Pastorale des funérailles Orientations diocésaines (15 juin 2002)





télécharger 80.86 Kb.
titrePastorale des funérailles Orientations diocésaines (15 juin 2002)
page1/3
date de publication13.05.2017
taille80.86 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > documents > Documentos
  1   2   3



Les Mouvements

Les Services

Vie religieuse et monastique

Pèlerinages

Paroisses

Actualités diocésaines

L'évêque et ses collaborateurs

Pastorale des funérailles
Orientations diocésaines (15 juin 2002)




La Célébration à l’église



Situations particulières



L'incinération



Pour une bonne collaboration entre :
Familles en deuils, entreprises de Pompes Funèbres, responsables paroissiaux.



Télécharger le document en .rtf

 

La Célébration à l’église


1)   Célébration présidée par un prêtre

« Tous ceux qui appartiennent au peuple de Dieu doivent se sentir concernés par la célébration des funérailles. Tous ne le sont pas au même titre et chacun doit y prendre sa part en raison de sa situation ou de son ministère. Une part de responsabilité revient aux parents et aux proches du défunt. […] L’ensemble de la communauté chrétienne a aussi son rôle à jouer. Enfin, le prêtre qui préside l’action liturgique et célèbre l’Eucharistie exerce là sa responsabilité d’éducateur de la foi et de ministre de la consolation ». (Rituel des Funérailles n° 5)

Orientations diocésaines

            C’est la communauté des croyants qui célèbre le départ d’un des siens. C’est pourquoi, la célébration doit être présidée par le prêtre et animée avec des membres de "l’Équipe Funérailles" ou de la communauté.

            Quand un prêtre ou un diacre ami du défunt est présent à la célébration, il y participe selon ce qui a été prévu avec la famille et avec "l’Équipe Funérailles". Cette dernière reste responsable de la célébration des obsèques.

            Quand il y a plusieurs prêtres à un enterrement, ils peuvent concélébrer. Celui qui préside veillera à expliquer la raison de leur présence.

Note : avec ou sans l’eucharistie ?

« La décision de célébrer ou non la messe sera prise en accord avec la famille. Cette décision implique normalement que la famille, ou une part importante de l’assemblée, soit apte à participer activement à la messe, en particulier par la communion.

Dans le cas où la messe n’est pas célébrée lors des funérailles, on pourra prévoir sa célébration à un autre moment opportun, en particulier si cela doit permettre un rassemblement des proches et de l’ensemble de la communauté chrétienne ». (Rituel des Funérailles nn. 15-16)

Orientations diocésaines

            Lors de la célébration des funérailles l’eucharistie est normalement proposée parce qu'elle est le mémorial de la mort et de la résurrection du Christ. Cependant, on évitera de la célébrer si l’on pressent que l’assemblée et la famille sont loin de ce sacrement. Mais on pourra leur suggérer de venir prier pour le défunt au cours d'une prochaine eucharistie dominicale.

            La décision sera toujours prise après concertation entre la famille, "l’Équipe Funérailles" et le prêtre, en se rappelant la règle pastorale marquée par le bon sens : la messe n’est pas un droit ; l’absence de messe n’est pas une loi.

2)   Célébration dirigée par des laïcs

« Les obsèques, à la seule exception de la messe, peuvent être accomplies par un diacre. Si la nécessité pastorale l’exige, la Conférence Épiscopale, avec la permission du siège apostolique, peut y députer un laïc ». (Rituel Romain n° 19)

            La Congrégation romaine du Culte Divin a donné à la Conférence Épiscopale française, le 26 novembre 1971, la permission de députer des laïcs pour diriger les funérailles, si la nécessité pastorale l’exige.

Orientations diocésaines

            Le prêtre responsable, en cas d’empêchement, demandera à "l’Équipe Funérailles" d’assurer seule la célébration. Dans des cas exceptionnels, en accord avec "l’Équipe Funérailles" et pour des motifs pastoraux, il pourra faire appel à un autre prêtre.

La célébration sera animée par des membres de "l’Équipe Funérailles". L’un d'entre eux la dirigera.

Durant la célébration, "l’Équipe Funérailles" cherchera à manifester par un signe ou une parole le lien avec le prêtre responsable.

"L’Équipe Funérailles", en accord avec la famille, fixera une date pour une eucharistie à l’intention du défunt et prendra soin de l’annoncer au cours de la célébration des funérailles.

3)   À propos de "la" ou "des" quête(s) au cours des célébrations d’obsèques

Selon les paroisses, les pratiques sont très différentes.

- Dans certaines paroisses la pratique est de faire deux quêtes :

. l’une, après la liturgie de la Parole, destinée aux besoins du relais paroissial.

. l’autre, à l’entrée de l’église, destinée à la célébration d’intentions de messes pour le défunt.

- Dans d’autres paroisses, on n'effectue qu’une seule quête, après la liturgie de la Parole, en annonçant qu’une partie de la quête sera destinée aux besoins du relais paroissial et l’autre partie à la célébration d’intentions de messes pour le défunt.

- Dans d’autres paroisses, la pratique est de ne rien annoncer et de retenir systématiquement sur la quête quatre intentions de messe pour le défunt.

- Enfin, de plus en plus de familles demandent qu’à l’occasion des obsèques de leur défunt, une quête soit organisée pour soutenir la recherche médicale ou toute autre association.

Faut-il harmoniser nos pratiques ?

Deux principes doivent nous guider : le respect du libre choix de chaque donateur, et la limitation du nombre des quêtes.

Orientations diocésaines

            Pour chaque célébration d’obsèques, on veillera à respecter le libre choix de chaque donateur en indiquant bien, avant la quête, à quoi est destinée cette offrande.

            Après chaque célébration d’obsèques, on veillera à signaler à la famille le montant des "offrandes de messes" et à fixer avec elle, la date où ces intentions de messes seront célébrées.

            La quête destinée à soutenir une association ne pourra jamais avoir lieu dans l’église, pendant la célébration d’obsèques, mais en dehors de l'église. On mettra, par exemple, une corbeille à côté des cahiers de signatures, et on précisera toujours la destination de cette offrande.

Haut de page

 

SITUATIONS PARTICULIÈRES


Les divorcés-remariés
  1   2   3

similaire:

Pastorale des funérailles Orientations diocésaines (15 juin 2002) iconLes funérailles catholiques (guide)

Pastorale des funérailles Orientations diocésaines (15 juin 2002) icon2002 «Je te cherche dès l’aube» journal 2001-2002 Un document produit...

Pastorale des funérailles Orientations diocésaines (15 juin 2002) iconBulletin de l’association des géographes français
«Cohabitations et concurrences religieuses dans le golfe de Guinée. Le sud-Bénin, entre vodun, islam et christianismes.», in Pourtier...

Pastorale des funérailles Orientations diocésaines (15 juin 2002) icon24 janvier 2002 – 21avril 2002
«ardoise magique» des frottages annonce les apparitions-disparitions «mouillées» de la série des aquarelles de 1946-1949. Les frottages...

Pastorale des funérailles Orientations diocésaines (15 juin 2002) iconLeçon 9 10 mai 1972 Leçon 10 17 mai 1972 01 Juin 1972 Le savoir du...
«les internes des asiles», ce sont maintenant «des hôpitaux psychiatriques», sans compter le reste

Pastorale des funérailles Orientations diocésaines (15 juin 2002) iconDictionnaire biographique des prêtres
«Prêtres lorrains» est à comprendre au sens large : né en Lorraine ou y ayant exercé un ministère. Beaucoup de religieux sont mentionnés,...

Pastorale des funérailles Orientations diocésaines (15 juin 2002) iconDenier de l’Eglise
«viscéraux». Depuis nous y avons aussi associé l’aide pastorale et charitative aux réfugiés francophones catholiques

Pastorale des funérailles Orientations diocésaines (15 juin 2002) iconLes orientations du programme

Pastorale des funérailles Orientations diocésaines (15 juin 2002) iconVie religieuse et réalités diocésaines : actualiser les relations mutuelles
«Mutuae Relationes», répondant au souhait du pape Jean-Paul II, lors de la visite ad limina des évêques de France, d’un dialogue...

Pastorale des funérailles Orientations diocésaines (15 juin 2002) iconCommuniqué de presse paris, 16/12/2002 L’aepdm* récompense la «success story» HiTechPros
«place de marché verticale» au salon e-commerce b to B, qui s’est tenu les 27 et 28 novembre 2002 au cnit – Paris La Défense






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com