Chez nous dans les Landes, dans nos petits villages, sous les pins, IL y a toujours un être plus heureux que les autres, hors du temps, un bienheureux, un





télécharger 9.01 Kb.
titreChez nous dans les Landes, dans nos petits villages, sous les pins, IL y a toujours un être plus heureux que les autres, hors du temps, un bienheureux, un
date de publication20.10.2016
taille9.01 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > documents > Documentos
82 - SIMPLICITE
Chez nous dans les Landes, dans nos petits villages, sous les pins, il y a toujours un être plus heureux que les autres, hors du temps, un bienheureux, un « ravi », un simple. « Bébert », il est « simple », dit-on, c'est gentil comme expression, délicat, presque affectueux. Cette expression s'accompagne généralement d'un petit sourire en coin qui veut en dire long.

Dans notre milieu de cyclistes du dimanche, Alain il est simple lui aussi, mais simple tout court, sans le sourire en coin. L'autre simplicité, il possède la simplicité des êtres supérieurs, la simplicité de l'intelligence, singulière et respectable. Il vous rend les yeux ronds et la bouche bée.
La fête au village battait son plein, et après la course landaise, les Pimbolais et Pimbolaises n'auraient manqué pour rien au monde la course cycliste. C'était l'un des événements de l'année. Pascal venait de passer la ligne, dans sa roue celle d'Alain. L'après-midi avait été particulièrement chaude et la ronde infernale se terminait. Tous deux finissaient dans les et caetera. Ni l'un, ni l'autre ne supportaient la chaleur, et aujourd'hui ils avaient été servis. Le cagnard cognait fort, le thermomètre affichait quarante à l'ombre. Le maillot ouvert, ils regagnaient leur véhicule tout en plaisantant ils échangeaient quelques mots. Le bonheur se lisait sur leur visage, le bonheur de faire du sport simplement.

Alain se hâtait, il allait participer à la remise des prix, relayer son épouse aux manettes du Nikon compact D3100 qui avait immortalisé la course et il rejoindrait son nid, dans les Hautes-Pyrénées. Vite, vite, il traiterait ses données afin d'alimenter son site Internet, simplement, tout simplement pour le bonheur des petits coureurs du dimanche. Pour le plaisir de ces sportifs, les vrais qui trouveraient tout naturel le lundi de lire le compte-rendu de la course et de s'admirer en photo debout sur les pédales de leur machine de folie, tout carbone. Simplement naturel, normal, rien d'exceptionnel en fait.

Alain lui se dépêchait, la nuit serait courte, lundi à 7 heures, tout à l'heure, il sera au boulot, le vélo c'est beau, mais il faut bien manger.
Bien sûr les médias ne parlent pas d'Alain, trop occupés par les champions du monde, ou plutôt les champions du monde potentiels, vous savez ceux qui ne sont pas descendus du car. Il faut bien donner de bons exemples à notre jeunesse. Les champions ce sont ces surhommes, raquette en main qui vont exploser les Serbes ou les Américains en coupe Davis. Dithyrambiques les médias sur nos champions avant la finale, extraordinaires qu'ils allaient être, ils nous l'ont fait croire, un peu moins après, mais ce sont quand même des champions, paraît-il. Et l'affaire Dupont, Durant, Martin et j'en passe et des meilleures, ces tricheurs professionnels, là on en parle, aujourd'hui, demain, hier, et encore et encore, l'exemplarité, l'exemplarité pour les jeunes, n'est-ce pas MM Chêne, Chamouleau, Holtz et les autres. Bravo quand même les « experts », la balle à la main plutôt qu’aux pieds, vous, vous dites ce que vous faites avec le sourire et vous faites ce que vous dites toujours avec le sourire, c'est ça l'exemple avec simplicité. Chevaliers blancs du handball, forts, très forts, presque aussi forts qu'Alain, simplement.
Pascal et Alain regagnaient donc, tranquillement leur véhicule, ils croisaient les camarades, un petit sourire, une tape dans le dos, à dimanche Jules, à dimanche Cédric, à plus Jean-Louis, on se retrouve à Tarnos ? O.k ! Bonne semaine, et essaie de rouler un peu quand même. Fin de week-end, simplement, tout simplement pour le fun.

Ah ! Au fait je ne vous avais pas présenté Alain, ce quinquagénaire, c'est un spécialiste du cyclo-cross. Cette année il a tout de même endossé le maillot de Champion départemental Ufolep, ce n'est pas mal. Il a dans la foulée arraché celui champion régional Ufolep, et pourquoi s'arrêter là puisqu'il a ravi aussi le tricolore de champion de France. Un véritable exploit n'est-ce pas, en toute simplicité.
J'oubliais de vous préciser un détail, il a également enfilé celui de champion régional Midi-Pyrénées FFC et comme il se sentait bien il s'est dit que le tricolore FFC ne dépareillerait pas dans sa collection, il l'a donc rangé simplement dans son armoire.
Et voilà, en toute simplicité l'histoire d'Alain. Non, je n'y pensais plus, mais il avait été il y a deux ans champion du monde de cette spécialité, le cyclo-cross, dans sa catégorie d'âge.

Comme il avait de bonnes sensations cette année, il s'est payé un petit déplacement en Belgique en ce mois de janvier, simplement, tout simplement pour se vêtir à nouveau du maillot arc-en-ciel.
Tout simplement, en toute simplicité. Chapeau Alain, même si Antenne2, Canal+Sport ou l’Équipe ne t'accordent pas « la Une », tu la mérites, et tout simplement tu nous fais rêver. En toute simplicité nous, nous avons les yeux ronds et la bouche bée, c'est comme ça qu'on aime le sport.
Chapeau Alain, plutôt merci Alain pour ce que tu apportes au vélo, en toute simplicité

similaire:

Chez nous dans les Landes, dans nos petits villages, sous les pins, IL y a toujours un être plus heureux que les autres, hors du temps, un bienheureux, un iconMichèle Bourton, ancien professeur dans l'Éducation nationale, a...
Elle nous a envoyés notre numéro d'établissement national. Nous sommes connus et inspectés par l'Éducation nationale, mais nous ne...

Chez nous dans les Landes, dans nos petits villages, sous les pins, IL y a toujours un être plus heureux que les autres, hors du temps, un bienheureux, un iconAu nom et sous les auspices de la grande loge de France
«Le mythe raconte une histoire sacrée; IL relate un événement qui a eu lieu dans le temps primordial, le temps fabuleux des commencements....

Chez nous dans les Landes, dans nos petits villages, sous les pins, IL y a toujours un être plus heureux que les autres, hors du temps, un bienheureux, un iconCroire dans les temps modernes : la proposition de foi du bienheureux chaminade

Chez nous dans les Landes, dans nos petits villages, sous les pins, IL y a toujours un être plus heureux que les autres, hors du temps, un bienheureux, un iconDiscours du 08/12/2013
«ennemi héréditaire». J’étais toujours fier et heureux quand à la fin, nous pouvions être d’accord sur le fait que ce temps- là est...

Chez nous dans les Landes, dans nos petits villages, sous les pins, IL y a toujours un être plus heureux que les autres, hors du temps, un bienheureux, un iconTous les citoyens sont égaux aux regards impassibles de la loi. Sous...

Chez nous dans les Landes, dans nos petits villages, sous les pins, IL y a toujours un être plus heureux que les autres, hors du temps, un bienheureux, un iconEst d’abord l’histoire d’un homme perdu dans le désert parce que...
«toilette» de sa planète. Ne nous inquiétons-nous pas du bien-être de notre planète Terre ? Le petit prince ne pense pas avoir beaucoup...

Chez nous dans les Landes, dans nos petits villages, sous les pins, IL y a toujours un être plus heureux que les autres, hors du temps, un bienheureux, un iconLe vote n'a pas toujours été libre et démocratique au Canada. Par...
«club de discussion» qui se penche sur les problèmes sociaux. Le groupe devient la Women's Suffrage Society (wss) en 1883. La Wss...

Chez nous dans les Landes, dans nos petits villages, sous les pins, IL y a toujours un être plus heureux que les autres, hors du temps, un bienheureux, un iconSquids odyssey confirmé pour le printemps
«Nous sommes ravis que Nintendo ait permis à notre rêve d’amener squids sur leurs consoles de se réaliser et on est impatients que...

Chez nous dans les Landes, dans nos petits villages, sous les pins, IL y a toujours un être plus heureux que les autres, hors du temps, un bienheureux, un icon1. Tout élève a besoin d'être considéré dans sa différence et regroupé...
«Différencier la pédagogie», c'est donner à chacun les moyens de s'approprier les savoirs en respectant ses besoins spécifiques et...

Chez nous dans les Landes, dans nos petits villages, sous les pins, IL y a toujours un être plus heureux que les autres, hors du temps, un bienheureux, un iconI. Contexte historique
«on trouve difficilement un médecin dans les petites localités et dans les villages, de sorte que c’est le chirurgien barbier qui...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com