THÈse pour le diplôme d’État





télécharger 0.83 Mb.
titreTHÈse pour le diplôme d’État
page3/24
date de publication20.10.2016
taille0.83 Mb.
typeThèse
h.20-bal.com > documents > Thèse
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   24

INTRODUCTION


La médecine souffre d’un manque d’installation de nouveau médecin généraliste. Les internes qui choisissent la médecine générale à l’issue de l’ECN ne s’installent comme omnipraticien que dans 40% des cas [1]. Ils lui préfèrent d’autres spécialités toujours ouvertes à leur formation. Ces internes sont tenus de passer six mois auprès d’un médecin généraliste pour valider leur internat. Or, certaines études ont montré que le stage de niveau 1 ainsi que le maitre de stage sont des vecteurs d’attractivité. Les difficultés de recrutement dans les organisations peu attractives ont été étudiées en management et ressources humaines. Nous souhaitons utiliser ces données de la littérature managériale afin de proposer des pistes d’amélioration du stage de niveau 1 pour attirer plus d’internes vers l’installation.

  1. DEMOGRAPHIE MEDICALE EN FRANCE

1. Démographie médicale en 2014


Entre 2007 et 2014, le nombre de médecins généralistes installés a chuté de 6.5% [2].

Le conseil national de l’ordre des médecins a publié en Juin 2014 son 8ème Atlas national de la démographie médicale, réalisé à partir des chiffres du tableau de l’ordre au 1er janvier 2014 [3].

Au 1er Janvier 2014, l’ordre recense 276354 médecins, effectifs stables avec, quand même, une augmentation de 1.6 % par rapport à 2013 [3]. Cependant la part des médecins généralistes est en diminution avec - 6.5% depuis 2007.

L’exercice libéral est peu attractif et représente 10,7 % des nouveaux inscrits à l’ordre en 2013 mais passe à 40 % au bout de 5 années d’exercice [3].

Plus de 40% des médecins généralistes s’inscrivent à l’ordre en tant que remplaçants.



Figure 1 : Modes d’exercice lors de la première inscription à l’ordre [3]

Les médecins sont plus âgés avec une moyenne d’âge de 53 ans pour les hommes et 49 ans pour les femmes. L’âge moyen des nouveaux médecins inscrits à l’ordre est de 34,2 ans [3].

On assiste à une féminisation de la profession. En effet, les femmes représentent 44% des médecins en 2014 et cette année elles représentent 58% des nouveaux inscrits.



Figure 2: Pyramide des âges en médecine générale en France [3]

Le Dr Patrick Bouet, président du conseil national de l’ordre des médecins propose des pistes de réflexion pour optimiser la présence médicale dans les territoires désertés :

- L’exercice regroupé en cabinet de groupe ou en maison médicale de santé.

- Le recours aux retraités actifs pour renforcer l’offre de soins dont lLa part augmente de 18.2% par rapport à 2013.

2. Démographie médicale en 2030


La population médicale, vieillissante, est confrontée au départ à la retraite des médecins de la génération des « baby-boomers », projetant un scénario inquiétant pour le monde de la santé.



Figure 3 : Rapport entrants/sortants en exercice libéral selon les spécialités [3]

En 2009, la France comptait 214000 médecins actifs soit l’effectif le plus élevé de son histoire.

L’effectif de médecins en activité serait appelé à diminuer de 10% jusqu’en 2019 avant de revenir à son niveau actuel en 2030 [4].

La baisse des effectifs médicaux en 2030 ne concernerait cependant pas les médecins généralistes qui seraient même supérieurs de +0.6% par rapport à 2006 [4].



Figure. 4 : Effectifs des médecins généralistes : de l’observé à l’attendu [4]

La proportion des médecins exclusivement libéraux serait moins nombreuse qu’en 2006 alors que la proportion de médecins salariés hospitaliers augmenterait fortement. En 2030, 55.5 % des médecins généralistes seront libéraux contre 60.2% en 2006 [4].
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   24

similaire:

THÈse pour le diplôme d’État iconTHÈse pour le diplôme d’État

THÈse pour le diplôme d’État iconTHÈse pour le diplôme d’État

THÈse pour le diplôme d’État iconTHÈse pour le diplôme d’État

THÈse pour le diplôme d’État iconTHÈse pour le diplôme d’État

THÈse pour le diplôme d’État iconTHÈse pour le diplôme d’État

THÈse pour le diplôme d’État iconTHÈse pour le diplôme d’État

THÈse pour le diplôme d’État iconTHÈse pour le diplôme d’État

THÈse pour le diplôme d’État iconTHÈse pour le diplôme d’État

THÈse pour le diplôme d’État iconTHÈse pour le diplôme d’État
«ayant un état de santé précaire et dont l'autonomie risque de rapidement se dégrader», représentant 25 à 35 des individus (3)

THÈse pour le diplôme d’État iconTHÈse pour le diplôme d’État
«terrain», particulièrement le Dr Thibault Legrix qui m’a accordé sa confiance le premier et m’a convaincu que la médecine générale...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com