2. Edward Wallace Waits Watling – «Quelque part en France»





télécharger 43.79 Kb.
titre2. Edward Wallace Waits Watling – «Quelque part en France»
date de publication16.10.2016
taille43.79 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > documents > Documentos

2. Edward Wallace Waits Watling – « Quelque part en France »

(La présente leçon met l’accent sur l’utilisation de preuves et de sources primaires pour établir le point de vue historique. En recueillant des preuves historiques concernant la famille Watling, de Chatham, au Nouveau-Brunswick, les élèves pourront mieux comprendre ce que les gens dans le passé auraient pu ressentir.)
Elle appuie les résultats d’apprentissage suivants :


Point de vue historique

Comment pouvons-nous comprendre le passé? (Seixas et Morton, 2013, p. 136)

Introduction

Réflexion

  1. Commencez le cours par un examen des principaux événements de la Première Guerre mondiale (1914-1918) en consultant le site Web du Musée canadien de la guerre comme ressource visuelle (section 03, Événements canadiens clés). Encouragez aux élèves de prendre des notes. Examinez également les sections suivantes :

Terminez par la section Tommy Canuck : le fantassin. (Soulignez que ce site Web sera particulièrement utile aux élèves lorsqu’ils feront leurs devoirs. Ils voudront peut-être prendre en note l’adresse de la page.)

E. Wallace W. Watling

2. Posez les deux affiches de recrutement de la Première Guerre mondiale sur le tableau blanc ou le chevalet de la salle de classe :

  • « Jump into your place » (LAC C 93227)

  • « Can you not leave your job for a little? » (CWM 19940004-149)

Montrez en quoi consiste la réflexion historique en posant des questions telles que les suivantes :

  • Quel est le message global? (Que demande-t-on au public?)

  • Quelle impression l’affiche vous donne-t-elle?

  • Quel effet probable aurait-elle eu sur les Canadiens à l’époque?

  • Demandez aux élèves de vous aider à faire une analyse plus détaillée de l’affiche, en les guidant au besoin et en leur demandant de décrire comment le message global est transmis, au moyen de ce qui suit :

  • symboles et images;

  • mots;

  • disposition des images et des mots;

  • couleurs de l’affiche.

Répétez le processus avec la deuxième affiche, en invitant les élèves à expliquer tous les aspects de la conception, y compris le message global, les cordes sensibles touchées, etc.

Travail en paires

Reconstituer l’histoire de la famille Watling

3. Expliquez aux élèves que la classe va maintenant se concentrer sur l’expérience de guerre d’une famille particulière du Nouveau-Brunswick, la famille Watling, de Chatham, au Nouveau-Brunswick. Montrez aux élèves une image de Wallace Watling. Wallace Watling s’est enrôlé dans le 145e bataillon (comté de Westmorland) en 1915 et a servi outre-mer, en France, en 1916. Il était un très bon athlète, se distinguant dans l’athlétisme, le rugby et la boxe.

(Cartes d’événements de la famille Watling)

  • Encouragez aux élèves de travailler en groupe pour trier et organiser les cartes d’événements (déjà préparées) sur la famille Watling. Chaque groupe aura besoin de papier mural, de ruban adhésif et de marqueurs.

  • Commencez par demander aux élèves de tracer un axe chronologique (comme dans le cours précédent) représentant la durée de la Première Guerre mondiale (vous voudrez peut-être consulter la section 03 du site Web du Musée canadien de la guerre, intitulée « Événements canadiens clés »).

  • Encouragez-leur maintenant de trier et d’organiser les événements de la famille Watling et de créer un axe chronologique en groupe pour l’expérience de guerre de la famille. (Soulignez que l’axe chronologique de cette famille leur sera particulièrement utile lorsqu’ils feront leurs devoirs.)

Réflexion

  1. Distribuez à chaque élève une copie de la fiche du groupe familial Watling. Donnez aussi à chaque groupe d’élèves une copie des documents archivistiques de source primaire que voici :

  • Résultat du recensement de 1891;

  • Déclaration de l’officier (Edward Wallace Watling);

  • Feuille d’engagement (Alexander Watling);

  • Feuille d’engagement (George Maxwell Watling);

  • Feuille d’engagement (Jas. Petrie Street Watling);

  • Article nécrologique d’Alexander Watling (6 juin 1917);

  • Article nécrologique de Christina Mary Watling (novembre 1943);

  • Citation sur la Croix militaire de Wallace, 12 octobre 1918.

(Modèle de fiche du groupe familial Watling)

  • Encouragez aux élèves de travailler en groupe pour remplir leur propre fiche individuelle du groupe familial Watling en tirant autant de renseignements que possible des documents de source primaire, de même que de l’axe chronologique de la famille. (Soulignez que ces renseignements familiaux seront particulièrement utiles pour faire les devoirs.)



  1. Encouragez aux élèves de rester avec leur groupe pour examiner la source de l’objet – la médaille de boxe de Wallace Watling (H.F.997.19-2) – et consigner leurs preuves en utilisant le modèle d’enquête. Expliquez qu’ils devront poser des questions semblables à celles qui ont été utilisées pour la source archivistique précédente :

  • Qu’est-ce que c’est? Où et quand l’objet a-t-il été créé? Qui l’a créé? Pourquoi (selon vous)?

  • Que signifie cet objet? Quels indices cette source fournit-elle au sujet de Wallace Watling?

  1. Fournissez maintenant aux élèves des renseignements supplémentaires en distribuant le dossier d’acquisition et le journal de 1939 (« Sport is rated good training for army men ») :

  • Quelle est l’importance de cette médaille?

  • Quels autres renseignements pouvez-vous tirer du dossier d’acquisition au sujet de la personne qui l’a remportée et de la raison pour laquelle elle l’a remportée?

  • Comment cette preuve se rapporte-t-elle à l’article de journal?

Encouragez aux élèves d’ajouter les preuves qu’ils ont recueillies dans leur fiche du groupe familial Watling.

(Document modèle sur l’interprétation des objets)

Réflexion à voix haute

  1. Faites une récapitulation en expliquant les devoirs de rédaction et en en faisant une démonstration (voir ci-dessous). Utilisez la stratégie de « réflexion à voix haute » pour donner aux élèves des exemples de questions particulières à poser pour écrire de la fiction historique. Bien qu’il soit impossible pour quiconque de savoir réellement ce qui se passait dans la vie de Wallace Watling ou de Christina Watling à l’automne de 1918, nous pouvons utiliser notre imagination pour remplir les espaces vides et utiliser les preuves pour reconstituer une lettre fictive de France. Questions à poser :

    • Que se passait-il dans la vie de Wallace Watling le 13 octobre 1918, selon son point de vue?

    • Pensez-vous que ses habiletés athlétiques l’auraient aidé à Arleux?

    • Selon vous, quels événements de sa vie aurait-il pu vouloir raconter à sa sœur?

    • Quelles sont les questions qu’il aurait pu se poser à propos de la maison qu’il avait quittée?

    • Qu’est-ce qui aurait pu se passer dans la vie de Christina Watling le 13 octobre 1918, selon son point de vue?

    • Quels sont les événements de sa vie qu’elle aurait pu vouloir raconter à son frère?

    • Quelles sont les questions qu’elle aurait pu se poser à propos de son chez soi?



  1. Pour préparer les devoirs de rédaction, encouragez aux élèves d’indiquer s’ils veulent jouer le rôle de Wallace Watling ou de Christina Watling. Donnez-leur le temps en classe de faire une courte ébauche de leur lettre du front, en l’abordant du point de vue suivant : « Salutations de quelque part en France ». Montrez la bonne présentation (et la bonne formule d’appel) à utiliser pour rédiger une lettre (vous pourriez fournir des exemples de lettres de cette période, comme celle-ci). Pour les devoirs, fournissez aux élèves les règles de base de l’écriture de la fiction historique, adaptées des six grands concepts de la fiction historique (Seixas et Morton, 2013, p. 166). Vous voudrez peut-être que les élèves présentent à l’avance une bibliographie commentée (avec leur première ébauche), avant de soumettre leur copie finale à la correction. Comme prolongement de ces devoirs, encouragez aux élèves d’échanger leurs lettres (entre Wallace et Christina Watling) et de rédiger une réponse.



Ce qu’il vous faudra

  • Accès Internet au site Web du Musée canadien de la guerre : Le Canada et la Première Guerre mondiale

  • Cartes d’événements de la famille Watling (découpées à l’avance – un ensemble de cartes par groupe d’élèves)

  • Marqueurs, ciseaux, ruban adhésif et papier mural

  • Copies des documents de source primaire (tels qu’ils sont énumérés) ou accès à ces documents par ordinateur

  • Grande image en couleur de la médaille de boxe de Wallace Watling (H.F.997.19-2) et dossier d’acquisition

  • Lectures complémentaires de base

  • E. Riedi et T. Mason. « “Leather” and the Fighting Spirit: Sport in the British Army in World War I », 2006.

  • S. Quinn. Agnes Warner and the Nursing Sisters of the Great War, Fredericton, Goose Lane Editions/The New Brunswick Military Heritage Project, 2010.

  • G. Silliker. A Deadly Drive: The Miramichi Experience during the Great War, Victoria, Friesen Press, 2014.




Devoirs de rédaction des élèves : « Salutations de quelque part en France »

Date limite :

Les nouvelles circulent lentement en temps de guerre. En vous fondant sur les discussions tenues en classe et sur les preuves recueillies auprès des sources primaires examinées en classe, assumez le rôle de Wallace Watling ou de Christina Watling.

La date est le 13 octobre 1918, et vous venez tout juste d’apprendre le décès de votre père (Alexander). Vous écrivez à votre frère ou à votre sœur depuis « quelque part en France » pour lui faire part de ce qui se passe dans votre vie. Vous pensez également à votre demeure et à la façon dont la vie s’y déroule sans votre père.

Voici des questions auxquelles vous pourrez réfléchir en rédigeant votre lettre :

  1. Comment puis-je utiliser la langue et le dialogue pour faire revivre l’époque de façon authentique?

  2. Comment puis-je rendre mon personnage authentique en adoptant des points de vue qui reflètent la période et l’endroit où il a vécu?

  3. Quelles sont les preuves dont je dispose pour dire que c’est ce que mon personnage penserait ou ferait?

  4. Quelles auraient été les autres options de mon personnage, compte tenu de la période et du contexte?

  5. Quel est mon point de vue?

  6. Dans quelle mesure ma lettre est-elle exacte ou plausible?

  7. Comment ma lettre aide-t-elle les autres à comprendre le passé d’une façon que les autres sources ne permettent pas de faire?

Rubrique d’évaluation

Critères de la réflexion historique sur l’importance

Très bien

Dans une certaine mesure

De façon limitée

Pas du tout

L’élève veille à la présentation de la lettre, en ajoutant l’adresse postale, la date et la formule d’appel.

3

2

1

0

L’élève place son personnage dans le contexte historique de ce qui se passait – ou de ce qui s’était récemment passé – en France en 1918.

Colonialisme

3

2

1

0

L’élève mentionne plus de trois preuves tirées des sources primaires analysées en classe.

4

3

2

0

L’élève explique comment la vie de son personnage a changé par suite de la Première Guerre mondiale.

3

2

1

0

L’élève mentionne au moins trois événements précis (survenus pendant la Première Guerre mondiale) qui se rapportent à la vie de son personnage.

3

2

1

0

L’élève montre comment son personnage se sentait à propos de ces événements marquants.


3

2

1

0

L’élève mentionne au moins trois autres membres de la famille Watling en se fondant sur les preuves tirées des sources primaires analysées en classe.

3

2

1

0

L’élève inclut une bibliographie des autres sources qu’il a consultées.

3

2

1

0

/25

similaire:

2. Edward Wallace Waits Watling – «Quelque part en France» iconFrench instrumentalists Cabaret Contemporain then made their American...

2. Edward Wallace Waits Watling – «Quelque part en France» iconPendant que l’élite poursuit son voyage vers une destination imaginaire,...
«la mondialisation» n’est rien d’autre au fond que la prédation progressive de l’économique sur toute autre considération

2. Edward Wallace Waits Watling – «Quelque part en France» iconQ1  En suivant la méthode que je vous ai donnée, présentez de manière...
«Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part» et «Je l’aimais». Ses romans remportent très vite un grand succès. Ensemble c’est...

2. Edward Wallace Waits Watling – «Quelque part en France» iconBibliographie Les ouvrages sont classés par thèmes, et à l’intérieur,...
«Clandestino» de Manu Tchao, «Mélangeons-nous» de Princess Erika, «Dents d’ivoire et peau d’ébène» de Gilbert Lafaille. Des chansons...

2. Edward Wallace Waits Watling – «Quelque part en France» iconTout acheteur participant à la vente par quelque moyen que ce soit...

2. Edward Wallace Waits Watling – «Quelque part en France» iconQuatre africains pour la France. Entre morceaux de bravoure et pédagogie,...
«un film sur les droits civiques», évoquant tour à tour Glory d’Edward Zwick (sur les soldats afro-américains de la Guerre de Sécession),...

2. Edward Wallace Waits Watling – «Quelque part en France» iconI où l’on n’a pas voulu de moi
«Je ferai quelque chose pour vous, si vous faites quelque chose pour moi : soumettez vos articles à la censure.» Je cours encore

2. Edward Wallace Waits Watling – «Quelque part en France» iconA – Contextualisation du texte de perec
«j'écris parce qu'ils ont laissé en moi leur marque indélébile et que la trace en est l'écriture; l'écriture est le souvenir de leur...

2. Edward Wallace Waits Watling – «Quelque part en France» iconSource : Salon noir (France Culture)
«marcher» donc on veut les utiliser même si cela vient de l'extérieur. Le gaulois représente quelque chose d'inaccessible, d'exotique...

2. Edward Wallace Waits Watling – «Quelque part en France» iconQuand le collectif du faire et le collectif du dire se conjuguent
«son ampleur, dans sa dynamique organisationnelle, d’une part, dans sa dynamique subjective, d’autre part.» (Detchessahar, 2013)






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com