Le Père Bernard Devert assure la prédication





télécharger 36.91 Kb.
titreLe Père Bernard Devert assure la prédication
date de publication29.10.2017
taille36.91 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > documents > Documentos


Paroisse Saint-Pierre de Chaillot
CHEMIN DE CROIX

DES CHAMPS ELYSEES


Vendredi Saint 29 mars 2013

DOSSIER DE PRESSE

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Contact Presse : 28 rue de Chaillot 75116 PARIS Tél : 01 47 20 12 33 Fax : 01 47 23 87 84

Courriel : st.pierre.chaillot@wanadoo.fr site internet : http//www.eglise-chaillot.com

Sommaire

- Communiqué de presse P 3
- Entretien avec le Père Bernard Devert P 4
- Horaires – itinéraire P 5
- Historique P 6
- Le Vendredi Saint P 7
- La croix : le symbole chrétien P 8
- L’Ordre de Malte P 9



Photo de couverture :
Macha Chmakoff, huile sur toile (195 x 130) www.chmakoff.com 

Paroisse Saint-Pierre de Chaillot
COMMUNIQUE DE PRESSE

Le Père Bernard Devert assure la prédication

du XXVIème Chemin de Croix des Champs-Elysées


Paris, le 18 février 2013. - La paroisse Saint-Pierre de Chaillot organise le Vendredi Saint

29 mars 2013, de 12h30 à 14h00, le 26ème Chemin de Croix des Champs-Elysées. 
Cette année, la méditation du Chemin de Croix est assurée par le Père Bernard Devert, animateur de l’Association Habitat et Humanisme qui développe le thème de "Dieu menacé, quel drame de tout dédramatiser". Chaque fois, en effet, qu’un homme est menacé - que ce soit dans sa foi, sa vie comme dans le respect de ce qu’il est - c’est Dieu qui est menacé.
A chaque station du Chemin de Croix, la méditation ponctue le parcours qui part du Rond-Point des Champs-Elysées jusqu’à l’église Saint-Pierre de Chaillot, en passant par l’avenue Montaigne, la place de l’Alma et l’avenue Marceau.
Les quelques milliers de participants attendus sont des paroissiens de Saint-Pierre de Chaillot, ainsi que des jeunes des aumôneries lycéennes et étudiantes de Paris. Ce sont aussi des femmes et des hommes qui travaillent dans ce quartier de bureaux, un pôle économique important, qui brasse des populations très différentes et regroupe des activités très variées. Plus de 100 000 personnes viennent travailler chaque jour sur le territoire de la paroisse.
Pendant la procession, une délégation d’une vingtaine de chevaliers de l’Ordre de Malte, revêtus de la coule noire, escorte la Croix. Cette Croix est portée à tour de rôle par des volontaires qui désirent, fût-ce pour un court instant, mettre leurs pas dans ceux du Christ et participer, par la pensée et par le geste, aux souffrances du Crucifié.
Ce Chemin de Croix s’inscrit également dans la démarche de l’Association œcuménique Etoile - Champs Elysées  - qui regroupe les 7 confessions chrétiennes qui sont représentées sur le territoire paroissial. Le Vendredi Saint est, en effet, célébré par toutes les communautés chrétiennes de par le monde.

Contact : Père François d’Antin

Curé de Saint-Pierre de Chaillot

28 rue de Chaillot 75116 PARIS

06 51 93 15 94
L’association Habitat et Humanisme

par le Père Bernard Devert

Après avoir exercé une fonction de cadre puis créé une entreprise de promotion immobilière, le Père Bernard Devert a été ordonné prêtre du diocèse de Lyon, il y a 26 ans, à l’âge de 40 ans. Il a alors fondé l’association Habitat et Humanisme.

L’acte de construire est souvent décrié, mais il n’en comporte pas moins une réelle noblesse lorsqu’il témoigne d’une attention aux personnes. Qui peut parvenir à avoir une vie sociale s’il ne dispose pas d’un lieu qui le protège. Qui peut bâtir un foyer s’il n’a pas de toit ?
Que d’abîmes et de déchirures en raison du manque de logement ou encore d’un habitat adapté à la perte d’autonomie. Si les causes du mal logement nous résistent, elles ne sont pas étrangères au refus ou à la peur de l’autre. Le « n’aie pas peur » de l’Evangile a une singulière actualité.
Que de familles monoparentales, déjà confrontées aux ruptures affectives, doivent faire face à une violence sociale pour ne point parvenir à trouver un habitat, ou alors au prix d’un tel taux d’effort que le reste pour vivre les fait sombrer dans une grande précarité, parfois la misère.
Que d’enfants sont deux fois victimes de la crise du logement pour vivre un aujourd’hui difficile, compromettant les chances de leur avenir. Six cent mille enfants sont touchés par ce drame. Resterons-nous indifférents ?
Construire répond à une exigence spirituelle ; difficile de la fuir sauf à se dérober à cet appel dès les premières pages de la Bible : « Qu’as-tu fait de ton frère » ; n’est-ce pas aussi répondre à une autre interrogation : « Qu’as-tu fait de ton Père ».
Chrétiens, nous sommes engagés dans la grâce et la joie de la filiation, le royaume des Cieux se révélant celui du cœur. Ne pas en prendre la mesure, c’est ne point saisir celle avec laquelle nous sommes éperdument aimés.
Habitat et Humanisme s’inscrit dans une démarche de foi visant la réconciliation de l’humain et de l’urbain, de l’économique et du social.
Fortement soutenue par la Cardinal Albert Decourtray qui m’ordonna, l’association a trouvé auprès de ses successeurs le même intérêt dans cette attention de risquer la Parole pour qu’elle soit toujours davantage actée.

…/…

« Dé-crucifier » le Seigneur
Au long du chemin de croix des Champs Elysées, nous méditons sur le fait que chaque fois qu’un homme est menacé - que ce soit dans sa foi, sa vie comme dans le respect de ce qu’il est - c’est Dieu qui est menacé, d’où le titre : Dieu menacé, quel drame que de tout dédramatiser.
Ce grand spirituel que fut Maurice Zundel n’hésitait pas à dire que nous avons la responsabilité de ‘dé-crucifier’ le Seigneur. Puissions-nous au cours de ce chemin de croix nous interroger sur nos engagements pour que comme les disciples d’Emmaüs, nous nous ouvrions à une telle rencontre, que foi et charité nous invitent à devenir des bâtisseurs de la nouvelle Jérusalem.
S’ouvre alors le chemin de l’espérance : l’amour plus fort que la mort.

Père Bernard Devert

Horaires




12h00 : Rassemblement des fidèles
12h20 : Accueil par le Père François d’Antin
Point-Presse
12h30 : départ du chemin de croix
14h00 : arrivée à l’église Saint-Pierre de Chaillot
14h30 : la cérémonie se termine dans l’église par la vénération de la Croix.

L'animation est assurée par la chorale de la Paroisse Saint-Pierre de Chaillot,

dirigée par Pascal BEZARD, Maître de Chapelle.


Itinéraire




Le rassemblement des fidèles est prévu au Rond-Point des Champs-Elysées.

(Métro: Franklin-Roosevelt). La procession emprunte l’avenue Montaigne, la place de l’Alma et l’avenue Marceau jusqu’à l’église située après le carrefour avec l’avenue Pierre 1er de Serbie.

Historique

du Chemin de Croix de Champs-Elysées


Sous la conduite du Curé de Saint-Pierre de Chaillot, le quartier Alma-Marceau voit se rassembler depuis 1988, en une manifestation de foi populaire, une foule de fidèles toujours très nombreuse pour participer au Chemin de Croix et célébrer ainsi le jour du Vendredi Saint.
La prédication est assurée, la plupart du temps, par des personnalités de l'Église. Voici le nom des personnalités qui ont assuré ces dernières années la prédication du chemin de croix :

  • Mgr Renato BOCCARDO, responsable de la section « Jeunes » au Conseil Pontifical pour les laïcs,

  • Frère ROGER, fondateur de la Communauté de Taizé,

  • Mgr Éric AUMONIER, évêque de Versailles,

  • son Éminence le Métropolite de France, monseigneur JÉRÉMIE, grec-orthodoxe,

  • Mgr de TARRAGON, Chapelain de la délégation de Paris de l'Ordre de Malte,

  • Patrick de LAUBIER, prêtre et professeur honoraire de sociologie de l'université de Genève,

  • Bruno FRAPPAT, directeur du journal « La Croix »,

  • le cardinal Jean-Marie LUSTIGER, archevêque de Paris,

  • le père ARMOGATHE, aumônier de l’Ecole normale supérieure,

  • le père Jean-Marie PETITCLERC, prêtre éducateur salésien,

  • Dominique PAILLARD, membre de la communauté Apostolique Saint-François-Xavier et directrice de Sainte-Marie de Neuilly,

  • Mgr Francesco FOLLO, observateur permanent du St-Siège auprès de l’UNESCO,

  • le père Louis MENVIELLE de l’Institut Notre-Dame de Vie,

  • le frère Philippe JEANNIN, o.p., producteur du Jour du Seigneur sur France 2,

  • Mgr Bernard PODVIN, porte-parole de la Conférence des Evêques de France,

  • Frère Aloïs, prieur de la Communauté de Taizé.


Le Vendredi Saint

Avec le Chemin de Croix du Vendredi Saint, l’Eglise nous fait suivre le Christ pas à pas dans le dur combat qu’il a accepté de subir pour racheter nos péchés.
Le Vendredi Saint est un jour de deuil. Le plus grand qui soit : le Christ entre dans la mort. En cet anniversaire douloureux, les édifices religieux ont un aspect de complet dénuement.

Cette mort atroce répondait aux desseins de Dieu sur le salut du monde. Elle fut acceptée par le Christ pour notre Rédemption.
Le Vendredi Saint est aussi et surtout un jour de victoire. En mourant sur la croix et en ressuscitant le jour de Pâques, Jésus-Christ, vrai Dieu et vrai Homme, brise les liens de la mort, conséquence du péché.
Par là, il rachète l’humanité en lui ouvrant le Paradis. Aussi l’Eglise présente-t-elle la croix à notre vénération.
La liturgie proclame : « Voici le bois de la croix, qui a porté le salut du monde ».

La croix : le symbole chrétien




La croix du Christ, signe de la vie et de l’amour offert



Le Christ s’est fait le serviteur de tout homme, quel qu’il soit. La croix est le symbole du don de l’amour du Christ pour tous. Elle contient une richesse inépuisable.
Chez les romains, la croix était un instrument de torture réservé à des condamnés à mort. Ils devaient porter la poutre horizontale de cette croix jusqu’au lieu du supplice. Jésus a porté la sienne (cf. Jean 19,17). Mort sur la croix par amour des hommes, il est ressuscité d’entre les morts. Il a donné sa vie aux croyants pour les délivrer des germes de destruction et de haine que tout homme porte en lui. La croix n’est pas seulement un instrument de supplice mais, paradoxalement, elle est aussi, pour les chrétiens l’instrument de la libération du péché et de la mort.
En vénérant la croix, les chrétiens font mémoire et accueillent le mystère du salut proposé en Jésus-Christ. Ils font le signe de croix sur leur corps au début et à la fin de chaque célébration où ils se rassemblent. C’est du signe de la croix que sont marqués, au baptême, toutes les générations de chrétiens.
Pour eux, le salut s’adresse à tous les hommes ; aucun n’est exclu du plan de Dieu. La croix est le signe d’unité. Elle fonde l’espérance commune.
LA CROIX DE LA PAROISSE

La Croix utilisée pour le Chemin de Croix est celle de la paroisse Saint-Pierre de Chaillot. Elle a été fabriquée en 1989 par les élèves apprentis du Lycée technique privé de Saint-Nicolas de Paris.
Elle est en sipo du Ghana, qui est une sorte d’acajou. Elle mesure 3,20 m et pèse 30 kg.

L’ORDRE DE MALTE

Pendant la procession, une délégation d’une vingtaine de chevaliers de Malte, revêtus de la coule noire, escorte la Croix.


Fondé il y a plus de 900 ans à Jérusalem, l’Ordre Souverain de Malte est, aujourd’hui, l’une des plus importantes organisations caritatives du monde. De vocation hospitalière dès l’origine, l’Ordre perpétue la tradition du service des malades, des pauvres et des plus démunis.


Approuvé en 1113, par le Pape Pascal II, il y a 900 ans, l’Ordre de Malte est un ordre religieux catholique romain, dont tous les membres doivent s’engager dans les activités caritatives de l’Ordre.

L’histoire des Hospitaliers accompagne et participe à la plupart des grandes pages de l’Histoire. L’Ordre a toujours été novateur et pionnier dans des domaines aussi variés que nombreux, et notamment :

  • la première institution hospitalière internationale,

  • la première école navale,

  • les premiers lits individuels dans les hôpitaux.


Aujourd’hui l’Ordre de Malte France, association reconnue d’utilité publique, perpétue, en France et à l’étranger, la vocation de ses fondateurs: secourir et soigner. Ses principales activités se développent autour de:

  • la gestion d’établissements pour personnes handicapées, de maternités, dispensaires ou hôpitaux;

  • la lutte contre la lèpre;

  • la participation aux campagnes du SAMU social ;

  • la formation de secouristes et d’ambulanciers;

  • l’expédition de matériel médical dans de nombreux pays ;

  • la mobilisation d’équipes de secours d’urgence, en cas de catastrophe ou de conflits.


18 2 13


similaire:

Le Père Bernard Devert assure la prédication iconInterview Bernard Vrancken bernard vrancken, le dessinateur, S’explique...
«I. R.$.», «Le Chemin de Gloria» donne à Bernard Vrancken l’occasion de faire évoluer le dessin de la série, vers un réalisme encore...

Le Père Bernard Devert assure la prédication icon1. Prédication de Jésus et premiers témoins 6

Le Père Bernard Devert assure la prédication iconLe détachement est-il une propriété basique de la prédication seconde ?

Le Père Bernard Devert assure la prédication iconSynopsis a la veille de l’an 2000, Abderrahmane Sissako, cinéaste...

Le Père Bernard Devert assure la prédication iconLe Père Chaminade et le Pape
«rien entreprendre sans en informer le Père commun des fidèles.» 13 Toutefois, IL convient de relever que le P. Chaminade ne sollicite...

Le Père Bernard Devert assure la prédication iconProtection sociale et solidarités collectives
«La Nation assure à l’individu et à la famille les conditions nécessaires à leur développement.»

Le Père Bernard Devert assure la prédication iconLa petite communauté hongroise en France agit et assure un culte...

Le Père Bernard Devert assure la prédication iconS d f une situation à l’avenir assuré
«Faire passer tous les générateurs et profiteurs de misère pour des sauveurs potentiels»

Le Père Bernard Devert assure la prédication iconDialogue Bernard Moninot (peintre)

Le Père Bernard Devert assure la prédication iconCarrefour Culturel Arnaud-Bernard






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com