf, Consul des États-Unis à Bordeaux et de Mme Antonia Giraud, attachée culturelle au consulat des États-Unis. À cette occasion, les élèves ont présenté le film qu'ils ont réalisé à l'issue de leur séjour, restituant les grandes lignes de leur expérience. Monsieur le Consul a également présenté un historique de l'amitié franco -américaine et s'est entretenu avec les élèves de la section européenne anglais du lycée.

  • Espagnol

Programme d’échange individuel avec la Navarre : 

Dans le cadre de la convention de  partenariat avec les autorités éducatives de Navarre, le rectorat de l’académie de Bordeaux propose à vingt élèves inscrits en classe de 3ème européenne espagnol ou bilangue espagnol à la rentrée 2014, de participer à un échange individuel réciproque de 2 mois avec un élève espagnol de la région partenaire.

  • Public concerné : élèves de 3ème en section européenne ou bilangue espagnol, à la rentrée scolaire 2015-2016 (candidature en classe de 4ème). 

  • Modalités de l’échange : accueil de l’élève espagnol du 31 août au 23 octobre 2015 ; séjour de l’élève français en Navarre du 26 octobre au 18 décembre 2015. Hébergement dans la famille de l’élève partenaire, scolarité dans son établissement scolaire.   



  • Italien


Projets franco-italiens : une coopération active entre la Toscane et l'académie de Bordeaux 
Depuis la signature de l'accord de coopération éducative avec la Toscane en octobre 2013, grâce au soutien de l'ambassade de France, de l'Institut français à Florence et du professeur Jules Verne en poste à Florence, des projets de coopération entre établissements ont été concrétisés tout au long de l'année 2015.

Mobilités de stages

Du 1er au 16 juin dernier, le lycée Jean d'Arcet d'Aire sur Adour a accueilli vingt et un élèves de son établissement partenaire, l'IPSSAR Buontalenti de Florence, ainsi que la proviseure du lycée toscan et quatre enseignants cuisiniers et cuisinières. Le groupe italien a pu bénéficier d'un riche programme de découverte du patrimoine local : musée des arts de la table de Samadet, production de foie gras fermier des Landes et rencontre avec Michel Guérard. Une partie des élèves a également participé aux cours et travaux pratiques dans le restaurant d'application du lycée. D'autres ont été placés en stage dans les restaurants voisins. 

Initialement, cette coopération entre les deux établissements a été nourrie par des échanges virtuels sur la plateforme eTwinning entre M. Christophe Hauus, professeur d'histoire- géographie du lycée Jean d'Arcet et Mme Fort Ortet et Mme Scavo (respectivement professeur Jules Verne et professeur de français au lycée Buontalenti). 

Ces deux établissements sont désormais unis autour d'un projet Erasmus+ action clé 1. Le financement Erasmus + tout récemment obtenu par le lycée Jean d'Arcet permettra dès la rentrée 2015 à 25 élèves d'effectuer leur stage en milieu professionnel en Toscane. Il bénéficiera également aux personnels du lycée français qui organiseront des mobilités en Toscane en vue d'enrichir leurs compétences en matière d'évaluation, d'accueil d'élèves à besoins spécifiques et d'intégration des langues étrangères dans les disciplines non linguistiques.


Échange linguistique


Un autre partenariat a vu le jour cette année entre le lycée Montaigne de Bordeaux et l'Ecole Militaire Giulio Douhet de Florence. Au titre du projet « le vol c'est dans l'air », projet mené entre les classes des professeurs d'italiens du lycée Montaigne, Mme Lauri et Mme Biensan, et leur homologue italien M. Fernado Masti, sept élèves du lycée Giulio Douhet ont été accueillis dans des classes de CPGE filière économique, littéraire et scientifique du lycée Montaigne du 6 au 11 juin. Vingt autres élèves italiens prévoient un déplacement à Bordeaux en septembre. Les étudiants du lycée Montaigne auront probablement à leur tour l'opportunité de découvrir Florence et la vie en internat dans un lycée militaire italien dans le courant de l'année scolaire prochaine.
Un mois aux couleurs de l'Europe en Aquitaine
Le début d'année 2015 a été riche en mobilités européennes dans l'académie de Bordeaux avec la venue d'une délégation italienne ainsi que l'accueil de partenaires européens dans deux établissements des Pyrénées-Atlantiques.

Mercredi 28 janvier dernier, la Dareic a reçu une délégation de Toscane, région partenaire de l'académie de Bordeaux. A l'initiative du lycée hôtelier Datini de Prato, M. Santagati, proviseur, accompagné de son adjointe, de trois enseignants et de Mme Laura Scopetta, directrice du département de politique éducative à l'Ufficio Scolastico Régionale de Toscane, ont ensuite été reçus au lycée Victor Louis de Talence. Mme Carayon, IA-IPR d'italien s'est associée à la visite de l'établissement. Les représentants du lycée hôtelier Datini se sont ensuite rendus à Morlaas à la rencontre de leurs homologues du lycée professionnel Haute Vue. Ensemble, ils ont travaillé à l'élaboration de leur futur projet de partenariat stratégique.

Par ailleurs, dans le cadre du programme européen Erasmus +, le lycée Champo de Mauléon a accueilli du 13 au 16 janvier 2015 ses partenaires espagnols et irlandais ( CIP.ETI de Tudela - Navarra -, IEFPS Don Bosco de Rentería - Guipuzcoa -, St John´s Central College de Cork) pour leur première réunion transnationale. Ils coopèrent pour une durée de deux ans autour d'un projet intitulé E.S.P.A.C.E (Evaluer-Situer-un Parcours-Apprenant-Citoyen-Européen) visant à élaborer ensemble un outil informatique trilingue (espagnol, anglais, français) d'évaluation des stages européens plus attractif et moderne, adaptable à n´importe quel type de formation professionnelle.

A Orthez, c'est le collège Daniel Argote qui, du 23 au 31 janvier a reçu ses partenaires allemands, italiens (toscans), espagnols et danois pour la première rencontre du projet Erasmus + "Eurotopia". Pendant une semaine, les élèves de ces divers horizons européens ont travaillé ensemble à la première phase de l'élaboration de leur ville idéale : réalisation d'une fresque murale, élaboration du premier numéro de leur magazine en ligne et organisation de la structure politique de cette ville idéale. La rencontre Eurotopia s'est terminée par une soirée de célébration réunissant parents, enseignants, élèves et une quarantaine de correspondants européens

  • Europe centrale et orientale :

Lituanie :

Le collège Jean Boucheron lauréat du concours Hippocrène 

Félicitations au collège Jean Boucheron de Castillonès, lauréat du Prix Hippocrène de l'éducation à L'Europe, catégorie collège.

Le collège Jean Boucheron de Castillonès a été retenu en finale du Prix de l'éducation à l'Europe 2016 pour son projet "Moov Europe", sur la thématique « les villes et la musique ». Ce projet, mené en partenariat avec le lycée Zirminau de Vilnius (Lituanie), met en valeur le rôle de la musique dans le patrimoine culturel et européen. Il permet aux élèves d'aller à la découverte de diverses formes d'expressions et expérimentations musicales urbaines.

Les élèves lauréats sont invités le 12 mai prochain à une cérémonie de remise des prix qui aura lieu au Parlement Européen à Strasbourg, en présence de députés européens. Ils recevront une subvention de 5 000€ aidant au financement d'une rencontre avec leur partenaire.

Ce projet figure déjà dans la liste des projets de l'association européenne de l'éducation et du catalogue Europa. Il a aussi obtenu une mention spéciale, le jeune prix de la culture européenne.

Dans le cadre de ce projet européen, dix-huit élèves de 3ème du collège Jean Boucheron ont visité la Rock School Barbey, à Bordeaux, le 5 avril dernier, pour découvrir les musiques amplifiées en tant que berceau de diffusion et de découverte de la culture pop-rock-electro.

Italie et Roumanie :

Erasmus + : le collège Victor Louis de Talence accueille ses partenaires. 



Le collège Victor Louis a accueilli ses partenaires roumains et italiens du 23 au 29 mai dans le cadre d'un projet Erasmus + sur le thème de la vigne et ses cultures latines.

Parmi les premiers projets qui ont été subventionnés par l'Europe dans le cadre du nouveau programme Erasmus +, celui du collège Victor Louis de Talence sera mené pendant une durée de trois ans avec ses partenaires du collège Pascoli d'Aversa en Italie et du collège Baratianu de Iasi en Roumanie.

L'entrée dans ce projet à la fois culturelle, scientifique, linguistique et patrimoniale. Elle doit permettre la découverte de notre latinité, nos héritages communs à travers notre environnement avec la présence de la culture de la vigne héritée des Romains.

Au cours de ces trois années ce sera l'ensemble des quatre niveaux du collège qui participera au projet. Les thématiques et les niveaux de classe varient chaque année : « sciences et techniques » la première année, « arts et littérature » la seconde et  «sciences humaines » la troisième.

Les enseignants des trois pays se rencontrent régulièrement pour mener à bien ce projet mais une partie des élèves les accompagnent aussi.


Pour cette première année, c'est donc le collège Victor Louis qui recevait ses partenaires, ce sera au tour des partenaires italiens l'an prochain et celui des partenaires roumains la troisième année.
Une soirée a été organisée vendredi 28 mai qui a rassemblé tous ceux qui se sont investis dans ce projet : enseignants, élèves, parents d'élèves qui ont accueilli les jeunes élèves roumains et italiens et partenaires de ce projet.

Pologne, Allemagne, Ukraine :

Le collège Pierre Fanlac lauréat du concours Young Europeans Award

Félicitations aux élèves et enseignants du collège Pierre Fanlac qui remportent ce concours franco-germano-polonais avec leur projet "The colourful face of Europe"

Pour la première édition du concours franco-germano-polonais des Young Europeans Award, les participants étaient invités à réfléchir ensemble sur l'Europe de demain à partir de la question « Jusqu'où va l'Europe? » 


Le projet lauréat  "The colourful face of Europe" (le visage multicolore de l'Europe) a été mené dans le cadre d'un jumelage e-twinning  par des élèves d'une classe de 3ème du collège Pierre Fanlac de Belvès encadrés par leurs enseignantes, Mme Caroline EHRHART coordonnatrice du projet, et Mme Marie-Claire DARDEVET, professeur d'histoire-géographie - éducation morale et civique, en partenariat  avec des élèves allemands d'un lycée allemand de Berlin, des élèves polonais de Jerzykowo et ukrainiens de Mélitopol. Découvrir le twinspace


Ce projet a examiné le thème des migrations en Europe hier et aujourd'hui et leur impact sur les populations en Europe. En questionnant leur propre histoire familiale à la recherche d'expériences de migration, les élèves ont réfléchi sur les notions de racines et d'attachement; ils ont mis en avant le phénomène des migrations comme une part intégrante de l'identité européenne et de leurs propres biographies. De plus, ils ont établi un lien entre leur quotidien de jeunes et la grande histoire.

 
Les lauréats ont gagné un voyage de cinq jours à Bruxelles en septembre prochain. Les élèves des différents pays se  rencontreront à l'occasion de la remise des prix et participeront à des visites culturelles, politiques, historiques. Ils rencontreront également des hommes politiques de renom, impliqués en première ligne dans le processus de décision politique.

Corée :

L’académie de Bordeaux participe à l’Année France-Corée année france-corée

L’académie de Bordeaux participe à l’année France-Corée pilotée par l’Institut français. L’Année France-Corée débute par une Année de la Corée en France de septembre 2015 à août 2016. Elle se poursuit par une Année de la France en Corée de mars à décembre 2016. Cette Année propose, en France puis en Corée, des évènements culturels d’envergure dans les musées, les théâtres, les salles de concert mais aussi des manifestations dans les espaces publics. L’académie de Bordeaux souhaite faire connaître au plus grand nombre d’élèves la langue, la culture et l’histoire de la Corée. La journée du 24 mars 2016 était dédiée dans les établissements scolaires à la Journée de la Corée. A cette occasion, les écoles, collèges et lycées volontaires ont organisé librement des activités en relation avec la Corée. Taekwondo, k-pop ou musique traditionnelle, calligraphie et apprentissage de la langue... La Corée passionne de plus en plus les jeunes qui découvrent ce pays et ses richesses multiples, notamment dans les collèges Monséjour, Saint-Joseph de Tivoli, Jeanne d’Arc Assomption et au lycée François Magendie à Bordeaux.

Pour en savoir plus : page de la DAREIC http://www.ac-bordeaux.fr/

Clip vidéo : https://twitter.com/DAREICBORDEAUX/status/727437971385925632

similaire:

Ofaj «100 projets pour la paix» : rencontre «historique» Bordeaux-Francfort iconImage : logo p&L – Eclairage Totem mp3
«peace» pour la paix et «lobe» pour les oreilles. Donc, la paix pour vos oreilles. Nous sommes là pour vous présenter un condensé...

Ofaj «100 projets pour la paix» : rencontre «historique» Bordeaux-Francfort iconOrganisée par l’Association des Historiens du Cambodge
«Forum universitaire et historique» ayant pour but de faire connaître le passé du Cambodge, afin de contribuer à la paix, à la prospérité...

Ofaj «100 projets pour la paix» : rencontre «historique» Bordeaux-Francfort iconIrenees net est un Site web de Ressources pour la Paix au service...
«Gallicisme mental» et voisinage des élites (de la Révolution française à la Première Guerre mondiale)

Ofaj «100 projets pour la paix» : rencontre «historique» Bordeaux-Francfort iconGuerres mondiales et espoirs de paix
«guerre totale» ? Dans quelle mesure aboutissent-ils à la prise de conscience progressive de la nécessité d'une régulation mondiale...

Ofaj «100 projets pour la paix» : rencontre «historique» Bordeaux-Francfort iconPlace et rôle des marchands espagnols à Bordeaux
«morisques» installés en France, dans le Béarn et à La Rochelle. Les projets reposent en partie sur une haine commune de l’Espagnol....

Ofaj «100 projets pour la paix» : rencontre «historique» Bordeaux-Francfort iconBordeaux-chartrons bordeaux-encheres
«on [y] trouve quelques réflexions pratiques assez utiles et beaucoup de preuves du penchant de l'auteur à surcharger ses malades...

Ofaj «100 projets pour la paix» : rencontre «historique» Bordeaux-Francfort iconDemain 100% énergies renouvelables
«100% énergies renouvelables» dépasse largement le cadre de quelques villages, fussent-ils petits et gaulois, face à des puissances...

Ofaj «100 projets pour la paix» : rencontre «historique» Bordeaux-Francfort iconZoom sur la recette «100% auvergnate» des Volailles Fermières d’Auvergne
«100 auvergnat». De plus, en tant que chef gastronomique et diététique, Pierre-Yves lorgeoux propose, une nouvelle fois, une recette...

Ofaj «100 projets pour la paix» : rencontre «historique» Bordeaux-Francfort iconQuelques données sur l’Ecole en France du XVII au xixème siècle avant...
«exposés des motifs». L’Ecole devient une Institution d’un Etat unifié et centralisé. Les maîtres deviennent des fonctionnaires payés...

Ofaj «100 projets pour la paix» : rencontre «historique» Bordeaux-Francfort iconArticle paru dans L'equipe le 13 février 2002
«ola» comme tout le monde puis IL a rencontré deux joueurs internationaux, Thomas Lombard et Thomas Lièvremont, venus à la rencontre...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com