Editorial





télécharger 77.89 Kb.
titreEditorial
date de publication30.10.2017
taille77.89 Kb.
typeBulletin
h.20-bal.com > documents > Bulletin
Bulletin décembre 2014 http://www.laroche-saint-cydroine.a3w.fr/donnees/structures/80947/charte/2009-02-26_18-59-07_10.jpg
EDITORIAL
Extrait du discours de Mme le Maire, Eliane Gerbeau-Charlot lors des vœux du nouvel an 2015

« A l’heure où nos valeurs démocratiques sont mises en danger par des terroristes fanatiques et où de nombreuses personnes ont été victimes de leur barbarie, ce rendez-vous annuel des vœux ne peut se dérouler sans un hommage à ceux qui sont morts durant les dernières 48 heures. Je vous demande d’observer à leur mémoire une minute de silence….

Je vous remercie. Et, bien que la suite de cette soirée puisse paraître bien légère après ce que l’actualité nous relate de faits abjects, la vie continue et celle de notre commune en particulier.

Puisse l’année 2015 vous tenir éloignés de l’obscurantisme qui souhaite imposer sa loi à notre société, en la privant de ce qu’elle a de plus cher, ses valeurs de liberté et de fraternité.

Nous sortons d’une année particulière avec un renouvellement démocratique d’importance dans nos communes et nos intercommunalités. A cette occasion, je souligne la confiance qui nous a été accordée par les Larochois. Je souhaite rappeler ce soir combien notre précédente équipe d’élus avait su prendre de décisions nécessaires et courageuses, contestées parfois, pour le bien de Laroche-Saint-Cydroine. Nous allons poursuivre en ce sens malgré les hostilités parfois rencontrées. Gérer une commune, c’est avant tout un vrai travail d’équipe. Mes adjoints sont investis d’une vraie délégation. Cette délégation repose sur la confiance. Elle donne à chaque adjoint les moyens de mener à bien les projets qui relèvent de sa compétence. La délégation permet de répondre à la nécessité de continuité du service public.

J’adresse ici-même mes remerciements aux conseillers municipaux et aux adjoints au maire pour leur loyauté et leur engagement.

Sachez que la nouvelle liste a été construite par cooptation, or, il appert que deux élus ont choisi de rompre leur engagement malgré les délégations qu’ils s’étaient vus confier par le conseil municipal auprès de syndicats et de commissions communales. Pour éviter tout jugement rapide, je dirai simplement qu’il faut du temps pour trouver sa place au sein d’une équipe et que le travail de groupe est difficile et parfois ingrat. Néanmoins, la fonction d’un conseiller municipal est intéressante en ce sens qu’elle permet de donner un avis sur les projets formulés par le bureau municipal composé du Maire et des adjoints.

Pour remplacer les démissionnaires, deux nouveaux élus ont donc été nommés : il s’agit de Claude Levesque et Gilles Verger (absent aujourd’hui pour des raisons professionnelles) auxquels je souhaite la bienvenue.

Pour résumer en peu de mots le cœur de l’action municipale, je dirai qu’ensemble nous avons l’ambition de construire 2015 auprès d’une population dont la démographie est en baisse puisque les derniers chiffres connus sont de 1274 habitants, à l’instar des communes de Cheny et Migennes qui voient aussi leur population diminuer.

Nous évoluons dans un contexte budgétaire contraint qui suppose un effort de chacun, entraînant certes la raréfaction des aides publiques puisqu’elles aussi sont appelées à diminuer de 11 milliards d’euros de façon progressive jusqu’en 2017, soit une baisse attendue de 28 milliards d’euros entre 2014-2017.

Autant dire que cette nouvelle mandature sera marquée pour toutes les communes par une diminution de l’investissement public. Lors du Congrès des Maires auquel nous participions, un repli de 10.2% a été annoncé pour les investissements des communes. Nous n’échapperons pas à cette règle, même si plus globalement une réflexion est engagée par l’AMF et la Banque postale pour la création d’un véritable fonds d’investissement. Souhaitons que celui-ci nous permette de concrétiser nos projets.

Une première bonne nouvelle concerne un de nos emprunts qui s’achève en 2015.

Une autre concerne la pérennisation du fonds de soutien à la mise en œuvre des rythmes scolaires (à la hauteur des dépenses engagées à la rentrée prochaine), ce qui nous permet d’envisager sereinement l’encadrement des activités gérées par la directrice du Centre de Loisirs Larochois, Annie Thirouard.

Nous avons réussi à redresser les comptes communaux en réduisant la dette de la commune et en maîtrisant l’évolution des taux de fiscalité locale. Nous continuerons en ce sens.

Le tissu économique local est un atout formidable pour une commune. Chaque commerçant, chaque artisan, chaque chef d’entreprise, chaque représentant des professions libérales est un acteur important du développement. Nous pouvons souhaiter conserver nos commerces : épicerie, pharmacie, tabac-presse, salon de coiffure, garage ainsi que nos entreprises : maçonnerie, plomberie, paysagiste, etc. (celles de Monsieur Medina, Monsieur Klougé, M. Bernard, M. Brillaut, M. Venet), notre cabinet d’infirmières.

Nous ferons notre possible pour conserver un dépôt de pain à défaut de boulangerie à Laroche. Je remercie au passage la boulangerie de Chamvres, la Chambériotine qui nous livre chaque matin le pain à domicile.

Le dynamisme de notre commune pourtant en zone périurbaine, ce qui n’est pas toujours un avantage, surtout sur le plan économique, se mesure au dynamisme de ses associations. En préparant le calendrier, je constatais que chaque mois, une manifestation était organisée par l’une d’entre elles et ce ne sont pas moins de 11 associations qui offrent une diversité d’activités. Nous essayons de répondre au mieux à leurs demandes légitimes notamment à travers la mise en place de projets partagés.

Cette année une nouvelle association présidée par Isabelle Martins a vu le jour : celle des «  Loupiots larochois ». Celle-ci organise des manifestations destinées aux enfants : celle de la 1ère chasse aux œufs de Pâques, celle du 14 juillet et celle de la bourse aux jouets et vêtements d’enfants.

Notre histoire locale m’a amenée à rencontrer un chercheur Gaël Richard qui nous a donné l’occasion de découvrir l’existence d’un pacifiste disparu à l’aube de la Première Guerre mondiale : Louis Couturat, philosophe et mathématicien, savant illustre bien connu des milieux avertis (ENS) inhumé dans notre cimetière. C’est l’histoire locale qui s’en trouve grandie puisque Louis Couturat est aussi à l’origine de la création de la langue internationale, IDO, une simplification de l’Esperanto.

Représentants des administrations, des entreprises, des commerces, des associations, des autorités de gendarmerie, des pompiers, des forces armées, des cultes, vous êtes les forces vives de notre ville, vous êtes partie prenante de l’action que nous conduisons pour notre ville et ses habitants.

Cette commune, nous la voulons pour tous, au service de tous.

C’est pourquoi je resterai vigilante en 2015 au sein de la CCAM puisque c’est cette instance qui en a pris la compétence, pour défendre l’environnement, en restant engagée auprès du Syndicat des Déchets ménagers du Centre Yonne. (cf. le journal local qui s’est fait le porte-parole de Nicolas Soret, son président et l’attention toute particulière de Madame le Ministre de l’Environnement, Ségolène Royal qui a attribué une importante subvention à celui-ci). « Le meilleur déchet étant celui que nous ne produisons pas », toute réflexion collective est indispensable.

Je ne souhaite pas ce soir faire l’énumération de tout ce qui a été fait. Je dirai deux mots sur les réalisations communales qui nous ont le plus mobilisés : le remembrement avec la création des chemins et maintenant les plantations ; le maintien de la sécurité grâce au concours des forces de gendarmerie ; les nouveaux contrats d’avenir ; les élections européennes ; la préparation de la journée scolaire en fonction du rythme biologique des enfants…

Dans toutes les circonstances citées précédemment, je tenais à vous dire que l’ensemble du personnel communal, toutes filières confondues est pleinement associé à notre action. Je tiens à féliciter au passage Mme Charbonnier qui nous apporte un soutien constant et efficace. Il est nécessaire de donner au personnel les moyens matériels pour exercer pleinement les missions qui lui sont dévolues. Il en va de la qualité du service rendu aux habitants.

Ainsi je peux vous parler de ce qui sera réalisé en 2015. Les diverses commissions seront réunies prochainement pour faire le point sur les objectifs que nous nous sommes fixés. Nous continuerons à privilégier les attentes en matière d’animation, en restaurant les locaux de l’ancienne Poste pour en faire un lieu de rassemblement des associations.

Afin de conserver la maîtrise de l’urbanisme, le POS (Plan d’Occupation des Sols) devra être transformé en PLU (Plan Local d’Urbanisme). Ce qui suppose de prévoir un investissement tant sur le plan financier qu’humain, notamment pour Bernard Esnault, adjoint à l’urbanisme.

Nous poursuivrons la mise aux normes d’accessibilité par un programme prioritaire établi pour la voirie et les passages piétons.

Le projet après l’acquisition du 3 rue Emile Tabarant, consistera en une première rénovation de la toiture pour la mettre hors d’eau et la mise aux normes de la plomberie et des systèmes électriques.

Cette année nouvelle sera encore une année électorale puisque nous connaîtrons les départementales au printemps et les régionales en hiver.

Nous savons tous qu’il reste beaucoup à faire. Je le disais en introduction, la situation économique globale de notre pays est difficile, raison de plus pour ne pas baisser les bras. Raison de plus d’aller de l’avant, de travailler sans relâche pour préparer l’avenir de notre ville et celui de notre jeunesse. Avec vous, par le dialogue, par l’implication du plus nombre, nous poursuivrons le travail entrepris.

Tous ceux, déterminés comme nous, à rendre notre commune plus rayonnante, plus solidaire, plus respectueuse de l’environnement sont invités à nous rejoindre. Je sais pouvoir compter sur la prise de conscience et la mobilisation de nos concitoyens.

Aussi, je remercie tout particulièrement :

- Chaque bénévole qui s’implique avec passion au service de nos associations et de la commune,

- Chaque association sportive, culturelle, patriotique, de loisirs ou caritative pour le travail accompli,

- Chaque citoyen qui embellit et dynamise notre Cité. Aussi Madame le maire adjoint Marie-Jeanne Billiet distinguera-t-elle quelques-uns d’entre nous dans quelques minutes.

L’équipe municipale s’associe à moi pour vous présenter des vœux d’harmonie et de partage pour une année 2015 qui commence douloureusement par un deuil national. Cependant je maintiens mes vœux de bonne et heureuse année ! »


SOMMAIRE


Les Montées de la Fourchotte 3

La Brionnaise 3


MANIFESTATIONS EN 2014

Dimanche 31 août : Rassemblement des voitures anciennes

http://www.lyonne.fr/photosrc/ul5tj1hbutgibhvocrahhq4zrskxaldfvr5ot1yauxkhhq--/1725441.jpeg


La 17 e édition du traditionnel rassemblement de voitures anciennes organisé par l'association des Cheminots a réuni beaucoup de passionnés autour des rutilantes mécaniques.


Vendredi 15 août : 35ème édition des Montées de La Fourchotte

d:\aaaa\aalbums 060413\2014\l15août montées de la fourchotte\10 montées de la fourchotte 2014.jpg


La 35ème édition ayant rencontré un vif succès, Cyril Legendre travaille déjà à la prochaine manifestation du 15 août 2015 de deux courses sur route

Les Montées de la Fourchotte


15-08-2015 à 09:30 Départ : Rue de l'Etang Laroche-Saint-Cydroine

Distance / durée

18 km

Type(s) de terrain

Route et chemins

Type de participation

Individuelle

Ravitaillement(s)

Oui

Inscriptions sur place

Oui

Tarif(s) d'inscription

5€



La Brionnaise


15-08-2015 à 09:30 Départ : Rue de l'Etang Laroche St Cydroine

Distance / durée

8 km

Type(s) de terrain

Route et chemins

Type de participation

Individuelle

Ravitaillement(s)

Oui

Inscriptions sur place

Oui

Tarif(s) d'inscription

5€


Dimanche 14 septembre : Musiques en voûtes

Chaque année, l'association dijonnaise Musiques en voûtes propose son festival musical dans différentes communes de Bourgogne. Ce 14 septembre, l'église de Saint-Cydroine accueillait ainsi conférenciers et musiciens.\\fixe\c fixe\donnees 80\pour asus a\musiques en voûtes.jpeg

Le premier moment musical a eu lieu à 15 h 30 avec le duo Arsys Thésis composé de Lucille Buffet au violon et de Pierre Beaubatie au violoncelle.

Pour terminer cette journée, le quatuor Manfred et Delphine Collot, soprano, ont interprété des oeuvres de Darius Milhaud, de Jean-Sébastien Béreau - créateur des festivals - et d'Hector Berlioz. Composé de Marie Béreau, Lugi Vecchioni (violon), Emmanuel Haratyk (alto) et Christian Wolff (violoncelle), ce quatuor professionnel depuis 27 ans, parcourt le monde.
Dimanche 28 septembre : Concert de la chorale Arpège

d:\aaaa\aalbums 060413\2014\m28sept concert arpège\24.jpg

Un pot offert par la chorale a permis de remercier la centaine de spectateurs fidèles qui ont applaudi et repris en chœur une vingtaine de chansons de variété française. De Salvatore Adamo à Michel Fugain en passant par Pierre Delanoë, Michel Delpech, Edith Piaf, Renaud et Tino Rossi. Sans oublier un hommage à Georges Moustaki.

La Présidente Annick ROLLET vous donne rendez-vous pour le dernier dimanche de septembre 2015.

Dimanche 18 octobre : Randonnée d’automne des crapahuteurs 

d:\aaaa\aalbums 060413\2014\n19oct crapahuteurs\28 crapahuteurs 19oct14 (2).jpg

Vendredi 31 octobre : Prise d'armes à la gendarmerie de Migennes

Le Capitaine Eric Mizelle prend  le commandement de la brigade territoriale autonome de gendarmerie de Migennes à laquelle notre commune est rattachée.

Une cérémonie a été organisée en présence des autorités militaires et civiles.

Samedi 1er novembre : Noces de Diamant de Camille et Jacqueline CHAMOUX
Madame le maire en présence de Monsieur le Maire François Perrier, d’élus larochois, a souhaité à tous la bienvenue dans la nouvelle salle des mariages de la mairie de Laroche St Cydroine, tout particulièrement à M. et Mme Chamoux, à leurs enfants et petits-enfants, à cette grande famille honorablement connue dans notre village ; bienvenue  pour cette cérémonie des noces de diamant, laquelle était, pour ses mandats de maire, une grande première ; bienvenue également à Monsieur François Perrier, Maire de Laroche St Cydroine  et à son épouse qui se joignaient à tous pour ce moment d’amitié. d:\aaaa\aannie 060413\mairie\bulletin municipal\12 2014\noces diamants chamoux.jpg

 A l’origine, au XIXème  siècle, ces commémorations ne concernaient que certains anniversaires : les noces d’argent pour les 25 ans, les noces d’or pour les 50 ans et les noces de diamant pour les 75 ans, aujourd’hui devenues les noces d’albâtre. Le diamant est dorénavant associé aux 60 ans de mariage.

Il y a  plus de 60 ans,  débutait donc une belle histoire d’amour entre  deux Icaunais en provenance de Beaumont et de Migennes, une histoire ponctuée de bons souvenirs que celle d’un Beaumontois et d’une Migennoise qui se sont rencontrés pour la première fois lors du traditionnel bal du dimanche après-midi au Nouvel Hôtel un jour de mars 1951. C’est fou le nombre de romances qui commencent  ainsi dans les années 50 !...

Mme Chamoux mérite plus d’une rose. Elle a d’ailleurs reçu la médaille de bronze de la famille française qu’Hélène Poujol lui a remise lors de leurs noces d’or. Cette reconnaissance de son mérite pour la nation est aussi une reconnaissance de sa bienveillance naturelle qui lui fait dire avec son sourire discret : « A part ma couture, je n’ai pas travaillé, j’ai élevé mes enfants. » Quelle plus noble tâche pouvait-on lui confier ? Les vagues de froid des années 1954 et 1956 que la mémoire collective retient, ont dû voir s’activer ses précieux doigts agiles de couturière… Aujourd’hui, chacun reconnaît sa silhouette, à ses petits pas pressés dans les rues de la commune. Jacqueline participe activement au club des aînés larochois et ne renie pas les jeux de cartes aux côtés de ses amis.

Monsieur Chamoux,  quant à lui, boulanger, devenu maçon, a trouvé sa voie à la SNCF dès 1960,  en passant par la mairie où il a assumé la mission d’adjoint aux travaux. Il a donné un toit à ses enfants en participant activement à la construction de son habitation, a toujours travaillé pour agrémenter le quotidien sans jamais perdre courage. Camille a laissé au cours de son mandat le souvenir d’un élu rigoureux, convaincu et s’il n’a pas eu gain de cause pour le local des vestiaires à la halte nautique, local qu’il souhaitait en dur, l’avenir lui a donné raison puisqu’il est dorénavant en maçonnerie traditionnelle. Enfin, leur passion pour la danse est bien connue des convives du banquet de fin d’année.

Monsieur Perrier leur avait témoigné son amitié lors de leurs noces d’or il y a 10 an, Madame le maire leur a adressé à son tour toute sa considération en  leur donnant rendez-vous pour les noces d’albâtre dans 15 ans.

Madame Billiet leur a remis la médaille de la commune ainsi qu’une composition florale avant de leur rappeler leur engagement en faisant un retour dans le passé par la lecture de l’acte de l’Etat Civil de leur mariage enregistré le 30 décembre 1954.

Madame Maugy, Présidente de l’Amicale des Retraités leur a remis le livre de la commune dédicacé par Madame le Maire et Madame le Maire-adjoint.

Mardi 11 novembre : Cérémonie du 11 novembre

http://www.a3w.fr/donnees/structures/80947/img300/519876.jpg


Un hommage à Raymond BONDOUX, disparu le 25 juin 2014, a été rendu par Marie-Jeanne Billiet au nom de la municipalité :

« Raymond Bondoux a effectué ses 4 mois de classe en tant qu'appelé du contingent à Clermont-Ferrand, puis de janvier 1958 à septembre 1959, il a été affecté dans un régiment de tirailleurs tunisiens (4ème RTT) à Sfax. En 1958, son régiment a quitté son affectation tunisienne pour l'Algérie (Djelfa) et a pris le nom de régiment de tirailleurs algériens (4ème RT).

Raymond Bondoux, maintenu sous les drapeaux au-delà de la période légale du 1er mars 1959 au 16 octobre 1960 pour les opérations de maintien de l'ordre, a été décoré de la Médaille Commémorative du maintien de l'ordre en Algérie et Tunisie, de la Médaille de la Reconnaissance de la Nation, de la Croix du Combattant.
Marqué par son maintien sous les drapeaux pendant 28 mois, il s'investira toute sa vie dans son association d'Anciens Combattants et deviendra Président de la Section UNC de Migennes pendant 27 ans jusqu'au 25 juin 2014, date de son décès. Raymond Bondoux a été distingué en recevant la médaille UNC Vermeil et la Croix du Djebel Argent.

Assidu aux cérémonies commémoratives, investi pour obtenir des secours pour les anciens combattants ou leurs veuves, organisateur de moments de convivialité, pour que les anciens combattants du canton ou du département puissent se retrouver, il a toujours eu à cœur de rappeler le sacrifice des générations qui ont été confrontées à la guerre.

A Laroche-Saint-Cydroine, Raymond Bondoux a été un des initiateurs de la demande de restauration du monument devant lequel nous nous recueillons, et a donc participé activement à l'organisation de son inauguration le 10 novembre 2010. Nous garderons de lui l'image d'un président actif, passionné et acteur de la transmission de la mémoire. Nous ne l'oublierons pas. »

Un coussin de fleurs offert par la municipalité a été déposé par le nouveau Président de l'UNC, Monsieur Pierre NOLIN devant le monument aux morts.

Axel LEMOINE, élève de CM2 s’est porté volontaire pour lire avec brio un poème à la mémoire des Poilus. Il en est vivement remercié.

Dimanche 23 novembre : Repas des Aînés

d:\aaaa\aalbums 060413\2014\o23nov repas des aînés\08 repas aînés 23 nov 14.jpg


« Moment important de la vie de la commune, cet instant de partage du repas des seniors nous a encore cette année rassemblés nombreux, grâce aux membres du CCAS, grâce aussi à Josette Maugy, présidente du club des aînés, autour de tables décorées à l’initiative de Marie-Jeanne Billiet et des enfants qui fréquentent l’accueil périscolaire dirigé par Annie Thirouard.

Ce nouveau mandat m’apporte son lot de découvertes toujours plus instructives tant sur le plan social que sur le plan personnel. Comme j’ai appris à vivre le plus intensément possible chaque instant, je vais comme vous aujourd’hui, oublier tous les désagréments du temps qui passe.

Toujours dans le même esprit de ne pas être passéiste, je préfère vous annoncer pour les jours proches quelques projets :

  • J’ai ouï dire que la Présidente des Crapahuteurs avait prévu une activité de randonnée par niveau. Cela me rappelle un bon souvenir de l’Education nationale un jour où je demandais à mes élèves ce que leur évoquait la Bourgogne : j’attendais des noms d’auteurs comme Colette, Marie-Noël, Maurice Genevoix, etc.

Un petit de 6ème me répondit alors : «les escargots de Bourgogne, et les Rapides de Bourgogne !» (association qui assurait le transport scolaire de l’époque)…

Christiane va donc vous répartir ainsi des plus flâneurs aux plus rapides, en groupes de niveau pratiquant ainsi la pédagogie différenciée, et nous, nous vous mettrons à disposition un local chauffé pour attendre les grands marcheurs.

  • Un de nos nouveaux habitants de la rue Georges Varenne se propose de préparer une exposition sur l’histoire du patrimoine automobile. La salle polyvalente ou celle de la mairie pourront servir de salle d’exposition. M. Pivron est présent et je vais vous le présenter…

  • Enfin, à la fin du repas, Michel Baroche viendra évoquer un projet relatif à la commémoration de la Grande Guerre. A cette occasion, il vous laissera ses coordonnées afin de collecter d’éventuelles lettres de soldats, des tenues ou encore des livrets militaires qu’il ne conservera pas, mais dont il photocopiera des extraits. Une précision importante : l’objectif vise une exposition qui se tiendra à Laroche-saint-Cydroine, sans but lucratif ni commercial.

Aujourd’hui, nous sommes à vos côtés pour écouter, danser même, sur quelques airs de cabaret qui vont rythmer notre après-midi, en compagnie de l’animateur Patrice Sala.

Je vous souhaite un excellent appétit pour ce repas préparé par nos fidèles traiteurs des «Rives de l’Yonne», Monsieur et Madame Faguais.

Nous lèverons nos verres à la solidarité et aux échanges intergénérationnels qui restent des valeurs précieuses. »

Extrait du discours de Madame le Maire, Eliane Charlot
Les membres du CCAS ont reçu les personnes qui ne pouvaient pas être des nôtres pour retirer un bon d'achat valable chez les commerçants de la commune.
AFFAIRES SCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES
Bilan de la période du 2 septembre au 18 décembre

L’équipe d’animateurs n’a été définitivement mise en place que le 29 septembre, date à laquelle, pour des raisons administratives, Emeline HABERT a remplacé Nathalie DURAND.d:\aaaa\aalbums 060413\2014\zznap et mairie\m16sept nap au parc et dahlias des cp\09yr.jpg

4 animateurs assurent les accueils du matin, du midi et du soir ainsi que les N.A.P. et la restauration : Tiffany LEPLAT, Marion BERROY, Emeline HABERT et Jérémy FONTAINE.

Une A.T.S.E.M., Nathalie LELIEU assure l’accueil du midi et les N.A.P. en maternelle avec Tiffany.

Un agent, Brigitte QUINTY, aide Patricia LANVIN à la restauration et accompagne une tablée en élémentaire.

Les effectifs : 80 enfants inscrits à l’accueil de loisirs dont 57 en élémentaire et 23 en maternelle.

Beaucoup sont inscrits occasionnellement, ce qui ne facilite pas le travail des animateurs pour la gestion des activités.

La restauration scolaire est fréquentée par une vingtaine d’enfants de maternelle et une quarantaine en élémentaire.

Les activités :

En plus des activités « Lecture » et « Créons notre histoire », il est proposé :

  • Une sensibilisation aux handicaps après une formation des animateurs par Juliette Jansen de l’ADAPT de Monéteau.

  • De l’éveil scientifique grâce à des expériences (Annie Thirouard, professeur de sciences physiques en retraite).

  • De l’éveil sportif avec Jérémy.

  • Une initiation au jardinage avec Tony.

  • Du chant avec la chorale Arpège.

  • Des rencontres intergénérationnelles à l’aide de jeux de société avec le club des Aînés.

  • Une intervention de l’A.D.A.T.E.E.P. Association Départementale pour les Transports Elémentaires Educatifs de l’Enseignement Public à l’école élémentaire : une demi-journée de sensibilisation à la sécurité dans les transports scolaires.

Annie THROUARD


HISTOIRE LOCALE
Louis Couturat (1868-1914)

« Cette année 2014 sera marquée par le centenaire de la Grande Guerre, et l’occasion de s’arrêter sur Louis Couturat qui habita Bois-le-Roi au début du siècle. http://www.a3w.fr/donnees/structures/80947/img300/520915.jpg

Ce philosophe, logicien et mathématicien français est né à Paris en 1868. Elève de l’Ecole Normale Supérieure, agrégé de philosophie et docteur es lettres, il étudie les manuscrits inédits de Leibniz.

Devenu spécialiste de la philosophie des mathématiques, il applique les mathématiques à la logique, introduisant ainsi la logistique dans la philosophie française.

A partir de 1907, il devient l’un des participants majeurs du mouvement de création de l’IDO, une version de la langue internationale « esperanto » considérée par beaucoup comme une amélioration significative, mais rejetée par une grande partie du mouvement espérantiste.

Louis Couturat possède une maison de campagne à Bois-le-Roi, « villa Graziella », au 3 rue des Ecoles, près de l’église. Il y emménage vers 1904, tout en gardant un pied-à-terre à Paris.

Il est tué, à 46 ans, le 3 août 1914 entre Ris-Orangis et Melun sur la Nationale 7, le jour-même où l’Allemagne déclare officiellement la guerre à la France. La voiture dans laquelle il voyage pour se rendre dans sa maison de Bois-le-Roi, est heurtée sur la route de Fontainebleau par un véhicule lancé à toute vitesse qui porte les ordres de mobilisation de l’armée française… »

« Pacifiste, il fut néanmoins la première victime civile de la Première Guerre mondiale. »

Article rédigé à partir du texte d’Anne Dekker, comité consultatif du patrimoine de Bois-le-Roi

Grâce aux recherches de Gaël Richard, professeur à l’université de Toulouse III Paul Sabatier, que j’ai eu la chance de rencontrer cet été, nous savons dorénavant que Louis Couturat est inhumé à Saint-Cydroine dans le caveau de ses parents. Je remercie les agents qui nous ont permis de restaurer le monument et de fixer la plaque commémorative offerte par ses pairs.

D’autre part, hormis l’existence de la maison de ses ancêtres à Laroche-Saint-Cydroine, il existe une rue Louis Couturat à Joigny.

Nous pensons lui rendre hommage, au cours de ce mandat, en baptisant l’Ecole Maternelle du nom de cet homme illustre.

Eliane Charlot

A NOTER DANS VOS AGENDAS EN 2015

Dimanche 15 mars : Bourse aux vêtements

Elle aura lieu à la salle  polyvalente et est organisée par l'association des « Loupiots Larochois » présidée par Isabel Martins.

Date à confirmer : Théâtre Caribou


Venue du théâtre Caribou, organisée par le club des retraités présidé par Josette Maugy. Pièce à confirmer


INFORMATIONS PRATIQUES

Dimanche 22 et 29 mars : Élections départementales

Électeurs :

Les électeurs français inscrits sur les listes électorales, élisent les conseillers départementaux lors des élections départementales.
Périodicité :

Les conseillers généraux élus en 2008 et en 2011 seront remplacés en mars 2015 par des conseillers départementaux.

Le 1er tour aura lieu le 22 mars et le 2nd tour, le 29 mars.

Les conseillers départementaux seront élus pour une durée de 6 ans.

Mode de scrutin :


Pour chaque canton, un binôme (femme-homme) est élu au scrutin majoritaire à 2 tours.

Pour être élu au premier tour, le binôme doit obtenir :

  • au moins la majorité absolue des suffrages exprimés (plus de 50%),

  • et un nombre de suffrages égal à au moins 25 % des électeurs inscrits.

Si aucun binôme n'est élu dès le premier tour, il est procédé à un second tour.

Au second tour, les 2 binômes arrivés en tête peuvent se maintenir.

Les autres peuvent se maintenir seulement s'ils ont obtenu un nombre de suffrages au moins égal à 12,5 % des électeurs inscrits.

Le binôme qui obtient le plus grand nombre de suffrages au second tour est élu.

Mardi 10 février : Coupures de courant pour travaux

Pour répondre aux besoins de sa clientèle, Electricité Réseau Distribution France (ERDF)a prévu de réaliser sur le réseau de distribution des travaux qui entraîneront une ou plusieurs coupures d’électricité.
Horaires des coupures : Mardi 10 février 2015 de 11h00 à 11h30
Quartiers ou lieux-dits :

2 au 8 IMP DES BLEUETS

3 au 15, 2 au 12, 8B RUE DE LA FONT AU SEIGNEUR

2 au 12 IMP DU CHATEAU

2 au 14 IMP DES ARUMS

1 au 7, 2 au 8 RUE CHATEAU FEUILLET

1 au 7, 2 au 14, 14 B IMP DES IRIS

25 au 63, 34, 38 au 66, 44B, 46B, 44A, 42B RUE GEORGES VARENNE

1 au 15, 9B, 7B, 1B RUE DE L ETANG


Plan vigipirate renforcé

Nous vous remercions pour votre compréhension quant à la gêne occasionnée par la pose des barrières de sécurité sur les parkings des écoles.

Le Bulletin Municipal

Bulletin d’information local de la commune de Laroche Saint Cydroine

Mairie de Laroche Saint Cydroine

Tel. : 03.86.80.16.71

Mail : mairie.laroche@wanadoo.fr

Site internet : www.laroche-saint-cydroine.a3w.fr

Directeur de publication : Eliane CHARLOT

Maquette, rédaction & mise en page Jean MATRAY A MODIFIER
Imprimé par: Mairie de Laroche Saint Cydroine

© Mairie de Laroche Saint Cydroine 2010. La reproduction même partielle de ce bulletin est soumise à autorisation



similaire:

Editorial iconSommaire Éditorial p 2 Repères p 3
...

Editorial iconJuin -juillet -août 1991 -n° 52 Éditorial
«cas social», du «vagabond» et du «voleur de poules». Ou, au mieux, on fait de leur culture une seule culture d'emprunts

Editorial iconAdresse du Ministre de la défense à la promotion «Lt-Col P. Flandre»
«cahiers» qui vous parvient est le numéro quatre. Je tiens à remercier l’équipe de conception pour sa qualité et le général cuche,...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com