Le pouvoir politique. Du niveau local au niveau européen





télécharger 250.56 Kb.
titreLe pouvoir politique. Du niveau local au niveau européen
page3/6
date de publication28.10.2016
taille250.56 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > documents > Documentos
1   2   3   4   5   6

Volonté de séduction maximum. Aucun parti politique ne peut se permettre de sacrifier les voix de certaines catégories. Loi de séduction tous azimuts.
Tendanciellement, les langages, comportements et pratiques tendent à se rapprocher.

2 butoirs :


  • nécessité de ne pas brouiller son image



Pouvoir politique du niveau local au niveau européen
Cours 7

Les dirigeants politiques

Elites dirigeantes, catégories dirigeantes…
Classification de Raymond Aron. 5 catégories dirigeantes :


  • politiques

  • administrateurs de l’Etat

  • maîtres de l’économie

  • leaders de masse

  • dirigeants militaires


Classification reste franco française. Catégories sont hybrides, également, comme par exemple les maîtres de l’économie. Absent majeur : ceux qui contribuent à construire le débat public, à la formuler et à l’animer.
Raymond Aron : là où les catégories sont interdépendantes, unifiées, régimes oppressifs. Dans le « monde libre », les catégories dirigeantes sont largement autonomes, dans un cadre conflictuel, et ouvre la possibilité à la démocratie. Intérêts différents, entrent en conflit, négocient…
Classe dirigeante (années 1950, 60, 70) : terrain de l’analyse marxiste. LA classe dirigeante.

Catégories dirigeantes : démocratie pluraliste, modèle polyarchique.

Elites dirigeantes : valorisation.
Au sein de cet ensemble : classe politique. Ensemble des professionnels de la politique. Au sein de cette classe politique, il y a les dirigeants politiques, qui ont de réels pouvoirs, de réelles influences. Chefs de Gouvernement, chefs d’Etat, membres du Gouvernement, dirigeants des Régions ou les ministres-présidents des Etats fédérés, dirigeants des grandes agglomérations, Présidents des Assemblées, Présidents et rapporteurs des grandes commissions…
D’autre part, également dans les cabinets ministériels : tous les officiels et officieux ne jouent pas un rôle politique, mais une minorité d’entre eux sont des conseillers politiques particulièrement influents.
Au niveau européen, on parle « d’eurosphère », on peut distinguer :


  • dirigeants politiques européens stricto sensu (Commission)

  • dirigeants nationaux qui siègent en tant que responsables au sein des institutions européennes

  • dirigeants nationaux régionaux ou locaux qui, de façon discontinue, influencent l’élaboration ou la mise en œuvre des politiques européennes.




  1. Le problème des élites en démocratie


Beaucoup moins visible aujourd’hui qu’auparavant. Fin du XIX° siècle : mouvement de démocratique qui paraît irrésistible va-t-il noyer les élites. Inquiétude d’autant plus forte selon la conception que l’on a des élites.
Elites naturelles : mouvement démocratique ne peut que les éliminer.
Elites du mérite : mouvement peut donner leur chance à des gens qui ont du talent, qui ont manifesté un esprit de sacrifice, une capacité à acquérir des connaissances. 
Idée selon laquelle il y a des élites naturelles est très dominante jusqu’à la fin du XIX° siècle. Marquis de Boulainvilliers : considère que la noblesse descend des Francs, tandis que les non nobles sont la masse des gallo-romains. Pour lui, élite doit continuer à dominer, du fait de la différence d’essence, de substance.
Désir de biologiser la différence entre les masses et les élites.
Plus tard, hérédité sociale : savoirs, savoirs faire, s’acquièrent lentement, par hérédité, dans milieux favorables.
Au contraire, conceptions démocratiques postulent que les élites sont fondées sur le mérite. Détectées dès le plus jeune âge, notamment par l’école. Platon est dans une conception quasi-biologique des élites, présentes, nées comme telles et devant rester aux postes importants.


  1. Conceptions relativisant l’importance du choix démocratique


Voire qui considèrent la démocratie comme une supercherie.


    1. Thèses élitistes stricto sensu


Mosca, Pareto. Pour ces auteurs, quel que soit le mode de sélection politique des dirigeants, cela donne les mêmes résultats. Même vivier de catégories dirigeantes, même notables.
En vérité, élites se reproduisent par hérédité. Pareto met l’accent sur la stabilité des élites en conjoncture politique normale. Survivent aux alternances politiques, voire aux changements de régimes (sauf révolution bolchevique). Stabilité des élites intellectuelles, professionnelles, économiques, et même politiques.
James Burnham : L’ère des organisateurs. Conception particulière : élites sociales aux Etats Unis et en URSS tendent à converger. S’affirme une même classe sociale, avec traits communs. De plus en plus semblables : dirigeants des grandes entreprises s’imposent, dans des économies socialistes ou capitalistes.
USA : actionnaires en position soumise, contrairement à la conception largement répandue.
Dirigeants politiques ont un marge de manœuvre très étroite.


    1. Thèses marxistes


Marx et Engels : une classe dirigeante, avec des subdivisions, des clivages internes, certes, mais homogène et constituée par l’ensemble des détenteurs de la propriété privée des moyens de production.
Perry Anderson : Sur le marxisme occidental. Synthèse, au moment où résurgence de l’analyse marxiste, dans les années 50-60 en Allemagne, en GB, en France et même aux USA.
Charles Wright-Mills : The power elite, 1956.
Pierre Bourdieu : travaux sur la classe dirigeante.
Points communs :


  • accent sur le rôle du capital culturel. Pérennisation que si reproduction des rapports sociaux de production. Pour que l’entreprise et le système se pérennisent, il faut du capital et du travail, mais aussi des savoirs faire, des modes de relation au travail, au profit, à l’argent, qui doivent être reproduits. Reste subordonné au capital économique, autonomie très faible. Vrais dominants : cumulent capital culturel et capital économique.




  • reconnaissent que dans les démocraties occidentales, libertés ne sont pas purement formelles, ont un rôle pas tout à fait négligeable. Reconnaît que suffrage universel permet d’arbitrer entre des dirigeants politiques qui, les uns, favorisent telle fraction de la classe dominante, les autres une autre fraction.




  • Même si la classe dominante s’est diversifiée et différenciée, elle reste profondément cohérente et homogène dans la défense de ses intérêts fondamentaux. Formation commune, et solidarité en dernier ressort.


Etudes empiriques sur la stabilité des élites dirigeantes en Allemagne après chute du mur
Ursula Hoffmann : Elites, crisis and origines of regime, 1998. Après chute du nazisme en Allemagne, en 1956, 10% du personnel politique actif de la RFA a été également actif sous le nazisme. Parmi ces 10%, 1/5 se sont signalés par leur opposition au nazisme (2% du total).
Très grand renouvellement des élites politiques, mais très grande stabilité des élites économiques, universitaires… 2/3 sont encore en place.
Comparer avec chute de la DDR en 1990 : Hoffmann constate qu’en 1995, 32% du personnel politique de la RDA est encore en place, mais le plus souvent avec un pouvoir amoindri, une influence réduite. Elites du sommet presque toutes éliminées.
Ce qui est spectaculaire est de constater qu’au niveau de l’Allemagne entière, il n’y a que 0,4% de patrons de l’Est dans l’ensemble du patronat allemand. Dirigeants des grandes entreprises publiques de RDA pas récupérés. 0% dans les militaires. 2,5% d’Ossis dans la fonction publique allemande en 1995. Or population de la RDA représente un peu plus de 20% dans la population allemande totale.


  1. Conceptions qui font place au choix démocratique dans société avec élites


Karl Mannheim : intellectuel d’origine hongroise mais de culture allemande. Sociologie des intellectuels dans les années 30. Selon lui, ce qui rend la démocratie possible est le fait que les intellectuels sont capables de se hisser au plan de l’universel, au plan des idées universelles.
Capables de faire abstraction de leurs origines, et de formuler des idéologies qui représentent soit les intérêts des dominés, soit des dominants. Réel pluralisme demeure possible. 
Vision un peu idéaliste de la politique comme débat d’idées plutôt que comme ajustement d’intérêts. Mais admet que la démocratisation des élites élargit encore les possibilités d’ouverture pluraliste.

Thèses polyarchiques : oui, il y a des élites dirigeantes, mais elles sont diversifiées, relativement autonomes les unes par rapport aux autres, prennent en charge des intérêts différents. Coalitions politiques sont des coalitions fluides de différentes catégories d’intérêts. Suffrage universel retrouve une signification : électeurs arbitrent entre deux formes de coalitions, et électeurs anticipent leurs attentes, et les prennent en charge.
Ce qui fait la différence est le lieu idéologique d’où ils regardent la société.



  1. Quelques éléments de sociologie empirique des catégories dirigeantes


Sociologie des dirigeants politiques. Dans quelle mesure la classe politique est-elle représentative de la structure sociale ? Députés ne sont pas photographie de la structure sociale d’un pays. Distorsions existent, il y en a qui ne posent pas problème. En revanche, deux facteurs font problème :


  • structure socio professionnelle

  • représentation des femmes.




    1. Représentation politique et CSP


Grande importance notamment pour les thèses marxistes qui cherchent à montrer que classe dominante bien représentée dans les catégories des dirigeants politiques.
Surreprésentation de certains milieux : cadres supérieurs de la fonction publique 12,7% contre 1 à 2% de la population.
Pour ensemble des pays de l’Europe occidentale.


  1. Tendances générales


Depuis XIX° siècle, déclin rapide de l’aristocratie dans le jeu politique, assez brutal. Catégorie déclinante : militaires, mais aussi grands patrons de l’industrie et du commerce.
Surreprésentation des professions libérales et des avocats. Surreprésentation aussi des médecins, grande proximité des électeurs.
Intermède ouvrier dans l’entre deux guerres, en Grande Bretagne notamment, grâce au Labour, émanation de syndicats ouvriers. Plus de la moitié en 1931 sont d’origine ouvrière. Pic puis déclin lié au destin des PC occidentaux.
Souvent, cependant, ouvriers pendant peu de temps et deviennent permanents du Parti !
Enseignants très représentés aussi : Maniakowski. Partis de gauche donnent grand poids. Socialisme révolutionnaire plaît beaucoup aux enseignants, SFIO en France et SPD en Allemagne. En 1981, 34% des députés sont des enseignants.
En Espagne, hauts fonctionnaires absents, car doivent démissionner. Pas de filet => danger et ne se présentent pas. En France, en revanche, peut se faire détacher, et sécurité complète. En Grande Bretagne très peu de fonctionnaires également dans les classes dirigeantes. Allemagne la plus proche de la France.


Remarquable en France, poids dans le Parlement, mais surtout dans le Gouvernement. Hoggan : 6 Gouvernements de la V° République donnaient poids à hauteur de 2/3 aux fonctionnaires (enseignants et hauts fonctionnaires). Sur 16 Premiers Ministres, seuls 2 n’ont pas de lien avec la fonction publique : Edith Cresson et Pierre Bérégovoy. + JPR.
Au sein de la haute fonction publique, rôle de l’ENA est décisif (Chirac, Fabius, Juppé, Jospin…).
Ezra Suleyman, Henri Mendras : Les élites en Europe, origine sociale des élites en Europe. Etudie Allemagne, Italie, Pologne et Etats Unis.


  1. Enjeux de représentativité


Enjeux scientifiques et politiques.
Scientifiques : comment se fait il que certaines professions soient surreprésentées. Political participation, why ?


  • Proximité des savoirs et des savoirs faire.

  • Disponibilité relative en temps pour militer librement

  • Professions proches des électeurs, contact, feeling (avocats, médecins, professions de santé…)

  • Statut juridique protecteur (fonction publique française en opposition avec fonction publique britannique ou espagnole)


Origine sociale a-t-elle de l’importance ?
Oui, à certains égards. Formation intellectuelle commune favorise négociation, manière commune de poser les problèmes, et prééminence de techniques et méthodes communes.
Moins de différence entre un énarque de droite et de gauche et un énarque de droite et un notable de droite, ou entre un énarque de gauche et un employé de gauche.
Si personnel politique est issu d’un milieu social trop étroit, risque de désaffection des citoyens à la classe politique. Ne parle pas comme nous, comprend pas nos problèmes, ne pensent qu’à leur carrière…
Importance de l’origine sociale :


  • vie politique est un métier, une profession à part entière. Vie politique depuis longtemps : resocialisé selon méthodes et valeurs de référence différentes de celles d’origine.


Toutefois, responsables politiques, quelle que soit leur origine géographique ou sociale, ont un rôle à assumer, et les contraintes de rôle sont extrêmement puissantes. Face aux partenaires sociaux ou au patronat, même voies diplomatiques par contrainte de rôle.


    1. Représentation politique et genres.


Tableau : pourcentage de femmes dans personnel politique parlementaire et dans la haute fonction publique.
Grande Bretagne, pays de culture protestante, a des taux beaucoup plus faibles. Très longtemps, on a parlé du suffrage universel alors que les femmes étaient exclues. Femmes ont siégé au Gouvernement avant d’être électrices.
Sous représentées dans beaucoup de pays. Pourquoi ?


  • Machisme, hommes empêchent les femmes d’arriver sur la scène politique.

  • Moins grande âpreté à entrer et rester en politique chez beaucoup de femmes par rapport à beaucoup d’hommes. Faut être agressif. Inculcation aussi du rôle des sexes.


En France, plus de résistance qu’ailleurs.
France : quotas imposés, alors qu’en Scandinavie, quotas volontaires. Problèmes, avec la loi de 2002, partis qui ne respectent pas les quotas préfèrent payer l’amende (perdre l’aide) plutôt que de respecter la règle.


Danemark : quotas mis en place, place des femmes monte. Quotas désagréables, quotas supprimés, et représentation des femmes chute. Législateur danois envisage de réinstaller des quotas.
Par-delà cette question, pose problème de l’introduction de considérations liées au genre, mais aussi la question de la discrimination positive, « affirmative action » : fait qu’il est très important que la classe politique soit représentative de l’ensemble des adhésions identitaires jugées importantes par les intéressés.


  1. Professionnalisation politique


Séance 8. Le travail politique (des dirigeants et responsables). 

C’est un travail spécialisé qui suppose l’apprentissage de savoir-faire professionnels. « Vivre de, et pour, la politique » (Max Weber) implique l’existence d’une rémunération et d’un parcours de carrière (les deux types de cursus).
1   2   3   4   5   6

similaire:

Le pouvoir politique. Du niveau local au niveau européen iconLes états unitaires à un niveau de pouvoir local

Le pouvoir politique. Du niveau local au niveau européen icon4. 2 Quelles sont les formes institutionnelles de l'ordre politique ?
«élus» (et répartition des différents niveaux de pouvoir : niveau local et national à mettre en évidence) et les citoyens

Le pouvoir politique. Du niveau local au niveau européen iconInformations pratiques sur l’exposition
«Main à la pâte» initié par Georges Charpak puis le projet Pollen et Fibonacci (projet d’éducation aux sciences au niveau européen)...

Le pouvoir politique. Du niveau local au niveau européen iconInformations pratiques sur l’exposition
«Main à la pâte» initié par Georges Charpak puis le projet Pollen et Fibonacci (projet d’éducation aux sciences au niveau européen)...

Le pouvoir politique. Du niveau local au niveau européen iconInformations pratiques sur l’exposition
«Main à la pâte» initié par Georges Charpak puis le projet Pollen et Fibonacci (projet d’éducation aux sciences au niveau européen)...

Le pouvoir politique. Du niveau local au niveau européen iconInformations pratiques sur l’exposition
«Main à la pâte» initié par Georges Charpak puis le projet Pollen et Fibonacci (projet d’éducation aux sciences au niveau européen)...

Le pouvoir politique. Du niveau local au niveau européen iconInformations pratiques sur l’exposition
«Main à la pâte» initié par Georges Charpak puis le projet Pollen et Fibonacci (projet d’éducation aux sciences au niveau européen)...

Le pouvoir politique. Du niveau local au niveau européen iconDes deux écoles à l’échec scolaire
«L’intelligence des enfants n’est pas en cause, mais leur niveau scolaire à la fin de l’école élémentaire est en étroite relation...

Le pouvoir politique. Du niveau local au niveau européen iconProgramme des enfants : «cinema tout enfant»
«choses de la vie» et permettent d’exprimer une vision de la société au niveau politique, social et culturel

Le pouvoir politique. Du niveau local au niveau européen iconA saèk Thmey, IL y a une école du matin et une école de l’après-midi....






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com