Solutions radicales. Quel est le nom de l’homme à la moustache ?





télécharger 43.85 Kb.
titreSolutions radicales. Quel est le nom de l’homme à la moustache ?
date de publication05.11.2017
taille43.85 Kb.
typeSolution
h.20-bal.com > documents > Solution
La crise économique mondiale de 1929, plongea dans la pauvreté un grand nombre de personnes. En 1933, l'Allemagne porta au pouvoir des dirigeants fascistes qui proposaient des solutions radicales.

Quel est le nom de l’homme à la moustache ?
L’homme à la moustache et avec une casquette s’appelle …………………………………………………………………………….
Comment s’appelle la croix qu’il a sur le bras ?
Cette croix est une croix ……………………………………………… elle est le symbole des nazis.
Entoure les photos qui représentent Adolphe Hitler.








































Le parti nazi, abréviation de Parti national-socialiste, arriva au pouvoir. Les nazis gouvernèrent en prônant la haine et en favorisant un climat de peur. Ils disaient que tous les individus n'étaient pas égaux, qu'il existait des groupes "supérieurs" (les meilleurs) et "inférieurs" (les mauvais).


Ils estimaient que certains individus, particulièrement les juifs, étaient des êtres dangereux qu'il fallait tuer : c'est la "solution finale", mise en place en 1942.
Ces idées ont conduit au plus grand massacre systématique qu'ait connu l'humanité. Plus de dix millions de personnes, dont près de six millions de juifs, furent tuées, au cours de ce que l'on nomme l'holocauste, également appelé shoah, mot hébreu signifiant "catastrophe".
Trois mois après la nomination d’Hitler au poste de chancelier, la plupart de ses adversaires politiques furent arrêtés et internés au camp de concentration, tout récent, de Dachau, près de Munich. Très vite, les gens eurent peur de critiquer ouvertement Hitler. Mais la plupart des Allemands le soutenaient ainsi que sa façon de gouverner le pays.

A la mort du président allemand, en 1934, Hitler décida qu’il serait le führer, chef unique de l'Allemagne.


Afin de renforcer son pouvoir, il encouragea ses partisans à dénoncer à la Gestapo, la police secrète de l'Etat nazi, toute personne soupçonnée de s'opposer à lui.
Le parti nazi, utilisa toutes les méthodes modernes pour convaincre les Allemands que les juifs étaient leurs ennemis.
Entoure Adolphe Hitler sur cette photo.

Hitler créa des emplois en faisant construire des routes, des bateaux, des avions et du matériel militaire. Il semblait se préparer à la guerre. Dans des discours, il expliquait qu'il fallait se débarrasser des juifs, bâtir une patrie allemande plus grande et créer un nouvel Etat allemand puissant : le troisième Reich.

Quand l'Allemagne envahit la Pologne, en septembre 1939, la Grande-Bretagne et la France comprirent enfin qu'il fallait arrêter Hitler. Elles lui déclarèrent la guerre, mais Hitler avait eu le temps de bâtir une armée puissante et efficace.



  • Varsovie est la capitale de la Pologne. Fais une croix rouge sur le Pologne.




  • Berlin est la capitale de l’Allemagne. Fais une croix verte sur l’Allemagne.




  • Colorie en orange la frontière entre la Pologne et l’Allemagne.




  • Fais un rond rouge sur la France.




  • Londres est la capitale de la Grande Bretagne. Fais un rond vert sur la Grande Bretagne.


En l'espace de quelques semaines seulement, les allemands occupaient toute la Pologne.

Quelques semaines suffirent ensuite aux armées allemandes pour poursuivre leur avancée vers l'ouest, en Scandinavie, en Belgique, aux Pays-Bas et en France.
Sur cette photo, tu vois les soldats allemands.

Des millions de juifs, qui se croyaient en sécurité, ne l’étaient plus.

Pauvres et mal intégrés dans la société, la plupart des juifs polonais et des pays voisins étaient plus vulnérables que les juifs allemands. C'est dans cette zone que les nazis débutèrent le génocide : c'est-à-dire le processus d'extermination systématique et à grande échelle de tous les juifs.

Des unités spéciales de l'armée furent créées par les SS, les troupes d'élite nazies. Pour commencer, elles se contentèrent d'humilier les juifs en leur interdisant de faire de nombreuses choses. Puis, ils ont décidé d’en tuer le plus possible.

Les premiers camps de concentration furent ouverts. C’était des endroits où on enfermait les juifs qui y étaient prisonniers. Ils ne pouvaient rien faire.

Les prisonniers y étaient traités encore plus brutalement.
Cette photo montre les maisons des juifs dans les camps de concentration.
Colorie en rouge les barrières qui empêchent les juifs de quitter le camp.


Les camps renfermaient essentiellement des juifs mais aussi des prisonniers politiques, des journalistes, des syndicalistes, des Tziganes, des homosexuels et des Témoins de Jéhovah…
Les nazis tenaient des registres dans lesquels figurait le nom de chaque prisonnier, sa date d'arrivée, la raison de sa présence dans le camp, les délits commis, les châtiments infligés, la cause et la date du décès.
Les prisonniers se voyaient attribuer, à la place de leur nom, un numéro qui était tatoué sur leur avant-bras.
Regarde cette photo qui montre le tatouage d’un prisonnier.

Quel est le numéro de ce prisonnier ?
Ce prisonnier a le numéro : ………………………………………………
Les prisonniers étaient très mal traités et les détenus pouvaient être abattus au moindre prétexte. Ils n’avaient presque rien à manger, les hivers rigoureux et les maladies entrainaient la mort de beaucoup de déportés.

Regarde cette photo, c’est la photo de la chambre des prisonniers juifs dans les camps de concentration. Les prisonniers dormaient dans de gigantesques dortoirs, jusqu'à dix dans le même lit.

Coche la bonne réponse :
Est-ce que leur chambre te parait agréable ?

  • Oui

  • Non


Est-ce que tu aurais envie d’habiter dans cette chambre ?

  • Oui

  • Non


Est-ce que ces hommes sont

  • Très maigres

  • Minces

  • Normaux

  • Gros

  • Obèses

Ils étaient conduits dans des usines voisines pour travailler comme esclaves.


En 1941, les dirigeants nazis se rendirent compte que l'élimination des juifs prendrait beaucoup trop de temps en utilisant ces méthodes. Malgré l'extermination de deux millions d'entre eux, les juifs étaient encore nombreux.

En janvier 1942, les dirigeants nazis mirent au point les modalités d'application de la "solution finale de la question juive", décidée quelques mois plus tôt.

Il s'agissait d'utiliser les méthodes modernes de l'industrie pour tuer le plus de juifs possible, le plus rapidement possible. Des camps d'extermination, les "camps de la mort", furent alors spécialement construits. Au camp de concentration d'Auschwitz on ajouta le camp d'extermination de Birkenau, situé à 3 km.

On installa des chambres à gaz ayant l'apparence de salles de douches et des crématoriums dotés de plusieurs rangées de fours.

Sur cette photo, on a une Vue d'un ensemble crématoire/chambre à gaz d'Auschwitz-Birkenau pendant la guerre.



Et là, on voit dans quel wagon étaient transportés les juifs.



Les juifs étaient pris et emmenés en train dans ces camps de la mort. Certains prisonniers étaient sélectionnés pour servir d'esclaves. Les autres étaient conduits aux "douches" et gazés. Leurs corps étaient ensuite brûlés dans les crématoriums.

Durant la guerre, des juifs et des non-juifs résistèrent aux nazis, dans toute l'Europe occupée.

Ces combattants résistants volaient des armes, faisaient sauter des voies ferrées et tendaient des embuscades aux soldats allemands.


A partir de 1943, lorsque les nazis comprirent qu'ils étaient en train de perdre la guerre, ils accélérèrent le massacre des juifs. Les déportations vers les camps de la mort redoublèrent, jusqu'à ce que les camps les plus efficaces, comme celui de Birkenau, ne puissent plus faire face au nombre de personnes à tuer chaque jour.
Le chef des SS, Heinrich Himmler, forma des unités de forçats pour brûler et enterrer les cadavres, afin de faire disparaître ces preuves. Les chambres à gaz de Birkenau, par exemple, furent détruites.
Alors que les armées soviétiques obligeaient les Allemands à se retirer d'Europe orientale, les prisonniers affamés et épuisés étaient contraints de traverser l'Europe à pied, de camp en camp, au cours de ce qu'on appela les "marches de la mort", car beaucoup de prisonniers moururent de faim, de froid, de fatigue ou bien encore exécutés par les SS au bord de la route.
Sur cette photo, on voit une marche de la mort.

Les survivants furent entassés dans des camps plus à l'ouest, où régnaient la famine et les maladies.

Puis, un très faible nombre de juifs furent libérer à la fin de la guerre car tous les autres étaient morts.
Coche les bonnes réponses :


  1. Que s’est-il passé en 1929 qui explique que beaucoup de gens sont devenus pauvres ?

  • La révolution

  • La crise économique mondiale

  • L’élection d’Hitler




  1. Qui les allemands ont-ils élus en 1933.

  • Les fascistes

  • Les communistes

  • Les socialistes




  1. Comment s’appelle le parti dont Hitler est le chef ?

  • Le parti démocratique

  • Le parti républicain

  • Le parti nazi




  1. Que pensent les nazis ?

  • Que toutes les personnes sont égales.

  • Qu’ils y a des personnes supérieures et des personnes inférieures

  • Que les femmes sont plus intelligentes que les hommes.




  1. Quelles sont les personnes que les nazis n’aiment vraiment pas car ils pensent qu’ils sont dangereux ?

  • Les prêtres

  • Les extraterrestres

  • Les juifs.



  1. Que proposent les nazis pour se débarrasser des juifs ?

  • De les envoyer en Afrique

  • De tous les tuer : c’est la solution finale

  • De les cacher dans les églises




  1. De très nombreux juifs sont morts, tués par les nazis, pendant la deuxième guerre mondiale. On appelle cette période de l’histoire :

  • L’holocauste ou la Shoah

  • La Samba

  • L’hippocampe




  1. Hitler décide de gouverner tout seul l’Allemagne. Comment se fait-il alors appelé ?

  • Le duce

  • Le guide

  • Le führer




  1. Comment s’appelle la police secrète du parti nazi ?

  • La Stasi

  • La Gestapo

  • La mokato


  1. Quel est le nom du premier pays qu’a envahi Hitler ?

  • La France

  • La Grande-Bretagne

  • La Pologne




  1. Une troupe armée spéciale est créée, par les nazis, pour éliminer tous les juifs. Comment s’appelle-t-elle ?

  • Les FF

  • Les SS

  • Les PP




  1. Comment les juifs sont-ils accueillis dans les camps de concentration où ils sont enfermés ?

  • Ils sont prisonniers et on les traite très mal.

  • Ils ont bien accueillis.

  • Ils font la fête tous les soirs.




  1. Comment les nazis reconnaissent-ils les juifs qui sont dans les camps de concentration ?

  • Ils les appellent par leur nom

  • Ils les appellent par leur prénom

  • Ils ont tatoué un numéro sur leur bras




  1. Pour tuer les juifs, les nazis ont construit :

  • Des guillotines

  • Des chambres à gaz dans lesquelles les juifs sont asphyxiés

  • Des poteaux pour pendre les juifs au bout d’une corde.




similaire:

Solutions radicales. Quel est le nom de l’homme à la moustache ? iconQuel est le nom du fleuve qui établi la frontière Nord de la commune ?

Solutions radicales. Quel est le nom de l’homme à la moustache ? iconHomme de Cro-Magnon est un nom utilisé pour appeler les
«homme», «humain», ou encore «être humain», l’homo sapiens[ est le dernier représentant du genre Homo.] Les autres espèces comme...

Solutions radicales. Quel est le nom de l’homme à la moustache ? iconLittérature québécoise
«Jean Rivard» quel nom commun ! que pouvait-on imaginer de plus vulgaire ? Passe encore pour Rivard, si au lieu de Jean c’était Arthur,...

Solutions radicales. Quel est le nom de l’homme à la moustache ? icon2 Quel nom donnait-on aux motifs de tapisserie caractérisée par un...

Solutions radicales. Quel est le nom de l’homme à la moustache ? icon© Éditions de la Maisnie, 1987
«La Bête ne ressemble pas à ce qu’elle est. Elle peut même porter une moustache comique.»

Solutions radicales. Quel est le nom de l’homme à la moustache ? iconCaroline Gaudriault – Vous n’êtes pas ce que l’on nomme un «catastrophiste»,...
«catastrophiste», mais vous nous mettez en garde sur le revers du progrès, sur ce que vous appelez «l’intelligence de l’ignorance»....

Solutions radicales. Quel est le nom de l’homme à la moustache ? iconAudacieuses compositrices : les voies de la liberté
«Un nom d’homme sur votre musique, et elle serait sur tous les pianos». C’est Franz Liszt qui exprime son admiration à Marie Jaëll,...

Solutions radicales. Quel est le nom de l’homme à la moustache ? iconRésumé : Nous nous intéressons ici autant aux théories du comportement...
«social scourge». As we will try to show, those solutions disclose beyond a simple corporatist movement the

Solutions radicales. Quel est le nom de l’homme à la moustache ? iconJe voulais dire, écrire au sujet de mon père, sa vie, cette distance...
«La police, IL en faut» ou «On n’est pas un homme tant qu’on n’a pas fait son service»

Solutions radicales. Quel est le nom de l’homme à la moustache ? iconChapitre 7 • La personne physique et la personne morale
«dénomination sociale» pour une société et de «titre» pour une association. Contrairement aux personnes physiques, le nom est librement...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com