Ouvre en septembre prochain une école de formation des personnes se destinant à l’enseignement dans les écoles maternelles et primaires entièrement libres : l’institut libre de formation des maîtres (ilfm)





télécharger 121.47 Kb.
titreOuvre en septembre prochain une école de formation des personnes se destinant à l’enseignement dans les écoles maternelles et primaires entièrement libres : l’institut libre de formation des maîtres (ilfm)
date de publication22.10.2016
taille121.47 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > documents > Documentos

ILFM- 31 mai 2007 « Toute personne est une histoire sacrée. » Jean Vanier




Institut libre de formation des maîtres (ILFM)

Document de présentation

La Fondation pour l’école1 ouvre en septembre prochain une école de formation des personnes se destinant à l’enseignement dans les écoles maternelles et primaires entièrement libres : l’institut libre de formation des maîtres (ILFM).
Il s’agit d’une formation initiale en alternance en deux ans, reposant sur une conception classique de l’enseignement (qui prône non pas la construction du savoir par l’élève mais avant tout la transmission de connaissances et l’apprentissage du raisonnement) et des finalités de l’enseignement (préparer l’enfant d’aujourd’hui à être pleinement adulte demain).
L’ILFM propose en outre des cours de perfectionnement aux maîtres et éducateurs déjà en activité, dans le cadre de sessions de formation continue.

1- Raison d’être de l’ILFM
Ce projet d’école des maîtres est né de la conviction que la qualité d’une école dépend avant tout de l’excellence de son corps professoral. Ce dernier doit donc posséder :


  • une solide instruction, et donc une parfaite maîtrise du contenu de l’ensemble des matières à enseigner ;

  • une conscience claire des finalités de l’éducation ;

- un savoir-faire acquis au contact prolongé de maîtres expérimentés, loin des modes pédagogiques ;

- une aptitude à coopérer, en vue du bien de l’enfant, avec l’ensemble des personnes concernées (les parents, premiers et principaux éducateurs de leurs enfants, le directeur et les autres professeurs).
Or, les centres de formation existants, s’ils permettent d’accéder aux réseaux d’écoles publiques ou privées sous contrat, n’assurent que très approximativement cette quadruple préparation. D’où ce projet d’école des maîtres.
2- Objet de l’ILFM
L’ILFM propose deux types de formation :

- une formation initiale en deux ans, destinée prioritairement aux futurs maîtres des écoles maternelles et primaires indépendantes ;

- une formation complémentaire à la carte, ouverte à tous et pouvant être prise en charge financièrement au titre du droit à la formation continue (cf. fiche à part).
L’ILFM cherche à délivrer une formation fondamentale et pratique donnant aux instituteurs le sens de leur mission, la maîtrise du programme à enseigner ainsi que l’art de le transmettre. Il n’entend pas former à des pédagogies spécifiques (Montessori, Freinet, etc.) mais plutôt se situer en amont, et délivrer une formation qui promeut un enseignement explicite, structuré, progressif, soucieux d’éveiller l’intelligence et la personnalité des élèves.
Si l’ILFM ne cherche pas à préparer les étudiants au CRPE (concours donnant accès aux postes de titulaires dans les écoles publiques et privées sous contrat), il laisse bien sûr la possibilité à ceux qui le désirent de passer ce concours de recrutement à l’issue de la première ou deuxième année de leur scolarité à l’ILFM.
3- Recrutement des candidats à la formation initiale
Les candidats doivent réussir un examen d’entrée. Les épreuves ont pour fonction de vérifier le niveau en connaissances fondamentales ainsi que la motivation des candidats.
L’examen (écrit + oral) aura lieu le 2 juillet 2007. A titre exceptionnel, en cette année d’ouverture de l’ILFM, il sera également possible de passer l’examen d’entrée en septembre. Les candidats sont convoqués pour la journée au 5 rue de la Légion d’Honneur 93200 Saint-Denis (métro Saint-Denis-Basilique ; possibilité de garer sa voiture en entrant par le 5bis de la même rue).
Cet examen est constitué :
A- d’une épreuve orale de 40 minutes

Il s’agit d’un commentaire de texte, suivi d’un entretien de motivation, précédé d’une heure de préparation. Le jury est présidé par Mme Huguette Peirs, surintendante des maisons d’éducation de la Légion d’honneur. Il est composé en outre de Mme Dominique Doat, institutrice et directrice de l’école catholique Saint-Jean-Bosco à Paris, ainsi que de Mme Marie de Préville, agrégée de lettres classiques et directrice de l’ILFM.
B- d’épreuves écrites  (3 h 30)


  1. Français (2 h)

a) Une dictée (15 minutes)

b) Un texte (définition de mots, analyse des propositions, questions visant à vérifier la bonne compréhension du texte) (45 minutes)

c) Un essai sur un sujet général, sur la base d’un texte de culture générale, destiné à vérifier la clarté de l’expression et la correction orthographique et syntaxique de la langue (1 h)

  1. Histoire (30 min)

Chronologie à trous à compléter (30 minutes)

L’épreuve porte sur les événements politiques et culturels de l’histoire de France, de l’Antiquité jusqu’au début du XXe siècle, niveau primaire.

  1. Calcul (1 h)

    1. Un problème d’arithmétique

    2. Un problème de logique

Le programme est celui du primaire d’avant la réforme de 2002, à l’exception de la géométrie.


  1. Programme de la formation initiale


L’ILFM propose une formation au métier de maître d’école en deux ans, en alternance.
L’essentiel de la formation est réalisé, dans le cadre de stages de longue durée, auprès de maîtres expérimentés utilisant des méthodes pédagogiques traditionnelles et désireux de communiquer leurs savoirs et savoir-faire. Les stages peuvent avoir lieu dans des établissements sous contrat (par exemple à Stanislas à Paris, chez les Maristes à Lyon) ou hors contrat (par exemple dans le réseau des écoles dominicaines de Pontcallec).
Un programme intensif de renforcement des connaissances nécessaires pour enseigner au primaire est développé pour l’ensemble des matières enseignées, tant dans le cadre de sessions de formation à Paris (12 sessions de 15 h 30 chacune en 2 ans) que sous forme d’enseignement à distance sur le site de l’ILFM.


  1. Les stages


Trois stages de trois mois chacun (un par cycle du primaire) sont organisés la première année. Les conditions du stage sont définies dans une convention quadripartite (l’élève-instituteur, l’instituteur maître de stage, le directeur de l’établissement, la directrice de l’ILFM). Le stagiaire n’est pas rémunéré. Il ne peut se voir confier à lui seul une classe. Il doit réaliser des exercices types dans le cadre de son stage (préparation de cours et cours eux-mêmes en présence du maître de stage dans chacune des matières et pour chacun des exercices types du niveau concerné). Le maître de stage donne, d’un commun accord avec l’ILFM et au regard des besoins spécifiques de l’élève-instituteur, une liste de livres à lire et à résumer ainsi que quelques cours à préparer.
La deuxième année, l’élève-instituteur se voit confier une classe dans une école ou dans le cadre de petites structures éducatives. Il est rémunéré et reste guidé par un tuteur, ce dernier ayant été librement choisi par lui parmi les maîtres de stage et formateurs de l’année précédente.
b) Les cours théoriques
La formation théorique est organisée en 12 sessions de 15 h 30 chacune (des week-ends situés hors vacances). Chaque session comporte toujours :

  • une conférence générale (de 2 à 3 h : histoire de l’éducation, psychologie de l’éducation, anthropologie de l’éducation)

  • un cours de mathématiques (de 2 à 4 h)

  • un cours de français (de 4 à 6 h)

  • un enseignement d’ouverture (de 1 à 2 h : musique, dessin et travaux manuels, théâtre, éducation physique)

Chaque cours comporte un rappel des connaissances nécessaires au futur maître ainsi que des exercices de révision si nécessaire. Il apporte aussi des éléments méthodologiques ou de mise en perspective historique.
Un véritable enseignement est délivré dans les domaines fondamentaux que sont la lecture, l’écriture, la grammaire, l’orthographe, la rédaction, l’analyse de texte, la littérature, le calcul, l’histoire, ainsi que, dans une moindre mesure, dans les domaines de l’art (musique et dessin), de l’éducation physique, de la science et de la géographie. Dans certaines matières, le programme sera développé principalement sur Internet : le programme d’histoire sera ainsi développé sur deux ans dans le cadre de cours devant les étudiants et sur Internet (e-learning).
Les séances consistent également en l’acquisition des principes de la didactique, c’est-à-dire de la méthode d’acquisition propre à chacune des disciplines et à chaque niveau. Enfin dans cet axe la question des programmes et des supports d’enseignement, à commencer par les manuels scolaires, sera traitée.
5- Dates et lieux des sessions de formation :
Pour l’année 1 (2007-2008) :

  • 8-9 septembre

  • 10-11 novembre

  • 1er-2 décembre

  • 12-13 janvier

  • 29-30 mars

  • 24-25 mai

NB : Ces 6 sessions sont toutes situées hors vacances scolaires.
Pour l’année 2 (2008-2009)

  • 13-14 septembre 2008

  • 18-19 octobre 2008

  • 13-14 novembre 2008

  • 10-11 janvier 2009

  • 14-15 mars 2009

  • 9-10 mai 2009

NB : Ces  6 sessions sont toutes situées hors vacances scolaires.
Ces sessions de formation ont lieu dans les locaux de la FACO, 117 rue Notre-Dame-des-Champs 75006 Paris (métro Vavin ou RER Port-Royal) – salle 2 au rez-de-chaussée, 30 places.
6- Tarifs de la formation
a) Pour la formation initiale : 60 euros d’inscription + 550 euros de frais de scolarité annuels, soit 1 160 euros la formation.

b) Pour la formation continue : 60 euros de frais d’inscription annuels + 500 euros/week-end de formation pour les salariés ; 75 euros pour les non-salariés (parents, étudiants…). Il est possible de s’inscrire à l’ensemble des six sessions annuelles : une forte réduction est alors consentie (prix total : 2 500 euros/6 sessions pour les salariés et 350 euros pour les non-salariés).


L’INSTITUT LIBRE DE FORMATION DES MAÎTRES

Présentation générale
Etablissement privé d’enseignement supérieur libre, l’ILFM se donne pour but de former les maîtres des écoles maternelles et primaires, et prioritairement ceux des écoles indépendantes.
Il est rattaché à l’association de préfiguration de la Fondation pour l’école.
L’ILFM entend proposer une formation donnant toute sa place à la transmission des connaissances et reposant sur des pédagogies éprouvées. L’ILFM ne cherche pas à préparer ses élèves au DPPE (diplôme professionnel de professeur des écoles) que les élèves peuvent passer par ailleurs s’ils le souhaitent. Il forme les professeurs à apprendre à leurs élèves à lire-écrire-compter, en suivant une progression rigoureuse dans l’apprentissage des connaissances et des compétences.
L’ILFM propose d’une part une formation initiale et d’autre part des sessions de formation continue.
La formation initiale est une formation en alternance sur deux ans. Lors de la deuxième année, l’élève est rémunéré par l’école ou la structure éducative qui l’emploie, tout en continuant à bénéficier de week-ends de formation ainsi que du suivi d’un tuteur. La formation initiale n’est ouverte qu’aux élèves-instituteurs ayant réussi l’examen d’entrée. Elle débouche sur un diplôme privé : le diplôme de maître d’école (DME).
La formation continue est ouverte à tous. Des stages courts peuvent être organisés sur demande.

PROGRAMME DE LA FORMATION INITIALE

ILFM

Examen - 2 juillet 2007 (ou, à titre exceptionnel, en septembre). Les frais d’inscription sont de 60 euros non remboursables.
Communication des résultats 15 jours après ; remise d’une « feuille de route » personnalisée aux candidats reçus, en fonction des forces et faiblesses relevées lors de l’examen d’entrée.
Première année :

Tarif : 550 euros de frais de scolarité


FORMATION THEORIQUE

STAGE


6 week-ends de formation  (participation obligatoire)

Six modules de 15h30 de formation sont proposés par année scolaire, soit un total de 93 heures de formation.
Ces sessions ont lieu les samedis et dimanches suivants :

- 8-9 septembre 2007

- 10-11 novembre 2007

- 1er-2 décembre 2007

- 12-13 janvier 2008

- 29-30 mars 2008

- 24-25 mai 2008
A noter que tous ces samedis et dimanches sont hors vacances scolaires (toutes zones confondues).
Les cours ont lieu le samedi entre 9h et 12h30 puis entre 13h30 et 18h30, et le dimanche entre 11h et 13h puis entre 13h30 et 18h30.

Le détail du programme est proposé dans un document distinct.

Stage 1 - septembre 2007 - Noël 2007


Stage 2 - janvier 2008 - veille des vacances de Pâques


Travaux notés à rendre (une fiche de lecture par matière ; préparation d’un cours par matière) ; ces travaux sont définis par le maître de stage, en accord avec l’ILFM.

Stage 3 - avril-fin de l’année scolaire 2008





NB : Les stages ont lieu dans des établissements privés sous ou hors contrat, auprès de maîtres d’école expérimentés désireux de s’investir pour former les futurs maîtres d’école selon les méthodes classiques. L’élève-instituteur est placé sous la responsabilité d’un seul maître d’école par stage. Ce dernier peut l’envoyer faire un stage-découverte bref dans d’autres classes du même établissement. Une convention est signée entre le directeur, le maître de stage, l’ILFM et l’élève-instituteur. Ce dernier est noté pour chacun de ces trois stages. Il lui est demandé de préparer plusieurs cours types et, si son maître de stage l’y autorise, à les assurer, en présence de son maître de stage. Lors de la première année, le stagiaire aura fait un stage dans chacun des cycles, soit maternelle-CP, CE1-CE2 et CM1-CM2. Il est rappelé que l’élève-instituteur n’a pas vocation à assurer la classe en l’absence de son maître de stage.








Deuxième année

Tarif : 550 euros de frais de scolarité


FORMATION THEORIQUE


STAGE



6 week-ends de formation  (participation obligatoire)

Six modules de 15h30 de formation sont proposés par année scolaire, soit un total de 93 heures de formation.
Ces sessions ont lieu les samedis et dimanches suivants :

  • 13-14 septembre 2008

  • 18-19 octobre 2008

  • 13-14 novembre 2008

  • 10-11 janvier 2009

  • 14-15 mars 2009

  • 9-10 mai 2009

NB : Ces  6 sessions sont toutes situées hors vacances scolaires.
Les cours ont lieu le samedi entre 9h et 12h30 puis entre 13h30 et 18h30, et le dimanche entre 11h et 13h puis entre 13h30 et 18h30.

Le détail du programme est donné dans un document distinct.

L’élève-instituteur a le statut de professeur stagiaire. Il est placé, en fonction de ses vœux et de la demande, soit dans des écoles existantes, soit dans des petites structures éducatives (cours de soutien, structure d’appui pour enfants scolarisés par correspondance…). Il est rémunéré par l’organisme qui l’accueille. Il y travaille pour un an, sous la responsabilité d’un tuteur qui peut être l’un de ses anciens maîtres de stage ou l’un de ses formateurs.


Cours et conférences en ligne à suivre sur le site de l’ILFM






PROGRAMME DES COURS DE FORMATION DELIVRES PAR L’ILFM

Année 2007-2008
DOCUMENT DE TRAVAIL
Légende du tableau :
En noir : enseignement général (finalité de l’enseignement, psychologie, anthropologie, éléments de méthode, réflexion sur les conditions modernes d’enseignement, programmes et manuels)

En vert : calcul-arithmérique

En bleu : français

En rouge : matières d’éveil (sciences, géographie, art)

En marron : histoire


Session

Module

Formateur

Précisions

Session 1

8-9 septembre 2007


S 9h-9h30

Accueil

ILFM

Accueil ; formalités ; distribution du matériel pédagogique

S 9h30-10h Introduction

générale à la formation



Marie de Préville et Anne Coffinier

- But de l’ILFM

- Quel est aujourd’hui le rôle spécifique de l’école ?



S 10h-12h30 Qu’enseigne-t-on en école primaire ?

Viviane Briantzeff

Les matières ; les programmes : une approche critique illustrée d’exemples précis (ex  : Gargantua)

En filigrane, à quoi tient la crise de l’école ?

S 13h30-15h

Français

Lire-écrire

Dominique Doat

Enseignement de l’écriture et de la lecture en GS-CP


S 15h-16h30

Français

Lire-écrire

Dr Wettstein-Badour

La définition d’une bonne méthode de lecture

L’éclairage des neurosciences

Préconisations de manuels

S 16h30-18h Finalité de l’enseignement

Thibault Collin ou Fabrice Hadjadj ou Laurent Lafforgue

Finalité de l’enseignement

S 18h-18h30 Enseigner la musique

Méthode Ward 




D 11h-13h

Calcul

Laurent Lafforgue

Enseigner le calcul en primaire

D 13h30-16h30

Enseigner l’histoire

Méthodologie illustrée

Jacques Heers, Yves Chiron,

Isabelle Brancourt

Reynald Seycher

François Huguenin

Méthodologie, progression, manuels, construction d’un cours

D 16h30-18h30  Calcul GS-CP

Michel Delord


Une réflexion sur les programmes et les manuels


Session 2

10-11 novembre 2007


S 9h-9h30 Accueil

ILFM

Accueil ; formalités ; distribution du matériel pédagogique

S 9h30-11h30 Calcul

Salvatore Niffoi

Numération (compter-manipuler) ; début du calcul mental

S 11h30-13h Français

Florence Bouvet

Programme de grammaire-conjugaison-orthographe en CP-CE

S 13h30-15h30

Histoire de l’éducation


Jean de Viguerie

L’Eglise et l’éducation en France

S 15h30-17h

Calcul




Mécanismes de comptage ; Les quatre opérations

S 17h00-18h30 Eléments de psychologie à l’usage du maître d’école

M. Vézin 

Alternative : Tony Anatrella


D 11h-13h

Enseigner en maternelle

Aliénor de Coligny

Vision d’ensemble

D 13h30-15h30 Français

Ch. Jacomino

Tout à partir d’un conte de Perrault

Analyse de texte

D 15h30-17h30 Histoire de l’éducation

Liliane Lurçat

Retour sur les racines de la crise de l’enseignement

D 17h30-18h30

Education physique




Développer la maîtrise du corps.

Session 3

1er-2 décembre 2007


S 9h-9h30 Accueil

ILFM

Accueil ; formalités ; distribution du matériel pédagogique

9h30-12h30 Littérature et rédaction

Brigitte Maurice et Florence Bouvet

Programme de grammaire-conjugaison-orthographe en CM

S 13h30-15h30

Calcul

Calcul

La résolution des problèmes

S 15h30-17h

Français




Cours magistral et exercice

S 17h-19h

Finalité de l’enseignement

Jean-Noël Dumont

Enseignement/éducation

D 11h-13h Histoire

La préhistoire et l’Antiquité




D 13h30-17h Développement de la sensibilité, l’enseignement des arts

2 intervenants

- C. Gaillard responsable de la méthode Ward





D 17h-18h30 Sciences et travaux pratiques

Anne d’Armaillé, directrice de l’école Charles de Foucauld




Session 4

12-13 janvier 2008


S 9h-9h30 Accueil

ILFM

Accueil ; formalités ; distribution du matériel pédagogique

S 9h30-13h Français/

La rédaction

Florence Bouvet et Brigitte Maurice

lar édaction au primaire

S 13h30-15h30

Enseigner l’arithmétique

M. Delord ou JP Demailly ou Salvatore Niffoi

S 15h30-17h30 Histoire

Le Moyen Age

J. Heers

S 17h30-18h30 Motivation-évaluation







D 11h-13h Français

Brigitte Maurice et Florence Bouvet

L’analyse en CE et CM (analyse grammaticale et logique)

D 13h30-15h30 Calcul 




M. Delord ou JP Demailly ou Salvatore Niffoi

D 15h30-17h30 Compréhension de texte

Viviane Briantzeff




D17h30-18h30 Géographie

Mme d’Armaillé




Session 5

29-30 mars 2007


S 9h-9h30 Accueil

ILFM

Accueil ; formalités ; distribution du matériel pédagogique

S 9h30-11h français

Anne d’Armaillé (à confirmer)

La place de la littérature en primaire

S 11h-13h Calcul




M. Delord ou JP Demailly ou Salvatore Niffoi

S 13h-15h Histoire

La Renaissance




S 15h-17H

Pédagogie

Gérer l’hétérogénéité ; suivi individualisé




S 17h-18h30 Le théâtre à l’école

Catherine Anteblian

Enseignante en art – école Steiner

D 11h-13h Histoire

Le XVIIe siècle

F. Bluche ou M. Petitfils

D 13h30-15h30 Mathématiques- résolution de problèmes

Salvatore Niffoi

M. Delord ou JP Demailly

D 17h30-18h30 Le problème de l’hétérogénéité des classes

Florence Bouvet

Suivi individualisé

Session 6

24-25 mai 2007


S 9h-9h30 Accueil




Accueil ; formalités ; distribution du matériel pédagogique




S 9h30-13h Histoire

Le XVIIIe et le XIXe siècle

Y. Chiron  ou Isabelle Brancourt




S 13h30-16h30 Français




Développer les capacités d’expression (le vocabulaire, l’oral)

Ou Claire Lebrethon




S 16h30-18h30 Histoire de l’éducation

Jean de Viguerie

Ou professeur Glenn (comparaisons internationales)




D 11h-13h  Mathématique/ géométrie

Dominique. Doat







D 13h30-15h30 Finalité de l’enseignement

P. Yannick Bonnet (à confirmer)






D 16h30-18h30 L’expression artistique (dessin…)

Céline Gaillard






Le programme de deuxième année est en cours d’élaboration. Il est très ambitieux. Il se réalisera à travers des cours classiques en présence des élèves, mais aussi et surtout sous forme de cours sur Internet ou de conférences spécifiques.
Le programme d’histoire, de français et de calcul sera repris dans son intégralité, avec des professeurs différents.
L’histoire de l’éducation sera reprise et détaillée : l’éducation dans l’Antiquité ; l’éducation au Moyen Age ; l’éducation à la Renaissance ; l’éducation au Grand Siècle ; l’éducation au 18; l’éducation laïque ; l’éducation chrétienne au 19; les congrégations enseignantes ; les pédagogies nouvelles ; l’instruction : comparaison au sein de l’OCDE (Professeur Glenn, Pays-Bas) ; tour d’horizon des préconisations des organisations mondiales (P. Runner, UNESCO et directeur du programme éducation de l’OCDE).
Un cours intitulé « Connaître les enfants : psychologie et anthropologie » sera développé, notamment à partir de quelques Pères de l’Eglise (Chrysostome). L’intégralité du programme de sciences et de géographie  sera proposée en ligne.
Un cours intitulé « Formation de la personne » sera initié. Il traitera de la formation spirituelle, morale, et de l’instruction civique. Des laboratoires seront proposés dans chaque matière : il s’agit d’un vrai cours filmé, critiqué et suivi d’une proposition de correction.
Une séance sur les élèves en difficulté est prévue (table ronde ou série de cours brefs dans lesquels interviendront Arielle Adda, Florence Bouvet, Thierry Rombout…).
Une formation spécifique sur l’intégration d’enfants handicapés dans l’école sera dispensée en partenariat avec la Fondation Jérôme Lejeune. Est aussi envisagée une séance de réflexion sur l’enseignement d’une langue étrangère au primaire.
En enseignements d’éveil, des conseils précis pour enseigner au mieux l’éducation physique, le théâtre et le chant seront délivrés par des professionnels.

MODALITES D’INSCRIPTION A LA FORMATION INITIALE PROPOSEE PAR L’ILFM



CONDITIONS D’ADMISSION

COMMENT S’INSCRIRE

1- Avoir une licence ou un diplôme équivalent ; possibilité de dérogation sur demande motivée ;

Adresser avant le 20 juin :

- un CV avec photographie

- une lettre de motivation manuscrite

- un extrait de casier judiciaire

- 60 euros de frais d’inscription (chèque à établir à l’ordre de l’Association de préfiguration de la Fondation pour l’école)

2- et réussir l’examen d’admission (session de juin ou de septembre).


Vous recevez en retour une convocation à l’examen d’entrée.


# Aucune limite d’âge



# Casier judiciaire vierge


COMMENT BENEFICIER D’UNE DEROGATION




Si vous n’avez pas la licence ou un diplôme bac + 3, prière de nous faire parvenir le dossier d’inscription (sans le chèque d’inscription) et de nous contacter au plus vite afin que votre demande de dérogation soit étudiée.


Frais d’inscription en cas d’admission : 550 euros de frais de scolarité annuels, soit 1 160 euros la formation complète.

Pour l’inscription ou tout renseignement

Mme Marie de Préville

ILFM

29 rue Daubenton 75005 Paris

et/ou

info@fondationpourlecole.org et mariedepreville@yahoo.fr

01 47 83 46 16 

06 26 27 86 72

01 42 62 76 94
Lieu de cours :

FACO : 117 rue Notre-Dame-des-Champs 75006 Paris (métro Vavin ou RER Port-Royal)

Aux portes du jardin du Luxembourg

MODALITES D’INSCRIPTION A DES MODULES DE FORMATION CONTINUE

ILFM

Numéro de formateur agréé : XXXXX (en cours d’obtention)


Six modules de 15h30 de formation sont proposés par année scolaire, soit un total de 93 heures de formation.
Ces sessions ont lieu les samedis et dimanches suivants :

- 8-9 septembre 2007

- 10-11 novembre 2007

- 1er-2 décembre 2007

- 12-13 janvier 2008

- 29-30 mars 2008

- 24-25 mai 2008

A noter que tous ces samedis et dimanches sont hors vacances scolaires (toutes zones confondues).
Les cours ont lieu le samedi entre 9h et 12h30 puis entre 13h30 et 18h30, et le dimanche entre 11h et 13h puis entre 13h30 et 18h30.



COMMENT S’INSCRIRE
Toute personne peut s’inscrire. Les inscriptions sont closes une semaine avant la session concernée.
Il est possible soit de participer à telle ou telle session à la carte (550 euros la session + 60 euros de frais d’inscription annuel), soit de s’inscrire à l’ensemble des six sessions annuelles : une forte réduction est alors consentie (prix total : 2 560 euros/6 sessions).
La direction se réserve le droit de renvoyer les personnes troublant le bon ordre.






MODALITES PRATIQUES DE l’INSCRIPTION
Pour s’inscrire, il suffit d’envoyer à l’adresse mentionnée ci-dessous, au plus tard une semaine avant la session :


  • un courrier indiquant votre nom, vos coordonnées, votre situation professionnelle et familiale, votre motivation en deux lignes et les sessions que vous envisagez de suivre ;

  • un chèque de 60 euros (une seule fois par année scolaire ; non rendu en cas d’annulation) ;

  • un chèque pour la ou les formations concernées (550 euros par week-end ou 2 500 euros pour l’ensemble des 6 sessions)

ou pour les non-salariés _75 euros le week end ou 350 euros pour l’année.





COORDONNEES DE l’ILFM
Pour l’inscription ou tout renseignement :
Directrice de l’ILFM :

Mme Marie de Préville

ILFM

29 rue Daubenton 75005 Paris

info@fondationpourlecole.org et mariedepreville@yahoo.fr

01 47 83 46 16 

Permanence : 06 26 27 86 72

Fondation pour l’école : 01 42 62 76 94


Lieu de cours :
FACO : 117 rue Notre-Dame-des-Champs 75006 Paris (métro Vavin ou RER Port-Royal)

Aux portes du jardin du Luxembourg



1 L’obtention du statut de « fondation » étant en cours, l’ILFM est porté à l’heure actuelle par l’association de préfiguration de la Fondation pour l’école, association loi 1901 (cf. JO du 4/11/2006).




similaire:

Ouvre en septembre prochain une école de formation des personnes se destinant à l’enseignement dans les écoles maternelles et primaires entièrement libres : l’institut libre de formation des maîtres (ilfm) iconCours d’algèbre ) et pour la formation des pe ( mathématiques d’école...
«passage» initial à l’ens, la formation à l’agrégation, et les derniers avatars récents des formations

Ouvre en septembre prochain une école de formation des personnes se destinant à l’enseignement dans les écoles maternelles et primaires entièrement libres : l’institut libre de formation des maîtres (ilfm) iconPRÉparation aux concours de l’enseignement
«mastérisation des concours» qui a suscité la création des masters Education Formation (mef) qui assurent la formation professionnelle...

Ouvre en septembre prochain une école de formation des personnes se destinant à l’enseignement dans les écoles maternelles et primaires entièrement libres : l’institut libre de formation des maîtres (ilfm) icon1 La restructuration de la formation de l'enseignement et les conséquences sur l'école

Ouvre en septembre prochain une école de formation des personnes se destinant à l’enseignement dans les écoles maternelles et primaires entièrement libres : l’institut libre de formation des maîtres (ilfm) icon412 / 1 La place des professionnels de terrain dans l'histoire de...
«d’une jeunesse savante et philosophique, non les sciences mais l’art de les enseigner». Ont été, entre autres, mobilisés dans cette...

Ouvre en septembre prochain une école de formation des personnes se destinant à l’enseignement dans les écoles maternelles et primaires entièrement libres : l’institut libre de formation des maîtres (ilfm) iconLa notion de responsabilité
«le collège accueille tous les élèves ayant suivi leur scolarité élémentaire. IL leur assure, dans le cadre de la scolarité obligatoire,...

Ouvre en septembre prochain une école de formation des personnes se destinant à l’enseignement dans les écoles maternelles et primaires entièrement libres : l’institut libre de formation des maîtres (ilfm) iconAteliers à partir de 9h30 : chaque groupe suit deux modules au cours...
«scolaire» (formation continue, enseignement agricole, école de la deuxième chance, Recherche), une confrontation des démarches pédagogiques...

Ouvre en septembre prochain une école de formation des personnes se destinant à l’enseignement dans les écoles maternelles et primaires entièrement libres : l’institut libre de formation des maîtres (ilfm) iconProgramme de terminale, enseignement obligatoire
«la situation des personnes qui possèdent un niveau de formation supérieur à celui normalement requis pour l’emploi qu’elles occupent»...

Ouvre en septembre prochain une école de formation des personnes se destinant à l’enseignement dans les écoles maternelles et primaires entièrement libres : l’institut libre de formation des maîtres (ilfm) iconBaccalauréat Professionnel Document provisoire 2010 Charte des examinateurs et annales zéro
«Pour les candidats ayant préparé le diplôme par la voie de la formation professionnelle continue dans un établissement public, l'ensemble...

Ouvre en septembre prochain une école de formation des personnes se destinant à l’enseignement dans les écoles maternelles et primaires entièrement libres : l’institut libre de formation des maîtres (ilfm) iconC’est au xvie siècle que la science économique se développe. On voit...
«ingénvilles» : vient du mot ingénue (désigne la personne née de parent libre). Ce sont les manses concéder à des personnes complètement...

Ouvre en septembre prochain une école de formation des personnes se destinant à l’enseignement dans les écoles maternelles et primaires entièrement libres : l’institut libre de formation des maîtres (ilfm) iconAinsi que les enseignantes des écoles maternelles






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com