L’évaluation de l’intervention ergonomique : de la recherche évaluative à la proposition d’outils pour la pratique





télécharger 1.38 Mb.
titreL’évaluation de l’intervention ergonomique : de la recherche évaluative à la proposition d’outils pour la pratique
page1/37
date de publication03.11.2017
taille1.38 Mb.
typeRecherche
h.20-bal.com > documents > Recherche
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   37
UNIVERSITE VICTOR SEGALEN BORDEAUX 2

Année 2008

THESE

pour le

DOCTORAT DE L’UNIVERSITE BORDEAUX 2

Mention : Ergonomie

Présentée et soutenue publiquement le 2 Décembre 2008

Par Aurélie Landry

Née le 07 Mars 1979 à Troyes (10)

Titre de la thèse :

L’évaluation de l’intervention ergonomique : de la recherche évaluative à la proposition d’outils pour la pratique

Membres du jury :

Diane Berthelette, Professeure, Université du Québec à Montréal Rapporteure

Sandrine Caroly, Maitre de conférences, Université Grenoble 2 Examinatrice

Pierre Falzon, Professeur, Conservatoire National des Arts et Métiers Rapporteur

Catherine Semal, Professeure, Université Bordeaux 2 Examinatrice

François Daniellou, Professeur, Université Bordeaux 2 Directeur de thèse


 Il ne faut pas penser à l'objectif à atteindre, il faut seulement penser à avancer. C'est ainsi, à force d'avancer, qu'on atteint ou qu'on double ses objectifs sans même sans apercevoir.

Bernard Werber, “La révolution des fourmis”.

I know I was born and I know that I'll die
The in between is mine”


Eddie Vedder, Pearl Jam, “I am Mine”.

Remerciements

Ce document est le reflet de l’essentiel des idées et arguments que j’ai développés pendant ces années de thèse. Je veux remercier ici, tous ceux qui ont permis que ce travail aboutisse, en espérant n’oublier personne…
Je souhaite adresser mes plus sincères remerciements à François Daniellou qui a accepté de diriger cette thèse. Je le remercie du temps qu’il a consacré à examiner les questions que ce travail soulevait et à s’engager dans les discussions qui s’en sont suivies. Ses conseils, ses suggestions, ses encouragements, et son aide précieuse pour l’organisation des idées, ainsi que la correction de la langue ont été indispensables pour l’aboutissement de ce travail.
Je remercie également Diane Berthelette, professeure à l’université du Québec à Montréal, Sandrine Caroly, maitre de conférences à l’université Grenoble 2, Pierre Falzon, professeur au conservatoire national des arts et métiers et Catherine Semal, professeure à l’université Bordeaux 2, d’avoir accepté l’invitation de participer à l’examen de ce travail et pour leurs précieux échanges lors de la soutenance.
Je remercie Baudouin Lismonde, professeur en mécanique des fluides à l’université Grenoble 1, de s’être amicalement intéressé à ce travail et de l’avoir discuté.
L’essentiel de mon travail a été réalisé à l’occasion de deux projets menés par de nombreux intervenants et chercheurs, je les remercie pour leur présence tout au long de ces années, leurs interrogations que j’ai essayées de reprendre dans ce travail, mais aussi leurs conseils. Je remercie tout particulièrement celles avec qui j’ai pu partager « le terrain » : Isabelle Mary-Cheray, Elisabeth Tayar, Céline Cholez, Isabelle Feillou.
Je remercie tout particulièrement Christian Martin qui a écouté mes errements initiaux et a ouvert un chemin en marchant, ainsi qu’Alain Garrigou pour ce qu’il m’a transmis pendant l’encadrement de DEA.
Ce travail a été réalisé au sein du département d’ergonomie de l’IDC, je tiens à remercier tous ces membres : Fabien Coutarel, Johann Petit, Bernard Dugué, Jacques Escouteloup, Léonard Querelle, Jean-François Thibault, de m’avoir enseigné l’ergonomie et pour l’ambiance qu’ils ont assuré dont je garderai un très bon souvenir. Je remercie tout particulièrement Nelly Troadec et Nadège Rodriguez pour leur attention et leur aide précieuse sur bien des sujets.
J’exprime un remerciement très chaleureux à mes amis et membres de l’ergotopette, je pense tout particulièrement  à : Yannick Grasser, Mélanie Sapet, Franck Chabut, Marie-Pierre Carpentier, Benjamin Fuchs, Alexis Pallot, Jean-Baptiste Chambre, Nathalie Chabut, Natacha Pallot … et le modérateur Dédé. Merci pour les nombreux débats, les questionnements sur la pratique, vos points de vue toujours plein d’humour et ce que vous m’avez appris…
Je remercie tous les ergonomes en formation qui ont partagé mon année de formation professionnelle (promo 2003), et tous les ergonomes en formation qui m’ont transmis plein d’idées ou m’ont permis de décompresser. Je pense tout particulièrement à Priscille Hastey, Denis Duhalde, Stéphane Caïd, Stéphane San Millan, Willy Buchmann, Julie Vidal, Lucie Lebossé, Cyril Leboucher, Samuel Le Gal, Elodie Leveque, Gwenn Nespoulous, Eric Fortineau, Sebastien Guebels, Guillaume Godefroy, Sébastien Catta, Emmanuelle Ricci, Raphaël Pierre, Cécile Chevenel, Aurélie Rapin, Nadia Filali, Yohan Fournier, Florence Grand, Iara Castro et les padawans… Que nos échanges, et plus encore, continuent!

Je remercie particulièrement, ceux qui ont été présents pendant la phase d’écriture de la thèse et qui m’ont supporté aux trois sens du terme! (ma famille, les amateurs de tourisme gastronomique, les bordelais, les détenteurs de forfait téléphonique illimités). Chacun d’entre vous est derrière ces mots.
De grands remerciements pour Arnaud Tran Van, le binôme « caché », pour le précieux soutien qu’il m’a apporté depuis mon entrée en ergonomie, et pendant ces années de thèse. Marcheur, c’est en marchant…
Enorme merci à Audrey Richter, Caroline Murcia et Cathy Fangeat, mes amies, d’avoir été à mes côtés, grâce à vous ces années de thèse se sont aussi déroulées sans ergonomie dans la joie de partager vos événements !
La fin d’une thèse constitue une étape dans la vie de son auteur, aussi il est naturel que mes pensées les plus fortes aillent vers ma famille. Mes parents François et Régine (que je remercie pour ses illustrations), Tiphanie ma sœur, Jacques et Simone Mariette, Pierrette Lauby, mes grands parents et les chats. Je leur dois beaucoup et plusieurs parts de ma personnalité. Je les remercie pour leurs encouragements, leur soutien dans tous les moments où je me suis sentie « like a rolling stone »…

  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   37

similaire:

L’évaluation de l’intervention ergonomique : de la recherche évaluative à la proposition d’outils pour la pratique icon2. 2 L'intervention ergonomique dans le milieu professionnel 7

L’évaluation de l’intervention ergonomique : de la recherche évaluative à la proposition d’outils pour la pratique iconSite Quebec «portfolio»– outils de suivi et évaluation pour les enfants et pour les maîtres
«portfolio»– outils de suivi et évaluation pour les enfants et pour les maîtres

L’évaluation de l’intervention ergonomique : de la recherche évaluative à la proposition d’outils pour la pratique iconProgrammes et outils d’évaluation

L’évaluation de l’intervention ergonomique : de la recherche évaluative à la proposition d’outils pour la pratique icon3. Calendrier et contacts p 44
«pratiquant artistique» amateur éclairé ou professionnel. Sa motivation s’en trouve alors renforcée, ainsi que son implication, pour...

L’évaluation de l’intervention ergonomique : de la recherche évaluative à la proposition d’outils pour la pratique iconRecherche documentaire efficace
«La recherche documentaire ne se limite pas à l’utilisation d’outils de recherche. C’est un processus qui débute par la définition...

L’évaluation de l’intervention ergonomique : de la recherche évaluative à la proposition d’outils pour la pratique iconA noter que le
«handisport et eps», une proposition a été faite par le «groupe ressource eps adaptée» de profiter de la Journée nationale du handicap...

L’évaluation de l’intervention ergonomique : de la recherche évaluative à la proposition d’outils pour la pratique iconChapitre I : Introduction
«manière de faire» de la recherche. Ces jalons méthodologiques et techniques vous permettront de construire votre objet de recherche...

L’évaluation de l’intervention ergonomique : de la recherche évaluative à la proposition d’outils pour la pratique iconProposition d’une strategie
«synthèses». Elle utilise des outils généralistes : des dictionnaires, des encyclopédies, des manuels scolaires. En Tpe, cette étape...

L’évaluation de l’intervention ergonomique : de la recherche évaluative à la proposition d’outils pour la pratique iconRésumé Le but de cette recherche est de montrer que l’on peut inférer...

L’évaluation de l’intervention ergonomique : de la recherche évaluative à la proposition d’outils pour la pratique iconRésumé Cette recherche s’intéresse aux réactions émotionnelles induites...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com