Ii personnel travaillant au college chaptal a – Le personnel de direction et d’éducation b – Le personnel d’administration scolaire III le college





télécharger 330.04 Kb.
titreIi personnel travaillant au college chaptal a – Le personnel de direction et d’éducation b – Le personnel d’administration scolaire III le college
page1/7
date de publication31.10.2017
taille330.04 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > documents > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7























SOMMAIRE


    I - GENERALITES SUR L’ETABLISSEMENT


A – Présentation générale de Chaptal

B – Historique

II - PERSONNEL TRAVAILLANT AU COLLEGE CHAPTAL



A – Le personnel de direction et d’éducation

B – Le personnel d’administration scolaire

III - LE COLLEGE




IV - L’EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE AU COLLEGE



A – Conditions matérielles d’enseignement

B – Les enseignants d’EPS

C – Les élèves

  1. Caractéristiques générales

  2. Caractéristiques des élèves de Chaptal



V - FINALITES ET OBJECTIFS DE L’EPS



A – Préambule

B –Finalité de l’EPS

C –Objectifs généraux

D- les compétences à acquérir

VI - OBJECTIFS AU COLLEGE CHAPTAL



A – Les trois niveaux d’objectifs

B – L’évaluation au collège Chaptal


VII - ORGANISATION PEDAGOGIQUE



A – Répartition classe/enseignants

B – Choix horaire

C – Piscine

D – Mixité


E – Alignement

F – Conditions matérielles

VIII - PROJET DE L’ASSOCIATION SPORTIVE



A – Objectifs

B - Contenus
IX – Activités Physiques Sportives et Artistiques
TABLEAU DE MISE EN RELATION ENTRE COMP2TENCES PROPRES , APSA ET LES GROUPES D’ACTIVITES CHAPTAL


I - GENERALITES SUR L’ETABLISSEMENT




A - Présentation générale de Chaptal
L’établissement situé dans le 8ème arrondissement accueille essentiellement les jeunes parisiens issus du quartier (8ème et 17ème arrondissements).
Chaptal a un passé assez prestigieux et reste bien installé dans son époque. Les élèves y viennent souvent avec un projet d’études supérieures.
Le présent se fonde sur quatre grands pôles :


  • Le réalisme ou la conscience de devoir gérer les problèmes actuels de toute société scolaire et en particulier celui de la sécurité des personnes et des biens.

  • La volonté de tout mettre en œuvre pour la réussite scolaire. Celle-ci ne sera possible que par le biais d’un travail de tous, d’une discipline personnelle et collective des élèves, d’une solidarité du groupe car le succès de chacun passe par celui de tous.

  • La confiance commune entre enseignants et élèves.

  • La chance de travailler dans un lieu agréable, propice à la réussite scolaire et personnelle.


B - Historique

L’institution St Victor, situé sur un îlot délimité par la rue Blanche et la rue de Clichy, devient très vite (1844) l’école François Ier puis le collège municipal Chaptal (1848).

Elle fut crée par Prosper GOUBAUX qui préconisa un enseignement moderne, c’est à dire basé sur une culture scientifique et répondant aux nécessités et besoins de la société contemporaine.
Le collège Chaptal, s’il vécut ses trente premières années dans les locaux de la rue Blanche (actuellement remplacé par le Casino de Paris) connut sa première rentrée en 1874 dans le collège neuf du boulevard des Batignolles.
Les travaux commencés en 1866 par l’architecte E.TRAIN (1832-1930) sont interrompus par la guerre de 1870, reprennent en 1871 et sont finalement achevés en 1876.

Le nouveau collège est prévu pour accueillir 1000 élèves : il en compte 1300 en 1874, 1400 en 1877, 1500 en 1900 et 1900 dans les années 80.

Cette progression est rendue possible par le recul de l’internat et la transformation des dortoirs en salle de classe.
A l’origine de l’enseignement scientifique en France, avec l’aide des prestigieux anciens élèves, depuis Alexandre Dumas fils jusqu’à Patrick Baudry, fondé par un brillant pédagogue, l’histoire du lycée Chaptal est donc aussi originale et personnelle au plan de l’enseignement (du moins à l’origine, car les structures pédagogiques se sont fondées par la suite dans le monde national, tout en conservant leur orientation scientifique initiale) qu’à celui de l’architecture.

II - LE PERSONNELTRAVAILLANT AU COLLEGE

A - Le personnel de direction et d’éducation.

Le proviseur :

Le chef d’établissement dirige le lycée mais aussi le collège. Il est assisté d’un secrétariat.
Le principal adjoint :

Son activité concerne les problèmes d’enseignement et d’éducation ainsi que les questions administratives. Elle est aussi aidée d’un secrétariat.
L’intendante :

Elle s’occupe de la vie matérielle et financière de l’établissement ainsi que du personnel d’intendance et de service.
La conseillère principale d’éducation :

Elle est une interlocutrice privilégiée des parentes et des élèves.

Son rôle éducatif et pédagogique lui permet d’assure, en collaboration avec les enseignants, un suivi précis des élèves. Elle assure également la liaison entre les parents et le chef d’établissement.

B - Le personnel d’administration scolaire.
Il est chargé de la gestion administrative, matérielle et financière.

C - Le personnel enseignant.


    • 49 professeurs exercent au Collège Chaptal. Certains opèrent sur les deux cycles, collège et lycée. Parmi eux, l’ensemble des professeurs d’éducation physique.




    • Le personnel de surveillance




    • La documentaliste/bibliothécaire




    • Les assistants de langues vivantes




    • La conseillère d’orientation :

Elle aide et guide les élèves dans leur choix d’orientation


    • L’infirmière, le médecin scolaire, la secrétaire médicale :




    • L’assistance sociale scolaire :

Elle est à la disposition des élèves du collège et travaille en étroite collaboration avec les membres de l’équipe éducative.


    • Le personnel de service et de laboratoire

III - LE COLLEGE


Il comprend :




  • 5 classes de 6ème.




  • 5 classes de 5ème.




  • 5 classes de 4ème.




  • 5 classes de 3ème.



Et accueille 567 élèves, dont 61 étrangers (dont 40 proviennent du Portugal), 42 boursiers. 167 élèves sont de familles monoparentales (=29%), 405 demi-pensionnaires.

Le projet d’établissement du collège Chaptal s’organise autour de quatre priorités :

 Assurer la réussite scolaire de chacun selon ses aptitudes et ses ambitions.

 Promouvoir une éducation humaniste et généreuse fondée sur les valeurs traditionnelles de notre culture.

 Préserver une qualité de vie de chacun dans une liberté bien comprise, une autonomie assurée et une convivialité culturelle.

 L’objectif prioritaire reste que le maximum d’élèves parvienne en classe de 3ème et assure un passage vers la seconde pleinement réussi.

A travers ce projet pédagogique, nous allons essayer d’avoir une démarche de construction qui permet d’articuler les objectifs (moteurs, culturels et cognitifs) et des moyens pour contribuer à l’atteinte des diverses priorités du projet d’établissement.

La base de la réussite en EPS, passe en priorité par la motricité de l’élève et par la réflexion de l’équipe enseignante.




IV - L ‘EDUCATION PHYSIQUE AU COLLEGE


A - Les conditions matérielles d’enseignement
Nous travaillons uniquement sur nos installations intra-muros :



    • 1 gymnase type B




    • 1 gymnase aménagé pour la pratique de la gymnastique sportive




    • 1 fosse de réception en sable




    • 1 cour type terrain de hand-ball


Toutes ces installations nous permettent d’assurer les séances sur place et évitent de nombreux déplacements. Seuls les élèves de 6ème vont à la piscine, porte de Champerret.

B - Les enseignants d’éducation physique
4 hommes et 3 femmes travaillent au collège et au lycée.

Certains enseignants sont professeurs principaux en collège, responsables district d’activité UNSS et responsable académique formation jeunes UNSS.
C - Les élèves
a) Caractéristiques générales


  • 6ème / 5ème


A son entrée au collège ,arrivant d’une école où il était un <>, l’élève de 6ème,avec un statut de jeune , retrouve une certaine candeur, un renouveau d’intérêt pour la scolarité qu’il convient d’alimenter et d’entretenir afin que son enthousiasme ne se dissipe pas au cours des années de scolarité qui vont suivre.
Les progrès du développement psychologique se traduisent, au cours de cette période et jusqu’à la phase pré-pubertaire par :

. un équilibre entre les intérêts à l’intérieur et à l’extérieur du milieu familiale 

. un développement important de la formulation critique qui conduit à l’analyse et à l’établissement de relations de cause à effet.

. un besoin relatif d’autonomie .L’élève attend encore que l’adulte fixe des objectifs à son activité , mais il désire , et ce sentiment ira en se développant pour s’épanouir complètement vers 14 ans , une certaine autonomie d’exécution.

. le goût de la justice et du respect de la règle.

C’est l’âge des admirations et du mimétisme .Le comportement des élèves plus âgés a une grande influence sur eux d’où l’importance de la vie scolaire au sein de l’établissement .

C’est également la période au cours de laquelle les goûts et les comportements d’abord comparables entre filles et garçons, vont progressivement se différencie ,notamment en ce qui concerne les activités physiques sportives et artistiques.
Sur le plan de la motricité ,l’évolution fonctionnelle du système nerveux se poursuivant :

    • la coordination s’améliore.

    • les mouvements deviennent précis, l’équilibration s’assure et l’adresse prédomine. Cependant, le contrôle des ceintures, surtout la ceinture scapulaire, et celui de l’axe vertébral ne sont pas encore acquis.

    • Les automatisme s’acquièrent rapidement et l’élève accède à une image corporelle précise.


En ce qui concerne la croissance proprement dit , l’augmentation de la taille

se manifeste surtout par l’allongement des membres inférieurs. Le thorax se

développe et prédomine sur l’abdomen.

L’appareil neuromusculaire se développe et la contractilité et l’élasticité des

fibres musculaires autorisent une motricité de qualité. Toutefois le tonus est

encore peu développé. Le tonus de soutien qui apparaît essentiellement après

la 10ème année, de même que le tonus d’attitude, n’autorise encore ni les

efforts trop prolongés ni un travail musculaire trop statique.
C’est une période particulièrement favorable aux apprentissages

moteurs: les acquisitions ne sont pas définitives et leurs consolidations

occuperont largement la période pubertaire. L’élève a cette période dépense

son énergie d’une façon peu économique et se fatigue très rapidement lors

d’efforts soutenus. Il faut souligner également que le goût du jeu et de

l’action commune induira celui de la règle et permettra de l’intéresser

très tôt aux APSA .


  • 4ème / 3ème



Les élèves, à cette période, présentent des caractéristiques auxquelles l’E.P.S porte une attention toute particulière. Il s’agit :
- de transformations profondes qui proviennent des perturbations dues aux troubles de la croissance à un âge particulièrement marqué par des changements biologiques et psychologiques important.

- de l’accroissement parfois brutal de la taille,

- de modifications pondérales qui sont fréquemment sensibles, notamment chez les filles,

- d’une façon général, de bouleversements physiologiques profonds auxquels peuvent s’ajouter des modifications d’habitudes de travail, l’ensemble entraînant des transformations fonctionnelles importantes .Il s’agit là d’une période au cours de laquelle peuvent apparaître des oscillations endocrino-végétatives et des dysharmonies fonctionnelles qui risquent d’entraîner une certaine instabilité motrice laissant apparaître des alternances d’agitation mal canalisé et de ralentissement de l’activité.

Ces manifestations s’accompagnent de modifications des représentations relatives à leurs corps, plus ou moins marquées selon les individus, mais inévitables et qui accentuent encore l’isolement et la difficulté d’assumer les problèmes inhérents à cette période de la croissance.

Ces caractéristiques sont accompagnées de phénomènes dont le développement influe de façon très sensible sur l’enseignement au cours de cette période.

Cette situation est assez fréquemment perçue comme une régression de la motricité et une diminution des capacités de mobilisation énergétique. Si ces phénomènes ne doivent pas être assimilés à des situations d’échec; ils peuvent, si l’enseignant n’y prend garde, entraîner des attitudes de rejet des A.P.S.A . Ils doivent donc être pris en considération et induire des stratégies pédagogiques adaptées.
D’autre part, ces caractéristiques sont génératrices d’hétérogénéité et les problèmes de mixité peuvent, en E.P.S, poser des difficultés supplémentaires par l’apparition de différenciations importantes dans les capacités mais surtout dans les goûts et les motivations.

Dans ces conditions, pour ces élèves, le choix des contenus d’enseignement a des conséquences importante . En effet, selon les activités pratiquées, les apprentissages proposés, les réactions des adolescents peuvent être très différentes et conditionner profondément les goûts et les comportements ultérieurs. Les activités choisies devront permettre de façon apparemment contradictoire de mieux se réaliser, de rechercher sa personnalité et d’améliorer, tout en se fondant dans le groupe, l’image que l’on peut avoir de soi.
La solidarité, la responsabilité et l’action collective, mais aussi la recherche de l’équilibre personnel, en renforçant ce qui peut encore paraître fragile chez ce <
> sont autant d’objectifs qui aideront à former un projet personnel. A charge pour l’enseignement de lui en fournir les moyens.

A cet égard, l’enthousiasme de l’enseignant peut être communicatif; son indifférence également .

La recherche de l’authentique, de l’exemple, fait osciller constamment ces élèves à la fois blasés et étonnés entre l’identification fébrile du sérieux et celle du dérisoire. C’est l’âge de la ferveur et de la crainte du ridicule, c’est également celui où l’éducation physique et sportive joue ses plus importants enjeux .

N’est-ce pas celui où l’école les joue également?

L’éducation physique et sportive peut alors influencer de façon très positive les comportements présents et ultérieurs des élèves et les aider à préciser leur statut de futur adulte.


b) Caractéristiques des élèves de Chaptal

Nous avons essayé de caractériser nos élèves à partir de l’observation de ceux-ci en cours d’EPS, à l’A.S, à partir des informations recueillies pendant les conseils des professeurs, enfin par les relations avec les familles en qualités de professeurs principaux.

Nous avons retenu la classification couramment employée en trois domaines : cognitif, affectif ou relationnel, moteur.


  • 6ème / 5ème



  • Au plan cognitif :

    • Les 5 classes par niveau d’enseignement, sont hétérogènes mais homogènes entre elles, dans leur composition (niveau scolaire CM2, proportions garçons/filles, nombre de redoublants). Cela correspond à l’exigence de mixité sociale.

    • Bonne capacité d’attention pour l’ensemble des élèves.

    • Bonne compréhension des consignes en générales.

    • Le vocabulaire spécifique aux APS est méconnu (galipette…) voire inconnu.

    • Les connaissances des règlements sont floues. Globalement maîtrisées par les garçons dans les activités médiatisées, peu connues par les filles.



  • Au plan affectif/relationnel :



  • Les élèves ayant de bonnes dispositions scolaires répondent plus facilement aux sollicitations de l’enseignant. La volonté de pratiquer, de bouger, est prédominante.

  • Ils sont sensibles à l’application et au respect de la Règle.

  • Ils sont capables de travailler dans des groupes restreints et de tenir différents rôles.

  • Ils apprécient la variété des situations.

  • Le « moi-je » est prédominant dans toutes les situations (relations avec l’objet, à autrui…)


    • Au plan moteur :



  • Grande hétérogénéité au sein d’une même classe, notamment entre les garçons et les filles, liée aux vécus (pratique en club, en association…).

  • Population physiquement fragile, avec peu d’endurance, de coordination et un manque de tonus.

  • Le dosage des actions est mal contrôlé, les postures mal maîtrisées.

  • Les élèves sont relativement à l’aise dans le milieu aquatique : 10% de non nageurs lors de l’évaluation de début d’année  3% en fin d’année




  • 4ème / 3ème


  • Au plan cognitif :



Deux catégories d’élèves se distinguent:

    • La première correspond aux élèves en réussite scolaire :

    • Ils comprennent vite les consignes énoncées

    • Ils connaissent dans l’ensemble relativement bien les règlements des APSA.

    • Ils sont attentifs aux modalités d’évaluation et mettent en place des stratégies pour obtenir une bonne note.

    • Ils tentent de résoudre les situations à résolutions de problème.




    • La deuxième correspond aux élèves en difficulté scolaire :

    • Ils sont en attente du jeu, des matches.

    • Ils appliquent le règlement

    • Ils n’ont pas de stratégie de note.

    • Ils connaissent le vocabulaire des APSA.


  • Au plan affectif/relationnel :



  • Peu de relations entre les garçons et les filles.

  • Ils sont sensibles à l’application et au respect de la Règle.

  • Le « moi-je » reste prédominant dans toutes les situations (relations avec l’objet, à autrui…).

  • Le rapport au corps délicat.

  • Le regard d’autrui est difficile à supporter.

  • Manque d’autonomie.



    • Au plan moteur :



  • Grande hétérogénéité notamment entre les garçons et les filles.

  • L’investissement est différent selon les activités proposées.

  • Les élèves sont peu endurants.

  • Bonne coordination, surtout chez les garçons.



V - FINALITES ET OBJECTIFS DE l’EPS
BO spéciale N°6 du 28 août 2008

  1   2   3   4   5   6   7

similaire:

Ii personnel travaillant au college chaptal a – Le personnel de direction et d’éducation b – Le personnel d’administration scolaire III le college iconFiche de présentation d’une expérimentation basée sur des «moments tice»
«Organiser et synthétiser des informations» et «Maîtriser des méthodes de travail personnel» travaillées en seconde, voire dès le...

Ii personnel travaillant au college chaptal a – Le personnel de direction et d’éducation b – Le personnel d’administration scolaire III le college iconLa proximité des côtes languedociennes et provençales, l'importance...
«premier collège» sans modification de leur statut personnel, promesse étant faite aux autres d'une évolution identique dans un délai...

Ii personnel travaillant au college chaptal a – Le personnel de direction et d’éducation b – Le personnel d’administration scolaire III le college iconCollege III – quartier d’orleans annee scolaire 2011 / 12

Ii personnel travaillant au college chaptal a – Le personnel de direction et d’éducation b – Le personnel d’administration scolaire III le college iconEmmanuel Maugard
«le travail personnel semble être un des plus gros problèmes rencontrés actuellement à l’école»

Ii personnel travaillant au college chaptal a – Le personnel de direction et d’éducation b – Le personnel d’administration scolaire III le college iconIi les sources de l’étude de la population
«entrées» et des «sorties» (par exemple la population scolaire, un corps professionnel, le personnel d'une firme). Elles peuvent...

Ii personnel travaillant au college chaptal a – Le personnel de direction et d’éducation b – Le personnel d’administration scolaire III le college iconCollège albert schweitzer
«section bilangue» offre plusieurs avantages et, dans notre collège, nous restons très attachés à la diversité des langues proposées...

Ii personnel travaillant au college chaptal a – Le personnel de direction et d’éducation b – Le personnel d’administration scolaire III le college iconResponsable : François potdevin, mcf université de Lille 2
«eps» propose des parcours de formation diversifiés correspondant au projet personnel de l’étudiant selon les échéances du nouveau...

Ii personnel travaillant au college chaptal a – Le personnel de direction et d’éducation b – Le personnel d’administration scolaire III le college iconLa littérature de l’Âge classique
«une ample comédie à cent actes divers – et dont la scène et l’univers.» On y voit l’époque classique, le lyrisme personnel et le...

Ii personnel travaillant au college chaptal a – Le personnel de direction et d’éducation b – Le personnel d’administration scolaire III le college icon2 La famille futterer philibert – mallet madeleine
«pour bons et loyaux services». Bâtiment qu’il restaurera plus tard pour son usage personnel. IL décède à Pleigne le 28 mai 1805

Ii personnel travaillant au college chaptal a – Le personnel de direction et d’éducation b – Le personnel d’administration scolaire III le college iconLaboratoire d’Economie et sociologie du travail
«charge de travail» en tant que concept et sa régulation par le personnel soignant, avant d’aborder la méthodologie d’approche de...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com