Recherche de solutions Chapitre 1 : La première guerre mondiale





télécharger 255.57 Kb.
titreRecherche de solutions Chapitre 1 : La première guerre mondiale
page1/3
date de publication16.10.2016
taille255.57 Kb.
typeRecherche
h.20-bal.com > documents > Recherche
  1   2   3
IIIe Partie : Un monde déséquilibré à la recherche de solutions

Chapitre 1 : La première guerre mondiale

Problématique : « La mise en place des alliances entre les grandes puissances européennes est-elle aux sources du premier conflit mondial ? »

Tâche 1 : Tu dois expliquer le système des alliances entre les pays européens à la veille de la Grande guerre. Crée un schéma (= dessin, tracé figurant les éléments essentiels d’un phénomène, d’un processus… qui permet de comprendre son fonctionnement.) de ce système en t’aidant de la chronologie et de la carte géopolitique. Mentionne le nom des accords, des pays et les dates sur le schéma tout en étant clair, soigneux et compréhensible.

Tâche 2 : Après avoir corrigé ton schéma, analyse les caricatures et établis une méthode à cette fin.
Chronologie
- 1839-1870 : l’Angleterre garantit la neutralité de la Belgique.

- 1879 : Dulpice, accord entre l’Autriche-Hongrie et l’Allemagne (aide mutuelle en cas d’agression).

- 1882 : « Triple alliance » ou « Triplice », accord secret entre l’Allemagne, l’Autriche-Hongrie et l’Italie.

- 1892-1893 : Accord secret entre France et Russie en réaction à la Triplice.

- 1904 : « Entente cordiale » entre la France et l’Angleterre.

- 1907 : Entente entre l’Angleterre et la Russie : « Triple entente ».

- 1914 : La Russie assure son soutien à la Serbie en cas de conflit.

- 1914 : L’Italie proclame sa neutralité. A la veille de la guerre, c’est donc un allié incertain pour la Triple alliance.

Carte : l’Europe des alliances


Les systèmes d’alliance à la veille de la première guerre mondiale : correction de l’exercice



H
TRIPLE ALLIANCE  A TRIPLE ENTENTE  D

Duplice (1879) (1882) G (1907) (1892)


1882

1907


B C E F

(1882) Entente cordiale (1904)

Légende


garantit la neutralité de Belgique (1870) ou soutient la Serbie

Caricature 1 : L’alliance franco-russe en image



Carte postale célébrant la revue militaire qui a rassemblé 140 000 soldats français dans la plaine de Bétheny près de Reims le 21 septembre 1901, en présence du tsar, Nicolas II, et du président de la République, Emile Loubet.


Caricature 2 : Carte postale de 1914


Caricature 3 : « La vraie Triplice » vue par le dessinateur Auguste Roubille (1872-1955)




Caricature 4 : Dessins de la revue Odesskoi Novosti


QUESTIONS

        1/ La nature du document et son contexte
- Quelle est la nature de ce document ? carte postale, document iconographique
- Dans quel contexte international ce document doit-il être replacé ? alliances européennes   
- Rappelez brièvement les origines de l'alliance franco-russe : la France va financer les emprunts russes, nécessaires pour la modernisation de la Russie.

        2/ L'analyse du document
- Quels sont les deux personnages qui représentent la France et la Russie ? Nicolas II le tsar et l’allégorie de la France (terme à définir)
- Quels sont les paradoxes de l'alliance franco-russe ?
- Qu'est-ce qui est glorifié sur ce document ? l’armée
- Qu'évoquent les deux femmes en grisé à l'arrière plan ? le soutien de la population civile          

        3/ La portée du document
- Quel était l'objectif visé par cette représentation de l'alliance franco-russe ? montrer la puissance franco-russe
- Quelle est l'image de cette alliance qui s'en détache ? victoire
- Quels sentiments ce type de document a-t-il contribué à développer au de l'opinion publique française à la veille de la 1ère guerre mondiale ? le sentiment de force par rapport aux autres puissances, l’arrogance militaire

L’explosion du conflit



- « La poudrière balkanique » : les Serbes encouragent en particulier les Bosniaques à revendiquer leur indépendance vis-à-vis de l’Autriche-Hongrie qui les a annexés depuis 1908. Le but avoué des Serbes est de créer une Fédération des Slaves du Sud dont ils prendraient la tête.

- Le 28 juin 1914 : jour anniversaire national pour les Serbes, l’héritier du trône d’Autriche, l’archiduc François-Ferdinand et son épouse font une visite officielle dans la capitale bosniaque, Sarajevo. Les nationalistes serbes de Bosnie voient donc dans cette visite une provocation… et préparent donc un attentat.

- Un lycéen nationaliste bosniaque qui tire sur l’archiduc et son épouse à bout portant. Il veut le rattachement de la Bosnie à la Serbie pour la formation de cette « grande Serbie » tant revendiquée. Il est arrêté. Une première enquête montre l’implication de la Serbie dans ce complot via une organisation secrète (« La Main Noire »). L’Autriche-Hongrie a donc là l’occasion d’en finir une fois pour toutes avec l’agitateur serbe et son grand frère russe.

- Le 23 juillet : l’Autriche-Hongrie lance un ultimatum à la Serbie lui demandant de faire le clair sur ce complot ; la Serbie accepte sauf un point de cet ultimatum, c’est-à-dire la venue de policiers autrichiens pour enquêter sur son sol, car la Serbie estime que ce serait une atteinte à sa souveraineté.









- Le 28 juillet : prétextant ce refus, l’Autriche-Hongrie déclare la guerre à la Serbie et la cascade des alliances fonctionne…

- Le 30 juillet : les Russes, alliés des Serbes, mobilisent ses troupes pour entrer en guerre.

- Le 1er août : les Allemands mobilisent car l’Autriche-Hongrie est attaquée et en profitent pour déclarer la guerre à la France

- Le même jour, les Français mobilisent.

- Le 2 août, l’Allemagne lance un ultimatum à la Belgique et attaque militairement le Luxembourg neutre.

- Le 3 août, la Belgique rejette l’ultimatum allemand.

- Le 4 août, l’Allemagne attaque la Belgique. Le Royaume-Uni adresse un ultimatum à l'Allemagne lui demandant de retirer ses troupes de Belgique. Le gouvernement anglais ne recevra aucune réponse, et déclare donc la guerre à l'Allemagne.

- Seule l’Italie reste neutre, car la Triplice étant une alliance défensive, rien ne l’engage (l’Autriche et l’Allemagne sont agresseurs dans cette affaire).




Le front : la vie des soldats dans les tranchées

Tâche 3 : Voici un dossier documentaire concernant les conditions de vie des soldats dans les tranchées durant la première guerre.

Complète le tableau d’analyse des documents au verso puis, sur une feuille, rédige un paragraphe sur ce thème qui pourrait faire partie d’une grande synthèse sur le premier conflit mondial.


Document 1 : Lettre d’Auxence Guizart, mobilisé en 1914, mort en avril 1918.
Le 13 novembre 1916
Chers parents,
Il y a beaucoup de poilus qui se font encore évacuer aujourd’hui pour pieds gelés. Quant aux miens, ils ne veulent pas geler malheureusement car je voudrais bien une évacuation aussi. Il n’y fait pas bon ici en arrière : ce sont les avions qui font des ravages terribles et en avant c’est loin de marcher comme les journaux vous annoncent. Ceux-ci sont des bourreurs de crâne pour encourager le civil, n’y croyez rien, comme je vous ai déjà dit c’est la guerre d’usure en bonshommes, en tout.


Document 2 : Lettre de Gaston Boiron, mobilisé en 1914, blessé le 8 septembre 1916, mort le 11.
6 septembre 1916
Ma chère mère,
Je t’envoie quelques lignes des tranchées où nous sommes depuis dimanche soir. De la boue jusqu’à la ceinture, bombardement continuel, toutes les tranchées s’effondrent et c’est intenable, nous montons ce soir en 1ere ligne mais je ne sais pas comment cela va se passer, c’est épouvantable. Nous avons déjà des tués et des blessés et nous avons deux jours à y rester. Je donnerai cher pour être loin d’ici. Enfin espérons quand même.


Document 3 : Lettre de Henry Floch, fusillé le 4 décembre 1914.
Ma bien chère Lucie,
Quand cette lettre te parviendra je serai mort fusillé. Voici pourquoi : le 27 novembre, vers 5 heures du soir, après un violent bombardement de deux heures, dans une tranchée de première ligne, et alors que nous finissions la soupe, des Allemands se sont amenés dans la tranchée, m’ont fait prisonnier avec deux camarades. J’ai profité d’un moment de bousculade pour m’échapper des mains des Allemands. J’ai suivi mes camarades, et ensuite, j’ai été accusé d’abandon de poste en présence de l’ennemi. Nous sommes passés vingt-quatre hier au soir au conseil de guerre. Six ont été condamnés à mort dont moi. Je ne suis pas plus coupable qu’un autre, mais il faut un exemple.

Je meurs innocent du crime d’abandon de poste qui m’est reproché. Si au lieu de m’échapper des Allemands, j’étais resté prisonnier, j’aurais encore la vie sauve.






Document 4 : Extrait de Le Feu, roman autobiographique de Henri Barbusse, paru en 1916
Le sac tire et fait mal aux épaules, secoué dans cette course houleuse sous l’assaut des éléments. La tranchée est bouchée par un éboulement frais dans lequel on s’enfonce… On est obligé d’arracher ses pieds de la terre molle et adhérente, en les levant très haut à chaque pas (…). Il faut, à un endroit, se baisser très bas pour passer au-dessous du pont massif et gluant qui franchit le boyau, et ce n’est pas sans peine qu’on y arrive : on est forcé de s’agenouiller dans la boue, d’écraser par terre et de ramper à quatre pattes pendant quelques pas (…). Encore une fois, remous violent. On stoppe brusquement et comme tout à l’heure je suis jeté sur Poterloo et m’appuie sur son dos (…). Il me crie : - Courage, vieux, on arrive ! (…)

Tout à coup, une explosion formidable tombe sur nous. Je tremble jusqu’au crâne, une résonance métallique m’emplit la tête, une odeur brûlante de soufre me pénètre les narines et me suffoque. La terre s’est ouverte devant moi. Je me sens soulevé et jeté de côté, plié, étouffé et aveuglé à demi dans cet éclair et ce tonnerre. Je me souviens bien pourtant : pendant cette seconde où instinctivement, je cherchais, éperdu, mon frère d’armes, j’ai vu son corps monter, debout, noir, les deux bras étendus de toute leur envergure, et une flamme à la place de la tête !

Document 5 : Couverture du livre de Barbusse (édition de 1921).








Doc. 1

Doc. 2

Doc. 3

Doc. 4

Doc. 5

Nature du document
















Informations sur l’hygiène et la santé














Informations sur le moral des soldats














Informations sur les conditions de vie des soldats














La mort est-elle présente ? Qui tue ? A-t-on peur de la mort ? Y a-t-il description de la mort ?















L’aspect militaire du conflit

Les conséquences de la première guerre mondiale
Problématique : Quelles sont les répercussions géopolitiques consécutives de la première guerre mondiale ?

Tâche 4 : Observe la carte ci-dessous (1919) et identifie les pays en complétant la légende. Compare ensuite cette carte à celle de 1914 (déjà étudiée au chapitre précédent) au point de vue des frontières et des états.
Carte




Légende

1 …………………………..

2 …………………………..

3 …………………………..

4 …………………………..

5 …………………………..

6 …………………………..

7 …………………………..

8 …………………………..

9 …………………………..

10 ………………………….



Comparaison
........................................................................................................................................

........................................................................................................................................

........................................................................................................................................

........................................................................................................................................

........................................................................................................................................

........................................................................................................................................

........................................................................................................................................

........................................................................................................................................

........................................................................................................................................

........................................................................................................................................

........................................................................................................................................
Tâche 5 : Les conséquences d’ordre géopolitique de la première guerre mondiale ne sont pas les seules. Dans d’autres domaines, le conflit a eu également des effets. Voici un dossier documentaire. Analyse d’abord les documents en complétant le tableau au verso. Puis, rédige un texte synthétique (sans recopier des passages des documents) en veillant à expliquer de manière approfondie le bilan humain, économique-financier et d’ordre moral.
Document 1 – Bilan humain, économique et financier de la guerre 1914-1918

Pays

Population totale en 1913

(en millions)

Total des forces mobilisées

(en millions)

Tués

(en millions)

Blessés

(en millions)

Production industrielle en 1920

(indice 100 en 1913)

Endettement envers les USA

(1919)

en millions de dollars

Allemagne

64,9

11

1,8

4,2

61




Autriche-H

50,6

7,8

1,2

3,6







France

39,6

8,5

1,4

3,6

62

2950

Royaume-Uni

45,1

5

0,7

1,7

100

4166

Italie

36,1

5,6

0,6

0,9




1648

Russie

142,6

12

1,7

5




187

USA

92 (1910)

4,4

0,05

0,2

141




Belgique




0,3

0,01

0,05







Inde




1,4

0,07

0,07







Turquie




2,8

0,3

0,4







Bulgarie




1,2

0,09

0,2







Canada




1

0,06

0,1







Japon




0,8

0,0003

0,0009







Roumanie




0,7

0,3

0,1








Tableau d’analyse





Document 1

Document 2

Document 3

Document 4

Document 5

Nature du document
















Auteur et date
















Aspect(s) humain(s)















Aspect(s) économique(s) et financier(s)















Aspect(s) d’ordre moral
















IIIe Partie – Chapitre I : La Première guerre mondiale
Se Souvenir de la Grande Guerre

Travail de recherche et de communication

Tâche : Chaque groupe (de maximum 4 élèves) doit rechercher près de chez lui une trace de la 1ere guerre mondiale (monument aux morts, plaque commémorative…). Une trace différente pour chaque groupe de la classe ! Réalisez plusieurs photos sous différents angles qui vous serviront à illustrer le panneau que vous devez réaliser avec le résultat de vos recherches. Précisez, si possible, les éléments suivants avec l’aide, sans doute fort utile, de la bibliothèque communale :

  • Commune du monument, adresse précise du monument

  • Nom du monument

  • Type de document : plaque, statue, stèle, chapelle…

  • matériaux utilisés pour le monument

  • Quand le monument a-t-il été construit ? Par qui ? Recherche des éléments sur l’histoire du monument.

  • Qui a financé ce projet ? Pourquoi ?

  • Artistes impliqués et leurs biographies

  • Dimensions du monument (+ signification)

  • Personnages et attitudes représentés (+ signification)

  • Images et symboles (et leurs sens)

  • Textes présents (+ sens)

  • Si liste de noms, quel ordre est choisi ? Pourquoi ?

  • Le lieu où se trouve le monument a-t-il un sens ?

  • Le monument est-il mis en valeur ? Quand ?



Recopiez, au verso du panneau, la grille d’évaluation ci-dessous :



  • Pertinence du mode de communication (choix du mode de communication) /2

  • Lisibilité générale du mode de communication (photos et documents) /2

  • Sélection et exactitude des informations /10

  • Présence d’erreurs /1

  • Mise en relief des informations (originalité,…) /2

  • Soin /1

  • Equilibre de la composition (espace bien utilisé) /1

  • Correction de la langue (orthographe) /1


/20
Travail à rendre impérativement le ………… ………..

Légende 1

1. Russie
2. L’empire Ottoman
3.Bulgarie
4. Serbie
5.L’empire austro-hongrois
6. L’empire allemand
7. Italie
8. France
9. Belgique
10. Angleterre (Royaume-Uni ou Grande Bretagne)
Légende 2
1. Estonie
2. Lettonie
3. Lituanie
4. Pologne
5. Allemagne
6. Tchécoslovaquie
7. Autriche
8. Hongrie
9. Roumanie
10. Yougoslavie



Documents

Document 1 : quelques articles du traité de Versailles.

·         Art. 42, 43 - Il est interdit à l’Allemagne de maintenir ou de construire des fortifications ( ... ) sur la rive gauche du Rhin ( et ) sur la rive droite à l’ouest d’une ligne tracée à 50 km à l’est de ce fleuve et d’entretenir ou de rassembler des forces armées dans cette zone.

·         Art. 80 81, 87 - L’ Allemagne reconnaît l’indépendance et les frontières de l’Autriche, de la Tchécoslovaquie et de la Pologne.

·         Art. 119 - L’Allemagne renonce à ses droits sur ses possessions d’outre-mer.

·         Art. 160 - L’armée allemande ne pourra dépasser 100 000 hommes.

·         Art. 171 - La fabrication de tanks est interdite.

·         Art. 173 - Tout service militaire est aboli.

·         Art. 198 - Les forces militaires ne devront comprendre aucune aviation.

·         Art. 231-. L’Allemagne reconnaît qu’elle et ses alliés sont responsables ( ... ) de toutes les pertes et de tous les dommages subis par les gouvernements alliés en conséquence de la guerre ( déclenchée ) par l’agression de l’Allemagne et de ses alliés

·         Art. 232 - Les gouvernements alliés exigent ( ... ) et l’Allemagne en prend l’engagement, que soient réparés tous les dommages causés à la population civile des alliés et à leurs biens

Document 2 Quatre disparus de la Grande Guerre.

Quatre empires venaient de s’écrouler d’un coup. Même en 1815 , la carte politique et territoriale de l’Europe n’avait pas été balayée par un pareil coup de faux (…) Un empire fut rayé de la carte , l’empire austro-hongrois. Le pilier de l’Europe centrale était remplacé par des soliveaux (1) agressifs . L’empire ottoman disparaissait, laissant place à une Turquie « turque» , affreusement purgée de ses Arméniens (2) , massacrés (...). L’empire russe n’existait plus . Mais, même rejetée vers l’est, la Russie bolchevique était encore maîtresse d’immenses territoires et restait à l’affût pour récupérer ce qu’elle avait perdu (...) Le traité de Versailles laissait une Allemagne amoindrie territorialement , dépossédée de ses colonies, mais à la puissance économique intacte et gonflée du sentiment de l’injustice . Il ne fallut pas beaucoup d’efforts pour transformer ce sentiment de frustration en un courant nationaliste dévastateur.

Jean-Jacques Becker, Le Monde , 22 août 1992

(1)     petites pièces de charpente (le terme est employé ici au sens figuré)

(2)     la population arménienne vivant en Turquie fut victime en 1915-1916 d’un génocide.

Document 3 : L’Europe dans les années 1920 

Questions

A ) Ouestions . (8 points)

1)            Le traité de Versailles est considéré comme un véritable diktat par les Allemands.

Citez trois grands domaines dans lesquels ils sont sanctionnés.

2)         Quel type d’Etat disparaît surtout de la carte européenne ? Citer deux exemples

3)         Dans quelle partie de l’Europe se situent, en grande majorité, les nouveaux états ?

B ) Paragraphe argumenté (10 points)

Dans un paragraphe argumenté d’une vingtaine de lignes, à l’aide des documents et de vos connaissances, démontrez comment les traités de paix du lendemain de la Première Guerre Mondiale permirent la naissance d’une nouvelle Europe, sans toutefois en résoudre tous les problèmes

Indications pour la correction.

A) Ouestions. (8points)

  

1) Le Traité de Versailles, véritable diktat pour les Allemands, sanctionne ces derniers dans de nombreux domaines:

  • militaire (art. 42, 43, 160, 171, 173, 198)

  • territorial (art. 80, 81, 87, 119)

  • économique (certaines clauses militaires vont, théoriquement, limiter les productions industrielles)

  • moral (art. 231 => responsabilité allemande dans le conflit).

Seuls trois domaines sont demandés aux candidats.      (3 points)

2)      En grande majorité, les nouveaux Etats se situent en Europe centrale et en Europe de l’est. (2 points)

3)      Les grands empires disparaissent du paysage européen: Empire allemand, Empire austro-hongrois    (3 points)

                                          

B~ Paragraphe argumenté. (10 points)

Les frontières sont modifiées:

-       éclatement des empires des puissances centrales

-       apparition ou réapparition de nombreux Etats
  1   2   3

similaire:

Recherche de solutions Chapitre 1 : La première guerre mondiale iconChapitre 1 : la premiere guerre mondiale

Recherche de solutions Chapitre 1 : La première guerre mondiale iconEt si France Info avait été là durant la première guerre mondiale...

Recherche de solutions Chapitre 1 : La première guerre mondiale iconChapitre 5 : la troisieme revolution industrielle (1890s-1940)
«industrielle», progrès technique mis au service de la guerre. Première à être une guerre mondiale

Recherche de solutions Chapitre 1 : La première guerre mondiale iconLa commémoration du centenaire de la première Guerre Mondiale
«le Soldat» de Florent Pagny et la Marseillaise pour rendre hommage aux soldats morts pour la France. Ils ont également lu des textes...

Recherche de solutions Chapitre 1 : La première guerre mondiale iconPermettre aux élèves de saisir l’importance qu’occupe en France,...
«Alors que disparaît le dernier combattant français de la Première Guerre mondiale, la Nation témoigne sa reconnaissance envers ceux...

Recherche de solutions Chapitre 1 : La première guerre mondiale iconThème 1 la première guerre mondiale : vers une guerre totale (1914-1918)

Recherche de solutions Chapitre 1 : La première guerre mondiale iconSolutions d’urgence, habitations provisoires pendant la seconde guerre mondiale en France
«maisonnette 74». Ces structures démontables avaient un confort qui étaient même supérieur à leur espérance

Recherche de solutions Chapitre 1 : La première guerre mondiale iconLa Presse durant la première guerre mondiale

Recherche de solutions Chapitre 1 : La première guerre mondiale iconProgramme : Le règlement de la paix de la première guerre mondiale

Recherche de solutions Chapitre 1 : La première guerre mondiale iconLe Moyen-Orient dans la Première Guerre mondiale






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com