Synopsis : Reportage sur la région de l’île de Vancouver. L’île de Vancouver et ses environs y sont présentés. On y voit des images de l’île de Vancouver, de Victoria,





télécharger 64.83 Kb.
titreSynopsis : Reportage sur la région de l’île de Vancouver. L’île de Vancouver et ses environs y sont présentés. On y voit des images de l’île de Vancouver, de Victoria,
date de publication11.05.2017
taille64.83 Kb.
typeSynopsis
h.20-bal.com > documents > Synopsis




Fiche enseignant - Niveau intermédiaire 
Ça bouge au Canada : L’île de Vancouver
Reportage de 4 minutes – Niveau intermédiaire
Thèmes

Francophonie, langue française
Concept

TV5 Québec Canada vous propose de découvrir des régions du Canada. Richesses culturelles, paysages, activités sportives, festivals. Autant de pistes pour organiser un séjour en fonction de ses goûts…
Contenu

Pour visionner le reportage « Ça bouge au Canada… La région de La région de l’île de Vancouver», allez sur le site http://cabouge.tv5monde.com et choisissez l’île de Vancouver sur la carte du Canada.
Durée du reportage : 4 minutes

Synopsis : Reportage sur la région de l’île de Vancouver. L’île de Vancouver et ses environs y sont présentés. On y voit des images de l’île de Vancouver, de Victoria, capitale de la Colombie-Britannique, de Cowichan Bay, de Nanaimo et de son célèbre dessert, du festival maritime de Nanaimo et du Parc provincial McMillan Cathedral Grove.
Découpage en séquences :

Les séquences s’organisent autour de quatre lieux.
1. Présentation générale de l’île de Vancouver.

1ère séquence : commentaire du journaliste sur sa superficie et ses caractéristiques.

Témoignage d’une jeune femme anglophone dans la forêt.
2. Présentation de la ville de Victoria, capitale de la Colombie-Britannique.

2e séquence : commentaire sur son architecture, son port et sa faune marine.
3. Présentation de Cowichan Bay.

3e séquence : commentaire sur les maisons sur pilotis.

4. Présentation de Nanaimo.

4e séquence : commentaire sur la deuxième ville de l’île en importance, son climat et ses activités.
5. Présentation de la barre Nanaimo.

5e séquence : commentaire sur le célèbre dessert qui porte le nom de la ville.
6. Présentation du festival maritime de Nanaimo.

6e séquence : commentaire sur les activités qui se déroulent lors de cet événement.

Témoignage d’une festivalière.
7. Présentation de la course de baignoires.

7e séquence : commentaire sur le nombre de participants et l’engouement des festivaliers pour cette course.

Témoignage d’une spectatrice de la course de baignoires.
8. Présentation du Parc provincial McMillan Cathedral Grove.

8e séquence : commentaire sur les caractéristiques des arbres du Parc provincial

McMillan Cathedral Grove.

Témoignage d’une jeune femme anglophone dans la forêt.
9. Présentation du légendaire Sasquatch.

9e séquence : commentaire sur le Sasquatch, un Bigfoot canadien qui aurait été vu sur l’île de Vancouver.
Transcription

Pour la transcription, consultez la page 10.
Niveau intermédiaire

Objectifs


  • Objectifs pragmatiques :

  • comprendre des informations touristiques sur une région et ses sites touristiques ;

  • présenter et caractériser un lieu ;

  • parler des activités ;

  • rédiger un texte descriptif ;

  • sensibiliser les gens à une cause.




  • Objectifs linguistiques :

  • réviser l’accord et la place des adjectifs ;

  • décrire des meubles et un décor ;

  • décrire des éléments de la nature et des animaux ;

  • décrire des sentiments ;

  • réviser le conditionnel présent.




  • Objectifs socioculturels :

  • découvrir un dessert de la région de Nanaimo ;

  • découvrir la culture des Haïdas ;

  • découvrir le domaine Free Spirit Sphere, situé sur l’île de Vancouver ;

  • découvrir Terry Fox et son marathon de l’espoir.


Note culturelle

La nation Haïda est issue d’un lieu spécial : Gwaii Haanas, ce qui veut dire « îles de la beauté » dans la langue haïda. Le pays des Haïdas se nomme Haïda Gwaï. Les premiers contacts des Haïdas avec les Blancs remontent à 1774, quand une expédition espagnole explore la région. Puis, en 1778, ils reçoivent la visite du capitaine James Cook. La variole apportée par les explorateurs anglais ravage la tribu haïda qui est détruite à plus de 90 %. Les Haïdas, au nombre de quelques milliers, s’efforcent de maintenir leur économie fondée sur la pêche au saumon. Certains Haïdas ont remis à l’honneur l’artisanat traditionnel, la sculpture des mâts totémiques, la construction de pirogues de cèdre et la vannerie.
Terry Fox est un athlète canadien et un militant pour la recherche consacrée au traitement du cancer. Il devint célèbre pour son « Marathon de l'espoir », un périple transcanadien qu'il entreprit afin de collecter des fonds pour la recherche contre le cancer ; il courut ce marathon malgré une jambe artificielle. Il est considéré comme l’un des plus grands héros canadiens du XXe siècle.
Activité 1

Regardez le film sans le son.
Avant de présenter le film, lisez et expliquez le vocabulaire. Ensuite, demandez aux apprenants d’identifier uniquement les éléments visuels qui apparaissent dans le film. Enfin, demandez-leur de les numéroter dans leur ordre d’apparition. Mise en commun en grand groupe.
Pistes de correction / Corrigés :


Ordre d’apparition des éléments

Éléments qui apparaissent dans le film

4

Course de baignoires




Dégustation de tartes aux framboises

1

Observation de mammifères marins

2

Maisons sur pilotis




Baignade dans des chutes




Rencontre avec des Amérindiens de la région




Concours musical

5

Identification potentielle du Bigfoot canadien




Présentation du festival littéraire de Victoria

3

Découverte de la barre Nanaimo


Activité 2

Regardez le film avec le son.
Lisez et expliquez les questions, puis montrez le film au complet avec le son.

Mise en commun en grand groupe. Pour la partie b, incitez les apprenants à exprimer leurs opinions personnelles.
Pistes de corrections / Corrigés :

Répondez par Vrai ou Faux aux affirmations suivantes :

a. 1. L’île de Vancouver est aussi grande que la Belgique. Faux. Elle est plus grande que la Belgique.

2. Il est possible de se baigner à la mer et de faire du ski dans la même journée sur l’île de Vancouver. Vrai. L’île de Vancouver a plusieurs écosystèmes.

3. Des excursions offertes sur l’île de Vancouver offrent la possibilité d’observer des épaulards. Vrai. On peut observer des orques, mieux connues sous le nom d’épaulards, les plus gros de la famille des dauphins.

4. Sur l’île de Vancouver, Nanaimo est la troisième ville en importance après Victoria et Vancouver. Faux. Nanaimo est la deuxième ville en importance après Victoria. Vancouver n’est pas située sur l’île de Vancouver.

5. La barre Nanaimo est un dessert qui a été inventé dans les années 60. Faux. La barre Nanaimo a été inventée dans les années 50.

6. La ville de Nanaimo s’anime tous les mois de juin pour le festival maritime. Faux. La ville de Nanaimo s’anime tous les mois de juillet pour le festival maritime

7. Environ 200 pilotes s’affrontent dans une course de baignoires flottantes lors du festival maritime de Nanaimo. Vrai.

8. Le Parc provincial MacMillan procure un pur enchantement aux visiteurs parce qu’on peut y observer des animaux sauvages au naturel. Faux. Le Parc provincial MacMillan procure un pur enchantement aux visiteurs parce qu’on peut y observer des arbres vieux de 800 ans.

9. Le Sasquatch est une bête légendaire aussi surnommée Bigfoot. Vrai.
b. Réponses variées et personnelles.
Activité 3

Regardez et écoutez la partie du film qui traite de la barre Nanaimo.
Avant de regarder le film, demandez aux apprenants de nommer des desserts qu’ils aiment. Pour la partie b., expliquez les desserts dans la liste et faites souligner ceux qui sont « étagés ». Expliquez le mot étagé au besoin. Donnez des exemples avec des mets variés : une lasagne, une tourte étagée aux légumes, etc. Ensuite, montrez la partie du film qui porte sur la barre Nanaimo et faites compléter le texte à trous. Puis, faites trouver des desserts qui portent le nom de certaines villes ou régions. Finalement, demandez-leur de décrire un dessert réel ou fictif qui correspondrait bien à l’endroit où ils vivent.
Pistes de correction / Corrigés :

a. Réponses personnelles.

b. Desserts étagés : millefeuille, barre Nanaimo, gâteau forêt-noire, gâteau opéra, Paris-Brest.
c. On s'en doute, c'est à Nanaimo que le dessert portant le même nom a été inventé dans les années 50. La barre Nanaimo, un étagé de biscuits Graham*, de crème pâtissière et de chocolat, faisait le bonheur des mineurs à l'époque, et le nôtre encore aujourd'hui!

*Note : Les biscuits Graham sont très proches des spéculoos belges. Écrasés et mélangés avec du beurre, ces biscuits fournissent une chapelure sucrée souvent utilisée dans la confection de gâteaux ou de tartes. Remplaçant la pâte à tarte traditionnelle, cette méthode permet la confection de desserts qui ne nécessitent aucune cuisson. Ils sont faits à base de farine graham, l’ancêtre de la farine de blé entier. Elle porte le nom d’un médecin états-unien, Sylvester Graham, qui, au XIXe siècle, partit en croisade sur le rôle essentiel du son de céréales pour le maintien d'une bonne santé.
d. Réponses personnelles. Exemples : en Bretagne, le far breton est typique de la région. En Bavière, le gâteau bavarois est réputé mondialement et fait la fierté des Bavarois. Les gaufres liégeoises sont notoires en Belgique et reconnues à travers le monde.
e. Réponses personnelles. Exemples : au Canada, la queue de castor est un dessert qui représente bien la culture du pays, car le castor est un symbole national important.
Activité 4

Pour cette activité, voyez le film complémentaire sur la communauté d’Haida-Gwaii.
Avant de voir le film, faites une mise en commun de ce que les apprenants savent des tribus amérindiennes : des noms de tribus, des Haïdas, des coutumes, des activités, des arts, etc. Révisez du vocabulaire au besoin : totem, clan, tribu, chef, sculpture, pirogue, cèdre, vannerie, etc. Ensuite, faites lire les questions avant de voir le reportage.
Faites l’activité 4 partie 1,2,3. Pour la partie 4, coupez le son, parce que l’interlocuteur Marcel Russ s’exprime en anglais. Ne mettez que les images et les sous-titres pour répondre aux questions. Mise en commun en grand groupe en visionnant séquence par séquence pour vérifier les réponses.
Pistes de correction / Corrigés :
1. Réponses variées
2. a. Qu’est-ce que le Musée de la nation haïda? C’est un centre d’interprétation patrimonial de la culture haïda.

b. Quels sont les objectifs du centre? Faire connaître l’art et la culture haïdas et préserver l’environnement naturel de leur terre traditionnelle.
3. « L’idée de ce centre ici, c’est sûr, c’était principalement pour les gens d’ici, mais les gens d’ici, ils sont heureux de partager leur culture, leurs traditions avec les étrangers et c’est pour ça que les gens sont invités à venir ici. Les gens du monde entier sont invités à venir ici parce que les Haïdas sont fiers et tiennent à partager leur culture, leurs traditions. C’est pour la préservation, la conservation d’objets d’art et aussi au niveau éducation aussi pour la jeunesse. C’est une mine d’or, quoi, pour eux. Si on regarde des livres d’histoire, des* anciennes photos d’anciens villages, avec les longues maisons. Chaque maison avait un totem et ça représente aussi un clan et le chef de ce clan et c’est très très important. »

* Note : Familier. À l’écrit, on utilise plutôt de que des devant un nom précédé d’un adjectif. On écrit donc : d’anciennes photos et non des anciennes photos.
4. a. Que sculpte-t-il ? Il sculpte un mât totémique ou un totem.

b. Combien de temps met-il à sculpter une œuvre ? Il met environ un an avant de compléter un mât totémique ou un totem.

c. Où a-t-il appris son métier ? Il a appris son métier de ses ancêtres.

Pour aller plus loin

Pour ces deux dernières activités, il n’est pas nécessaire de voir le film.
Activité 5
Avant de faire cette activité, révisez l’accord et la place des adjectifs.
1. Faites observer la photo et demandez aux apprenants de dire ce qu’elle représente à leurs yeux. Incitez-les à trouver une légende qui lui corresponde.

2. Faites lire le texte pour en apprendre davantage sur cette sphère étrange.

3. Faites les exercices de vocabulaire en lien avec le texte. Mise en commun en grand groupe.

4. Demandez aux apprenants de rédiger un court texte descriptif dans lequel ils dépeignent certains aspects d’une sphère personnelle. Ramassez le texte en devoir et notez-le en fonction de la richesse des adjectifs choisis pour leur description.
Pistes de correction / Corrigés :

1. Réponses personnelles

2. Texte

3. a. Trouvez dans le texte un adjectif qui signifie :

- imperméable : étanche

- solide : robuste

- accueillante : conviviale

- magique : féérique

- confortable : douillet

- indomptés : sauvages

- surprenante : inouïe

- faible : modique

- passionnés : amoureux ou mordus
b. Trouvez dans le texte un groupe de mots qui signifient :

- des petites fenêtres adaptées : des hublots intégrés

- qui est fait de façon manuelle : de fabrication artisanale

- le design : le style architectural

- la charpente résistante : la structure robuste et étanche

- tout à fait extravagant : complètement farfelu

- à bon prix : pour la modique somme de…
4. Réponses personnelles

Activité 6
Avant de faire cette activité, révisez le conditionnel présent.
1. Demandez aux apprenants s’ils connaissent Terry Fox.

2. Faites lire le texte pour savoir qui était Terry Fox.

3. Formez des groupes de quatre, et demandez-leur de choisir une cause qui leur tient à cœur. Ensuite, faites-les réfléchir à des moyens de convaincre le plus de gens possible d’adhérer à leur cause en rédigeant une liste d’arguments au conditionnel.

Par exemple :

  • Il faudrait organiser une campagne publicitaire dans les écoles, sur Internet, dans les journaux, à la radio, dans les entreprises et à la télévision.

  • On pourrait contacter une personne connue qui accepterait d’être notre porte-parole.

  • Il serait bon que chacun d’entre nous recrute au moins dix personnes qui sensibiliseraient dix autres personnes et ainsi de suite.

  • Je pourrais faire moi-même telle ou telle chose.

  • Etc.



Une fois le travail terminé, chaque équipe présentera sa campagne devant la classe. À plus grande échelle, il est possible de demander aux apprenants de concrétiser leurs idées dans leur réseau scolaire, dans leur ville et, pourquoi pas, dans leur pays !
Pistes de correction / Corrigés :

Réponses personnelles
Transcription
Située sur la côte Pacifique de la Colombie-Britannique, l'île de Vancouver fait 30 000 km carrés, une taille supérieure à celle de la Belgique ! Pourtant, on n'y accède que par avion ou par traversier*. Une partie de l'île forme un parc naturel reconnu mondialement pour la richesse de ses écosystèmes. Plages, forêts tropicales, montagnes, lacs et prairies composent un tableau d'une rare beauté.

* Le mot « traversier » est un québécisme. Il s’agit d’un navire servant à faire traverser un cours d’eau ou un bras de mer à des voyageurs, à des véhicules. En France, on utilise plutôt « ferry » ou « ferry-boat ».
1ère intervention – Une jeune femme anglophone, dans la forêt

« L’île de Vancouver est tellement extraordinaire parce qu’il s’agit de plusieurs écosystèmes. Dans la même journée, tu peux être dans la montagne, faire du ski et deux heures plus tard, à la plage. »
Au sud de l'île de Vancouver se trouve la capitale, Victoria. Une ville aux allures britanniques où des cafés, boutiques et restaurants abondent.
Le port de Victoria mérite un détour pour l'éventail de ses activités. Entre autres, on vous propose des excursions sur les eaux du Pacifique, à la rencontre d'orques, aussi appelées épaulards. C'est l'occasion rêvée d'en apprendre plus sur ces impressionnants mammifères marins, les plus gros de la famille des dauphins.
En se dirigeant vers le nord de l’île se trouve un petit village résidentiel qui sort de l'ordinaire. À Cowichan Bay, le temps d'une promenade, on peut admirer le charme riverain de l'océan et des maisons sur pilotis plus ravissantes les unes que les autres.
Nanaimo est la deuxième ville en importance sur l'île de Vancouver. Son nom signifie, selon la Première Nation Snuneymuxw, « lieu de rassemblement ». Une appellation qui colle parfaitement à ce petit coin de paradis prisé par les vacanciers.
On s'en doute, c'est à Nanaimo que le dessert portant le même nom a été inventé dans les années 50. La barre Nanaimo, un étagé de biscuits Graham, de crème pâtissière et de chocolat, faisait le bonheur des mineurs à l'époque, et le nôtre encore aujourd'hui !

Au mois de juillet, la ville prend des airs de fête pendant le festival maritime. C'est dans le cadre de cet événement qu'on peut assister, ou même participer au championnat international le plus loufoque qui soit : le week-end de la baignoire !
2e intervention – Une femme, au bord de la mer

« C’est du plaisir. C’est du monde qui s’embarque dans des baignoires. »
Une course folle où s'affrontent quelque 200 pilotes de baignoires flottantes ! C'est sans contredit l'activité la plus populaire du festival !
3e intervention – Une femme, au bord de la mer

« Moi, je ne vois pas ça comme spectatrice comme un événement très compétitif. C’est plutôt quelque chose d’amusant à regarder. »
Le Parc provincial MacMillan-Cathedral Grove est un incontournable sur l’île. Dans cette forêt pluvieuse, que les Amérindiens considèrent comme sacrée, on se retrouve encerclé de majestueux sapins de Douglas dont certains atteignent l'âge vénérable de 800 ans!
4e intervention – Une jeune femme anglophone, dans la forêt

« C’est une des raisons que* (qui explique pourquoi) Cathedral Grove a eu* (porte) son nom parce que ça donne l’impression, lorsque le soleil rentre dans la forêt avec la mousse et le lichen, ça donne l’impression des vitrails* (vitraux*). »
L'île de Vancouver cache encore bien des secrets. Elle abriterait le refuge du légendaire Sasquatch, également surnommé Bigfoot en raison des empreintes gigantesques qu'il laisserait après son passage et de sa taille prétendument colossale. Qui sait, peut-être aurez-vous la chance de le capturer en photo ?


Fiche réalisée par Christine Préville

Tous droits réservés – © 2012 TV5 Québec Canada L’île de Vancouver / Niveau-intermédiaire

/11

similaire:

Synopsis : Reportage sur la région de l’île de Vancouver. L’île de Vancouver et ses environs y sont présentés. On y voit des images de l’île de Vancouver, de Victoria, iconSynopsis : Ce reportage présente la région Provence-Alpes-Côte d’Azur...

Synopsis : Reportage sur la région de l’île de Vancouver. L’île de Vancouver et ses environs y sont présentés. On y voit des images de l’île de Vancouver, de Victoria, iconSynopsis : Ce reportage présente la région Provence-Alpes-Côte d’Azur...

Synopsis : Reportage sur la région de l’île de Vancouver. L’île de Vancouver et ses environs y sont présentés. On y voit des images de l’île de Vancouver, de Victoria, iconPrésidente de la Région Ile-de-France
«Innover pour Réussir» et pour la grande qualité des interventions de la journée. Paris-Ile-de-France-Capitale-Economique apporte...

Synopsis : Reportage sur la région de l’île de Vancouver. L’île de Vancouver et ses environs y sont présentés. On y voit des images de l’île de Vancouver, de Victoria, iconPrésidente de la Région Ile-de-France
«Innover pour Réussir» et pour la grande qualité des interventions de la journée. Paris-Ile-de-France-Capitale-Economique apporte...

Synopsis : Reportage sur la région de l’île de Vancouver. L’île de Vancouver et ses environs y sont présentés. On y voit des images de l’île de Vancouver, de Victoria, iconGod bless you, la res publica. Satan go to hell yes at “khan festival”...
«La cyber revolution» du palais bourbon à l’île bourbon,pour faire fleurir 8 beaux hôtels à cheval sur trois bassins et saint paul...

Synopsis : Reportage sur la région de l’île de Vancouver. L’île de Vancouver et ses environs y sont présentés. On y voit des images de l’île de Vancouver, de Victoria, icon1. Le régime de croisière suivi depuis 1965
«Le marché du logement en Ile-de-France» organisé par le Conseil Régional d’Ile-de-France et la Chambre Interdépartementale des Notaires...

Synopsis : Reportage sur la région de l’île de Vancouver. L’île de Vancouver et ses environs y sont présentés. On y voit des images de l’île de Vancouver, de Victoria, iconTable des matières
«île aux fleurs» (Madinina) ou «île aux iguanes» (Jouanacaera) par les autochtones amérindiens, est bien plus qu’un paysage de carte...

Synopsis : Reportage sur la région de l’île de Vancouver. L’île de Vancouver et ses environs y sont présentés. On y voit des images de l’île de Vancouver, de Victoria, iconL’île Maurice : L’histoire
«Mauritius» pour l’honneur de leurs prince d’Orange. Les hollandais conquièrent vraiment l’île 40 ans après leurs arrivé

Synopsis : Reportage sur la région de l’île de Vancouver. L’île de Vancouver et ses environs y sont présentés. On y voit des images de l’île de Vancouver, de Victoria, icon«São Tomé en toute Liberté»
«l’îlheu das Rolas» (île des tourterelles) : située à mi-chemin entre le pôle Nord et le pôle Sud, cette île idyllique aux nombreuses...

Synopsis : Reportage sur la région de l’île de Vancouver. L’île de Vancouver et ses environs y sont présentés. On y voit des images de l’île de Vancouver, de Victoria, iconL’île de la Réunion, située à 800 km de Madagascar et à 200km de...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com