Enjeux de la securite et de la defense





télécharger 107.27 Kb.
titreEnjeux de la securite et de la defense
page1/7
date de publication03.11.2017
taille107.27 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > documents > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7














Pierre-Alexandre GREIL
ENJEUX DE LA SECURITE ET DE LA DEFENSE – Décembre 2003

INTRODUCTION



Le Rwanda : au cœur de l’Afrique, dans la région des Grands Lacs, 8 millions d’habitants sur un territoire grand comme la Bretagne. C’est ce petit Etat francophone d’Afrique centrale qui sera, en 1994, le théâtre d’un des génocides majeurs du XXe siècle. Un massacre de masse encouragé par des autorités aux abois comme une ultime tentative pour reprendre la main, dans un de ces conflits « ethniques » dont l’Afrique post-coloniale semble posséder le secret.
Lorsqu’en 1990 une rébellion armée lance, depuis l’Ouganda, une offensive contre le régime du président Habyarimana, la France, fidèle aux accords de coopération militaire signés avec l’ancienne colonie belge et persuadée qu’il s’agit là d’une tentative de déstabilisation de son « pré carré africain », envoie un détachement d’assistance militaire et d’instruction (DAMI) épauler les fragiles forces armées rwandaises, sans entrer en contact direct avec l’adversaire.
En avril 1994, alors qu’une solution négociée a beaucoup de mal à se mettre en place, l’assassinat du président rwandais embrase le pays. En quatre mois, plus de 800 000 personnes sont massacrées au cours du génocide le plus sanglant de l’histoire africaine. Alors que les événements se sont précipités dans un contexte d’indifférence internationale, la France mène seule sous mandat de l’ONU une courte expédition militaro-humanitaire controversée dans le pays afin d’ « arrêter les massacres » : c’est l’opération Turquoise.
Abondamment relayée par les médias nationaux, l’avantageuse posture internationale de la France n’efface alors que temporairement le flou de sa démarche au Rwanda depuis 1990. Certes, selon le mot du Secrétaire Général des Nations-Unies de l’époque Boutros Boutros Ghali, l’opération a permis « de réduire l’ampleur de la tragédie humaine et de mettre un frein aux tueries, dans la mesure où elle a tenu cette zone à l’abri des derniers affrontements militaires et empêché l’exode de près d’un million de personnes. » Mais elle ne constitue que le dernier avatar d’une politique étrangement aveugle quant à la spécificité historique et culturelle du Rwanda de même que sur la nature totalitaire de l’atypique « démocratie majoritaire » rwandaise.
Analyser l’attitude française vis-à-vis du conflit rwandais, c’est surtout décrypter une certaine représentation du théâtre africain où, cette fois, les préoccupations plus ou moins dévoyées de Realpolitik portées par le cercle traditionnel des acteurs de la « Françafrique » côtoient de multiples erreurs d’analyse fondées en partie sur ce que Gérard Prunier qualifie de « complexe de Fachoda »… Certes, le mécanisme infernal menant au génocide est en grande partie un produit dérivé de l’histoire coloniale du Rwanda. Certes, l’impossible réconciliation entre les acteurs du conflit recèle des causes profondes qui sont essentiellement locales. Mais si, pour faire bref, ce n’étaient pas des Français qui, en avril 1994, « tenaient les machettes », l’attitude des décideurs hexagonaux, leurs erreurs d’analyse et leurs ambiguïtés, soulèvent des questions sur la nature et les supports d’une certaine « politique africaine » de la France…
SOMMAIRE


INTRODUCTION 2

GUERRE CIVILE ET GENOCIDE 3

I - LES RESSORTS INTERNES DE LA TRAGEDIE 4

II – GUERRE CIVILE ET GENOCIDE (1990-1994) 6

LA REPONSE FRANCAISE 8

I – SOUS LE SIGNE DU « PRE CARRE » 9

II – DANS LE CONFLIT (1990-1994) 10

III – TURQUOISE ET SES RETOMBEES 12

CONCLUSION 14

BIBLIOGRAPHIE COMMENTEE 15

Le Rapport d’information 16

sur les opérations militaires menées par la France, d'autres pays et l'ONU au Rwanda entre 1990 et 1994 16

rendu par la Mission parlementaire d’Information sur le Rwanda 16

D’autres sources utiles 16

HISTOIRE 16

ANALYSE POLITIQUE 16

RECITS 17

RAPPORTS 17

CARTE DES EVENEMENTS 17


  1   2   3   4   5   6   7

similaire:

Enjeux de la securite et de la defense iconSecurite sécurité, securite sociale cpam, securite routiere depuis,...

Enjeux de la securite et de la defense iconLes organisations européennes de sécurité et de defense Séance n° 2
«L'otan est-elle encore l'otan ?», Critique internationale 4/2011 (n° 53), p. 77-81

Enjeux de la securite et de la defense iconComment lier l’histoire, la géographie et l’emc autour des notions...
«on peut croiser cette approche avec le programme de géographie», entendre Thème 3 sur l’influence de la France et l’Europe dans...

Enjeux de la securite et de la defense iconEléments de biographie et activités d’enseignement et de recherche
«Histoire et mémoire des guerres mondiales et des conflits contemporains», de l’enseignement de la défense et de la sécurité nationale...

Enjeux de la securite et de la defense iconLorsque Yves Lacoste écrit que «La géographie, ça sert d’abord à...
«gouverner la France depuis 1946» : l’organisation de la défense et de la sécurité en France depuis 1946 (ordonnances de 1946 et...

Enjeux de la securite et de la defense iconEgalite et discrimination
Histoire de la sécurité sociale. 70 ans de progrès Histoire de la sécurité Jimmy Leipold 6’13

Enjeux de la securite et de la defense iconI. La guerre de défense nationale : septembre 1870 mars 1871
«aujourd'hui, comme en 1792, le nom de République veut dire union intime de l'Armée et du Peuple pour la défense de la Patrie». Le...

Enjeux de la securite et de la defense iconRésumé Le présent document est le Tome «Diagnostics, Enjeux et Objectifs»
«Val d’Allier Vieille-Brioude, Langeac» Tome 1 : «Diagnostics et Enjeux». 83p

Enjeux de la securite et de la defense iconLeçon inaugurale de la Chaire «Grands enjeux stratégiques»
«Grands enjeux stratégiques contemporains», pour le cycle de l’année 2016, et je dois dire que je suis très heureux d’être avec vous...

Enjeux de la securite et de la defense iconL’Etat français est en charge de fonctions régaliennes, dont font...
«retour volontaire». A l’opposé de ce discours, la ferveur populaire d’une partie de la France, cette France là, anonyme et modeste,...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com