Information de presse





télécharger 48.18 Kb.
titreInformation de presse
date de publication29.10.2017
taille48.18 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > documents > Documentos



INFORMATION DE PRESSE
RENTRÉE 2015
Contact : Laurence ROBERT
Tél. : 04 66 78 51 74

06 13 79 15 37

17 septembre 2015

Réception en mairie d’Alès

des nouveaux élèves de l’école des mines d’Alès

367 nouveaux élèves ont intégré l’école des mines d’Alès

en septembre 2015


  • Formation d’ingénieur généraliste

156 élèves recrutés sur concours Spé (dont 7 étrangers)

45 élèves recrutés sur titres en 1re et 2e années (dont 30 étrangers)


  • Formation d’ingénieur de spécialité par apprentissage

85 élèves en première année (dont 4 étrangers)

3 élèves en seconde année (dont 1 étranger)

region lr


  • Étudiants étrangers en échange

41 élèves (Brésil, Canada, Espagne, Inde, Italie, Maroc, Russie, Turquie)


  • Mastère Exploitation et Environnement Miniers

12 étudiants étrangers

  • Mastère Sécurité Industrielle et environnement

5 étudiants dont 1 étranger

  • Master CTN (Communication et Technologie Numérique)

20 élèves



  • 96 élèves étrangers présents sur le campus


FORMATION D’INGÉNIEUR GÉNÉRALISTE

L'école des mines d'Alès a accueilli, à la rentrée 2015, une nouvelle promotion comprenant 156 élèves en première année de formation initiale (sélectionnés parmi 15 515 candidats inscrits au concours commun des écoles des mines d'Alès, d'Albi, de Douai et de Nantes) ; 45 élèves en 1re et 2e années (admis sur titres).

Recrutement via concours SPE :

L'examen du profil de cette nouvelle promotion permet de noter avec satisfaction, une progression constante, tant sur le niveau de recrutement que sur le rayonnement de l'école.
99 % des entrants ont eu une mention au baccalauréat.

12 des 13 régions françaises sont représentées ainsi que la Nouvelle Calédonie.

15 élèves sont issus de la région Languedoc-Roussillon – Midi-Pyrénées dont 2 Gardois

29 % de jeunes filles.

7 élèves étrangers : Cameroun, Côte d’Ivoire, Maroc, Tunisie.

L'excellence reconnue des lycées préparatoires d'où sont originaires les nouveaux élèves confirme que l'EMA se place parmi les toutes premières écoles d'ingénieurs françaises : citons, entre autres, Saint Louis, Janson de Sailly, Buffon, Chaptal Paris ; Hoche Versailles ; Marcelin Berthelot St-Maur-des-Fossés ; Faidherbe Lille ; Clémenceau Nantes ;Henri Poincaré Nancy ;Berthollet Annecy ; Couffignal Strasbourg ; Pothier Orléans ; Bergson Angers ; Roosevelt Reims ; Descartes Tours ; Champollion Grenoble ; Montaigne Bordeaux ; Blaise Pascal Clermont-Ferrand ; Fauriel St Étienne ; La Martinière, Le Parc, Les Lazaristes Lyon ; Jean-Perrin et Thiers Marseille  Fermat, Bellevue et Déodat de Sèverac Toulouse ; Joffre Montpellier ; Dumont d’Urville Toulon,...

Recrutement admissions sur titres et doubles diplômes :

En 1re année : 16 étudiants dont 5 étrangers (Brésil, Chine, Madagascar, Sénégal)

En 2e année : 29 étudiants dont 25 étrangers (Chine, Maroc, Russie, Vietnam)

FORMATION D’INGÉNIEURS PAR APPRENTISSAGE
85 « apprentis » ont intégré l’école des mines d’Alès à la rentrée 2015 dans les trois cursus, qui leur permettront de devenir ingénieurs par la voie de l’apprentissage, au terme de trois années d’études en alternance.
L’ingénieur issu de la filière « Conception et Management de la Construction, bâtiment durable et énergies renouvelables » maîtrisera les technologies et procédés de construction ; sera capable d’effectuer les dimensionnements de structures de base ; de calculer les bilans énergétiques, les aspects techniques et réglementaires liés au choix des matériaux, des équipements énergétiques, à la réalisation du gros œuvre et second œuvre des bâtiments. Dans le domaine plus spécifique de la construction durable, il aura assimilé l’approche par la qualité environnementale et saura proposer des choix pertinents.
L’ingénieur issu de la filière « Informatique et Réseaux » maîtrisera les méthodologies et des outils de conception, de réalisation et d’intégration des systèmes d’information, aussi bien d’un point de vue logiciel que des architectures matérielles ou réseaux. Une bonne connaissance de l’environnement économique, social et juridique de l’entreprise consolidera ses compétences scientifiques. Les métiers principalement visés sont : ingénieur « études & développements » et ingénieur « systèmes & réseaux ». Des parcours personnalisés pourront aussi être définis pour amener à des fonctions plus adaptées à des besoins spécifiques.
Le cursus « Mécatronique », qui accueille sa première promotion à cette rentrée, forme des ingénieurs pluridisciplinaires, capables d'imaginer et de mettre en œuvre des solutions mécatroniques innovantes et responsables. Formé aux domaines techniques de la mécatronique (mécanique, électronique, informatique, automatique), l'ingénieur est capable de faire la synthèse entre les différents experts métiers. Ses compétences spécifiques lui confèrent une approche collaborative et interdisciplinaire de l'expression du besoin jusqu'à la réalisation industrielle. En favorisant la créativité et la conception innovante, l'ingénieur en mécatronique est un vecteur d'accélération pour l'industrialisation de solutions novatrices au sein de l'entreprise.

Diplômes à l’entrée des trois spécialités :





DUT

ATS

Licences

BTS

Total

CMC

21

4

6

6

37

INFRES

20

3

2

6

31

MECAT

13

2

1

1

17

A noter la présence de 11 jeunes filles en CMC (30% des effectifs).

Quelques internationaux intègrent le cursus INFRES : 2 marocains, 1 sénégalaise, 1 italien.

35% des entrants sont originaires d’établissements de la région Languedoc Roussillon.

A ces effectifs entrants en première année s’ajoutent 3 élèves en Formation Continue Diplômante (2 CMC, 1 INFRES) et 3 autres entrants en seconde année par apprentissage (2 CMC, 1 INFRES).

L’école dispose désormais de son propre Centre de Formation des Apprentis (CFA), financé par le Conseil Régional Languedoc-Roussillon (pour 1/3 du coût de la formation), la taxe d’apprentissage et l’école.
Ces formations s’inscrivent dans la politique de promotion de l’apprentissage dans le supérieur que poursuit le Conseil Régional et reflètent le souci constant de l'école des mines d'Alès, d'aider à la promotion sociale des jeunes talents qui n'ont pas choisi les traditionnelles voies d'accès aux grandes écoles d'ingénieurs françaises.
Une telle formation, dispensée dans une grande école d’ingénieur et couplée à une pratique concrète importante sur le terrain, confère aux ingénieurs qui en sont issus des compétences reconnues et une maturité professionnelle très appréciée des entreprises.

Les formations par apprentissage sont soutenues par : region lr



Mastère Exploitation et Environnement Miniers
Forte de son histoire et de son expérience, l'école des mines d'Alès a créé en 1991 le Centre d'Études Supérieures pour la Sécurité et l'Environnement Miniers (CESSEM), afin de former des experts reconnus dans ce domaine. Le programme proposé par le CESSEM a été modifié en 2014 et accrédité au niveau "Mastère Spécialisé" (MS) par la Conférence des Grandes Écoles (CGE). Cette formation désormais intitulée "Exploitation et Environnement Miniers" forme en 12 mois des ingénieurs spécialisés pour les besoins de l'industrie extractive (Mastère Spécialisé 2EM). À la rentrée 2015, 12 élèves intègrent cette formation.

Pays représentés : Burkina Faso, Cameroun, Côte d'Ivoire, France, Mali, Niger, Roumanie et Togo.

Master 2 Professionnel

Communication et Technologie Numérique
Ce master, organisé en cohabilitation par le CELSA (École en Information et Communication de l’Université Paris-Sorbonne) et l’école des mines d’Alès, forme des responsables de communication numérique.

Il repose sur une synergie pédagogique entre une école dédiée aux pratiques professionnelles et aux enjeux sociaux de la communication et une école dédiée à la formation d'ingénieurs-entrepreneurs en particulier dans les domaines des technologies de l'information et de la communication.

A la rentrée 2015, 20 élèves (10 en formation initiale et 10 en formation continue) ont intégré cette formation. Parmi eux, 4 étudiants sont gardois (Nîmes, Ribaute les Tavernes, Vauvert), 4 étudiants sont héraultais (Montpellier).
Mastère Sécurité Industrielle et Environnement
Créé en 1988, le Mastère spécialisé en "Sécurité industrielle et environnement" est une formation de 12 mois qui s'appuie sur les compétences du Centre LGEI (Environnement Industriel et risques industriels et naturels) de l'école des mines d'Alès. Destinée plus particulièrement aux cadres de l'industrie, des bureaux d'étude et d'ingénierie, des compagnies d'assurance et aux ingénieurs de l'administration, cette formation leur permet d'acquérir une bonne maîtrise des risques industriels et de leur impact sur l'environnement.

A la rentrée 2015, 5 stagiaires ont intégré cette formation (2 en formation continue et 3 en formation initiale) dont 1 étranger.




Réception en Mairie des nouveaux élèves de l’école des mines d’Alès – 17/09/2015


similaire:

Information de presse iconDigital, au chevet de l'imprimé
«Le phénomène continue d 'ailleurs de se renforcer avec la pénétration du digital dans la consommation de l'information.» Au point...

Information de presse iconThèse, Université de Paris I, sous la direction du Professeur Michel Lesage, février 1974
«La Délégation générale à l’information et la politique de l’information», rdp, juil août 1975, n°4

Information de presse iconÉducation aux médias et à l'information (emi)
«les professeurs documentalistes, [sont] enseignants et maîtres d'œuvre de l'acquisition par tous les élèves d'une culture de l'information...

Information de presse iconL’enseignement des Sciences de la Vie et de la Terre
Les systèmes dynamiques complexes renferment une certaine information et sont capables de moduler cette information en fonction de...

Information de presse iconEn france
«l’âge d’or» de la presse auprès de l’opinion : presse devient un média de masse !

Information de presse iconDossier de Presse contact presse : scouts unitaires de france

Information de presse iconPanorama de presse 24/08/2009 revue de presse ffr sommaire

Information de presse iconPanorama de presse 16/03/2009 revue de presse ffr sommaire

Information de presse iconPanorama de presse 20/08/2009 revue de presse ffr sommaire

Information de presse iconCensure à l'Agence France-Presse (Carte de presse, 20. 12. 05)






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com