Diplôme de D. A. E. U – Option A





télécharger 44.26 Kb.
titreDiplôme de D. A. E. U – Option A
date de publication05.11.2017
taille44.26 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > documents > Documentos





Année universitaire 2013-2014

Diplôme de D.A.E.U – Option A
2ème session – Septembre 2014


Intitulé de la matière : Le monde, l’europe, la France de 1945 à nos jours
Nom de l’enseignant : M. GIL & Mme Ramade
Date de l’épreuve : 10 septembre 2014
Document autorisé : Aucun
Nature de l’épreuve : Deux études d’ensembles documentaires de 5 documents et une composition au choix. Le candidat réalise un seul des trois exercices.


Sujet 1 : Etude de documents

L’Allemagne au cœur des relations Est-Ouest

de 1945 à 1990
Sujet 2 : Etude de documents

Les moteurs de la construction européenne

de 1947 à 1987
Sujet 3 : Composition

L’évolution politique de la France de 1969 à 2002
Chronologie indicative :

1969 : Démission de Charles de Gaulle, élection de Georges Pompidou.

1974 : Election de Valéry Giscard d’Estaing.

1981 : Election de François Mitterrand ; le parti socialiste obtient la majorité absolue à l’Assemblée nationale.

1986 : Défaite de la gauche aux élections législatives ; première cohabitation.

1988 : Réélection de François Mitterrand ; victoire de la gauche aux élections législatives, à partir de cette date l’abstention dépasse les 30 % aux législatives.

1993 : Défaite de la gauche aux élections législatives.

1995 : Election de Jacques Chirac. L’abstention dépasse les 20 %.

1997 : Dissolution de l’Assemblée nationale ; victoire de la gauche, troisième cohabitation.

2002 : Réélection de Jacques Chirac contre Jean-Marie Le Pen avec 82 % des voix.

Sujet 1 : Etude de documents
L’Allemagne au cœur des relations Est-Ouest de 1945 à 1990
1ère partie : Analysez l’ensemble documentaire en répondant aux questions suivantes.

1/ Document 1 : Expliquez la situation de l’Allemagne au lendemain de la Seconde Guerre mondiale et le statut particulier de Berlin.

2/ Documents 1 et 3 : Sur quel événement cette situation débouche-t-elle en 1949 ? Pourquoi ?

3/ Document 3 : Quels souhaits le chancelier allemand Willy Brandt formule-t-il en 1969 ? En quoi ces propositions révèlent-elles une évolution des rapports entre l’Est et l’Ouest à cette époque ?

4/ Quelles critiques peut-on formuler à l’encontre du document 4 ?

5/ Décrivez et expliquez les documents 2 et 5 en précisant en quoi ils s’opposent et en les contextualisant.
2nde partie : A l’aide des réponses aux questions, des informations extraites des documents et de vos connaissances personnelles, rédigez une réponse organisée au sujet suivant : « L’Allemagne au cœur des relations Est-Ouest de 1945 à 1990 ».


Doc 1 : Zones d’occupation alliées en Allemagne après la Seconde Guerre mondiale et voies d’accès à Berlin



Doc 2 : Berlin, 1961

Doc 3 : La situation de l’Allemagne en 1969 selon le chancelier de la République fédérale d’Allemagne, Willy Brandt


Personne ne peut nous faire croire qu’à l’instar de tous les autres peuples, les Allemands n’ont pas, eux aussi, droit à l’autodétermination.

La tâche de la politique pratique dans les prochaines années sera de sauvegarder l’unité de la nation en veillant à mettre fin à l’état de crispation actuelle qui caractérise les relations entre les deux parties de l’Allemagne. […]

Vingt ans après la fondation de la République fédérale d’Allemagne et de la République démocratique allemande, nous devons éviter que les deux parties de l’Allemagne ne deviennent de plus en plus étrangères l’une à l’autre, c’est-à-dire, par un voisinage ordonné, aboutir à une vie en commun.

Il ne s’agit pas seulement ici d’un intérêt allemand, car il a aussi son importance pour la paix en Europe et pour les relations Est-Ouest.

Le gouvernement fédéral conseillera aux Etats-Unis, à la Grande-Bretagne et à la France de poursuivre énergiquement les négociations entamées avec l’Union soviétique sur l’allègement et l’amélioration de la situation de Berlin. Il ne doit pas être porté atteinte au statut de la ville de Berlin qui est placée sous la responsabilité spéciale des Quatre Puissances. Cela ne doit pas empêcher pour autant de rechercher des facilités pour la circulation à Berlin et vers Berlin. […]


W. Brandt, extraits de la Déclaration gouvernementale faite au Bundestag (Parlement fédéral) le 28 octobre 1969

Doc 4 : La République démocratique allemande, vue par elle-même en 1979


Le 7 octobre 1949 naissait un Etat allemand qui n’était pas voué à la guerre mais à la paix, qui ne voulait pas la haine mais l’amitié entre les peuples. […]

Le premier Etat allemand des ouvriers et des paysans ne cesse de progresser, les travailleurs de ce pays profitent de plus en plus de ce qu’a rapporté le dur combat qu’ils ont dû mener pendant plus de trente ans dans des conditions difficiles. […] Il faut également se rappeler que, jusqu’à ce que la frontière avec Berlin-Ouest soit placée sous un contrôle efficace en 1961, le peuple de la RDA a été privé d’une grande partie des fruits de son travail par le pillage impérialiste systématique qui s’est chiffré en milliards. […]

Compte tenu des conditions difficiles dans lesquelles ils ont longtemps vécu et travaillé, les citoyens de notre pays sont tout naturellement très fiers de la situation intérieure et extérieure de la RDA, trente ans après sa fondation. […] Nous en remercions principalement l’Union soviétique qui a toujours conseillé et aidé le nouveau pouvoir sur le sol allemand et les autres Etats frères avec lesquels la RDA est indissolublement liée à l’intérieur de la communauté socialiste. […]

Fort de ce qu’il a acquis, tirant sa certitude de son existence socialiste et tournant ses regards vers l’avenir communiste, le peuple de la RDA continuera d’édifier la société socialiste développée et de créer de cette manière les conditions fondamentales pour la transition au communisme. […] Dans la société socialiste, le devoir du citoyen ne consiste pas uniquement à élire un nouveau Parlement tous les quatre ou cinq ans, il est d’être maître quotidiennement de son destin car le peuple détient toutes les richesses du pays, les terres, les usines, les banques, les fruits du travail créateur.

Fidèle à sa politique de paix qui trouve ses origines dans l’histoire, la RDA a toujours œuvré pour l’application aussi large que possible des principes de la coexistence pacifique entre les Etats aux systèmes sociaux différents, telle que l’a définie Lénine […]. Par conséquent, elle a toujours figuré parmi les défenseurs de la politique de détente et de sécurité en Europe. Elle applique tous les points de l’Acte final d’Helsinki. […]

La RDA se présente, publié par l’Agence de presse officielle de la RDA en 1979





Doc 5 : Extrait de la première page du journal britannique The Spectator, 24 février 1990.

Sujet 2 : Etude de documents
Les moteurs de la construction européenne de 1947 à 1987
1ère partie : analysez l’ensemble documentaire en répondant aux questions suivantes

1/ Document 1 : Dans quel cadre les pays de l’Europe sont-ils unis dès 1947 ? Quel est l’argument avancé ici en faveur de la construction de l’Europe ?

2/ Document 2 : Pourquoi la réconciliation franco-allemande est-elle indispensable en 1950 ? Qui sont les pères fondateurs de l’Europe et comment espèrent-ils réaliser cette réconciliation ?

3/ Que souhaite promouvoir le document 3 ? Pourquoi peut-on dire que ce fut un échec ?

4/ Que dénonce le document 4 ? Quel autre but de la construction européenne est visible ici ?

5/ Document 5 : Quel anniversaire l’auteur célèbre-t-il ? Quels objectifs évoqués dans ce texte ont été réalisés ? Quels liens pouvez-vous établir entre les documents 2 et 5 ?
2nde partie : A l’aide des réponses aux questions, des informations extraites des documents et de vos connaissances personnelles, rédigez une réponse organisée au sujet suivant :

« Les moteurs de la construction européenne de 1947 à 1987 ».

Doc 1 : Affiche de 1947.

« Coopération intereuropéenne pour l’amélioration des conditions de vie » dit le slogan à propos de l’ERP (European Recovery Program) qui regroupe les pays européens bénéficiaires du plan Marshall

Doc 2 : Lettre de Robert Schuman à Konrad Adenauer, chef du gouvernement de RFA



Paris, le 7 mai 1950

Monsieur le Chancelier,

A la veille de proposer au gouvernement français de prendre une décision importante pour l’avenir des relations franco-allemandes, de l’Europe et de la Paix, je souhaite analyser pour vous la déclaration que je vais demander à mon gouvernement d’accepter et de rendre publique mardi soir 9 mai […]

La paix mondiale ne saurait être sauvegardée sans des efforts créateurs à la mesure des dangers qui la menacent. La contribution qu’une Europe organisée mais vivante peut apporter à la civilisation est indispensable au maintien des relations pacifiques. En se faisant depuis plus de vingt ans le champion d’une Europe unie, la France a toujours eu pour objet essentiel de servir la paix. L’Europe n’a pas été faite, nous avons eu la guerre. L’Europe ne se fera pas d’un coup, ni dans une construction d’ensemble : elle se fera par des réalisations concrètes créant d’abord une solidarité de fait. Le rassemblement des nations européennes exige que l’opposition séculaire de la France et de l’Allemagne soit éliminée […]

Vous avez-vous-même […] souligné votre parfait accord avec un tel objectif. Vous avez notamment suggéré l’établissement d’une union économique entre nos deux pays.

Le moment est venu pour le gouvernement français de s’engager dans cette voie […] le gouvernement français propose de placer l’ensemble de la production franco-allemande de charbon et d’acier sous une Haute Autorité commune dans une organisation ouverte à la participation des autres pays d’Europe […].

Telles sont […] les lignes générales d’un système qui modifierait complètement les relations économiques entre nos deux pays et les orienterait définitivement vers une coopération pacifique. Nous jetterions en même temps les bases concrètes d’un organisme européen accessible à tous les pays attachés à un régime de liberté […].

Veuillez agréer, Monsieur le Chancelier, l’assurance de ma haute considération.
Robert Schuman



Doc 4 : Affiche de mars 1975

Doc 4 : Affiche de mars 1975



Doc 3 : « La CED pour la paix », affiche de 1952


Doc 5 : Allocution de François Mitterrand, « Poursuivre l’œuvre et l’achever »



C’est une grande date ; peut-être – j’aimerais mieux dire sûrement – l’une des plus importantes de notre histoire. Pour en comprendre la portée, il faut imaginer – ceux qui l’ont vécu se souviennent – l’état de notre continent après deux guerres mondiales en moins d’un quart de siècle et les ravages du racisme et de l’esprit totalitaire. Partout la ruine, le deuil, des terres dévastées, des peuples dépossédés, leur destin désormais passé en d’autres mains, l’Europe coupée en deux, bref, la fin d’un monde.

Aussi l’histoire n’oubliera-t-elle pas les quelques hommes, imaginatifs et courageux, qui élevèrent la voix au-dessus des décombres pour dire aux ennemis d’hier – à commencer par les Allemands et les Français – que le salut dépendait d’eux, d’eux seuls, et qu’ils avaient d’abord à sortir d’un engrenage séculaire de guerre et de domination pour construire, enfin, leur avenir. Ensemble. Ces hommes ont, je le crois, changé le cours du temps. Du moins si nous savons, à notre tour, poursuivre l’œuvre et l’achever.

Hâtons l’Europe technologique. Américains et Japonais ne nous attendront pas. Conquérons l’espace, nous aussi. Organisons nos moyens de communication, d’éducation et de culture. Formons les jeunes aux disciplines du savoir dans les universités de leur choix. Réduisons les inégalités entre pays, entre régions, entre les groupes sociaux et les individus. Donnons cours à l’ECU, notre monnaie commune, au sein d’un système monétaire apaisé. Préparons enfin le moment où l’Europe, dotée d’un pouvoir politique central, décidera elle-même des moyens de sa sécurité.

La tâche sera rude, mais telle est la direction que la France doit prendre.
Allocution radiotélévisée lors du trentième anniversaire des traités de Rome, 25 mars 1987



Page sur

similaire:

Diplôme de D. A. E. U – Option A iconDiplôme de D. A. E. U – Option A
«Quelles sont les premières étapes de la construction européenne de 1948 à 1986 ?»

Diplôme de D. A. E. U – Option A icon1°es option Sc Po Lycée Verlaine Mr Guichard

Diplôme de D. A. E. U – Option A iconBibliographie vacances : Option Histoire

Diplôme de D. A. E. U – Option A iconProgrammme de l’option tennis a l’ufrstaps de nice

Diplôme de D. A. E. U – Option A iconBibliographie khâgne option histoire 2015-2016

Diplôme de D. A. E. U – Option A iconAide à l’enseignement des unités U1 et U3 de l’option de Physique en classe de 1ère S

Diplôme de D. A. E. U – Option A iconTHÈse pour le diplôme d’État

Diplôme de D. A. E. U – Option A iconTHÈse pour le diplôme d’État

Diplôme de D. A. E. U – Option A iconTHÈse pour le diplôme d’État

Diplôme de D. A. E. U – Option A iconTHÈse pour le diplôme d’État






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com