Une démarche vers davantage d’autonomie ?





télécharger 38.54 Kb.
titreUne démarche vers davantage d’autonomie ?
date de publication08.11.2017
taille38.54 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > documents > Documentos


CCF d’écriture longue en classe de CAP,

une démarche vers davantage d’autonomie ?




1. Ce travail arrive en fin de séquence, après l’étude de la bande dessinée  Carton Jaune !  de Didier Daeninckx et d’Asaf Hanuka, menée en parallèle avec le cours d’histoire géographie sur le thème « Guerres et conflits contemporains ».

La bande dessinée raconte l’histoire d’un footballeur tunisien recruté par un club français en 1936.


« Coupe du monde de football, 1938. En s'illustrant avec l'équipe de France, le joueur Jacques Benzara passe de la misère des rues de Tunis à la gloire. Soudain courtisé par le Tout-Paris, l'attaquant vedette du mythique "Red Star" voit pourtant son ascension menacée par les déflagrations de l'Histoire.

Dans la période troublée de la montée du nazisme, Jacques parviendra-t-il à sauver son seul et unique amour ?

Cette chronique d'une destinée hors du commun est inspirée d'un personnage réel : un boxeur tunisien, Victor Perez, dont la gloire fut éclipsée par celle de Marcel Cerdan. »

 

2. Les élèves connaissent la bande dessinée et le contexte historique. En étude de la langue, ils ont étudié et travaillé les discours directs, indirects et les outils du dialogue.
3. Pour rédiger leur texte, ils disposent de leur classeur, avec les cours, une fiche guide récapitulant la forme et la fonction du dialogue, les mémentos (tableaux de conjugaison, homophones…) et l’album de la bande dessinée Carton jaune !.

L’écriture longue
Le premier jet
Dès le début de la séance :

  • le professeur relit le passage concerné de la BD et explicite la consigne d’écriture (Voir en page 4)




  • les élèves élaborent ensuite les critères de réussite, les « points à observer » (voir page 5). Cette colonne est laissée vierge et les élèves y notent les cinq points retenus par la classe, ils sont ici dactylographiés pour plus de lisibilité.

  • Le professeur utilise au maximum les mots des élèves tout en suggérant quelques corrections lorsque les formulations des élèves sont maladroites.


Les 45 minutes sont comptabilisées à partir de ce moment.

Ce premier jet est noté sur 5 points.
Le deuxième jet :
Le professeur privilégie l’enrichissement et l’amélioration de la copie au niveau du sens et du fond.

Les conseils sont portés sur la fiche de vérification et sont donc individuels. Le professeur pointe par un numéro sur la copie le passage qui doit être amélioré et donne des conseils, des exemples, voire le début de la phrase sur la fiche de vérification. Il peut supprimer également des points à observer pour certains élèves en grande difficulté afin qu’ils aient le temps de vraiment améliorer leur copie.

Entre le premier et le deuxième jet, le professeur s’est rendu compte que peu d’élèves (2 sur 12) avaient réussi à transcrire les sentiments des deux personnages. Partant de ce constat, il a donc réalisé une séance de remédiation autour du lexique des sentiments. Certains élèves ont pu disposer d’autres extraits de dialogue afin d’avoir des « modèles » et pouvaient aussi demander de l’aide auprès de leurs pairs.

Ce deuxième jet est noté sur 10 points.

Le troisième jet :
Le professeur s’est davantage préoccupé de la forme. Chaque élève a alors un contrat individuel et doit corriger deux ou trois erreurs récurrentes faisant obstacle à la lecture, par exemple la ponctuation1.

Pour y parvenir, l’élève dispose des ressources de son classeur ou le professeur lui donne des pistes, des outils pour y arriver et /ou des exercices à réaliser.

La présentation de la copie doit également être soignée et les erreurs non pointées ne sont évidemment pas pénalisées.

Ce troisième jet est noté sur 5 points, le total des trois productions aboutit à une note sur vingt.
Le professeur s’est attaché à évaluer la progression de l’élève selon le respect des consignes données. Finalement, c’est moins le résultat final qui est évalué que le processus d’amélioration.
Vous trouverez dans les pages suivantes la page 32 de l’album Carton jaune ! utilisable au rétroprojecteur, la consigne d’écriture, la fiche de vérification et d’amélioration du premier jet ainsi que les première et quatrième de couverture de l’album.



Carton jaune ! (page 32) © Heupé SARL / Emmanuel Proust Éditions.



ÉCRITURE LONGUE


Date :

………………………….



Rédiger un dialogue.

Support :

Situez-vous à la page 32 de votre bande dessinée Carton jaune !

Première bande, deuxième vignette : on voit Jack Ben discuter à la fenêtre avec Peggy Hoop.



© Heupé SARL / Emmanuel Proust Éditions.
Consignes :

Imaginez le dialogue entre Jack et Peggy (et non des bulles pour la bande dessinée).
- À ce stade du scénario, ils ne se connaissent pratiquement pas, c’est seulement la deuxième fois qu’ils se voient.
- Jack doit donc lui parler de sa vie : il évoquera son passé, son présent et ses projets (son futur).
- Peggy pourra faire de même ou simplement lui répondre ou lui poser des questions.
- Le dialogue doit montrer que Jack est en train de la courtiser.
- Vous devez respecter les lieux, l’époque et le contexte.
- Votre dialogue doit faire une quinzaine de lignes.


Fiche de vérification et d’amélioration du 1er jet.






Point de vue de l’élève.


Point de vue du professeur.


Points à observer :



J’ai bien fait.

J’ai moins bien fait.


Ce qui est bien dans votre copie.


Points

/5


Conseils pour vous améliorer :

Je respecte la forme du dialogue : ponctuation, aller à la ligne, verbes de parole…
















Je me mets à la place des deux personnages et je les fais parler.


















Je respecte la B.D :

- même situation

- mêmes lieux

- même époque….

















Je dois évoquer la vie du héros :

- son passé

- son présent

- ses projets (futur).
















J’exprime des sentiments :

Jack et Peggy se plaisent mutuellement.

















Autres remarques du professeur :


COMMENTAIRES
LE CONTEXTE 
Cette séquence a été réalisée avec une classe de CAP électrotechnique où 10 élèves sur 12 provenaient de SEGPA.

À des problèmes de difficultés scolaires s’ajoutaient des problèmes importants de comportement, de manque de concentration et d’agitation.

L’écriture n’est pas aisée pour eux et dans un premier temps, ils y sont réticents. Mais dès qu’ils ont compris que cette écriture « longue » leur permettait de progresser et que l’évaluation portait sur l’amélioration, ils y ont adhéré sans problème, surtout lors du CCF.
Les points positifs de cette séquence
Le travail de réécriture a été l’occasion d’un réel investissement. Les élèves connaissaient le texte support et cela les a rassurés.

Les différentes phases du travail font alterner aide du professeur, utilisation de supports connus, conseils oraux et écrits dans le but de développer l’autonomie des élèves.
L’élève en formulant les critères doit comprendre et reformuler ce qu’on attend de lui. Son travail écrit n’est plus considéré, comme cela a souvent été le cas, comme « mauvais » puisqu’il est perfectible. L’élève ne peut que s’améliorer, « faire mieux », d’autant que le professeur donne des conseils, des aides précises. L’élève a le droit de trouver des solutions, des appuis grâce à d’autres textes, à des outils… voire avec l’aide des autres, souvent précieuse !
Le troisième jet, où les élèves n’avaient pas tout à corriger mais seulement ce que le professeur avait relevé, a aussi été un moyen de les faire réfléchir sur leurs erreurs récurrentes, de ne pas les décourager et d’établir une certaine progressivité dans l’apprentissage ou le réapprentissage !
Et surtout comme la demande est claire, explicite et individuelle, l’élève peut donc réaliser le travail et s’en trouver récompensé.

« Même si on n’est pas bon, mais si on fait mieux, on peut avoir une bonne note ! » Quoiqu’en disent nos élèves, avoir une bonne note est souvent très important pour eux, et ici c’est le processus qui est évalué.
Ingrid Duplaquet, février 2010.

Tous nos remerciements aux Editions Emmanuel Proust pour leur autorisation de reproduction.

Pour visiter leur site : http://www.epeditions.fr/

Le site du dessinateur, Asaf Hanuka permet de découvrir 3 planches de l’album :

http://www.asafhanuka.com/index.asp?catID=7912&siteLang=2

Page « Comics », faire défiler jusqu’à l’album Carton jaune !, et cliquer sur [Preview].
Page suivante : première et quatrième de couverture de l’album (Transparent).






Texte au dos de l’album (4ème de couverture) :

Coupe du Monde de football, 1938. Avec l’équipe de France, Jacques Benzara passe de la misère des rues de Tunis à la gloire. Courtisé par le Tout-Paris, l’attaquant vedette du mythique « Red Star » voit pourtant son ascension menacée par les déflagrations de l’Histoire.

Dans la période troublée de la montée du nazisme, sauvera-t-il son unique amour ?

Cette chronique d’une destinée hors du commun est inspirée d’un personnage réel : un boxeur tunisien dont la gloire fut éclipsée par celle de Marcel Cerdan.
DIDIER DAENINCKX, Zola de l’ère numérique et pamphlétaire, nous réserve, pour son premier scénario de BD inédit, un retournement de situation digne des plus grands drames antiques.
ASAF HANUKA, jeune dessinateur israélien, a su s’imprégner de la culture française de l’entre-deux-guerres, et mélange avec aisance toutes les tendances de l’art graphique.



©Emmanuel Proust Éditions

1 Rappel : Il n’est pas prévu de séance de remédiation après le deuxième jet, il s’agit ici de conseils individuels et individualisés pour permettre à l’élève une finalisation la meilleure possible de sa production. « Etape 3 : Le candidat finalise et valorise sa production par une mise au net… » (Brochure Le CCF en CAP, pages 10 et 11, consultable à la rubrique Textes de référence sur http://www.lettres-histoire.ac-versailles.fr/ )




similaire:

Une démarche vers davantage d’autonomie ? iconVers un ministère de la jeunesse et des sports En 1966 La js possède...
La France du début des année 70 apparait plus éloigné de 1945, que celle si pouvait l’être du 19eme siècle

Une démarche vers davantage d’autonomie ? iconBibliographie : découverte «Une première bibliographie, sous la direction...
«La Renaissance», partie moderne,Italie vers 1450-vers 1590, France vers 1480-1589

Une démarche vers davantage d’autonomie ? icon1S’inscire dans une démarche de veille mise à jour avril2013

Une démarche vers davantage d’autonomie ? iconGuerre et société, vers 1270-vers 1480
«voyage de Prusse» ne seront pris en compte qu’en tant qu’éléments de la formation et/ou de la carrière des hommes de guerre. La...

Une démarche vers davantage d’autonomie ? iconLe bulletin des anciens élèves du 1
«lycée national avec autonomie financière et budget propre». Une convention est signée avec la Ville de Strasbourg pour des «programmes...

Une démarche vers davantage d’autonomie ? iconHistoire 2e
«des 130 départements» s’étend vers le nord de l’Europe (Belgique, Pays-Bas, territoires allemands) et vers le sud (en Italie)

Une démarche vers davantage d’autonomie ? iconRésumé Cette contribution traite des enjeux de la dynamique des clusters...
«tradi-clusters» aux «néo-clusters», premiers jalons pour une typologie des agglomérations d’entreprises en Thaïlande

Une démarche vers davantage d’autonomie ? iconCommemoration de la fin de la guerre d’algerie mardi 19 mars 2013
«Guerre d’Algérie» soit reconnu, n’attendons pas davantage pour manifester avec vigueur notre volonté d’apaisement et de réconciliation...

Une démarche vers davantage d’autonomie ? iconEsquisse d’une histoire de l’esprit d’entreprise en France
«capitalistes» du temps de Balzac, plus tournés vers des revenus patrimoniaux que vers des prises de risque. Toute érosion de cet...

Une démarche vers davantage d’autonomie ? iconVoltaire
«J’ai l’insolence naturelle», IL lui répondit par une ode, une satire en vers, des fantaisies telles que celle-ci






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com