Programme du service éducatif





télécharger 217.56 Kb.
titreProgramme du service éducatif
page5/7
date de publication29.10.2016
taille217.56 Kb.
typeProgramme
h.20-bal.com > documents > Programme
1   2   3   4   5   6   7

Réponses

et compléments d’informations



Question 1 :

b-) Dans certaines localités du Pays-Haut la population était même composée, à partir des années 1920, d’une majorité d’étrangers ( des Italiens et des Polonais). Aussi, leur intégration dans le cadre d’une conjoncture économique et industrielle favorable aux mines et à la sidérurgie s’est réalisée grâce au travail et celle de leurs enfants (nés ou naturalisés français) grâce à l’emploi industriel et minier mais également par l’intermédiaire de l’école.

Question 2 :

a-) Il existe une véritable politique patronale du logement. Elle se manifeste par la construction de cités ouvrières et d’infrastructures de vie commune (gymnases, salles des fêtes,…)8.

Question 3 :

c-) La frontière franco-allemande ne favorise pas l’unité syndicale : les revendications ouvrières ne sont pas les mêmes car les politiques sociales ne sont pas similaires9. De plus, beaucoup d’ouvriers ne sont pas encore fixés (étrangers, etc.)

Question 4 :

b-) Après 1964, les performances en terme de production des entreprises minières lorraines ne coïncident plus avec une croissance exceptionnelle de la demande en minette comme c’était le cas durant les années 1950. Surtout, les usines sidérurgiques françaises et européennes utilisent de plus en plus les minerais d’Outre-Mer bon marché et à forte teneur en fer.

Question 5 :

a-) Les mines de fer ont connu un répit relatif de 1968 à 1974 : le contexte économique et la poursuite de l’innovation sont favorables à la stabilisation du marché du fer10.

Question 6 :

a-) Les mines marchandes doivent absolument trouver des débouchés pour leurs productions. Avec l’arrivée sur le marché du minerai de fer des minerais exotiques, ce sont elles qui sont les premières touchées : leurs recherchent les économies. Les mines intégrées à des entreprises sidérurgiques assurent l’approvisionnement des usines d’un même groupe : en cela, leur situation leur permet de mieux résister à la concurrence.

Question 7 :

b-) La Lorraine est une région française où s’est développée, à partir du XIXe siècle, une société reposant sur les industries extractives (charbon, minerai de fer), la sidérurgie et le textile. La crise industrielle de la fin du XXe siècle la concerne donc directement : des milliers d’emplois dans ces secteurs disparaissent en un peu plus de vingt ans.

Question 8 :

b-) La sidérurgie connaît une crise postérieure à celle des mines de fer.

Question 9 :

a-) La SSM comme le Statut du mineur de 1946 (remanié, quant à lui, plusieurs fois) sont caractéristiques du régime de couverture sociale des mineurs et des retraités des mines.

Question 10 :

c-) La sidérose n’est reconnue comme maladie professionnelle qu’en 1967 !

Plan des salles d’exposition

LEXIQUE
Abattage : opération visant à détacher le minerai du massif.

Boisage : opération de soutènement du toit à l’aide de chandelles (poteaux) en bois.

Boulon : tige métallique de 1,4 à 2,5 mètres qui « ancre » le plafond (ou « toit ») de la galerie aux terrains supérieurs pour éviter les mouvements. Le boulon solidarise les couches de roche entre elles afin d’éviter leur décollement. Le filetage d’une extrémité permet de lier le boulon au soutènement par une plaquette et un écrou.

Carreau : terme désignant toutes les installations de surface des exploitations minières souterraines.

Chantier : zone d’attaque ou d’abattage appelée aussi « chambre ».

Dépilage : phase d’exploitation minière correspondant au défruitage c’est-à-dire à l’enlèvement du massif après le traçage.

Estacade : chargeuse électrique à racloir.

Foration (ou forage): creusement de trous en vue du tir ou de la mise en place de boulons.

Foudroyage : éboulement provoqué des roches de couverture après l’exploitation du minerai.

Gueules jaunes : nom familier donné aux mineurs de fer lorrains.

Joy : machine à charger le minerai dans un véhicule. Elle est munie de deux pinces qui oriente le minerai.

Jumbo : perforatrice lourde montée sur affûts mobiles destinée à forer les trous qui recevront les charges explosives.

Minette : nom familier donné au minerai lorrain. Son inconvénient majeur réside dans sa pauvreté en fer (de 30 à 35 %).

Porion : chef mineur, équivalent du contremaître.

Purgeage : opération visant à sécuriser les quartiers d’exploitation en nettoyant les parois et le toit pour éviter les chutes de blocs.

Quartier : unité de production dans une exploitation minière.

Rendement : mode de calcul de la productivité minière qui consiste à diviser le tonnage extrait dans une journée par l’effectif ouvrier présent, tant au fond (mineurs, chargeurs, conducteurs, etc) qu’au jour (entretien, etc).

Traçage : après la division en quartier de la zone à exploiter, il s’agit du quadrillage d’un quartier en un réseau de galeries parallèles.

Bibliographie
AMOMFERLOR, Musée des Mines de Fer de Lorraine, Centre de Culture Scientifique Technique et Industrielle,1989, 139 pages.
BIARD Roger, Les mines de fer de Lorraine, Paris, Editions Sociales, 1966, 359 pages.

JEANDIN Jacques, Trieux, 79 jours au fond pour la Lorraine, Paris, Editions sociales, 1977, 316 pages.
Mineurs au jour…le jour, un siècle dans les cités du fer (1890-1990), Catalogue de l’exposition organisée par le Musée de l’Histoire du Fer et le Centre de Culture Scientifique, Technique et Industrielle du Fer et de la Métallurgie de Nancy-Jarville (du 4 novembre 1998 au 3 mai 1999), Nancy, Musée de l’Histoire du Fer, 1998, 147 pages.
Navet Francis, Lorraine : Les Mines de fer, Metz, Editions Serpenoise, 1997, 128 pages.

SIMONIS André, Mineurs de fer, Gueules jaunes et fiers de l’être, Metz, Editions Serpenoise, 1996, 264 pages.
Varoquaux Jean-Arthur, Les mines de fer de Lorraine, Paris, Chambre syndicale des mines de fer de France-UIMM éditions, 1992, 255 pages.

ECOMUSEE

DES MINES DE FER DE

LORRAINE

Programme

du service éducatif



MUSEE DES MINES DE FER DE NEUFCHEF
Visite pédagogique

Histoire-Géographie
Livret-guide professeur (collège)

Parcours n°3

La culture et les mentalités ouvrières
Dossier réalisé par Pascal Raggi en partenariat avec

L’Ecomusée des mines de fer de lorraine
1   2   3   4   5   6   7

similaire:

Programme du service éducatif iconDeux postes a pourvoir au service educatif du mont-saint-michel

Programme du service éducatif iconService educatif des archives departementales des hautes-pyrenees

Programme du service éducatif iconProfesseurs relais au Service éducatif du Musée des Beaux-Arts de...

Programme du service éducatif iconComment a évolué la place de l’ouvrier dans la société française entre 1830 et 1975 ?
«Le travail des enfants dans les manufactures de la Somme de la Restauration à la fin du Second Empire», Service éducatif des archives...

Programme du service éducatif iconNote de service n° 2016-184 du 28-11-2016
«le chemin de l'œuvre» (extrait du programme fixé par l'arrêté du 21 juillet 2010, B. O. E. N. spécial n° 9 du 30 septembre 2010),...

Programme du service éducatif iconService Accueil-Information de l’Université Bureau p 023  01 44...

Programme du service éducatif iconCampagne de recrutement des enseignants-chercheurs 2013
«observations à transmettre au service gestionnaire». Le service gestionnaire prendra en compte le dernier dossier déposé pour un...

Programme du service éducatif iconHistoire du systeme educatif français 1960 a 2000

Programme du service éducatif iconRapport sur "La structuration de la filière du numérique éducatif" 2

Programme du service éducatif iconAlors faisons appel à un nouvel esprit de civisme, de service et...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com