Cours de burdi intro Introduction générale au cours «Questions d’Orient, questions d’Occident»





télécharger 224.33 Kb.
titreCours de burdi intro Introduction générale au cours «Questions d’Orient, questions d’Occident»
page4/5
date de publication01.11.2017
taille224.33 Kb.
typeCours
h.20-bal.com > documents > Cours
1   2   3   4   5

I / La monarchie Absolue en Iran (1953 1979)
Rappel : Moss a degh est renversé par les USA qui instaurent Mohammed-reza ce qui pose un sérieux problème de légitimité car c’est le roi de l’étranger.


    1. Le rétablissement de la monarchie absolue en Iran


Tous les parties sont interdits sauf le partie officiel : le front national de Moss a degh a été dissout et le PC (le Toudeh partie de la masse) est interdit.

Seul le partie officiel, le partie national perdure. Les Usa demandent un partie d’opposition artificiel qui ne servira à rien.

En 53 s’installe un état d’urgence. Cela entraîne une privation de libertés, le sha utilise l’armée et la police politique ( Savak) pour réprimer. Cette police est fournie par les israéliens (le shim bet et le mossad pour le contre espionnage, israel a de bon lien avec l’Iran à cause de l’hostilité Iran/arabe)

C’est une monarchie dictatoriale sans légitimité. Elle joue la carte de la religion : contre les non musulmans, contre les non chiites, campagne contre les «  bahaïs » (religion christiano/indou) qui sont pourtant pacifique.

Le Sha va essayez de moderniser.
1.2) Ni noire ni rouge la révolution blanche dés 62

ni chiite ni coco

  1. les objectifs :




  • moderniser par le haut : à l’européenne ou la l’américaine

  • cela grâce aux revenus croissants du pétrole depuis la nationalisation de 53 multiplication après la crise de 74

  • après dissolution, décret en 62 et référendum en 63 avec 99%de oui

  • réforme agraire : il veut démanteler les latifundia (gd domaine) du clergé pour faire des paysans proprio à l’américaine

  • Participation des salariés aux bénéfices de l’entreprise : Mythe de Degaule que pour le pétrole

  • Vote des femmes : son père en parlait dés 34

  • Alphabétisation et santé rurale : model USA « peace crops » les étudiants vont éduquer dans des zones déheritées. On veut contrer l’influence du clergé chiite car les étudiant étaient formés en occident.


2) destruction sociale, conséquence de la révo blanche

Sabotée par les gd proprio et le clergé qui se partagent les domaines et font concurrence

Il y a un comportement de cour de la famille impériale : «  prebendier » fusion de la fortune de l’empereur, on se partage l’argent entre nous mais pas de redistribution au peuple.

La réforme agraire casse les domaines, les paysans se retrouvent au chômage dc paupérisation exode rurale et bidon ville urbains.

Ainsi, la révo blanche aboutie à une destruction sociale, augmentation des inégalités

Frustration de la classe populaire qui se sent victime de la modernisation

Frustration car les $ du pétrole sont pas partagées


    1. Iran puissance mondiale et gendarme du golfe




  1. puissance mondiale :


De 53 à 79 alignement total/ USA l’Iran est un point d’appuie dans la guerre froide car c’est proche de l’URSS.

Le sha signe tous les traités : Bagdad 55 Irak Iran Pakistan

CENTO 59 Turquie Iran Pakistan

Politico-militaire avec les USA

Cela entraîne une relation difficile avec les pays arabes

Surtout en plus de l’antagonisme arabe/perse en période de nationalisme arabe

Relation froide/ URSS paix froide malgré un commerce de gaz

Bonne relation/israel USA Pakistan
Le sha veut être la 5em armée du monde (disputé avec Sadam) : il achète une flotte complète d’avions au top au USA mais il ne peut pas les faire fonctionner. Ils utilisent DC des conseillés militaire USA 16000 en 72 et 50000 en 79. D’où une très forte tension/ population locale. Le clergé conteste le privilège d’extraterritorialité (ils dépende de la cours USA)


  1. gendarme du golfe :




  • retrait de la GB du golfe en 71 comblé par les USA : Dc gd rivalité Iran/Irak/ Arabie saoudite. Les usa sont content de voir le sha en gendarme car l’Arabie saoudite n’a pas d’armée et l’Irak est liée à l’URSS depuis la révo de 58.

  • On développe une marine iranienne pour prendre le détroit d’ORMUZ à la sortie de la mer du golfe ce qui permet de contrôler le pétrole mondiale. Il se développe aussi une guerria max/leniniste à Oman soutenue par la chine et URSS. Cela pose PB à tous les pays du golfe, c’est l’Iran qui va la combattre pour les USA

  • L’iran a un rôle géostratégique + que régional surtout après la crise de 74


Conclusion :
En 1971 c’est le 2500em anniv de l’empire

Le sha va donner une super image : «  le shahinshah » le roi des roi ou le «  aryamehr » roi des ariens

A persépolis (site archéologique) on organise l’anniv et on invite tous les pays. Gd triomphe, traiteur parisien arrogance de nouveau riche tous ça grâce au pétrole
II/ des oppositions à la révolution (1970-1979)
2.1 Dans les 70s, trois oppositions laïques
1. le front national de notable mossadeghistes, intellectuels urbains qui critiquent la démocratie

2. l’extrême gauche urbaine : morcelé, groupusculaire, guerria. Emerge les moudjahidines du peuple marx/leninistes sovieto chinoise + sovieto chinoise. Model foquiste, focos en campagne pour attaquer les villes contre des symboles USA puis contre le régime. Lien entre la guerria et le clergé.

3. Le PC qui resurgie chez les ouvriers du pétrole
2.2 La réaction noire le clergé chiite est la seule vraie opposition

il est nombreux presque tjrs formé à Nadjaf ou kerbala ( chiffres sur la feuille)
Il se repose sur :

L’illégitimité du sha, c’est un usurpateur seul l’imam est légitime : organise une gd campagne contre le sha.

Les réformes sont perçu contre des attaques contre le clergé et donc contre l’islam.

Mais il est ethérogéne :

  • un courant apolitique :

  • un conservateur social et religieux : ne pas moderniser

  • progressiste et révo : tiers-mondiste lutte par la guerria.


Un homme émerge : L’ayatollah Kohomeyni

Il s’oppose à la révo blanche, il est conservateur, sacré gd ayatollah en 62 donc le sha décide de l’expulser : il part pour l’irak. Il va monter une campagne contre le sha de l’extérieure
2.3 Crise révo, chute du sha, proclamation de la rep islamique (janvier 78 mars 79)
GD article du 7 janvier qui stigmatise khomeyni. On veut briser la fédération des opposition opérée par le clergé. Cela entraîne une gd manif à Qom (bastion chiite). Puis répression brutale. Deuil de 40j puis manif répression deuil de 40j puis manif….effet boule de neige vers le chaos total. Entré des ouvrier du pétrole dans le mvt en 78. Khomeyni se fait expulsé et part pour le France à neamphle le château et l’ensemble de la presse va lui donner une tribune internationale et une aura énorme. Il impressionne et cristallise l’opposition sous un visage.

Les manif s’accentuent et l’opposition devient frontale » mort au sha ! » Le 16 janvier 79 il quitte l’iran pour se reposer car il est malade.

Le 1er février 79 Khomeyni rentre par le fameux vole air France ;

Gd mvt pour l’accueillir : 3 millions de perso l’attendent. C’est la seule révo de masse au MO

La république est proclamé, puis référendum 30 31 mars 99% de ouis

Il un double pouvoir : à Téhéran le gouvernement de transition M Bazargan plutôt démocrate

A Qom : pvr de khomeyni.
Conclusion :
-Cette révo est historique car c’est un mvt de masse : antimonarchique anti impérialiste tiers-mondiste dans le contexte des années 70s

- BCP de mvt de gauche occidentaux ont soutenu cette révo pour l’anti USA

- il ya une alliance paradoxale coco/clergé et tous les PC ont soutenu la révo en occident

- 1er exemple de prise de pvr religieux mais

C’est une révo politique car ils sont pas tous chiite

L’appareil politique est civil est non religieux

C’est une république avec des institutions

Elle est d’apparence religieuse mais fondamentalement politique.


  1. : l’iran : la république islamique, 25 ans après la révo 79 2004


I l’islamisation de la république Khomeyniste
Il est chef de l’état «  guide suprême de la révolution » et Khamenei devient président.

C’est une république composite. Il y a une période de radicalisation révolutionnaire 79 81 82


    1. les trois guerres de l’iran révolutionnaire (79 88)




  1. l’occupation de l’ambassade des USA et les otages du 4/11/79 au 20/1/81


«  Les étudiants révolutionnaires » envahissent l’ambassade pour obtenir l’extradition du sha des USA. On libère les femmes et les noirs on garde les blancs, 50 hommes.

Les américains, toujours aussi bennés, ont rien vu venir et n’avaient pas détruis leurs archives.. Les doc de la CIA sont diffusés. On peut constater la nullité de leur évaluation du sha et la forte présence US autour de lui qui était totalement contrôlé.

L’ambassade devient un pts de fixation «  a bat l’Amérique !!! »

Ce gp d’étudiants est le plus radical. Avec la réouverture des frontières, gd médiatisation et dénonciation du «  grand Satan symbole du mal »

En 80 élections USA, carter le pres sortant va tenter de se sauver en organisant une expé pour la libération. C’est un fiasco pour carter et ça radicalise l’iran contre les USA.

Les USA se radicalisent aussi car ils sont blessé : dc boycotte et dénonciation dans l’axe du mal. La libération a lieu le jour de l’investiture de Reagan cela reste un mystère.


  1. l’agression irakienne septembre 80


Sadam décide d’aller en Iran car il pensait que le régime allait s’effondrer et la pop l’accueillir. C’est un vieux rappel de l’antagonisme arabe/perse

Résultat ? Boucherie entre l’armée irakienne lourde et le patriotisme iranien qui s’est resserré face à l’adversité extérieure. En 8 an 1 million de morts et 3 millions de blessé pour revenir au pts de départ.

    1. les occidentaux ont soutenus sadam au début : cette révo nous avait traumatisé et on avait peur de la contagion sur tout le MO et dc le pétrole. On sous traite notre représentation à sadam (on fourni des avions avec des pilotes) Les USA apportent bcp d’aide militaire, armes chimiques, biologiques et nucléaires grâce à ce bon vieux Donald (pas mac) mais rumsteck non rumsfeld (et oui je craque). Sadam voulait devenir la puissance du MO

    2. cela conforte le régime Iranien : les irakiens lancent des missiles, toute la pop se sent concernée cela entraîne un réflexe patriotique et volontaire pour aller se faire défoncer contre les chars irakiens



  1. la guerre civile et l’écrasement de l’opposition (81 83)


La guerre a relancé la guerria dans le pays. Les religieux radicaux et la guerria veulent prendre le pouvoir.

Eté 81, succession d’attentas internes : 2 présidents et des 1er ministres les chefs de la police et les chefs politique tombent et la guerria urbaine reprend.

En réponse : écrasement des moudjaidines du peuple qui s’exilent en FR et en Irak. Aujourd’hui ils sont toujours à auvers sur oise et en 2003 l’arrestation de mariane radjavie la dirigeante a entraîné des manif et une immolation. Ainsi, ce mouvement se veut démocratique mais il s’immole, il y a un culte du martyre donc on se sacrifie. Ils sont marxiste léniniste chiite.

La branche armée est à la frontière irakienne. Sadam les a organisé et ils forment une armée en irak. Ils ont disparu mystérieusement pendant la guerre. Ils sont considérés comme des traîtres en iran.

Dernier cours
1.2 La « mollarchie » : La première république islamique (1979-1989) et la dictature cléricale.
1 : La première constitution (1979)
2 : Le pouvoir clérical : théorie et pratique du pouvoir.
Une dimension à la fois civique et laïque.

Existence d’une opposition forte à Khomeyni au sein du clergé.

C’est un régime mortifère : Importance du culte des morts et des martyres ( cf. tradition chiite).

Les non chiites n’ont pas accès aux plus hautes fonctions de l’Etat, existence d’une discrimination envers les Sunnites, mais pour autant ce n’est pas une république chiite.

Le fondement du pouvoir politique iranien repose sur des groupes informels qui jouent le rôle des partis. Se sont pour la plupart des structures héritées de la révolution : comités, fondations
1.3 La politique régionale : l’échec de l’extension de la révolution islamique dans les années 1980.
Existence d’une conviction partagée par les occidentaux comme par les Iraniens après 1979 : la révolution islamique va s’étendre à l’ensemble du M.O. ( Moyen Orient).

Mais quel est l’impact réel de la révolution ?
Elle entraîne le renversement d’un régime puissant soutenu par les USA.

Cet évènement sidère les Etats voisins, l’Arabie Saoudite craint une extension de la révolution dans le Golfe.

Le régime syrien baasiste s’appuie sur la minorité allaouiste ( 10%) qui sont chiites Ils servent de base d’appuis pour l’Iran dans la région. Pour éviter la contamination révolutionnaire jouent la carte de l’amitié avec l’Iran.

Le seul pays ou la révolution va s’étendre c’est le Liban ( ½ de la pop est chiite). Celle ci s’estime sous représentée dans le système libanais, dominé par Israël. Deux mouvements de libération chiites existent : le Hamas et le Hezbollah Les Iraniens vont soutenir le plus radical des deux, le Hezbollah. Leur succès est remarquable à la fois sur le plan militaire et politique Tsahal quitte le Liban suite aux harcèlements d’un Hezbollah très puissant soutenu par l’Iran Ce mouvement radical chiite devient la principale force politique du pays.

Dans les années 1980 les Iraniens n’ont pas les moyens de s’opposer à l’Irak qui est soutenu par les USA et la France Néanmoins on assiste à la mise en place d’un terrorisme d’Etat iranien En 1983 : Attentat contre des marines américains à Beyrouth ; Enlèvements ; prises d’otages.
CCL : Il y a eut des velléités d’exporter la révolution dans l’ensemble du MO mais la seule zone ou ca a été visible c’est le Liban, ailleurs les régimes ont résistés. Non seulement la révolution ne s’est pas étendue mais surtout l’Iran s’est isolé au MO et sur la scène internationale en général. Seul pays chiite entouré de pays à majorité sunnite = formation d’un cordon sanitaire autour de l’Iran.

1.4 Le pouvoir clérical : le tchador ou le statut des femmes.
1 : Le statut personnel une évidente régression juridique et sociale.
Le port du tchador est obligatoire ; De ce phénomène on a tendance à tort à induire une expulsion de la sphère publique.

Mais pourtant :

  • Les femmes ont grandement participé à la révolution

  • Pour beaucoup de femmes même émancipées le port du tchador représente un signe politique d'opposition au shah.

Néanmoins la révolution installée ce qui était pour certaines un choix devient une obligation à laquelle elles doivent se soumettre : elles deviennent victimes.

Le shah avait engagé des mesures de réforme pour augmenter la participation des femmes : baisse de l’influence de la charia, droit de vote.

La révolution islamique elle, réintroduit les principes du coran dans l’organisation du politique.

  • Retour à la polygamie : 1986 représente 2.2% elle est résiduelle

  • Abaissement de l’age au mariage : 13 ans pour les filles et 15 ans pour les garçons mais au début des années 1980 l’age moyen au mariage reste de 21 ans.

  • Projet d’interdiction de toute mixité (sport, scolarité… théorie du développement séparé)

  • Divorce maintenu mais au profit des hommes : la garde des enfants échappe aux femmes

  • Les femmes n’ont de statut que mariées, pour pouvoir circuler doivent avoir une autorisation de leur mari.

  • Régime de contrôle des naissances paradoxal : le régime islamiste à mis en place de grandes campagnes de planification familiale et droit à l’avortement


2 : Tchador obligatoire mais polysémique.
Voiler ou dévoiler… la question du voile est très politique.

Dans la période 1978-1980 : le port du voile est le signe d’un engagement politique

1980 le port est obligatoire est surveillé par une police des mœurs.

Du coté des hommes le port de la cravate est interdit.

Néanmoins il y a une « guérilla » permanente entre le régime et la société, le voile recouvre de moins en moins le visage.

La logique initiale n’était pas une marginalisation des femmes mais celui d’un développement séparé (effort important de scolarisation et d’embauche des femmes ). Actuellement les3/4 des étudiants à l’université sont des femmes.


2 : La 2eme république islamique 1989 2004.
1   2   3   4   5

similaire:

Cours de burdi intro Introduction générale au cours «Questions d’Orient, questions d’Occident» iconCours / Un foyer de conflits : Proche et Moyen Orient depuis 1918...
...

Cours de burdi intro Introduction générale au cours «Questions d’Orient, questions d’Occident» iconC la question de la laicite
«copier-coller», ceci explique pourquoi, elle ne donne pas lieu à grand développement dans mon cours en amphithéatre, ni donc à des...

Cours de burdi intro Introduction générale au cours «Questions d’Orient, questions d’Occident» iconProgramme large : à assimiler progressivement. S’étend sur toute...
«Occident»), qui inclut la Péninsule ibérique, jusqu’à l’Orient (le Moyen-Orient jusqu’à l’Irak; l’Orient inclut généralement l’Égypte,...

Cours de burdi intro Introduction générale au cours «Questions d’Orient, questions d’Occident» iconCours d'introduction, présentation générale de l'oeuvre et du mythe de Carmen

Cours de burdi intro Introduction générale au cours «Questions d’Orient, questions d’Occident» iconLe Moyen-Orient (1876-1980) dans l’histoire scolaire (lycée)
«Un foyer de conflits» est l’une des deux questions du thème 3 «Puissances et tensions dans le monde de la fin de la Première Guerre...

Cours de burdi intro Introduction générale au cours «Questions d’Orient, questions d’Occident» iconBibliographie sélective Table des matières introduction generale...
«Santé publique» et est destiné aux étudiants en deuxième année de graduat en Sciences Infirmières pour toute les orientations

Cours de burdi intro Introduction générale au cours «Questions d’Orient, questions d’Occident» iconCours du semestre. Introduction générale
«On» c’est la direction générale aidée des cabinets de consultant. Pour une pme l’étudiant stagiaire a une fonction de consultant...

Cours de burdi intro Introduction générale au cours «Questions d’Orient, questions d’Occident» iconL a femme noire qui refusa de se soumettre Rosa Parks
...

Cours de burdi intro Introduction générale au cours «Questions d’Orient, questions d’Occident» icon«Analyser une œuvre d’art en cours d’arts plastiques- classe de 6ème»
«L’image : les questions se rapportant à l’image sont posées à partir des réalisations des élèves et des reproductions d’œuvres d’art...

Cours de burdi intro Introduction générale au cours «Questions d’Orient, questions d’Occident» iconLittérature et politique Un titre plus exact serait «Littérature...
«Littérature et politique en France au xxème siècle». Ce cours se justifie en termes de science politique, c’est un complément aux...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com