En cours Luc Monnet





télécharger 27.31 Kb.
titreEn cours Luc Monnet
date de publication05.11.2017
taille27.31 Kb.
typeCours
h.20-bal.com > documents > Cours
Templeuve est une commune française, située dans le département du Nord et la région Nord-Pas-de-Calais. Ses habitants sont les ‘Templeuvois'.

Le nom jeté des habitants est les sots.

Administration


Liste des maires successifs

Période

Identité

Parti

Qualité

mars 2008

en cours

Luc Monnet

RPR puis UMP

Conseiller général

mars 2001

mars 2008

Luc Monnet

RPR puis UMP

Conseiller général

juin 1995

2001

Jean-Pierre Félix

RPR




juin 1989

1995

Jean-Pierre Félix

RPR




<1977

1989

Robert VANDELANOITTE

Union des démocrates pour la République

Député et conseiller général

Robert VANDELANOITTE

Né le 26.09.1920 à Roubaix (Nord) Profession : Médecin Groupe politique : Union des démocrates pour la République Députation Circonscription d'élection : Nord (6ème circonscription) Date de début de mandat : 30.06.1968 Date de fin de mandat : 01.04.1973 (fin de législature)



Démographie


Évolution démographique

1962

1968

1975

1982

1990

1999

3 885

4 123

5 085

5 289

5 371

5 778

Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Activité économique


La ville est très commerçante. Elle compte notamment un hypermarché et une entreprise de filature. La ville trouve aussi son originalité par la présence de deux salles de cinéma, fait assez rare pour une ville de cette taille.

Personnalités liées à la commune


  • Le moulin de Vertain, moulin tour et pivot unique en France. Il est mentionné pour la première fois en 1328 dans des documents officiels. Incendié par fait de guerre en 1616, il est entièrement reconstruit. Il cesse son activité en 1908. Pendant la Première Guerre mondiale, il est endommagé par la population qui vient récupérer le bois. Sa restauration débute en 1980 et ses ailes lui sont rendues en 1985. Il est désormais ouvert aux visites.

Le Moulin de Vertain, à Templeuve (Nord de la France) L'origine du premier moulin de Templeuve remonte à une époque très ancienne puisqu'il est déjà mentionné en 1328 dans les rentes de l'Abbaye d'Anchin, sous le nom de "Moulin de Viertain".

Il passa successivement aux mains des familles De la Porte dit d'Espierres, Robert, Jacops d'Aigrement avant la Révolution. Il devint ensuite ensuite la propriété de la famille Havet et enfin celle de la famille Baratte. Le moulin, dont la tour fut érigée à la fin du XVIIème siècle, resta en activité jusqu'au décès du meunier Monsieur Jean-Baptiste HOUZE le 21 novembre 1907. Sa veuve acheva de moudre les derniers sacs de grains et le moulin fut abandonné.

Sous l'impulsion de Jean BRUGGEMAN, président de l'Association Régionale des Amis des Moulins, la municipalité de Templeuve décide d'acquérir le moulin, totalement délabré, en 1973. Les travaux de restauration entrepris à partir de 1975 s'achèvent le 15 juin 1985 par son inauguration en présence de Robert VANDELANOITTE, maire de Templeuve, et d'Alphonse DHELIN, adjoint aux affaires culturelles.

Site classé aux monuments historiques en 1978, le Moulin de Vertain tire son originalité de sa conception architecturale. Le mécanisme intérieur et sa toiture, reposant sur un pivot, sont simplement maintenus au second étage par un chemin de roulement. L’ensemble en bois (mécanisme, toiture, planchers, escaliers) pivote lorsque l’on oriente les ailes. Il n’existe aujourd'hui, plus de moulin identique à celui-ci.

Matériaux utilisés Tour Hauteur : 10,20 mètres Diamètre intérieur : 5,10 mètres Epaisseur des murs : 1,25 mètre à la base - 1,12 mètre au sommet

Ailes 24 mètres d'envergure

Mécanisme Deux paires de meules Le grand rouet : 2,90 mètres de diamètre Le petit rouet : 2 mètres de diamètre

Bois utilisés Chêne, orme, iroko Pour le mécanisme : bardeaux de châtaignier

  • Le château Baratte : baptisé à l'origine château de Bellevue à sa construction en 1853, il prend ensuite le nom de son bâtisseur. Occupé par les Allemands pendant la Première Guerre mondiale, il est récupéré par la famille Baratte à la fin de la guerre. Abandonné en 1938, il est récupéré par des Britanniques pendant la drôle de guerre. Suite à la débâcle de 1940, il est pillé et les archives sont brûlées. Utilisé pour loger des familles sans abri après la guerre et jusqu'en 1950, il est vendu en 1960 par la famille Baratte à la municipalité. Détérioré par les années sans habitant, il est restauré et abrite désormais les services administratifs de la mairie.

Templeuve et la chasse aux sorcières


L'histoire de Templeuve est liée aux sorcières. En effet de nombreux procès en sorcellerie s'y sont déroulées. En 1656, notamment, de nombreux sorciers et sorcières furent condamnés et exécutés, dont Marie Navart, la plus célèbre.

L'histoire de Marie Navart


Marie avait subit l'accusation de sorcellerie de la part du frère de son premier mari et de la femme de celui-ci. Cette dernière, notamment, l'accuse de la mort de son fils Charles. Marie, venue prêter son aide pour l'accouchement, aurait recouvert le visage de la mère de sa jupe et aurait ainsi jeté un sort à l'enfant à naître. D'autres accusations sont portées par le frère de son deuxième mari, qui estime avoir été ensorcelé par un craquelin (pain constellé de pépites de sucre, recette belge) qu'elle lui aurait donné. D'autres habitants se plaignent d'avoir subi un sort, qui par l'intermédiaire d'un fromage, qui par celle du pomme, qui par un coup porté par Marie.

Marie décide de s'enfuir pour échapper au procès. Elle veut gagner la Belgique. Elle est arrêtée le 10 Novembre 1656, et placé dans un panier béni suspendu au-dessus du sol. On veut éviter qu'elle reçoive des pouvoirs magiques par son contact avec la terre ferme. L'inquisiteur demande qu'elle soit rasée et placée sous camisole. Pour la déclarer sorcière, il faut trouver le stigma diabolique. C'est un point insensible duquel le sang ne coule pas. Le barbier du village, qui fait ici office de « chirurgien », pique Marie entre les épaules. Seul un liquide jaune est retiré, pas de sang.

Le moment est venu pour Marie de se défendre. Elle ne peut que nier, car si elle présentait des témoins à décharge, ceux-ci seraient accusés de sorcellerie. Le 11 Décembre, elle est confronté aux témoins à charge. Le 16 Décembre, elle subit la question extraordinaire. Elle est condamnée et brûlée vive.

Les lieux « ensorcelés » de Templeuve


A l'époque où la place publique de Templeuve était encore un cimetière, entre la rue d'Orchies et le presbytère, se trouvait une pierre rectangulaire, marquée d'un tau. Elle était appelée pierre aux sorcières. On y exposait les sorciers avant de les mener à l'exécution. Ce serait une pierre de sacrifice, destinée à recueillir le sang des victimes. Elle se trouve aujourd'hui derrière le monument aux morts.

Le lieu d'exécution, appelé aussi lieu patibulaire, est situé au lieu-dit des Solières près de la rue de Lille. Une sorcière subsiste encore en ces lieux sous la forme d'une girouette placée sur le toit d'une des maisons de l'endroit.

similaire:

En cours Luc Monnet iconMairie 19 Rue Principale 39300 mont sur monnet

En cours Luc Monnet iconCours de guitare jazz avec Jean-Luc chevalier. 1982-1984
«Espèce d’espace» pour 3 clowns et un musicien inspiré de l’œuvre de Pérec (festival off d’Avignon, festival Mimos à Périgueux )...

En cours Luc Monnet iconL 'Atelier de Jean Luc Rabanel

En cours Luc Monnet iconDiscours de Jean-Luc Romero

En cours Luc Monnet iconDimanche 25 mai à 15 h, au Palais de la Porte dorée, hommage à Jean-Luc Einaudi

En cours Luc Monnet iconA bout de souffle Godard, Jean-Luc dvd god policier-France 1960 A

En cours Luc Monnet iconPour tous ceux qui ne connaissent pas encore très bien cet homme...
«phrasé du monde», dit J. P. Vincent, trop peu perceptible des années auparavant, quand IL était vivant, est aujourd’hui enfin entendu,...

En cours Luc Monnet iconBenoît schneckenburger, FdG, représentant Jean-Luc melenchon
«Musée de l’identité nationale» sur le site historique des Archives nationales

En cours Luc Monnet iconProduction scientifique de Luc Foisneau
«Bienvenue dans un monde meilleur ! Sur les risques technologiques majeurs», Cités, 4 (2000), p. 9-108

En cours Luc Monnet iconCours document n°1 : Les grandes dates du circuit de Magny Cours,...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com