Seance sur l'imprimerie





télécharger 25.36 Kb.
titreSeance sur l'imprimerie
date de publication14.10.2016
taille25.36 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > documents > Documentos
SEANCE SUR L'IMPRIMERIE
(une heure – une heure 1/2)


Problématique :
En quoi la découverte de l'imprimerie joue t'elle un rôle majeur dans la diffusion des idées et du savoir aux XVème et XVIème siècles ?

introduction
Une découverte ou une technicité plus élaborée de J. Gutenberg va bouleverser le mode d'impression et de transmission d'ouvrages…

1 – la naissance de l'imprimerie
Etude de document

:
Document 1 : L'atelier de l'imprimeur au XVe-XVIe siècles


On peut demander de présenter les étapes nécessaires à la fabrication d'un livre :


  • le typographe assemble les caractères mobiles sur une plaque ;

  • le maître d'atelier surveille et vérifie

  • un ouvrier prépare les tampons encreurs

  • un autre actionne la presse pour imprimer la feuille

  • la feuille est relue à la sortie de la presse.


Les techniques peuvent s'expliquer grâce aux huit premières lignes de l'introduction historique.

Document 2 : La naissance de l’imprimerie

Vers la fin du XIVe siècle, la disponibilité générale du papier rendit possible la reproduction des images religieuses, par l’utilisation de bois gravé dont certains portaient des légendes. Le succès de cette production, souvent de médiocre qualité, incita les artisans à inventer un moyen de multiplier les copies de textes écrits. Premier pas vers l’imprimerie, on établit d’abord comment fondre les lettres isolées à partir du même moule et du métal approprié, puis on fixe la composition d’une page d’écriture. Et c’est à ce moment précis que survient Johannes Gutenberg, inventeur probable des caractères métalliques mobiles. Cette technique permet de fabriquer des livres sur papier en plus grand nombre et moins cher. Des centres d’imprimerie sont créés dans les grandes villes et dans les universités européennes entre 1455 (Mayence et Strasbourg) et 1500 (236 villes). Entre 1450 et 1500 on imprime 30 000 titres tirés à plus de 15 millions d’exemplaires, alors que les ouvrages religieux représentent d’abord l’essentiel de la production, les éditions inspirées par l’humaniste se multiplient après 1480 : textes anciens en langue originale, puis traduits en langue vulgaire, manuels, grammaire et dictionnaire, livres scientifiques.. Le livre imprimé est alors le support des idées nouvelles et contribue à leur diffusion en Europe.



(synthèse ? pouvant reprendre des éléments de ces 8 premières lignes.)
2 – un support fiable
Etude de document :

Document 3 : L'introduction de l'imprimerie en France.
Guillaume Fichet (1433-v. 1480), docteur en théologie, Lettre à Jean de la Pierre, prieur de la Sorbonne.


« Tu viens de m'envoyer les savoureuses lettres de Gasparino de Bergame. Non seulement tu en as revu soigneusement le texte, mais il est nettement et correctement reproduit par les imprimeurs allemands. L'auteur te doit de grands remerciements pour les longues veilles que tu as consacrées à rendre son livre parfait, de corrompu qu'il était auparavant. Mais tous les hommes savants doivent te remercier encore davantage, toi qui non seulement t'appliques à l'étude des lettres sacrées (comme t'y appellent tes fonctions), mais leur rends un signalé service en t'occupant de rétablir, dans leur pureté, les textes des auteurs latins. Sans parler de plusieurs autres grandes pertes subies par les lettres, les mauvais copistes ne sont ils pas une des causes qui ont le plus contribué à les précipiter pour ainsi dire dans la barbarie! Aussi quelle est ma joie de voir que tu as eu la bonne idée de chasser enfin ce véritable fléau de la ville de Paris! Ces industries du livre que, de ton pays d'Allemagne, tu as fait venir en cette cité produisent des livres très corrects et conformes à la copie qui leur est livrée. Tu fais, du reste, la plus grande attention à ce qu'ils n'impriment rien sans que le texte n'ait été confronté avec tous les manuscrits que tu réunis et corriges plusieurs fois. »

Faire ressortir : - le respect du texte original (souvent "corrompu" par certains copistes), relecture, comparaison avec les manuscrits…

- la qualité de l'impression.

- les textes sacrés et des auteurs latins sont les plus reproduits.

synthèse : Désormais le livre n'est plus copié à la main mais imprimé et contribue à la circulation massive des idées nouvelles. L'invention de l'imprimerie a révolutionné la production des livres. Exemple : un atelier pouvait imprimer 180 feuilles alors qu'un copiste ne reproduisait que 200 lignes par jour !

3 – une diffusion très large
Document 4 : La diffusion de l’imprimerie en Europe au XVe siècle



Son commentaire peut s'appuyer sur la fin du texte précisant l'historique de cette découverte. (Villes universitaires vite rompues et "servies" grâce à cette invention).

Rapidité de l'installation des imprimeries (en 50 ans, 236 villes) (cf historique)

Savoirs universitaires, religieux et idées nouvelles largement répandus.

Une grande capacité de reproduction (cf historique : 30000ouvrages édités à 15 millions d'exemplaires).

La lettre de l'évêque au Pape Paul III

Elle résume la fiabilité des textes diffusés, le respect des textes originaux, la diffusion à un large public et le coût intéressant.
synthèse : Souligner les points énoncés : fiabilité ; diffusion de la culture à un plus large public ; coût intéressant.
conclusion
Inspirée toujours de la présentation du texte récapitulant l'historique de cette invention et les avantages qu'elle favorise (respect, fiabilité, coût, large diffusion…)

TRACE ECRITE
1) Soit elle est dictée en fin de séance et s'inspire de la présentation du texte récapitulant l'historique de cette invention et les avantages qu'elle favorise (respect - fiabilité – coût – large diffusion…)
2) Soit elle s'effectue au fur et à mesure du déroulement de la séance en fonction de l'étude des différents documents, et se termine par une conclusion générale s'inspirant toujours de la présentation du texte récapitulant l'historique de cette invention et les avantages qu'elle favorise (respect - fiabilité – coût – large diffusion…)


______________________________
CONTRÔLE



La découverte de l'imprimerie


Technique :

La découverte repose sur quel procédé technique ?




Qualité de l'impression :

Quels inconvénients majeurs sont éliminés dans la reproduction des textes ?




Dans la dédicace adressée au Pape Paul III, quels sont les trois principaux avantages relevés.




Diffusion :

Quels sont les textes favorisés par cette invention ?




Cette invention est adoptée par quel type de villes ? Dans quels buts ?




Grâce à l'imprimerie quelles idées nouvelles peuvent ainsi se propager ?




Religion :

Pour quelles raisons (2) l'Eglise se réjouit-elle de cette découverte ?




similaire:

Seance sur l\L’invention de l’imprimerie est une revolution
«Ceci tuera cela» car elles sont «énigmatiques» (L. 4) : l’auteur se doit donc de les expliquer à son lecteur. Hugo va donc traiter...

Seance sur l\Cours de mme tenenbaum
«bis». IL n’y aura pas de résumé ou topo du cours présenté par le(a) chargé(e) de td au début de chaque séance. Le cours doit donc...

Seance sur l\Désignation du secrétaire de séance M. le Président. S’agissant du...

Seance sur l\La Renaissance, c'est cette période dans l'histoire de l'humanité...

Seance sur l\Programme et problématique Le projet des TraAm Le projet de «moment numérique»
«moment numérique» présenté ici porte sur la première séance la découverte du sentiment religieux- de la séquence sur la place de...

Seance sur l\La société française du Moyen-âge à nos jours
«humanistes» aux XV-XVI é siècles. La langue française supplante le latin dans les actes officiels et dans la littérature. L’imprimerie...

Seance sur l\Une séance en lycée professionnel par Salem Tlemsani Enseignant Lettres-Histoire...
«histoires d’info» chronique de Thomas Snégaroff sur France Info (30/10/2015, durée : 3: 02 mn)

Seance sur l\Des chansons à écouter et à chanter
«On ira pendre notre linge sur la ligne Siegfried», interprétée par Ray Ventura, montre bien l’enthousiasme des français et leur...

Seance sur l\Séance 1 : qu’est-ce que les lumières ?
«Auflarüng» (l’équivalent allemand de ce que nous appelons les Lumières). Kant s’interroge sur ce qui fait la spécificité de ce mouvement...

Seance sur l\Fiche de preparation de seance






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com