Guide france-quebec





télécharger 21.24 Kb.
titreGuide france-quebec
date de publication01.11.2017
taille21.24 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > documents > Documentos
GUIDE FRANCE-QUEBEC

Tous les renseignements fournis dans ces documents sont basés uniquement sur notre propre expérience de Blues sur Seine.


  • Quel est le principe qui anime le festival Blues sur Seine, sa politique de

programmation ?
La 1ère édition du Festival Blues sur Seine a été initiée en 1999 par le Centre d’Action Culturelle Georges Brassens, lequel en a été le gestionnaire jusqu’à sa 4ème édition (novembre 2002). Ce projet s’inscrivait pour le CAC « Georges Brassens » au cœur d’une démarche volontariste visant à la fois, à renouer avec le passé musical du Mantois et également à réaliser un événement culturel fédérateur pour la population mantaise.
Le développement rapide du festival a peu à peu incité ses fondateurs à opter pour une autonomie de gestion, afin d’apporter les meilleures conditions de son développement. Cette volonté était également encouragée par les sollicitations des collectivités locales, qui à ce moment, appelaient à une meilleure lisibilité du projet. Il s’ensuivit la création de l’association éponyme Blues sur Seine (Assemblée Générale Constitutive du 16 septembre 2002 – association loi 1901), laquelle a repris l’activité du festival à compter du 1er janvier 2003.
Notre territoire géographique d’intervention
Le festival Blues sur Seine est développé depuis 7 ans sur un vaste site géographique à l’échelle de la communauté d’agglomération de Mantes en Yvelines (CAMY), élargi au Val de Seine Aval (En 2006, plus de 20 communes associées).
Objectifs et grands axes de la programmation :

  • inviter à la découverte du blues et des musiques issues ou à l'origine de ce courant / privilégier une ouverture de la programmation aux côtés du blues acoustique et électrique vers la soul, le rhythm n'blues, le gospel, la musique africaine, le rap…

  • valoriser le blues dans le paysage musical actuel et participer à sa reconnaissance en tant que musique mère

  • mettre en avant l'universalité de cette musique (artistes issus de divers continents) tout en accordant une place privilégiée aux groupes français et européens

  • permettre au festival d'être un lieu fécond entre artistes confirmés et artistes en développement

  • soutenir les groupes en développement et le développement de carrières (tremplin, édition de CD…)

  • collaborer avec les écoles de musique en développant des résidences et masterclass autour des classes jazz et musiques actuelles mais aussi en encourageant des passerelles avec les musiciens de classique (collaboration notamment depuis 2 ans avec les musiciens classique de l'Ecole Nationale de Musique de Mantes en Yvelines)

  • favoriser le croisement de diverses disciplines : cinéma, expositions, littérature…autour de l'esthétique du blues


Blues sur Seine explore l’univers du Blues au travers de ses différents aspects artistiques, culturels et techniques : musique, littérature, culture, photographie, cinéma, pratique musicale amateur, citoyenneté, culture afro-américaine et histoire de l’esclavage… La culture liée au blues est porteuse de grandes richesses et s’avère être un outil adapté au partage de la culture – un levier culturel – permettant de dépasser les clivages socioculturels, ethniques et générationnels.

Le festival travaille avec plus de 70 structures associées agissent dans différents domaines :

- Privilégiant un axe fort autour de l’apprentissage, Blues sur Seine a mis en place depuis sa création un travail de sensibilisation en direction du monde de l’éducation nationale. Le festival organise des ateliers d’initiation musicale (pratiques vocale et instrumentale) dans plus de 10 écoles primaires de Mantes en Yvelines et du Val de Seine durant 6 semaines. Au delà de l’apprentissage d’une pratique artistique, les élèves se familiarisent également avec l’univers du spectacle en présentant leur travail en ouverture d’un des concerts du festival. Depuis quelques années, la mise en place de projets partenariaux avec des établissements du secteur secondaire (collèges et lycées) a également permis un enrichissement de l’action de Blues sur Seine: des rencontres musicales, concerts, spectacles, conférences…
- A travers des actions de médiation, Blues sur Seine s'inscrit comme un laboratoire qui cherche à construire des réponses aux coupures culturelles constatées aujourd'hui.

Ces actions associent les structures locales de divers secteurs : social, sanitaire et socioculturel. Des propositions artistiques sont organisées dans des lieux inhabituels (structures sanitaires et sociales), des programmes sont conçus spécifiquement (projet d'insertion professionnelle) et s'adressent à des publics souvent éloignés de la culture : Aftam, Aparc, Institut médico-éducatif, association d'accueil pour SDF, prison…



  • Quelles sont les passerelles qui se sont créées avec le Québec ? Et dans quel cadre ?


L’idée d’une collaboration entre les deux festivals est née en 2001, lors de la visite à Festiblues de Montréal de Mike Lecuyer, bénévole du festival Blues sur Seine en France.
A partir de ce premier échange, les organisateurs ont initié des contacts dans la perspective de développer un jumelage entre les deux manifestations.
Leur rencontre a permis de constater une grande similitude de l’historique réciproque (5ème édition en 2002 pour Festiblues et 4ème pour Blues sur Seine), des ambitions de développement maîtrisé, et des valeurs qui soutiennent les missions de chacun.
Dans les deux cas, il s’agit d’une initiative locale, issue de structures associatives sans but lucratif.

Les deux événements sont implantés dans des zones similaires, marquées et stigmatisées par leurs difficultés économiques. (Ahuntsic-Cartierville et Mantois).
C’est dans une approche plurielle, artistique et sociale, que les deux manifestations mènent des actions résolument inscrites dans les projets de développement de territoire.

Ancrés dans le milieu urbain, Festiblues et Blues sur Seine participent au rayonnement des arrondissements décentralisés dans le cadre de Montréal et des communes de banlieue pour l’Ile de France.

Le jumelage entre Blues sur Seine et Festiblues a porté cette année sur l'échange d'artistes francophones mais aussi sur un travail de valorisation de la jeunesse : programmation de J.J. Milteau à Montréal, échange des gagnants des concours respectifs des deux festivals, travail de 8 jeunes techniciens en voie de professionnalisation des deux côtés de l'Atlantique… une riche collaboration qui se développe et s'inscrit dans la durée.


  • Quels avantages à travailler aussi régulièrement avec des artistes québécois et quels inconvénients ?


Avantages :

● Découvrir et faire découvrir à d'autres (public ou programmateurs) les artistes Blues du Québec.

● Montrer la vitalité de cette musique, et son actualité.

● Ce travail inscrit dans la durée, permet d'obtenir le soutien d'organismes franco-québécois (l'Office franco-québécois pour la jeunesse, le gouvernement du Québec).

Inconvénients :

● Coûts (transports internationaux…)

● Importance des démarches administratives (permis de travail…)


  • Y a-t-il à votre connaissance des échanges d'artistes, des collaborations entre tourneurs ou festivals de chaque côté de l'Atlantique ?


Artistes:

Collaboration spécifique dans le cadre des projets menés entre Blues sur Seine et Festiblues par exemple :

  • Jean-Jacques Milteau et l'Orchestre Métropolitain du Grand Montréal

  • Bob Walsh et l'Ecole Nationale de Musique de Mantes en Yvelines

  • Dawn Tyler Watson et le centre des arts des Mureaux


Tourneurs:

Contrats directement passés avec les tourneurs (Brian Slack, Pop6…)


  • Avez-vous eu des aides de sociétés civiles (type bureau export, sacem …) ?


La Sacem, l'Adami, le CNV, la Spedidam et le Bureau export.


  • Y a-t-il une structure de communication qui vous a aidé pour faire la promotion auprès des artistes du Québec ? des partenaires ?


Non


  • Comment faites-vous pour vous tenir au courant de l'actualité musicale au Québec ?


Nous sommes régulièrement en contact avec les programmateurs du Festiblues et tous les ans une délégation de Blues sur Seine assiste au Festiblues afin de repérer des artistes québécois. De plus, nous passons également par les réseaux usuels (presse, actualités des tourneurs…)


  • Des conseils pour ceux qui souhaitent se lancer dans l'aventure ?


similaire:

Guide france-quebec iconHélène Frouard  01 44 26 45 22 direction@france-quebec asso fr
«à la rencontre du Québec», en lien avec des classes. Un partenariat a été reconduit aussi entre France-Québec magazine et la Semaine...

Guide france-quebec iconCours privés en Restauration de cadres et redorure- sacha-Marie Levay,...
«Le Patrimoine religieux du Québec», Conférence internationale Musée National des b-arts, Québec, 2004

Guide france-quebec iconGuide des appels à projets, prix et concours associatifs en france

Guide france-quebec iconRéunionnais du Québec Nou lé là !
«Québec, terre d’aventures» voir en Boutique, mais l’événement de cette fin d’année 2008 est incontestablement le 160e 20 désamn...

Guide france-quebec iconLa France et les Français en Russie (1789-1917)
«La France et les Français en Russie : guide de recherche dans les centres d’archives d’État de la Fédération de Russie à Moscou...

Guide france-quebec iconAgence de la biomédecine Mission d’inspection Secrétariat : 01 55...

Guide france-quebec iconA propos A2 Liens proposés dans le Guide pédagogique
«sites touristiques français» ou «photos France» dans un moteur de recherche type «Google»

Guide france-quebec iconThèse Paris, 08/12/2010
«France AudioGuide» 99€. Un guide et un audioguide pour le musée du Louvre sont également disponibles depuis novembre 2010

Guide france-quebec iconCoordonnateur/trices de programmes : 9h30 à 17h30
...

Guide france-quebec iconBibliographie Thèse
«Observer et comprendre les évolutions démographiques» in Chenu A. et Lesnard L. (dir.), La France dans les comparaisons internationales-Guide...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com