Calendrier chargé pour l’Atelier des Entrepreneurs





télécharger 51.76 Kb.
titreCalendrier chargé pour l’Atelier des Entrepreneurs
date de publication06.11.2017
taille51.76 Kb.
typeCalendrier
h.20-bal.com > documents > Calendrier
Paris-Sorbonne en Bref n°28
sommaire


ACTUALITES



Le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche rencontre les étudiants de Paris-Sorbonne
Le Professeur Michel Sot élu Président du Comité des travaux historiques et scientifiques


VIE DE LA SORBONNE



2008, une année d’élections importantes à Paris-Sorbonne
Le Président de l’Université rencontre les directeurs d’UFR pour six jours de discussions budgétaires
Bienvenue aux nouveaux personnels de l’Université

La nouvelle composition du Conseil d’Administration a été arrêtée




Un nouveau Master 2 Musique et Musicologie propose l’option « médiation musicale »



Calendrier chargé pour l’Atelier des Entrepreneurs



Voyage d’étude en Afrique du Sud pour le MBA Paris-Sorbonne & CELSA


La revue électronique en ligne e-Spania augmente sa visibilité en adhérant au portail Revues.org


VIE CULTURELLE




Demodocos présente Antigone de Sophocle au Grand Amphithéâtre


« Le son de lecture », ou comment interpréter un texte

Soirée Ecrivains de la Sorbonne


COLLOQUES / PUBLICATIONS / AGENDA ETUDIANT





Paris-Sorbonne en Bref n°28

ACTUALITES
Le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche rencontre les étudiants de Paris-Sorbonne
Le 24 octobre, le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Mme Valérie Pécresse, est venue en fin de matinée au Centre Clignancourt rencontrer un groupe d’étudiants de première année en langues, pour une heure de discussion à bâtons rompus sur l’ensemble des problèmes de la vie étudiante. Le Président de Paris-Sorbonne, M. Jean-Robert Pitte, et le Professeur Sadi Lakhdari, Directeur de l’UFR d’Études Ibériques, ont également participé à la discussion, qui s’est déroulée en présence de MM les professeurs Brunel, Vice-Président du Conseil d’Administration, et Bartoli, Vice-Président du Conseil Scientifique, ainsi que de la Secrétaire Générale de l’Université, Mme Catherine Vieillard. Le Vice-Président étudiant, Maxime Lonlas, a participé activement au débat, et illustré les remarques ponctuelles des étudiants présents à l’aide de données chiffrées, en particulier sur les conditions de la vie étudiante à Paris.
Tous les sujets ont été abordés, et toujours à partir de témoignages concrets : les horaires et contenus des enseignements, la motivation, les conditions de travail, la mise à niveau pour les étudiants en difficulté – notamment le rôle du tutorat – mais aussi l’information sur les débouchés possibles après un cursus en sciences humaines : plusieurs intervenants ont interrogé le ministre sur l’avenir des étudiants qui souhaitent suivre une formation en langues, en lettres ou en histoire, par exemple, mais ne se destinent pas à l’enseignement. La valorisation d’un cursus littéraire dans une carrière professionnelle, la possibilité de compléter l’acquisition de connaissances théoriques par des stages, la création de parcours plus professionnalisants ont ainsi été évoqués au cours d’une discussion ouverte et animée. La question centrale, plusieurs fois reprise par les étudiants présents, était celle de la diversification des formations en sciences humaines : ils ont insisté sur la possible complémentarité entre des formations plus académiques, ayant pour point de mire, à l’issue de la Licence ou du Master, les concours de l’enseignement, et d’autres destinées à intégrer une formation littéraire dans un projet professionnel plus large. Au-delà de l’échange, souvent fructueux, avec Mme Pécresse, cette rencontre a également été l’occasion d’informer les étudiants sur l’existence d’aides et d’outils mis à leur disposition par l’Université, mais que parfois ils ne connaissent pas, notamment sur les très nombreuses conventions de stages qui existent à Paris-Sorbonne et que centralise le Bureau des Stages, au S.C.U.I.O.
Mais la discussion n’a pas uniquement porté sur le problème des enseignements : c’est de la vie étudiante dans son ensemble qu’il a été question. La nécessité parfois, pour les étudiants parisiens, de travailler en faisant leurs études – à mi-temps ou plus –, le coût de la vie en région parisienne, les difficultés de logement, en particulier lorsqu’on ne dispose pas de cautions suffisantes, ont ainsi fait l’objet de questions. Dans tous ces domaines, le ministre a d’une part fait le point sur les aides déjà existantes ou à l’état de projet, et d’autre part pris note des attentes principales des étudiants. De l’ensemble de cette rencontre, il est ressorti à la fois un attachement réel des étudiants aux sciences humaines, et une attente, parfois une inquiétude, concernant la reconnaissance des cursus littéraires à leur juste valeur, et la diversité des débouchés au terme du parcours universitaire.


Le Professeur Sot est élu président du Comité des travaux historiques et scientifiques
Michel Sot, professeur d’histoire du Moyen Age, a été élu président du Comité des travaux historiques et scientifiques (CTHS).
Fondé en 1834 par François Guizot, pour publier les Documents inédits de l’histoire de France, le Comité des travaux historiques et scientifiques est un acteur essentiel des échanges entre recherche publique et recherche associative privée. Il est aujourd’hui composé de 255 membres nommés par le Ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche. Universitaires (une dizaine de Paris-Sorbonne), chercheurs au CNRS ou conservateurs du patrimoine et des bibliothèques, ils se répartissent en neuf sections couvrant les différentes périodes de l’histoire et de l’archéologie, l’histoire des sciences et des techniques, l’anthropologie et la géographie.

Ses trois missions sont :

1. l’animation de la recherche dans les 2 300 sociétés savantes de France et le réseau de leurs fédérations réunissant 700 000 membres.

2. l’organisation chaque année dans une ville universitaire, en liaison avec les sociétés savantes, les universités et les collectivités territoriale le Congrès national des Sociétés historiques et scientifiques qui réunit en moyenne 400 communicants et 800 participants.

3. la publication des Documents inédits (sa mission originelle), de nombreuses monographies dans tous les domaines couverts par les sections et les actes des congrès, sur papier (30 volumes par an) ou en ligne.

Il joue un rôle essentiel dans l’élaboration et la diffusion des connaissances, en liaison permanente avec la recherche régionale ou locale, ce qui fait son originalité.
Informations sur le CTHS, catalogue des publications et achat en ligne : http://www.cths.fr

VIE DE LA SORBONNE



2008, une année d’élections importantes à Paris-Sorbonne
Au cours de l’année 2008, plusieurs élections importantes vont avoir lieu à l’Université Paris-Sorbonne : les trois conseils (CA, CS et CEVU) seront en effet renouvelés, avec leurs nouvelles attributions prévues par la loi, dans le courant de cette année universitaire. Les élections seront probablement toutes organisées le 19 février 2008, afin que les électeurs de l’IUFM – intégré au premier janvier prochain – puissent prendre part aux votes.

Le Président de l’Université rencontre les directeurs d’UFR pour six jours de discussions budgétaires
Pendant six jours, du 15 au 26 octobre dernier, le Président de l’Université, la Secrétaire Générale et l’Agent comptable ont reçu à tour de rôle, pour la troisième année consécutive, les directeurs de toutes les UFR afin de discuter avec eux du prochain budget de l’Université. Au cours de ces discussions, trois points ont principalement été abordés : les dépenses effectuées au cours des deux ou trois dernières années (afin de pouvoir faire des prévisions sur les crédits à demander), les dépenses en vacations et en heures complémentaires, et enfin les nouveaux projets à financer. Il s’agissait de faire le point sur les besoins spécifiques de chaque UFR afin de mieux préparer la négociation du futur budget, négociation dont le support reste la lettre de cadrage budgétaire votée le 27 septembre dernier.


La nouvelle composition du Conseil d’Administration a été arrêtée



Conformément à la nouvelle loi sur l’autonomie des universités, le Conseil d’Administration voit sa composition modifiée ; sa nouvelle configuration a été arrêtée lors du CA du 19 octobre. Le nouveau conseil comportera 27 membres : 14 représentants des enseignants-chercheurs, des enseignants et des chercheurs (7 du collège A et 7 du collège B), 7 personnalités extérieures, 3 représentants des étudiants et des personnes bénéficiant de la formation continue, 3 représentants des personnels ingénieurs, administratifs, techniques et des bibliothèques.
Bienvenue aux nouveaux personnels de l’Université
Cette année, les nouveaux personnels sont nombreux à Paris-Sorbonne : plus de cinquante, enseignants et administratifs confondus. Tous ont été reçus, le 17 septembre, dans le cadre d’une demi-journée d’accueil destinée à leur présenter notre université. Ils ont d’abord été accueillis par le Président, Jean-Robert Pitte, qui, après leur avoir souhaité la bienvenue, a présenté les spécificités de Paris-Sorbonne. La Secrétaire générale de l’Université, Mme Catherine Vieillard, a ensuite donné un aperçu des nouvelles missions de l’Université définies par la nouvelle loi d’autonomie, et du rôle de l’administration, à la fois dans le fonctionnement général de l’établissement et dans la collaboration avec les personnels enseignants.
La demi-journée s’est conclue, comme chaque année, par un buffet au Club des Enseignants, ce qui a permis aux nouveaux arrivants de faire connaissance. A tous, bienvenue.
Mme Chantal Chevalier, SGASU, devient secrétaire générale adjointe, chargée des affaires générales ainsi qu’au 1er janvier, sous réserve de l’intégration de l’IUFM à cette même date, M. Jacques Martinat, secrétaire général adjoint chargé de l’IUFM
Mme Martine Cahon, CASU, remplace Mme Girodon-Boulandet comme chef du pôle de la scolarité et pédagogie,
Mme Gaëlle Guibert, CASU, dirige le nouveau pôle de la vie étudiante créé cette rentrée,
Mme Caroline N’Guyen, IGE, remplace Mme Brassy à la tête du service des examens,
Mme Françoise Lacomme, SASU remplace Mme Lambert au service des attestations et diplômes,
Mme Amélie Chastel, Attachée, devient chef du service des rémunérations sur le budget université,
Mme Agnès Poussin, IGE, remplace Mme Kerdoncuff comme chef du service de la communication,
M. Laurent Vasseur, IGR, devient chef du nouveau service environnement numérique,
Mme Suzanne Ebion, SASU, devient chef de la cellule retraite,
Mme Kaminski, SASU, remplace Mme Pacini comme responsable de l’UFR de musique et musicologie,
M.Sébastien Villain devient administrateur du site Serpente.


Un nouveau Master 2 Musique et Musicologie propose l’option « médiation musicale »
Pour cette nouvelle rentrée, Paris-Sorbonne propose le premier Master 2 «Musique et Musicologie» option Médiation musicale. Il s’agit d’une initiative conjointe de l’Orchestre National d’Île de France et de notre université. À l’origine de ce Master, trois constats: d’abord, chez les jeunes comme chez les adultes, le besoin d’être sensibilisé à l’art suscite une demande croissante auprès des institutions culturelles. C’est pourquoi l’Orchestre National d’Île de France organise de nombreuses conférences, écoutes guidées, ateliers de création, découvertes d’instruments. Les musicologues, enseignants, journalistes ou encore les artistes qui animent ces activités ont un rôle clé : ils permettent à des interprètes, un patrimoine et un public de se découvrir et de se rencontrer. Ensuite, être médiateur devient un métier à part entière. Un débouché plein d’avenir pour les étudiants en musicologie et une source de renouvellement pour les professeurs ou les musiciens. Enfin, il n’existe pas de formation reconnue par le milieu professionnel préparant au métier de médiateur auprès des orchestres, opéras, festivals et autres lieux de diffusion musicale.

D’où l’idée d’une formation spécifique qui permettrait aux étudiants d’affiner leurs compétences pédagogiques et musicales en fonction d’un répertoire et d’un public, de s’exercer à la médiation musicale, et de s’insérer dans le milieu professionnel de l’éducation et de la culture. Ce Master s’adresse aux étudiants de 5e année de musicologie, ainsi qu’aux professionnels en formation continue (enseignants de conservatoires ou écoles de musique et musiciens professionnels). La sélection se fait sur dossier et entretien. L’équipe pédagogique est composée de professeurs de Paris-Sorbonne et d’intervenants issus des professions de la culture, de la communication et de l’éducation.
Cette nouvelle formation sera dispensée à l’Université Paris-Sorbonne, mais aussi à la Maison de l’Orchestre National d’Île de France à Alfortville et, occasionnellement, dans des institutions partenaires en Île-de-France. Au programme, des travaux dirigés (analyse musicale appliquée à la médiation, réalisation d’outils pédagogiques multimédia), des mises en situation – médiations auprès de publics scolaires et adultes dans le cadre de la saison de l’Orchestre National d’Île de France –, des cours et séminaires, psychologie de l’enfant, techniques d’expression et de communication, orchestration, didactique de l’écoute, etc., ainsi que des visites et tables rondes avec les relais éducatifs, culturels et politiques partenaires de l’Orchestre National d’Île de France et de l’Université Paris-Sorbonne. l’approfondissement personnel sera assuré par la rédaction d’un mémoire de recherche ou projet pédagogique.

Calendrier de rentrée chargé pour l’Atelier des Entrepreneurs
L’Atelier des Entrepreneurs, inauguré l’an dernier, propose aux étudiants une série de rencontres et de formations destinées d’une part à les préparer à leur entrée dans le monde du travail, d’autre part à connaître des responsables d’entreprises et des professionnels. L’Atelier des entrepreneurs a pour objet de sensibiliser les étudiants à la création d’entreprise. Il a été créé pour informer, former, conseiller et accompagner de manière personnalisée tous ceux qui souhaitent concrétiser leur propre projet.
Etape primordiale dans la recherche d’un stage ou d’un emploi, la construction d’un dossier de candidature : concevoir un CV lisible et pertinent ainsi qu'une lettre de motivation efficace et percutante est indispensable pour susciter un entretien avec un futur employeur. Le mardi 20 novembre après-midi, le Bureau des stages et de l’Insertion Professionnelle organise donc une formation à la rédaction d’un CV et d’une lettre de motivation, par petits groupes. Une autre formation sera ensuite proposée le 4 décembre après-midi, pour apprendre à préparer un entretien d’embauche. En effet, un entretien de recrutement ne s’improvise pas, et une préparation minutieuse est nécessaire, que l’on soit débutant ou expérimenté.

Au-delà de la préparation, l’Atelier des Entrepreneurs s’efforce de donner aux étudiants qui le souhaitent l’occasion de connaître directement les acteurs du monde du travail. C’est pourquoi il organise avant Noël deux rencontres avec les professionnels, l’une sur les métiers du Conseil et des relations publiques animée par le Syntec, le mercredi 21 novembre de 16h à 18h, l’autre sur les métiers des arts et de la culture, le mardi 18 décembre toute la journée. Ces rencontres sont des moments privilégiés pour échanger avec des responsables d’entreprise et avec des professionnels investis dans leur travail.

Une étudiante ayant participé à l’une de ces journées a témoigné de son utilité immédiate : « Elle m’a permis de mieux comprendre les milieux de la presse, de l’édition et de la communication ainsi que les différents métiers qui s’y attachent. Cela m’a donné envie de poser ma candidature à des postes auxquels je n’avais pas pensé avant la réunion….J’ai toujours eu une image positive de mon cursus littéraire et notamment de ma filière d’histoire de l’art. L’intervention des professionnels n’a fait que la renforcer. » Le programme et le formulaire d’inscription seront sur le site de Paris- Sorbonne / vie étudiante / bureau des stages.


Dernière actualité de cette rentrée, un atelier thématique : le mercredi 14 novembre, un premier rendez-vous est organisé pour aider les futurs entrepreneurs à « trouver une idée de création d’entreprise. » Cet atelier se veut essentiellement pragmatique. Il s’adresse à tous les étudiants désirant créer une entreprise, mais ne disposant pas de compétences techniques. Il devrait leur permettre d’acquérir une vision d’ensemble de la problématique : Que faire ? Quelle entreprise créer ? Le programme et le formulaire d’inscription seront sur le site de la Sorbonne / vie étudiante / atelier des entrepreneurs.

Bureau des stages et Insertion Professionnelle, 17 rue de la  Sorbonne, Galerie Richelieu.

Atelier des Entrepreneurs
18 rue de la Sorbonne
75005 Paris

Accueil de 14h à 17h 30


tel : 01 40 46 24 82 (14h - 17h30)
contact : Axelle FERRAILLE
atelier-entrepreneurs@paris-sorbonne.fr


Voyage d’étude en Afrique du Sud pour le MBA Paris-Sorbonne & CELSA
Destination Le Cap et Johannesburg pour les étudiants de l’Executive MBA Paris-Sorbonne & CELSA, en septembre dernier. Était en effet proposé un voyage d’étude à l’image des enseignements de ce MBA, qui conjuguent management des affaires, stratégies de développement et problématiques culturelles. Au programme, visites d’entreprises locales et françaises et rencontre des acteurs de la société civile et du monde culturel : South African Breweries (brasserie sud africaine, numéro 3 mondial), Pernod Ricard, Nissan, Pick and Pay, Chambre de commerce franco-sud africaine à Johannesburg… Et aussi, témoignage d'un ancien compagnon de prison de Nelson Mandela, visite du campus MBA de l’Université WITS de Johannesburg, immersion dans les bidonvilles de Khayelitsha  complétée par la visite de Cape Town avec un responsable de l'urbanisme.
Cette semaine intensive a permis d’appréhender les enjeux et les réussites d’une économie émergente et multiculturelle engagée dans une modernisation autant politique qu’économique. Pour la première promotion du MBA, ce voyage d’étude vient clore les 18 mois de formation. Une cérémonie de remise de diplôme est organisée en janvier, pour remettre officiellement les premiers diplômes de MBA Paris-Sorbonne & CELSA.
Contacts MBA :

Nicole d’Almeida, Professeur délégué

Caroline Chasseur, Responsable administrative

caroline.chasseur-celsa@paris4.sorbonne.fr

La revue électronique en ligne e-Spania augmente sa visibilité en adhérant au portail Revues.org
La revue e-Spania est désormais en ligne en texte intégral sur le portail Revues.org (http://www.revues.org). URL de la revue: http://e-spania.revues.org/

Le n° 3 de la revue est paru au mois de juillet dernier. Il contient notamment les actes du colloque « Images du pouvoir, pouvoir des images dans l’Espagne médiévale (XIe-XVe siècle)» qui s’est tenu à l’Université Bordeaux III les 17 et 18 mars 2006.

e-Spania a été consultée plus de 4500 fois depuis sa création l’année dernière, l’étranger constituant déjà plus de 50% des consultations. Notre adhésion au portail Revues.org améliore encore la visibilité internationale de la revue, apporte un perfectionnement dans sa présentation et augmente les fonctionnalités du site.

e-Spania reste toutefois une revue de l’Université Paris-Sorbonne, soutenue par son École doctorale IV.


VIE CULTURELLE



Demodocos présente Antigone de Sophocle au Grand Amphithéâtre
A l'occasion du tournage des fragments de l'Erechthée d'Euripide pour ARTE (film Les énigmes du Parthénon, avec Jacqueline de Romilly), la compagnie Démodocos, dirigée par Philippe Brunet, a donné une représentation exceptionnelle de l'Erechthée, suivie de l'Antigone de Sophocle, le 12 octobre au Grand Amphithéâtre de la Sorbonne.

Sur l'Acropole, Poseidon menace le peuple d'Erechthée, roi d'Athènes, serpent issu du sol et de la semence d'Héphaïstos poursuivant la déesse vierge Athéna Pallas. Le roi devra sacrifier l'une de ses filles pour qu'Athènes connaisse son glorieux destin. Pour l’Erechtée, une vingtaine de comédiens et choreutes ont reconstruit une intrigue dramatique totalement oubliée à partir des fragments principaux..

Ce prologue a été suivi de la représentation d'Antigone de Sophocle, qui a fait le plein à Avignon pour la deuxième année consécutive.

« Le son de lecture », ou comment interpréter un texte
Le Son de Lecture est un spectacle qui fait découvrir, de façon ludique, les arcanes de la lecture sonore. Il montre qu'écouter un texte est une autre manière de lire et de découvrir des livres et que lire à haute voix peut aussi donner envie de lire silencieusement. Pour cela, il faut qu’une lecture sonore soit vivante, qu’elle respecte les sentiments de l’auteur sans le trahir, qu’elle mette en valeur le texte et non le lecteur.
Le son de lecture fait entendre des auteurs classiques et contemporains, des styles littéraires et met en valeur la dimension émotionnelle d’une œuvre. Il sensibilise au lien qui existe entre le sens et le son des mots. Le spectacle se décline en trois volumes distincts : Comment interpréter un texte, La musique des livres, Écoute critique de différents interprètes. Chaque volume traite d’un point particulier et peut être écouté successivement ou séparément.
Cette conférence/spectacle présente la plupart des connaissances techniques que doit maîtriser celui ou celle qui veut lire à haute voix, devant un public, des textes de différents auteurs. Elle explique comment le lecteur doit procéder techniquement pour aborder un texte lyrique, un texte composé de dialogues, un monologue intérieur, une scène de combat, un texte explicatif et dévoile également les défauts les plus courants comme la lecture neutre, chantée ou mimée.
Manifestation proposée en collaboration avec le Service Culturel des Étudiants, les Livreurs, lecteurs sonores (www.leslivreurs.com) et l'atelier de lecture à haute voix Sorbonne sonore de l'Université Paris-Sorbonne.

20 novembre, 20h30, à l’Amphithéâtre Richelieu.

Entrée libre par le 17 rue de la Sorbonne sur réservation au 01 40 46 33 72 / nicole.legendre@paris-sorbonne.fr

Soirée Ecrivains de la Sorbonne le 24 octobre en salle des Actes
Si notre université est riche d’éminents professeurs, on sait moins qu’elle recèle parmi eux un certain nombre d’écrivains de grande réputation. En cette période de rentrée littéraire, le Service culturel a souhaité rendre hommage à quatre figures de notre université : Dominique Barbéris, Adrien Goetz, Jean-Yves Masson et Catherine Rihoit. Dominique Barbéris (UFR de langue française) vient, en effet, de publier Quelque chose à cacher (Gallimard) à ce jour inscrit sur la liste du Prix Femina, Adrien Goetz (UFR d’art et d’archéologie) Intrigue à l’anglaise (Grasset), Jean-Yves Masson (UFR de littérature française et comparée) Ultime vérité sur la mort du nageur (Verdier) et Catherine Rihoit (UFR d’anglais) Au bonheur des chats (L’Archipel). La présentation était animée par Emily Silbert et Michel Viel, professeur délégué à l’action culturelle.

COLLOQUES / PUBLICATIONS / AGENDA ETUDIANT




Colloque SIBELIUS 5 novembre 2007


Hommage à Elisabeth Chojnacka 7 novembre 2007


Colloque de philosophie : Figures de la volonté dans l’histoire de la métaphysique

Lectures ouvertes par Heidegger 7 novembre 2007


Conférences de linguistique 8 novembre 2007


Journée d’études organisée par Alain Tallon : La Réforme en France et en Italie. Contacts, contrastes et comparaisons 9 novembre 2007


Journée d’agrégation « Langue et style » 10 novembre 2007


Journée d’études : L’hérésie en Italie, Moyen Age- temps modernes 10 novembre 2007


Colloque Infantes (péninsule ibérique, XIe-XVIe siècles) 22 novembre 2007


Journée d’études : Les Parlements de France. Moyen âge - Temps modernes 24 novembre 2007


La Synonymie Colloque international 29 novembre 2007


Présentation par Xavier Xavier Galmiche du livre : Karel Hynek Mácha, Pèlerin et brigand de Bohême 3 décembre 2007





similaire:

Calendrier chargé pour l’Atelier des Entrepreneurs iconCréation d’entreprise, auto-entrepreneuriat, reprise
«Les français et leurs entrepreneurs, nouveaux remparts de l’économie française», Sondage Institut Think pour cerfrance et Novancia...

Calendrier chargé pour l’Atelier des Entrepreneurs iconRésumé L’article se charge de promouvoir l’utilisation des données...

Calendrier chargé pour l’Atelier des Entrepreneurs iconCalendrier romain: calendrier lunaire 9 Les Romains 9

Calendrier chargé pour l’Atelier des Entrepreneurs icon1 Pour le maître spécialisé chargé de l'aide à dominante pédagogique 5

Calendrier chargé pour l’Atelier des Entrepreneurs iconLa charte des New cityzens reporters
...

Calendrier chargé pour l’Atelier des Entrepreneurs iconPrésidées par le secrétaire d’Etat chargé du Commerce, de l’Artisanat,...
«Rencontres odyssea union pour la Méditerranée», les 28 et 29 octobre derniers à Agde

Calendrier chargé pour l’Atelier des Entrepreneurs iconIi / De la Révolution au Second Empire La loi le chapelier
...

Calendrier chargé pour l’Atelier des Entrepreneurs iconJustice et entreprise en France : une histoire révélatrice des mutations...
«laisser faire», à charge pour le législateur et le juge de s’accorder sur leurs responsabilités réciproques

Calendrier chargé pour l’Atelier des Entrepreneurs iconCalendrier des interventions
«Le vernissage surréaliste- 1920-1930 – quels points de vue pour les artistes, le public et la presse ?»

Calendrier chargé pour l’Atelier des Entrepreneurs icon«La nutrition en médecine générale» Atelier fil rouge Animateurs
«journalistes» et ont reporté ce qui a été échangé pendant cette journée. Cet exercice a eu pour but de les initier à la rédaction...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com