Stéphane Dervin fabrique déjà quelques produits médiévaux. La nouvelle association Les amis de l’Hypocrass de Charmes souhaite faire découvrir les produits médiévaux et une autre vision du Moyen Age





télécharger 185.44 Kb.
titreStéphane Dervin fabrique déjà quelques produits médiévaux. La nouvelle association Les amis de l’Hypocrass de Charmes souhaite faire découvrir les produits médiévaux et une autre vision du Moyen Age
page1/7
date de publication17.10.2016
taille185.44 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > documents > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7
L'aventure médiévale des Amis de l'Hypocrass

L'Aisne Nouvelle Publié le lundi 31 décembre 2012  

stéphane dervin fabrique déjà quelques produits médiévaux.

Stéphane Dervin fabrique déjà quelques produits médiévaux.

http://memorix.sdv.fr/0/default/empty.gif

La nouvelle association Les amis de l’Hypocrass de Charmes souhaite faire découvrir les produits médiévaux et une autre vision du Moyen Age.
Pour les ingrédients, un président passionné de Moyen Age, un entourage prêt à se lancer dans l'aventure et une bonne dose de débrouille. Voici la recette de la nouvelle association « Les amis de l'Hypocrass de Charmes », créée il y a quelques mois dans la commune.
Le Moyen Age semble avoir le vent en poupe depuis quelques années. La Mesnie de Lug sur Saint-Gobain n'est ainsi plus seule sur le Laférois, en plus des voisins de Coucy.
Stéphane Dervin, responsable de cette nouvelle structure, présente les particularités du groupe de Charmes. « Notre objectif dans un premier temps est de faire découvrir tous les produits médiévaux et les recettes de cette époque. Le public a souvent une mauvaise image du quotidien au Moyen-Âge. Par exemple, ce n'était pas toujours la disette, les habitants pouvaient aussi manger des aliments très riches ».

Une production locale

C'est d'ailleurs afin de promouvoir un des produits de sa conception qu'il a créé l'association. Sur le marché du terroir organisé en octobre dernier au centre Saint-Exupéry, les visiteurs pouvaient ainsi goûter à sa cuvée d'Hypocrass, un vin médiéval épicé. « Mais la vente d'alcool est encadrée. Cette opportunité m'a permis de me lancer dans cette aventure associative ».
Il embarque alors avec lui des amis et des membres de la famille, qui sont tentés. Depuis, l'association est prête à accueillir de nouveau membres. Ces inscriptions seront alors validées par le bureau.
En tout cas, ce marché du terroir a permis de sonder l'intérêt des visiteurs et Stéphane Dervin n'a pas été déçu. « J'ai vendu la quinzaine de bouteilles mises en vente. Les personnes étaient surprises de constater une production locale de ce vin. J'avais également préparé une tarte blanche ». Car ce passionné a développé toute une gamme de produits et se plonge avec plaisir dans les recettes du Moyen-Âge. La fabrication des savons, pâtisseries et autres plats est alors testée dans sa cuisine. Un site Internet de l'association est en cours de création, où les produits seront disponibles.
« La difficulté réside alors dans le fait de trouver les épices et ingrédients. Je dois parfois aller à Lille pour en trouver. Mais dans certaines circonstances, on doit adapter les recettes, car par exemple certains légumes ou fruits ont connu des croisements au cours des siècles ». Il doit également s'adapter au palais actuel. De même qu'il souhaite privilégier les circuits courts.

Une foire médiévale

Pour les faire connaître, l'association participera à diverses animations locales mais aussi de son initiative. Ainsi une foire médiévale est déjà en préparation pour le 14 septembre 2013 à Charmes. « Nous espérons organiser lors de cette date un marché du terroir, une foire à bestiaux, des animations médiévales (fauconnier, bouffons) et un concours de déguisements », souligne le président. Il peut d'ailleurs compter sur les autres associations médiévales pour avoir quelques contacts.
Quant à un produit spécial Charmes, Stéphane Dervin y réfléchit. « Peut-être un savon. On pourrait le trouver plus facilement en mairie », conclut-il.

Renseignements au 06-38-78-73-10 ou stephane. dervin0101@orange.fr

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Quand le comité des fêtes s'y met
En unissant les efforts de chacun, la fête est plus belle encore. C'est ce que s'est dit le comité des fêtes de Charmes cette année en se joignant à la mairie pour recevoir au foyer Charles Catillon l'ensemble des écoliers de la commune, vendredi après midi.
D'ordinaire, cette fête communale de Noël rassemble l'ensemble des enfants des écoles publiques autour d'un goûter ponctué comme il se doit par la visite du père Noël mais cette fois, les écoliers ont aussi pu savourer, et même participer, à un spectacle très coloré offert par le comité des fêtes. De quoi exciter l'imagination de nos chères têtes blondes qui du coup, ont offert au père Noël un vrai bain de foule.

 

http://memorix.sdv.fr/0/default/empty.gif

L'Aisne Nouvelle Publié le jeudi 27 décembre 2012 à 14H00 - Vu 1 fois

les enfants étaient dans le public mais aussi sur scène.

Les enfants étaient dans le public mais aussi sur scène.http://memorix.sdv.fr/0/default/empty.gif

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La hotte chargée de l'Arsenal ABC

l'Aisne Nouvelle Publié le mardi 25 décembre 2012  

http://www.aisnenouvelle.fr/media_aisnenouvelle/imagecache/article-taille-normale/protec/2012-12/2012-12-25/2012122450d859387aa18-0-241657.jpg

http://memorix.sdv.fr/0/default/empty.gif
C'est au foyer Charles Catillon de Charmes que la fête a eu lieu mais le père Noël a choyé les jeunes footballeurs des trois communes fédérées au sein de l'Arsenal, à savoir Charmes, Beautor et Achery, lesquelles avaient d'ailleurs envoyé leurs émissaires municipaux.
Il y avait foule du coup, samedi soir, autour du père Noël dont le responsable des jeunes Franck Hageaux s'est dans un premier temps fait le porte-parole.
L'Arsenal offrait cette année un sac de sport garni d'un chocolat à chacun de ses 150 jeunes licenciés, ainsi qu'un chocolat pour les enfants des adultes licenciés. Et ce n'est pas tout : les jeunes footballeurs ont rendez-vous mercredi après midi au Casino de Tergnier pour une séance de cinéma à laquelle pourront également prendre part les jeunes non licenciés, pour peu qu'ils s'acquittent du tarif préférentiel de groupe.
Passé le cap des fêtes de fin d'année, les adultes se retrouveront quant à eux le 6 janvier en la salle polyvalente de Beautor pour un loto que l'on annonce déjà comme mémorable du point de vue de la dotation.
Ils se retrouveront à nouveau au même endroit une semaine plus tard, le 12 janvier à 17h30, pour partager la galette des rois à l'occasion de la cérémonie d'échange des vœux. Les choses sérieuses reprendront alors leur cours.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Noël célébré en musique

L'Union Publié le vendredi 21 décembre

les chorales musico-choeur et chrysalide ont séduit le public avec ce concert de noël.

Les chorales Musico-Choeur et Chrysalide ont séduit le public avec ce concert de Noël.

http://memorix.sdv.fr/0/default/empty.gif
« Noël, Joyeux Noël, Bons Baisers de Charmes en France », voilà ce que l'on a entendu vendredi soir en l'église de Charmes pour le concert de Noël.
Deux chorales étaient réunies, Musico- Chœur de l'Association du Foyer Rural de Travecy et Chrysalide de l'Harmonie Municipale Lafèroise avec Christine Despierre comme chef de chœur.
Environ 150 personnes étaient réunies dans l'église, bien chauffée. Bruno Cocu, maire de Charmes et Jacques Delagarde, adjoint, étaient présents ainsi que plusieurs maires des communes avoisinantes.
Ce spectacle en deux parties était composé de diverses chansons de Georges Brassens, Serge Gainsbourg, Claude Nougaro, Joe Dassin… et de plusieurs chants de Noël.
A la sortie, le public était unanime, le concert avait été très réussi grâce au professionnalisme des choristes.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les écoliers mobilisés

L'Aisne Nouvelle Publié le lundi 10 décembre 2012

sur la place de la mairie, les écoliers de charmes se sont mobilisés hier sportivement pour le téléthon.

 Sur la place de la mairie, les écoliers de Charmes se sont mobilisés hier sportivement pour le Téléthon.

 
La mobilisation pour le Téléthon a démarré vendredi à Charmes et La Fère. Les écoliers ont donné le top départ des animations. À Charmes, les enfants ont participé à des activités sportives en relais, et à un lâcher de ballons. De même pour les petits Laférois, réunis sur la place de l'Artilleur, avec leurs ballons. Des collégiens les ont d'ailleurs rejoint.
Les associations laféroises poursuivent la mobilisation ce week-end autour de la salle administrative. À noter l'organisation d'un circuit pédestre en fil rouge.

__________________________________________________________________________________________________

Une arrivée très attendue

L'Aisne Nouvelle Publié le lundi 26 novembre 2012  

le couple est fier de présenter son nouveau commerce, rue pierre timbaud.

Le couple est fier de présenter son nouveau commerce, rue Pierre Timbaud.

http://memorix.sdv.fr/0/default/empty.gif

Jordan Dubreuilh, 25 ans, a une passion pour le pain et sa fabrication. Il n'est pas gêné par la dureté du travail et souhaite développer toutes sortes de pain, pâtisseries, traiteur, pizzas, sandwich, … dans une boulangerie où c'est lui qui dirige.
Dans quelques jours, ce sera le cas. Ce jeune homme, originaire de la Thiérache, a commencé à travailler comme apprenti à la boulangerie Fayard à Montcornet, à 14 ans. Il quitte la boulangerie pendant quatre ans pour bosser dans une usine de roues à Condren (Magnetto Wheels) pour mieux vite revenir à ses premières amours.
Pour ce faire, il effectue alors un stage de quelques jours pour se reformer au moulin Hoche à Rozet-Saint-Albin, près de Soissons. Il n'avait rien perdu. « Le pain, c'est comme le vélo, ça ne s'oublie pas ! », plaisante Jordan. La chance va lui sourire. Il y a un an, il apprend que la boulangerie de Charmes a besoin d'un nouveau propriétaire ; il monte un projet pour l'acheter. Bingo ! Lui et sa compagne, Carole Laurent, l'acquièrent le 15 octobre ; ils ont investi 20 000 euros.
Des détails à régler
Voilà une bonne nouvelle pour les habitants de Charmes qui étaient sans boulanger depuis trois mois, donc forcés d'aller ailleurs (pas très pratique !) Ce commerce de proximité les a attirés par sa situation géographique favorable, un intérieur confortable, un laboratoire convenable sans oublier la maison accolée au magasin. « L'avantage, c'est que l'on habitait déjà à Charmes », ajoute Carole. Le couple a rénové et redécoré leur commerce. Ils comptent l'ouvrir courant décembre car « le plus tôt sera le mieux ».
Il leur reste à régler tous les problèmes administratifs, et la porte de la boulangerie pourra enfin s'ouvrir. « Nous avons été encadrés et bien accueillis par le maire qui nous suit dans notre projet et demande régulièrement des nouvelles », précisent-ils, ce qui les encourage à ouvrir rapidement. Le couple a trouvé ses fournisseurs, sait déjà vers qui se tourner et comment il s'organisera : madame sera à la boutique et monsieur s'occupera des fournils. « Si l'affaire se développe, nous embaucherons », prévoient-ils.
Jordan et Carole travailleront tous les jours (sauf le mercredi) de 6 h à 20h. « Le premier mois sera sans doute difficile. En plus, ce sera la période des fêtes de fin d'années mais c'est pour nous le prochain défi. Le tout est de se faire connaître et d'apprendre à connaître les habitants », expliquent-ils. Avant d'ajouter : « Nous sommes impatients d'ouvrir mais ressentons quand même un certain stress ». Leur commerce sera inauguré mais quand et de quelle façon …surprise ! « On sent de l'impatience chez les gens, on me demande presque tous les jours pour quand est prévue l'ouverture de la boulangerie ».
En effet, les habitants attendent de pouvoir acheter leur pain dans leur village.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Une bourse particulière

L'Aisne Nouvelle Publié le lundi 12 novembre 2012

le rendez-vous est animé chaque année depuis plus de vingt ans par un groupe de bénévoles pour l\'essentiel extérieurs au ccas.

Le rendez-vous est animé chaque année depuis plus de vingt ans par un groupe de bénévoles pour l'essentiel extérieurs au CCAS.

http://memorix.sdv.fr/0/default/empty.gif

 

Une petite cinquantaine : c'est le nombre d'exposants qui mercredi, ont pris part à la bourse aux jouets annuelle organisée dans les locaux du foyer Charles Catillon au profit du C.C.A.S.
Une bourse très particulière dans le paysage chargé des bourses aux jouets. D'abord parce qu'elle est la pionnière du genre dans la région. Ensuite parce que les exposants ne font que déposer leurs jouets à des bénévoles qui gèrent la vente en leurs noms, à raison de 2€ pour 20 articles déposés.
« La formule permet aux vendeurs de ne pas avoir à passer la journée sur place » explique Christiane Dessy. Des vendeurs qui, du coup, viennent de loin. Cette fois, on en a recensé en provenance de Soissons ou encore d'Urcel.
Et les invendus ? « Ils viennent les récupérer, ainsi que leurs recettes respectives, le lendemain » précise Christiane Dessy.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La betterave fait son show

L'Aisne Nouvelle du 1/11

un stand très prisé des enfants : celui de la dégustation du sucre sous ses diverses formes.    un stand très prisé des enfants : celui de la dégustation du sucre sous ses diverses formes.

Un stand très prisé des enfants : celui de la dégustation du sucre sous ses diverses formes.

http://memorix.sdv.fr/0/default/empty.gif

Durant tout le week end, Daniel Pantel a accompagné les visiteurs au fil des stands, recueillant souvenirs et témoignages.
Le grand public a donné raison à Daniel Pantel qui, au sein de l'office de tourisme de Coucy-le-Chateau, était un des plus fervents défenseurs de l'association de Charmes aux festivités du bicentenaire de la filière sucrière dans le Chaunois.
Dans le sillage des écoliers en fin de semaine, ce sont les particuliers qui, samedi et dimanche, se sont pressés par petits groupes dans les locaux du centre Saint-Exupéry pour découvrir les expositions réalisées en la circonstance. Avec un intérêt particulier pour tout ce qui avait trait au matériel et par là à la production de l'usine Maguin, véritable poumon industriel de la commune.
Au travers de la betterave sucrière érigée au rang de grande cause nationale par le décret Napoléonien de 1812, ce n'est pas seulement le patrimoine historique que les initiateurs de l'opération visent à rendre accessible au plus grand nombre, mais également l'actualité de la filière betteravière et, au delà, ses perspectives d'avenir avec tout ce qu'elles sous-tendent en termes de politiques industrielles, d'innovations et d'emplois.
Au travers de ce bicentenaire de la filière sucrière, l'office de tourisme de Coucy et les communautés de communes du val de l'Ailette et des Villes d'Oyse scrutent, en quelque sorte, l'horizon d'une filière et d'un territoire. Plus qu'un travail de mémoire, c'est de compréhension et d'anticipation de l'actualité dont il s'agit.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
  1   2   3   4   5   6   7

similaire:

Stéphane Dervin fabrique déjà quelques produits médiévaux. La nouvelle association Les amis de l’Hypocrass de Charmes souhaite faire découvrir les produits médiévaux et une autre vision du Moyen Age iconDestination Touraine Val de Loire
«villes d’art et d’histoire», pour découvrir des centres-villes médiévaux préservés, aux pieds de leurs forteresses. Ces villes sont...

Stéphane Dervin fabrique déjà quelques produits médiévaux. La nouvelle association Les amis de l’Hypocrass de Charmes souhaite faire découvrir les produits médiévaux et une autre vision du Moyen Age icon8. Transcription de l’entretien p. 13 à 16
«Envoyez les films américains, les produits suivront». Quels sont les produits qui ont suivi d’après vous ? Qu’en pensez-vous ?

Stéphane Dervin fabrique déjà quelques produits médiévaux. La nouvelle association Les amis de l’Hypocrass de Charmes souhaite faire découvrir les produits médiévaux et une autre vision du Moyen Age iconI – Les acteurs du Tourisme intermédié
...

Stéphane Dervin fabrique déjà quelques produits médiévaux. La nouvelle association Les amis de l’Hypocrass de Charmes souhaite faire découvrir les produits médiévaux et une autre vision du Moyen Age iconPartie 1 : presentation du groupe carrefour
«Produits libres», des produits sans marque mais «aussi bons et moins chers»

Stéphane Dervin fabrique déjà quelques produits médiévaux. La nouvelle association Les amis de l’Hypocrass de Charmes souhaite faire découvrir les produits médiévaux et une autre vision du Moyen Age iconLes sociétés européennes au Moyen Âge
«Les pauvres des villes à la fin du Moyen Âge : histoire, historiographie et possibilités de relectures d’une question majeure un...

Stéphane Dervin fabrique déjà quelques produits médiévaux. La nouvelle association Les amis de l’Hypocrass de Charmes souhaite faire découvrir les produits médiévaux et une autre vision du Moyen Age iconDepuis une quinzaine d'années, le marché des articles de sport, et...
«identitaires» des objets sportifs font que les différents fabriquant de produits sportifs sont confrontés au besoin fort de marquer...

Stéphane Dervin fabrique déjà quelques produits médiévaux. La nouvelle association Les amis de l’Hypocrass de Charmes souhaite faire découvrir les produits médiévaux et une autre vision du Moyen Age iconCe voyage à travers le temps vous fera découvrir la vie au moyen-âge,...

Stéphane Dervin fabrique déjà quelques produits médiévaux. La nouvelle association Les amis de l’Hypocrass de Charmes souhaite faire découvrir les produits médiévaux et une autre vision du Moyen Age iconL'Aisne Nouvelle du 28/12/2010 La féerie du Gospel
«Féerie de Noël», en présence de l'abbé Jules Roucou. Composé de quatre chanteuses et un chanteur, ce groupe s'était déjà produit...

Stéphane Dervin fabrique déjà quelques produits médiévaux. La nouvelle association Les amis de l’Hypocrass de Charmes souhaite faire découvrir les produits médiévaux et une autre vision du Moyen Age iconPays émergents et préférence pour les produits importés : exploration d’une relation complexe

Stéphane Dervin fabrique déjà quelques produits médiévaux. La nouvelle association Les amis de l’Hypocrass de Charmes souhaite faire découvrir les produits médiévaux et une autre vision du Moyen Age iconLe moyen âge les rois de France au Moyen Âge (1/2)






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com