La contraception dans le monde Le site Terriennes





télécharger 68.75 Kb.
titreLa contraception dans le monde Le site Terriennes
date de publication20.10.2016
taille68.75 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > documents > Documentos



La contraception dans le monde




Le site Terriennes


Un portail dédié aux femmes : leurs parcours, leurs combats, les idées reçues les concernant à travers des entretiens, des articles, des reportages, une frise historique, des slogans ironiques, des dessins humoristiques, etc. - www.tv5monde.com/terriennes

Le parcours pédagogique (niveau B2)


L’objectif pédagogique : analyser la situation actuelle de la contraception dans le monde.

Ressources utilisées :

  • Un dossier : contraception dans le monde : progrès, écueils, reculs composé d’un article, d’une vidéo – spot de sensibilisation – et de statistiques

  • Deux articles de l’Ined (Institut national d’études démographiques) www.ined.fr :

- La contraception en France : nouveau contexte, nouvelles pratiques ? Résultat de l’étude FECOND

- La contraception dans le monde – fiche de l’Ined

  • La frise historique

  • Le slogan en bandeau en haut de la page



Objectifs


Objectifs communicatifs :

  • Comprendre un article en détail.

  • Faire la synthèse de plusieurs documents.

  • Participer à un débat.

  • S’exprimer en continu à partir d’un dessin.


Objectifs (inter-) culturels :

  • Découvrir la situation de la contraception dans le monde.

  • Découvrir le traitement de la contraception dans la publicité en France.


Éducation aux médias :

  • Analyser un spot publicitaire.



Notes


- L’OMS est l’Organisation mondiale de la santé.

- Le projet FECOND a étudié les évolutions des pratiques contraceptives et abortives en France tout en étendant les problématiques de recherche à d'autres questions de santé sexuelle et reproductive (infertilité, dysfonctions sexuelles, IST [Infections sexuellement transmises]). (Source : Ined)

- L’Inpes est l’Institut national de prévention pour l’éducation et la santé.

- L’Ined est l’Institut national d’études démographiques.

- « Les chiennes de garde » sont une association féministe française créée en 1999. Leur devise : « Adresser une injure sexiste à une femme publique, c'est insulter toutes les femmes ».

Liste des activités


B2 Autour d’un mot

B2 Tour d’horizon

B2 L’accouchement, nouveau genre ? 

B2 Pour aller plus loin

Autour d’un mot


Niveau : B2


Proposer la définition suivante : « Emploi volontaire (par la femme ou par l’homme) de moyens ou de techniques pour empêcher que les rapports sexuels n’entraînent une grossesse. »

Quel mot correspond à la définition ?
Pistes de corrections / Corrigés :

La contraception.
Variante :

Extraire la photo des plaquettes de pilules contraceptives présente dans l’article étudié « Contraception dans le monde : progrès, écueils, reculs » et la projeter. Taper « contraception » dans la zone de recherche en haut à droite de la page d’accueil du site Terriennes et cliquer sur le titre de l’article pour trouver la photo.

Que représente cette photo ?
Pistes de corrections / Corrigés :

Des plaquettes de pilules contraceptives.
Qu’évoque pour vous le mot « contraception » ?
Pistes de corrections / Corrigés :

La pilule, le préservatif, l’implant, le contrôle des naissances, la politique de l’enfant unique, la liberté de la femme, l’interdiction de l’église, un sujet occidental, des pays riches…
Retour à la liste des activités


Tour d’horizon


Niveau : B2


Aller au laboratoire multimédia et inviter les apprenants à aller sur le site de « Terriennes » sur www.tv5monde.com (cliquer sur « Information » pour ouvrir le menu puis sur « Terriennes » à gauche). Distribuer la fiche apprenant.

À deux. Faites l’activité 1 de la fiche apprenant.

Quelle relation unit ces événements ? Quelle évolution voit-on à leur lecture ?

Pistes de corrections / Corrigés :

- 1883 (Pays-Bas) : À Amsterdam, dans une clinique, Aletta Jacobs, médecin engagée met des moyens de contraception à disposition de ses patientes pour diminuer les risques sanitaires liés aux grossesses à répétition.

- 1921 (États-Unis) : Une infirmière fonde le Planning familial, ligue pour le contrôle des naissances.

- 1960 (États-Unis) : 40 ans après la découverte en laboratoire de la contraception hormonale, la première pilule contraceptive est commercialisée.

Les 3 événements marquent une évolution de la place de la contraception qui est passée du milieu médical à la vie quotidienne des femmes, d’une distribution officieuse à une distribution de masse.
Demander aux apprenants d’utiliser le moteur de recherche de la page « Terriennes », en haut à droite, taper « contraception » pour retrouver l’article de Sylvie Braibant « Contraception dans le monde : progrès, écueils, reculs ». Leur préciser que les réponses aux questions 5 et 6 se trouvent dans les deux documents en PDF, à droite de la page : « Contraception en France : nouveau contexte, nouvelles pratiques - résultats de l'étude FECOND » et « La contraception dans le monde - fiche de l'Ined (Institut national d'études démographiques) ».

À deux. Faites l’activité 2 de la fiche apprenant.
Pistes de corrections / Corrigés :

Vrai : 3, 4 et 6

Faux : 1, 2 et 5
À deux. Faites l’activité 3 de la fiche apprenant. Pensez à reformuler les informations.
Pistes de corrections / Corrigés :

Progrès : la mortalité maternelle a diminué de 40% sur les 20 dernières années dans les pays en voie de développement (même si la mortalité reste élevée).

Écueils : on recense de nombreuses inégalités géographiques quant à l’accès à la contraception. L’Afrique sub-saharienne, notamment, est une zone « sinistrée ». Plusieurs raisons expliquent ces disparités : les préjugés, comme les supposés effets secondaires de la pilule, mais aussi la crise économique, les pratiques culturelles et l’histoire.

Reculs : en France, le projet Fécond a souligné un net recul chez les femmes entre 20 et 24 ans. La tranche des 25-29 ans est aussi problématique dans le sens où le recul sur la contraception orale n’est pas compensé (contrairement aux tranches 15-19 et 30-49).
Inviter les apprenants à reprendre à l’oral les informations récoltées dans les activités précédentes.

Quelle est la situation de la contraception dans le monde aujourd’hui ?

Qu’est-ce qui explique cette situation ?

En quoi la crise économique influe-t-elle sur cette situation ?

Le constat posé par l’article vous étonne-t-il ? Pourquoi ?
Pistes de corrections / Corrigés :

La situation de la contraception est très inégale dans le monde. Certaines femmes, notamment en Afrique sub-saharienne n’ont pas accès aux méthodes contraceptives. De même, le choix de la méthode contraceptive est très variable selon les zones géographiques. Mais ce qui est le plus frappant, c’est que la contraception est en recul dans un grand nombre de pays occidentaux. Plusieurs raisons sont avancées : les préjugés, comme les soi-disant effets secondaires de la pilule, ou la crise économique. En effet, certaines pilules étant peu ou mal remboursées, certaines femmes préfèrent s’en passer. […]

- Je ne savais absolument pas qu’en France par exemple, la contraception était en recul. Je n’imaginais pas que la crise économique puisse avoir un impact aussi lourd sur l’utilisation d’un moyen de contraception. Par contre, la situation de l’Afrique sub-saharienne ne m’étonne pas du tout. C’est peut-être un a priori mais il me semble que cette région du globe est très déficitaire en matière de santé publique. […]

- Moi, ça ne m’étonne pas tant que ça : j’ai entendu plusieurs fois à la radio que certains Français n’allaient plus chez le dentiste pour des questions financières, alors… […]
Écrivez un article de journal pour retracer l’histoire de la contraception avant d’en présenter la situation actuelle sur le plan mondial. Choisissez votre optique : vous écrivez un article engagé pour l’association féministe « Les chiennes de garde » (cf. note) ou un article scientifique de vulgarisation pour le grand public ou un article ironique pour un magazine masculin…
Pistes de corrections / Corrigés :

Article pour « Les chiennes de garde » :

« Il faut que ça change !

Officiellement, la contraception est une réalité depuis que la pionnière Aletta Jacobs a ouvert sa clinique en 1883.

Mais concrètement, la pilule n’a été autorisée à la vente qu’en 1960, aux États-Unis.

Aujourd’hui, vous pensez peut-être que toutes les femmes ont accès à la pilule ou à un autre moyen de contraception. Eh bien détrompez-vous : la réalité est malheureusement – et « insoutenablement », excusez le néologisme - très différente. L’Afrique sub-saharienne est un désert pour le recours à la contraception. Mais ne croyez pas que ce soit un constat seulement africain. Bien au contraire. […] »
Retour à la liste des activités

L’accouchement, nouveau genre ?


Niveau : B2


Montrer le spot « L’accouchement, nouveau genre », réalisé par l’Inpes. Faire un arrêt sur image avant le message écrit.

Remarque : d’autres spots de l’Inpes sont accessibles à partir du site « Terriennes » en cliquant sur le lien « Trouver le meilleur moyen de contraception en bonne connaissance de cause ».
Qui sont les personnages ? Où se trouvent-ils ? Quelle est la situation ?

Quelle est la particularité de ce spot ?

À votre avis, à qui s’adresse-t-il ? Quel est son message ?

Montrer la fin du spot. En petits groupes, avant une mise en commun en groupe classe.

Vérifiez vos hypothèses : à qui s’adresse ce spot ? Quel est son message ?

Sur quel ton est-il tourné ? Vous semble-t-il efficace ?

Quels sont les logos qui apparaissent à la fin du spot ? Que peut-on en conclure sur les attentes des pouvoirs publics ?

Mise en commun
Pistes de corrections / Corrigés :

- La scène se passe dans une salle d’accouchement. Trois personnages apparaissent à l’écran ; ce sont tous des hommes. La situation est inversée par rapport à la réalité puisque c’est l’homme qui accouche. Et il a été abandonné par sa petite amie qui a fui ses responsabilités. Dans la réalité, un certain nombre de jeunes filles se retrouvent seules au moment de l’accouchement, leurs petits amis les ayant quittées quand ils ont appris qu’elles étaient enceintes.

- Il s’adresse aux jeunes en particulier aux garçons. Messages possibles : Les hommes et les femmes sont inégaux face à la maternité / Il faut combattre les idées reçues sur les hommes et les femmes

- Message réel : La contraception est l’affaire de tous : filles et garçons.

- Le ton du spot est plutôt comique, voire ironique. Selon moi, ce spot est très drôle et je crois qu’il peut être très efficace.

En effet, qu’on soit choqué ou amusé, on est de toute façon surpris, et donc marqué par le spot. […]

- À la fin du spot on voit le logo de l’Inpes et un logo d’un ministère. Le spot est certainement co-produit par le Ministère de la Santé et des Sports, ce qui montre l’intérêt des pouvoirs publics pour que tous les jeunes et en particuliers les garçons se sentent davantage concernés par la contraception.
Discussion / débat :

Et pour vous, la contraception vous semble-t-elle uniquement une affaire de femmes ?

Selon vous, qu’est-ce qui explique que les hommes ne soient pas plus concernés par la contraception ?

Les recherches sur la pilule masculine vous semblent-elles un progrès ?
Pistes de corrections / Corrigés :

- Je ne sais pas pourquoi les hommes ne se sentent pas plus concernés par la contraception. Après tout, dans un couple, on est deux. Et donc il n’y a aucune raison pour que la femme soit la seule concernée par le sujet !

- Je ne vois pas pourquoi on demanderait aux hommes de s’intéresser à la contraception ; c’est quand même un sujet très féminin. Et moi, en tant que mec, ça me gêne un peu de parler de ces choses-là.

- Moi, en tant que femme je suis plus à l’aise pour en parler avec d’autres femmes.

- L’important ce n’est pas un homme ou une femme mais le degré d’intimité et de confiance que l’on a. […]
Quel lien faites-vous entre le spot et l’article que vous avez lu ?

En quoi les deux supports se différencient-ils ?

Quel support trouvez-vous le plus « parlant » ? Le plus « efficace » ? Pourquoi ?

Pistes de corrections / Corrigés :

Dans le spot, l’homme qui accouche n’a pas pris de moyen de contraception. Le spot, comme l’article, communique sur les enjeux de la contraception. Il se différencie de l’article dans le ton et le lexique qui est utilisé. Le spot est très « jeune » et quotidien. L’infirmier et l’accompagnateur utilisent des expressions familières.

Je suis beaucoup plus sensible à l’image donc pour moi, le spot est plus efficace. […]
Quel élément du site « Terriennes » repose sur le même principe que le spot ?
Pistes de corrections / Corrigés :

Le bandeau qui défile sur chaque page. Là aussi, la situation réelle est inversée.
En petits groupes. Imaginez une publicité (écrite, audio ou vidéo) pour inciter les hommes à se sentir plus concernés par le sujet.
Une telle campagne publicitaire est-elle envisageable dans votre pays ?
Retour à la liste des activités

Pour aller plus loin.


Niveau : B2


Aller au laboratoire multimédia. Inviter les apprenants à se rendre sur la page d’accueil du site « Terriennes » puis à cliquer sur la chronique de Lysiane J. Baudu « À la rencontre de battantes ». Aller dans la colonne de droite « Toutes ses chroniques ». Rechercher celle du 02/08/2011.

Lisez la chronique du 02 août 2011 « La révolution américaine est en marche » et laissez un commentaire.
Aller sur la page d’accueil du site « Terriennes ». Cliquer sur « Le dessin de Cartooning for Peace ». Rechercher celui du 13/12 : Catherine Beaunez, France (13 décembre 2011). Distribuer ou projeter le dessin (http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/Terriennes/Les-dessins-de-presse/Le-dessin-de-Cartooning-for-Peace/p-19345-13-12-Catherine-Beaunez-France.htm).

Quel est le thème de ce dessin ?

Le trouvez-vous drôle, choquant, provocateur… ? Justifiez votre point de vue.
Retour à la liste des activités


L’article : Contraception dans le monde : progrès, écueils1, reculs



L'été 2012 semble s'être ouvert et se refermer, en matière de santé publique pour les femmes, par un état des lieux général dans le monde, mais aussi local en France, de la contraception. Le 11 juillet, quelques jours avant l'ouverture des Jeux olympiques, un autre événement planétaire se tenait à Londres : le Sommet sur la planification familiale, à l'initiative de l'OMS, Organisation mondiale de la santé, dépendante des Nations unies. Et le 12 septembre, à Paris, les chercheuses et chercheurs du projet Fecond, acronyme2 de FEcondité-CONtraception-Dysfonctions sexuelles, rendaient les résultats de leur enquête lancée en janvier 2012 sur l'état de la contraception en France. Dans le monde comme dans l'Hexagone, un même constat : des pas en avant, de côté, mais aussi des reculs causés par la crise et les préjugés.
Selon l'OMS, Organisation mondiale de la santé, quelques 222 millions de femmes et de jeunes filles habitant dans des pays en développement et ne désirant pas devenir mère n'ont pas accès à des méthodes de contraception. Ce constat était dressé par les participants du Sommet sur la Planification familiale, qui se tenait à Londres le 11 juillet 2012. Malgré les progrès accomplis, la mortalité due à ces lacunes3 reste élevée et il a fallu un nouvel appel du Dr Margaret Chan, directrice générale de l'OMS : « L'accès à la contraception moderne est un droit fondamental de chaque femme. Au même titre que ce droit, il importe de respecter la dignité des femmes en leur offrant un éventail4 d'options de planification familiale et la liberté de faire leur propre choix ».


Selon la revue The Lancet, les résultats d'une étude diligentée5 par l'OMS montrent qu'il reste de grands progrès à accomplir : trois cent cinquante-cinq mille femmes sont mortes des suites de couches6 ou d'avortements dangereux en 2008, tandis que plus de deux cent cinquante mille ont eu la vie sauve grâce à la contraception au cours de la même année. Certes, l'étude, publiée par la revue médicale britannique, fait état de progrès importants dans les pays en développement, où la contraception a permis de réduire la mortalité maternelle de 40 % au cours des vingt dernières années. Mais de sérieux problèmes subsistent en Afrique sub-saharienne.


La pilule mal aimée ou trop chère



En France, une autre enquête vient de mettre au jour7 une régression sensible, en particulier chez les jeunes femmes, entre 20 et 24 ans. L'usage de la contraception orale a diminué globalement chez les femmes de 15 à 49 ans. Cette baisse générale de 4,6% est à peu près compensée8, toutes classes d'âge confondues, par l'adoption des nouvelles méthodes hormonales, ou chez les plus jeunes du préservatif... Mais dans la catégorie la plus sensible à cette diminution, les 25-29 ans, l'abandon de la pilule n'est que très partiellement compensé. Les auteures de l'enquête y voient deux raisons : la méfiance vis-à-vis des effets secondaires supposés de la pilule, et la prescription par les médecins, généralistes comme gynécologues, de plaquettes peu ou pas remboursées par la sécurité sociale. Les effets de la crise et du marketing des laboratoires sont passés par là...
Le social et le culturel


Sans surprise encore, l'enquête rappelle que l'accès à la contraception reflète les inégalités sociales : « Les femmes confrontées à une situation financière difficile, peu ou pas diplômées, ou vivant en milieu rural, sont moins enclines9 à utiliser de contraception que les autres. »


Une inégalité qui se retrouve à l'échelle planétaire. Alors que 75 % des femmes mariées ou sexuellement actives des pays développés ont recours10 à des contraceptifs, en Afrique sub-saharienne par exemple, elles ne sont plus que 22%.


Ces disparités s'expliquent aussi par le fait que ce sont toujours les filles ou les femmes qui sont en première ligne. La contraception masculine reste très marginale (moins de 2%), alors que l'on annonce pour bientôt une pilule pour hommes... Les pratiques culturelles et l'histoire jouent aussi leurs notes dans cette partition en dents de scie11. Si les pays anglo-saxons utilisent beaucoup la stérilisation, cette solution trop définitive est peu prisée12 en Europe ou en Afrique. Le stérilet, en vogue en Chine, est rejeté en Inde, tandis qu'au Japon, on semble préférer le préservatif. Dis-moi quelle méthode tu emploies et je te dirai d'où tu es...


Pour sensibiliser le genre masculin, et ne pas laisser la gent féminine8 porter seule le poids de la contraception et des choix contraceptifs, en France, l'Inpes (l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé) a réalisé des clips humoristiques, et assez réussis. Il n'est pas certain que cela suffise...
Sylvie Braibant – 13/09/2012 source (tv5monde.com/terriennes)

Vocabulaire :

1. Un écueil : un obstacle, une cause d’échec.

2. Un acronyme : un substantif dont l’origine est un sigle, mais qui se prononce comme un mot ordinaire.

3. Une lacune : un manque, une insuffisance.

4. Un éventail : ici, un ensemble d'éléments plus ou moins variés d'une même catégorie, un choix.

5. Diligenter : mettre toute son activité, son énergie à faire quelque chose.

6. À la suite de couches : à la suite d’un accouchement.

7. Mettre au jour : révéler.

8. Compenser : contrebalancer, équilibrer un effet par un autre, neutraliser un inconvénient.

9. Être enclin à : être naturellement porté à, être prédisposé à.

10. Avoir recours à : utiliser, recourir à.

11. En dents de scie : irrégulier, qui alterne les hauts et les bas.

12. Prisé : populaire, apprécié.

13. La gent féminine : les femmes.


Transcription de la vidéo : L’accouchement, nouveau genre



- Allez, poussez bien monsieur. Poussez, poussez, poussez. Voilà c’est bien. C’est son premier ?

- Ben oui, il a 18 ans. C’est un jeune.

- Et vous êtes… ?

- Le grand frère.

- D’accord. Et la future maman, elle est passée où ?

- La maman, elle s’est barrée1. Lui était amoureux, il s’est cru malin et voilà, il a pas pris de contraceptif.

- Poussez, poussez, c’est bien voilà…

- C’est bien, allez.

- C’est marrant ; c’est vraiment toutes les mêmes. Ça, quand il s’agit de tirer un coup2, c’est vraiment les premières. Mais pour assumer leurs responsabilités, y a plus personne.

- C’est vrai.

- Bon messieurs, j’vous dérange pas là ?

- Poussez bien, poussez bien monsieur. Poussez bien, voilà.

Vocabulaire :

1. Se barrer (familier) : s’enfuir, partir.

2. Tirer un coup (familier) : avoir une relation sexuelle sans lendemain.

Fiche réalisée par Hélène Emile

CAVILAM – Alliance française, Vichy – octobre 2012

La contraception dans le monde /


similaire:

La contraception dans le monde Le site Terriennes iconFemmes africaines et luttes plurielles Le site Terriennes
«Mademoiselles frigidaires». Dans la rubrique «Photos d’archive» présente en bas de l’article, sélectionner des photos, au moins...

La contraception dans le monde Le site Terriennes iconRecherche : le texte travaillé précédemment était issu du site internet...
«extrêmement alarmant» dans l’Indice de la faim dans le monde de 2011 ais son score gho n’a pas pu être calculé depuis, en raison...

La contraception dans le monde Le site Terriennes iconLes femmes, une voix pour la paix Le site Terriennes
«femme» et «homme» sont inversés. La deuxième phrase, précédée de l’astérisque donne la «vraie» information

La contraception dans le monde Le site Terriennes iconLes femmes, deux siècles de combat Le site Terriennes
«les textes fondateurs du féminisme», puis dans «Tous les textes et leurs auteurs», sur Olympe de Gouges et Simone de Beauvoir pour...

La contraception dans le monde Le site Terriennes iconA propos A2 Liens proposés dans le Guide pédagogique
«l’informatique» dans le moteur de recherche du site Deezer, site de musique à la demande, gratuit et légal

La contraception dans le monde Le site Terriennes iconNotes (générales)
...

La contraception dans le monde Le site Terriennes iconCours Internet sur le thème de «la peine de mort en France et dans...
«Wikipédia», sites de l’ «association ecpm», d’ «Amnesty International», et «peinedemort com», page du site du Sénat (voir la sitographie...

La contraception dans le monde Le site Terriennes iconUtopie dans le monde / hors du monde : «la plus belle nuit du monde»
«la plus belle nuit du monde»3, «une clarté plus vive»4, «tout… si plein»13-14 + forme exclamative

La contraception dans le monde Le site Terriennes iconOpération Grand Site
«remettre à niveau» avec l’objectif d’obtenir ce label «Grands Site de France»

La contraception dans le monde Le site Terriennes iconRapport introductif d’Olivier muñoz rodea
«Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître, et dans ce clair-obscur surgissent les monstres.»






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com