Bibliographie introduction





télécharger 249.16 Kb.
titreBibliographie introduction
page1/11
date de publication30.10.2017
taille249.16 Kb.
typeBibliographie
h.20-bal.com > documents > Bibliographie
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11
UNIVERSITE HENRI POINCARE -FACULTE DE MEDECINE DE NANCY

Mémoire de Diplôme Inter Universitaire de Pédagogie Médicale

Créer un laboratoire d’enseignement par simulation en médecine d’urgence et en anesthésie-réanimation  Objectifs et Contraintes

Soutenu le 28 Octobre 2008

Par les Docteurs

AUDIBERT Gérard, Maître de Conférences des Universités

Praticien Hospitalier, Faculté de Médecine de Nancy

VAROQUI Claude, Praticien Hospitalier, CHU Nancy
Sommaire

Introduction

  1. La prise de décision en médecine : l’exemple de l’anesthésie

  2. L’erreur humaine. Facteurs de risque

    1. Le stress : bruit, privation de sommeil

    2. Le travail en équipe

    3. La prise de risque inutile

    4. Erreur individuelle. Erreur système

  3. La gestion du risque

  4. Les différents types de simulateurs

    1. Simulateurs informatiques

      1. Simulateur écran

      2. Réalité virtuelle

    2. Simulateurs réalistes

      1. Partiels

      2. Corps entiers

    3. Avantages comparés

  5. La simulation réaliste

    1. Intérêt et principes pédagogiques

    2. L’évaluation des élèves

    3. Domaines d’application

  6. La simulation en France et dans le monde

    1. Dans le Monde

    2. En France

  7. Projet du laboratoire de simulation UHP-Faculté de Médecine-CESU

    1. L’état des lieux

    2. Les problèmes

    3. Le projet

      1. Aspects matériels

        1. Les locaux

        2. Les mannequins

        3. Le personnel

        4. Aspects financiers (?)

      2. Projet pédagogique

        1. Formation initiale médicale

          1. Premier et second cycles

          2. Troisième cycle

        2. Formation initiale paramédicale

        3. Formation paramédicale spécialisée (infirmier urgentiste, IADE,…)

        4. Formation continue. EPP

  8. Bibliographie


INTRODUCTION

L’anesthésie réanimation et la médecine d’urgence partagent la nécessité de confrontation à des situations médicales dont la prise en charge est peu enseignée dans le cursus médical traditionnel. La simple acquisition de connaissances livresques est insuffisante (mais évidemment nécessaire) car la mise en oeuvre de stratégies diagnostiques et thérapeutiques se déroule dans un intervalle de temps où l’échelle n’est pas en jours ou en mois mais en heures voire en minutes (exemple : réanimation d’un arrêt cardiaque). De plus, le plus souvent, l’urgence commande la nécessité du travail en équipe dont l’apprentissage se fait à l’heure actuelle essentiellement par le compagnonnage, technique pédagogique d’une efficacité aléatoire.

Un autre point important, plus spécifique à l’anesthésie, est le caractère de discipline médicale à risque. Le paradoxe est que les incidents et accidents y sont rares mais leur gravité potentielle les rend d’autant plus intolérables que l’anesthésie n’est pas un traitement en soi et n’apporte aucun bénéfice au patient. Cette recherche impérative de sécurité rapproche l’anesthésie de domaines technologiques où le risque et les préoccupations sont identiques. C’est le cas de l’industrie nucléaire et particulièrement de l’aviation [1]. Dans ces domaines, les facteurs humains et organisationnels représentent les causes les plus fréquemment retrouvées dans la survenue d’un incident ou d’un accident. Cependant, améliorer la sécurité se heurte à de nombreux obstacles. D’une part, il est difficile de réaliser une formation adéquate à la gestion de problèmes rares que la plupart des intervenants ne rencontreront peut-être qu’une fois ou deux dans leur vie professionnelle. D’autre part, il est également ardu de formaliser des situations de crises moins rares mais régulières. Dans ces disciplines l’utilité du recours à la simulation réaliste a été bien établie et son usage est devenu un élément obligatoire de la formation initiale, de la certification pour obtenir le droit d’accès à une profession.

En médecine, l’intérêt du recours à la simulation est défendu depuis une vingtaine d’années [2-4]. Peu répandue en France, la simulation réaliste s’est développée d’abord en anesthésie et elle est désormais utilisée par de nombreux centres hospitalo-universitaires en Europe et aux Etats-Unis [5]. La Faculté de Médecine de Nancy a décidé de mettre en œuvre un projet de laboratoire d’enseignement par simulation, en partenariat avec le Centre d’Enseignement des Soins d’Urgence (C.E.S.U.) et le Service d’Anesthésie Réanimation. Ce projet se déclinera en deux volets. Le premier concernera l’enseignement par simulation pour l’anesthésie réanimation et la médecine d’urgence qui offrent un champ d’application naturel à cet outil pédagogique. Le second portera sur l’enseignement de la séméiologie, partie intégrante de la formation du Deuxième Cycle des Etudes Médicales. Ce dernier aspect fera l’objet d’une collaboration avec la Faculté de Médecine de Nice qui a déjà implanté un laboratoire de simulation avec cet objectif.

  1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11

similaire:

Bibliographie introduction iconBibliographie p Introduction Indications pour la rédaction de l’introduction...

Bibliographie introduction iconBibliographie Introduction

Bibliographie introduction iconBibliographie introduction

Bibliographie introduction iconBibliographie Introduction

Bibliographie introduction iconUne introduction à sa bibliographie

Bibliographie introduction iconBibliographie 48 Introduction «La commune est le berceau de la démocratie»

Bibliographie introduction iconBibliographie p. 21 Introduction Nous avons élaboré ce dossier à...

Bibliographie introduction iconIntroduction (ou insérer dans les chapitres géogr et rédiger une introduction commune)

Bibliographie introduction iconBibliographie 48 Introduction Selon John Kay, auteur de l’ouvrage...
«permettre à ses clients de communiquer leurs émotions où et quand ils le souhaitent dans les meilleures conditions possibles.»

Bibliographie introduction iconBibliographie 10 Sujets de dissertation 10 Introduction «Rien de nouveau sous le soleil»
«les peuples heureux n’ont pas d’histoire»; et permanence, pour que l’histoire ait malgré tout un sens qui la rende intelligible






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com