Abonnement annuel : 150 €





télécharger 70.58 Kb.
titreAbonnement annuel : 150 €
page1/2
date de publication20.05.2017
taille70.58 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > documents > Documentos
  1   2
N° 26

Janvier-Février

2004

Prix au N° : 15 €

Abonnement annuel : 150 €
MEDITERRANEE

AUDIOVISUELLE

Lettre d'information mensuelle

Pour ce premier numéro de Méditerranée Audiovisuelle de l'année 2004, nous avons choisi de nous intéresser de près aux co-productions dans les pays du bassin méditerranéen. Qu'il s'agisse de documentaires, de magazines ou de fictions, accéder aux informations dans ce domaine où les sources sont multiples et hétérogènes, n'est pas une tâche aisée. Ce numéro n'aurait pas pu exister sans l'aide de nos partenaires.

Sans prétendre à l'exhaustivité, ce dossier que nous poursuivrons le mois prochain, permettra de faire le point sur les relations entre producteurs et diffuseurs des deux rives de la Méditerranée.

Bonne lecture

VIE DES CHAINES
# Tunisie / Un nouveau Président pour l'ERTT (Radio Télévision Tunisienne)

M. Mustapha Khammari a été nommé Président de l'Etablissement de la Radio diffusion de la Télévision Tunisienne (ERTT).

M. Khammari est né le 4 août 1956 à Kairouan. Il a fait ses études supérieures à la faculté des Lettres de Tunis. Il est diplômé de l'Institut de Presse et des Sciences de l'information.

M. Mustapha Khammari a entamé sa carrière de journaliste en 1969 à la RTT (Radio Télévision Tunisienne). A partir de 1975, il a été rédacteur en chef du journal "Le Temps". Directeur de la rédaction générale de "Dar Assabah" (depuis 1994) puis à nouveau, en 2000, rédacteur en chef du journal "Le Temps".

En avril 2003, il est nommé Président directeur général de la Société nouvelle d'impression, de presse et d'édition (Snipe), directeur du journal "La Presse".
# Roumanie / Une nouvelle Directrice au département des Relations Internationales à la TVR (Télévision Roumaine)

Elena Spanily a été nommée directrice des relations internationales de la TVR depuis le 1er janvier 2004, elle remplace Violeta Oltean, qui a pris sa retraite. Mme Spanily est journaliste, réalisatrice de films documentaires à la Télévision Roumaine, expert en relations internationales chargée des rapports avec la Grande Bretagne et les organisations internationales telles que l'UER, la CIRCOM et l'EGTA.
# Arabie Saoudite / Nouvelle chaîne d'information satellitaire

Début janvier, l'Arabie Saoudite a lancé sa propre chaîne satellitaire d'information "Al-Ikhbariya", qui émet 12 heures par jour depuis Ryad (elle diffusera ensuite 24h sur 24) avec entre autre au programme, un journal toutes les heures. Disposant d'un réseau de 46 correspondants dans le royaume et l'étranger, elle dépend du ministère saoudien de l'information qui chapeaute deux autres chaînes nationales (dont l'une émet en anglais) et une troisième chaîne sportive.
# Arabie Saoudite / Installation de la première télévision étrangère d'information

Le ministère de l'information saoudien a donné son accord à la chaîne d'information financière en arabe CNBC Arabiya, pour l'ouverture d'un bureau à Ryad.

Première télévision étrangère d'informations à s'installer dans le royaume saoudien, elle émet 24h sur 24 et est spécialisée dans la couverture de l'actualité économique et financière.
# Qatar / Lancement fin 2004 d'une chaîne jeunesse pan-arabe

L'Emirat du Qatar va lancer au quatrième trimestre 2004, une nouvelle chaîne thématique pan-arabe ludo-éducative à destination de la jeunesse et de la famille, avec l'aide du groupe Lagardère. Financée par l'Emirat du Qatar, elle sera malgré tout indépendante de la Télévision du Qatar et d'Al-Jazeera. Son siège social sera basé à Doha, elle comptera également six bureaux régionaux (Liban, Maroc, Palestine, Irak, Egypte, France).

Cette chaîne en langue arabe, diffusée gratuitement par satellite dans l'ensemble des pays arabes et en Europe, a pour ambition d'ouvrir une fenêtre sur toutes les cultures du monde, favorisant une connaissance réciproque des enfants vivant dans le Monde Arabe et en dehors. Dix huit heures de diffusion quotidienne sont prévues.
# Maroc / Pays méditerranéens : la FIJ (Fédération internationale des journalistes) lance la campagne "audiovisuel public" et adopte la déclaration de Rabat

Les 16 et 17 décembre 2003 s’est tenue à Rabat une réunion sur la radiotélévision de service public dans les pays de la rive Sud de la Méditerranée, organisée par le Syndicat National de la Presse Marocaine dans le cadre de la campagne de la Fédération internationale des journalistes (FIJ), Radiotélévision publique pour tous. Ces activités sont soutenues par le programme “Médias pour la démocratie en Méditerranée” de la Commission européenne, géré par la FIJ.

De nombreux orateurs de tous les horizons –politiques, médiatiques, syndicaux- ont d’abord débattu de l’application du Décret Royal sur l'audiovisuel au Maroc. A la suite de ce débat, M. Jean-Noël Dibie, Coordinateur du groupe de membres de la Méditerranée à l'UER et Vice-Président de la CoPeAM, est intervenu sur le thème du pluralisme et de la diversité. Des représentants d’Algérie et du Liban ont partagé leurs expériences sur le service public et l’ensemble des participants a passé en revue les nombreuses difficultés rencontrées par les journalistes telles que le cadre juridique, la restructuration, l’indépendance face aux pressions politiques ou économiques, la formation et le dialogue social. Enfin, M. John Barsby, co-président du comité « Audiovisuel public » de la FIJ, a présidé une séance de travail à l’issue de laquelle les participants ont adopté une déclaration incluant un plan d’action pour la défense des valeurs de service public et pour des médias indépendants dans la région. La FIJ espère développer ses activités dans le cadre de cette campagne régionale, en collaboration avec les organisations de journalistes ou tout autre groupe intéressé.

Plus d’information et texte de la déclaration :

Site de la campagne : www.save-public-broadcasting.org/med/

Contact : marc.gruber@ifjorg
# Italie / Réforme de l'audiovisuel (Suite…)

Suite au refus du Chef de l'Etat Italien, Carlo Azeglio Ciampi, de signer la loi sur la réforme de l'audiovisuel (car il estimait que cette nouvelle loi ne garantissait pas le pluralisme des médias et pouvait entraîner la formation de positions dominantes), le gouvernement de Silvio Berlusconi a de nouveau relancé l'étude de cette réforme au Parlement. Il devra tenir compte des 5 pages d'observations faites par le Président de la République.
# Italie / 50ème anniversaire de la RAI

A l'occasion de son 50ème anniversaire, la RAI a publié un volume photographique qui, en 870 images, raconte le long chemin parcouru par le Service Public de Radio Télévision. RicordeRai est, selon les mots de ses auteurs Barbara Scaramucci et Claudio Ferretti "une séquence de moments beaux, tristes, amusants, difficiles, pour comprendre comment la communication des sons et des images à changé notre vie".
# Italie / La RAI lance son offre numérique

Le 3 janvier 2004, juste 50 ans après ses premières émissions analogiques en noir et blanc, la RAI a lancé son offre numérique.

Cette offre est composée de deux multiplex. Le premier avec les chaînes RaiUno, RaiDue, et deux nouveaux programmes, RaiDoc et RaiUtile, le deuxième avec Rai24News, RaiSport, RaiEducationaluno et deux programmes d'opérateurs indépendants (les négociations pour ces deux derniers sont en cours).

En ce qui concerne le contenu, une grande place a été donnée à l'information et aux programmes de qualité.

Comme prévu par la loi Gasparri (du nom du ministre de la Communication), la couverture de 50 % de la population italienne a été atteint. Toutefois, les décodeurs disponibles sur le marché italien sont très peu nombreux et très chers (environ 400 euros).
# Angleterre / La BBC débauche un directeur d'Al Jazeera

Ibrahim Helal, directeur de la télévision satellitaire arabe Al Jazeera, a remis sa démission pour accepter une offre qui lui a été faite par la BBC. Il sera responsable pour la télévision publique du Royaume Uni, des projets liés à l'instruction sur les médias.
# Angleterre / BBC – sanction contre un animateur pour des propos anti-arabes

Suite à des propos anti-arabes tenus par l'animateur Robert Kilroy Silk, la BBC a suspendu, début janvier, le célèbre talk show "Kilroy". L'animateur avait qualifié les arabes, dans une de ses chroniques "d'auteurs d'attentats suicides, de coupeurs de membres, d'oppresseurs de femmes" et ne voulant pas s'arrêter en si bon chemin, avait rajouté "peu d'entre eux ont participé au bien-être du reste de la planète… A part le pétrole qui a été découvert, qui est produit et acheté par les occidentaux, à quoi contribuent-ils ?". Ces propos ont provoqué un tollé dans la population et dans la classe politique, et une enquête de police a été ouverte pour incitation à la haine raciale.
# France / La Commission Européenne a validé le système français de financement de l'audiovisuel public.

La Commission Européenne a adopté le 11 décembre dernier, une décision sur le financement de France 2 et France 3, qu'elle a déclaré conforme au droit communautaire, et a rejeté la plainte déposée par TF1 en 1993.

Dans sa décision, la Communauté Européenne affirme que ces financements sont compatibles avec le droit communautaire. Elle rappelle que France 2 et France 3 remplissent des missions de service public qu'elle juge légitimes puisqu'elles visent "à assurer la satisfaction des besoins démocratiques, sociaux et culturels de la société, et à garantir le pluralisme, y compris la diversité culturelle et linguistique".

La Commission considère notamment, que les missions des chaînes publiques peuvent comprendre "une programmation équilibrée et variée" susceptible de rassembler des publics divers comme c'est le cas aujourd'hui.

Elle souligne enfin que le financement public accordé à France 2 et France 3, y compris la redevance, n'excède pas les coûts nets liés à l'exercice de leur mission de service public.
# France / Le CSA voudrait que le cahier des charges des chaînes publiques comporte des objectifs d'intégration

Le Président du CSA Dominique Baudis, souhaiterait que, comme pour les chaînes privées, le cahier des charges des chaînes du Service Public intègre un article prévoyant la diversité des origines et des cultures des personnes intervenant à l'antenne.

En 2001, le CSA avait négocié avec TF1 et M6, une modification de leurs conventions stipulant qu'elles s'engageaient à "promouvoir des valeurs d'intégration et de solidarité qui sont celles de la République".
# France / Election de Jean Réveillon à l'UER

Jean Réveillon Directeur Général délégué, Directeur de l'antenne de France 3, a été élu à Genève, Secrétaire Général de l'UER (Union Européenne de Radio Télévision), par le 115ème Conseil d'Administration de l'UER, instance dont il était un des vice-présidents depuis juillet 2002. Il succède à Jean Stock, qui avait annoncé sa décision de se retirer lors de l'assemblée générale de l'UER en Juillet 2003.
# France / La chaîne française d'information internationale CII continue à faire des remous en France…

Le gouvernement français n'ayant tenu aucun compte des conclusions de la mission d'information parlementaire sur la chaîne française d'information internationale (qui préconisait de confier la chaîne au service public), des députés français ont dénoncé au Parlement, le projet présenté par le gouvernement, estimant que le schéma choisi associant le groupe public France Télévisions et la société privée TF1 était difficilement gérable, les deux groupes ayant des cultures d'entreprise à l'opposé l'une de l'autre, que cette chaîne ne serait pas captée en France (malgré un financement public), et que de plus, son financement n'était pas prévu dans le budget 2004.

Le ministre de la Communication, Jean-Jacques Aillagon, a précisé que ce projet de chaîne va être soumis à la Commission Européenne, pour "veiller à (sa) parfaite conformité avec la réglementation communautaire, concernant notamment les aides d'Etat".

Quant au CSA (Conseil Supérieur de l'audiovisuel), le ministre a indiqué qu'il " sera saisi, pour ce qui le concerne, dès que la maturation du dossier le permettra", tout en précisant qu'il n'aurait pas à nommer les dirigeants de la chaîne, si l'on s'en tient à la formule retenue d'une association à 50/50 entre France Télévisions et TF1.
# France / Le Président du CSA dénonce des propos tenus sur la chaîne Al Manar

Le Président du CSA, Dominique Baudis, a dénoncé des "images et propos parfaitement intolérables" diffusés en France par des chaînes étrangères via le satellite, suite à "une saisine du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) au sujet de la diffusion, par la chaîne Al Manar TV, chaîne du Hezbollah, du feuilleton Al Shatat (Diaspora), susceptible d'être qualifié d'antisémite".
# France / TNT : France Télévisions opte pour la chaîne Festival

Le ministère de la Culture et de la Communication, a annoncé que France Télévisions a choisi la chaîne Festival pour compléter le multiplex du service public gratuit prévu pour la future chaîne numérique terrestre (TNT). Pour cela, l'Etat doit posséder 100% du capital de la chaîne. Le Conseil d'Administration de France Télévisions a examiné les conditions de modification du capital (avec le rachat des 33,3% des parts détenues par Carlton dans la chaîne Festival) indispensable à une telle évolution de cette chaîne.

Dans son communiqué, le ministère précise que "Festival" "offrira aux téléspectateurs, un éventail de programmes mettant en valeur la création et le patrimoine audiovisuel français"et "apportera à la production audiovisuelle française et européenne, une nouvelle vitrine grâce à sa diffusion sur la Télévision Numérique Terrestre".

COPRODUCTIONS - le dossier du mois.
# Espagne / TV 3 et sa politique de co-production de documentaires

Televisio de Catalunya a signé, il y a deux ans, un contrat de co-production de documentaires avec les producteurs indépendants Catalans. Des sujets d'intérêt général sont proposés aux téléspectateurs, chaque documentaire est de format 52 minutes. Mais cet accord implique de trouver d'autres co-producteurs internationaux indépendants et, à travers eux, les chaînes de télévision. C'est là l'unique solution pour pouvoir mettre en œuvre ces projets. Les partenaires méditerranéens semblent être les plus appropriés tant du point de vue thématique que financier, pour les mener à bien. La Catalogne est une région méditerranéenne, et beaucoup de liens historiques, culturels, géographiques et sociaux la lient avec les autres pays du bassin méditerranéen.

Dix co-productions de documentaires ont déjà été mises en œuvre : cinq avec la France, deux avec l'Italie, un avec Israël, un avec l'Andalousie et un avec la Croatie.

En ce qui concerne la fiction, la télévision Catalane travaille essentiellement avec les producteurs indépendants Catalans, mais elle a également co-produit en 2003 une vingtaine de films avec la France, le Maroc, l'Italie, la Belgique .

# Grèce / Athènes – Projets de co-production de l'ERT (Radio télévision grecque)

Au sein de l'UER (Union Européenne de Radiodiffusion), l'ERT participe aux projets de co-productions suivants :

European roots (Racines Européennes), une série de documentaires d'une heure, sur les racines de la musique folklorique des pays européens.

Série documentaires pour les enfants UER 2004, d'une durée de 15 minutes chacun, sur la vie et le quotidien des enfants de 10 à 12 ans, sur une thématique commune, cette année "les changements".

Panorama Europe, série de brefs vidéo-clips, formés comme un jeu inter-actif. Ils montrent des sites européens extraordinaires (historiques et naturels) avec des prises de vue aériennes.

Concours junior Eurovision de la chanson : pour la deuxième fois, ERT participe à ce concours européen pour enfants de 8 à 14 ans, ces enfants sont les compositeurs et les interprètes de ces chansons.

Deux productions sont également en cours, sur les Jeux Olympiques. La première, intitulée "Des chaussures et des robes sportives" est proposée par un producteur grec indépendant. Un documentaire de 60 minutes sur les changements qui interviennent en Grèce, en vue des Jeux Olympiques. C'est une co-production ERT, BBC, ZDF, CBC, TV2, SBS.

La deuxième, intitulée "Les champions d'Olympie", a été proposée par une maison de production française, Gédéon programmes. Une série de 10 documentaires de 30 minutes et d'un téléfilm portant sur la reconstruction des Jeux Antiques Olympiques avec des athlètes d'aujourd'hui, qui s'entraînent, se nourrissent, vivent et entrent en compétition dans les véritables conditions de vie des Grecs anciens.
Le Département des co-productions internationales de l'ERT, organise un concours national pour la sélection des jeunes musiciens, pour l'Orchestre symphonique de l'Union Européenne.
L'ERT lance également un appel à propositions de co-productions, pour les producteurs indépendants (les dossiers doivent être adressés avant la fin du mois de février). Toutes les personnes intéressées peuvent s'adresser au Service des Relations Internationales, Mme. Irène Gavala-Chardalia à l'adresse e mail suivante : igaval@ert.gr
# Grèce / Thessalonique - Projet de magazine "Familles d'Europe"

Les chaînes de télévision ERT3 (Grèce) et TV2 Syd (Danemark) et la Circom, ont lancé un projet de co-production pan-européen, intitulé "Familles d'Europe". Ce projet consiste en un magazine de trois fois 8 minutes pour chacune des périodes, avant, pendant et après l'élargissement de l'Union Européenne à 25 membres. Cette co-production a pour but de suivre une ou deux familles dont la vie courante va changer en raison de cet élargissement.

Pour plus d'informations : pr@ert3.gr
# Maroc / 2M s'active en matière de coproductions internationales ...

Depuis 1999, l'année du Temps du Maroc en France, de nombreuses maisons de production ont sollicité la chaîne pour coproduire des documentaires.

Les principaux pays avec lesquels 2M coproduit sont bien sur la France, du fait de la langue, la chaîne étant bilingue, mais aussi l'Espagne et plus accessoirement l'Italie, le Portugal ou la Hollande et bientôt aussi l'Allemagne.

Sur ces dernières années pas moins de 64 documentaires (dont 3 séries) ont été coproduits.

Cela représente une quarantaine d'heures de diffusion.

La coproduction est basée sur un échange, 2M s'impliquant à travers un apport en industrie et en compétence technique (caméraman, ingénieur ou preneur de son, chargé de production, chauffeur, assistant...).
Aujourd'hui, 2M est de plus en plus présente sur le plan du contenu.

"En général les producteurs connaissent peu ou pas du tout le Maroc, et il n’est pas rare que les synopsis contiennent quelques erreurs souvent dues aux préjugés ou aux  « vieilles » croyances par rapport au Maroc, au Maghreb…
En coproduisant, nous ne sommes plus de simples consommateurs (relais pour nos téléspectateurs), mais nous devenons participants à part entière sur les contenus, et nous affichons une ligne éditoriale.
De plus, nous sommes alors perçus comme une entreprise créative, ouverte … qui avance. La coproduction internationale, pour nous, permet d’être participants à part entière, au même titre que les Télévisions du Nord, à l’élaboration des contenus audiovisuels.
Notre point de vue a alors non seulement du sens, mais aussi du poids. Il est pris en considération." dit Rita Lahlou, Responsable des Relations Institutionnelles Internationales...

En résumé pour l'année 2003, 2M a produit ou co-produitles films suivants :

Sur le thème de "La Solidarité" dans le cadre des Chroniques Méditerranéennes, coordonnées par le CMCA : "le micro crédit : la banque de l'espoir" de 26'  réalisé par Youssef El Amrani,

"La caravane infinie", avec pour co-producteur "El Rayo films" Espagne, diffuseur la RTBF, d'une durée de 52 minutes.
"Comme un passeur dans la nuit", avec pour co-producteur "Œil sauvage" France, diffuseur France 3, d'une durée de 52 minutes.
"Gnaouas, musique des chaînes", avec pour co-producteur "Film Avenir Production" producteur à Marseille, France, diffuseur Beur TV et ENTV (Algérie), d'une durée de 52 minutes.
Une dizaine de projets sont en cours et bien d'autres à l'étude.

Pour plus d'informations : ritalahlou@tv2m.co.ma
# Italie / la RAI et le documentaire

C'est essentiellement sur RAI Tre que le documentaire trouve sa place, qu'il soit italien ou étranger. Il n’y a pas d’espaces fixes dédiés au documentaire et au reportage d’auteur, ils varient selon les saisons. RAI Tre diffuse en moyenne 50 documentaires par an.

Ils sont essentiellement produits en interne. Les deux magazines phares sont «C’era una volta» (réalisé par Silvestro Montanaro en collaboration avec Carla Ronga et diffusé normalement en deuxième partie de soirée) et «Report» (réalisé par Milena Gabanelli, diffusé en première partie de soirée). «C’era una volta» souligne surtout les contradictions de la globalisation et traite des thèmes de géopolitique, en mettant l'accent sur les problèmes de société (par exemple le travail des enfants et la condition des femmes en Afrique et en Amérique du Sud).. Les nouvelles séries seront dédiées aux Etats Unis et aux Etats de l'ex-Union Soviétique.

«Report» présente des enquêtes journalistiques sur des thèmes comme le social, la santé, avec des incursions dans la politique (environnement, rapports de l’administration avec les citoyens). En règle générale donc, RAI Tre est surtout intéressée par le documentaire social et historique (le plus souvent à base d’archives). A signaler toutefois la présence significative de documentaires scientifiques qui renforcent l’attrait de certains programmes diffusés en première soirée comme « Ulysse » (réalisé par Piero et Alberto Angela) et « Gaia. La planète vivante » (Mario Tozzi, Gregorio Paolini) ou “Geo & Geo” (Sveva Sagramola, l’après-midi).

Leur budget étant limité, les responsables des programmes de RaiTre cherchent la plupart du temps à favoriser la diffusion des documentaires sur la chaîne, avec des accords d'achat ou de pré-achat. « C’era una volta » participe parfois à des co-productions, mais avec des participations mineures. En général, RAI Tre choisit la formule de la co-production quand ce sont les producteurs externes à la RAI qui organisent et suivent toute la co-production.

Fin 2003, RAI Tre a lancé le nouvel espace « Doc 3 », un rendez-vous qui continue en ce début de saison 2004. Il s’agit d’une quinzaine de documentaires italiens et étrangers diffusés en seconde partie de soirée. C’est un espace ouvert aux producteurs indépendants et aux œuvres primées dans les plus importants festivals internationaux. Les thèmes sont variés même si les documentaires sur la science et la nature, et les enquêtes sociales sont privilégiés.

Contact : a.catani@rai.it
2003 a été une très bonne année pour les documentaires RAI.

La série de documentaires “C’era una volta” (« Il était une fois ») de Silvestro Montanaro (RaiTre) a gagné le Prix Spécial au Prix Leonardo de Parma (avril). Tandis que “C’era una volta- Shanghai” a gagné le Premier Prix Documentaires au Festival Silver Satellite en Bulgarie (juin).

Le reportage "Teresa di Calcutta” de Fabio Zavattaro (RAI TG1 speciali) a reçu la Mention d’honneur au Festival Catholique “Niepokalanów” de Varsovie (mai).
  1   2

similaire:

Abonnement annuel : 150 € iconAbonnement annuel : 150 €

Abonnement annuel : 150 € iconAbonnement annuel : 150 €

Abonnement annuel : 150 € iconAbonnement annuel : 150 €

Abonnement annuel : 150 € iconAbonnement annuel : 150 €

Abonnement annuel : 150 € iconAbonnement annuel : 150 €

Abonnement annuel : 150 € iconAbonnement annuel : 150 €

Abonnement annuel : 150 € iconAbonnement annuel : 150 €

Abonnement annuel : 150 € iconAbonnement annuel : 150 €

Abonnement annuel : 150 € iconCommunique de presse Label’Italia
«italiens 150 ans d’émigration en France et ailleurs» et par la production d’un cd de musique portant le même titre: «italiens 150...

Abonnement annuel : 150 € icon10 numéros par an (pour 1 abonnement) 680,00 € Vente et abonnement...
«France Mutualité» publie chaque mois la liste de ses cinquante derniers articles ou dossiers, brèves comprises. Vous pouvez télécharger...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com