Dopage collectif à l’om en 1992 : La Dêche fait partie de l’équipe. Témoignage de Marcel Desailly





télécharger 33.68 Kb.
titreDopage collectif à l’om en 1992 : La Dêche fait partie de l’équipe. Témoignage de Marcel Desailly
date de publication21.10.2016
taille33.68 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > documents > Documentos
Dopage collectif à l’OM en 1992 : La Dêche fait partie de l’équipe. Témoignage de Marcel Desailly
« Enfin, dernière affirmation en 2006, après le pavé de Jean-Jacques Eydelie, joueur de l’OM des années Tapie : « De toute façon, dans le foot, le cyclisme ou n’importe quel autre sport, le dopage collectif est impossible. Ceux qui se dopent ont leurs propres soigneurs qui les suivent d’équipe en équipe. » Là aussi, l’ex-président de l’OM aurait dû tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant d’affirmer une telle ineptie. Le procès de la Juventus Turin et l’affaire Festina ont bien montré que le dopage collectif n’est pas une vue réservée à un esprit mal tourné. Et puis, on aimerait bien que Bernard Tapie nous explique qu’elle était la composition exacte des comprimés qu’il a fait prendre collectivement à ses joueurs avant le match explosif entre l’OM et le PSG, au Parc des Princes, le 19 décembre 1992 ?

C’est Marcel Desailly, à l’époque le joueur de l’OM qui témoigne dans son ouvrage « Capitaine » : « Il nous rejoint dans les vestiaires du Parc. Plus fébrile que jamais, il va de l’un à l’autre, dans le fouillis des sacs et des paires de chaussures. (…)

« Bon, les gars, arrêtez tout, écoutez-moi »

Silence dans les rangs. On n’entend plus la grosse voix de Basile Boli, ni le cliquetis des crampons sur le carrelage. Tout le monde se tait. Même le boss. Debout au milieu du vestiaire, il sort une boîte de médicaments. Une boîte que le staff médical du club n’a encore jamais utilisée devant moi. Le nom m’échappe mais pas le sentiment de malaise ni les mots de Tapie : « Ce match-là, les gars, il faut le gagner ! » Il me tend la boîte [c’est toujours Desailly qui parle]. Je n’ai plus qu’à me servir, à avaler un cachet et à « faire tourner » mais j’hésite. Et si ce produit… ? Et si c’était … ? Je suis pétrifié, incapable de réagir. Seulement de tendre à mon tour la boîte à Didier Deschamps.

Didier Deschamps et Marcel Desailly
Il la prend, la retourne et lit une mise en garde du genre : « ce médicament, au-dessus de certaines doses, peut être considéré, pour des sportifs de haut niveau, comme une substance dopante ». (NDLA : à l’époque, en 1992, le libellé exact de la phrase générique est : « L’attention des sportifs sera attirée sur le fait que cette spécialité contient un principe actif pouvant induire une réaction positive des tests pratiqués lors des contrôles antidopage »). Didier ne se démonte pas. Il s’adresse au boss :

  • Attendez, là, c’est quoi ce truc ?

  • Prenez-en ! Faites-moi confiance.

  • Mais vous avez vu ce qu’il y a de marqué derrière ?

  • Pas de problème, c’est une question de dosage. Donne-moi ça, si tu m’crois pas ! »

Le boss saisit la boîte, avale un cachet, puis un autre et une bonne gorgée d’eau minérale.

« Voilà maintenant allez-y ! Oh, les gars, vous me connaissez, je ne vous ai jamais menti. Hein, est-ce que je vous ai déjà menti ? »



Son produit miracle est-il interdit ? Qu’il n’en ait avalé deux cachets ou toute une tablette ne change évidemment rien à l’affaire : ce n’est pas lui qui subira peut-être un contrôle antidopage après le match ! N’empêche, il insiste : « Allez, prenez ». J’ai pris. Un ou deux cachets, je ne sais plus. D’autres ont refusé. Pourquoi pas moi ? Peut-être la confiance aveugle dans le service médical. Peut-être la trouille de dire non. Peut-être le sentiment d’être marseillais, donc invulnérable. Sans doute tout cela à la fois. Et je n’en suis pas fier. »

Analysons le témoignage du futur capitaine de l’équipe de France (2000 à 2004). On assiste bien à une conduite dopante collective. Le même produit pour tous les joueurs. A l’époque, quel peut être ce médicament où il est mentionné qu’il peut occasionner un contrôle positif ? Seules, deux molécules – la caféine et l’éphédrine – ayant un seuil de détection légal, peuvent être consommées à faible dose à condition d’être en dessous du seuil. Sauf que, pour l’éphédrine, ça ne marche pas puisqu’il faut joindre au moment de la compétition une justification thérapeutique (prescription médicale). On imagine mal une telle justification pour l’ensemble de l’équipe. Revenons à la caféine. »

[Marcel Desailly. – Capitaine (avec la collaboration de Philippe Broussard). – Paris, éd. Stock, 2002 (pp 124-126)]

Citations Didier DESCHAMPS

Footballeur professionnel (103 sélections internationales de 1989 à 2000)


  1. Si vous le rencontriez, serreriez-vous la main de Jacques Glassmann ? ( le lanceur d’alerte de l’affaire MO-VA en 1993)

  • Non

[L’Equipe, 14.01.1994]


  1. Allumés de toute part [NDLA : pour suspicion de dopage], les professionnels du Calcio passent à l’action en lançant un préavis de grève pour la prochaine journée du Calcio, les 17 et 18 octobre prochains (1998). « Moi, je suis pour la grève. C’est un moyen comme un autre de protester. Ce serait trop facile de nous dénigrer de la sorte, sans que rien ne soit prouvé. Le problème est de se faire allumer pour des trucs qui ne sont même pas vérifiés. »

[France-Soir, 08.10.1998]


  1. Interrogé le 09 juin 2000 à Wavre (Belgique), Didier Deschamps a commenté laconiquement l’information : « Tout cela fait suite à l’enquête du juge Raffaelle Guariniello qui enquête depuis août 1998 sur l’usage abusif de médicaments dans le foot italien. Une bonne partie est sortie la semaine dernière dans La Republica et le médecin de la Juve m’avait prévenu. C’est effectivement pour cela que j’ai été reçu par le juge il y a deux ans. Je lui avais alors répondu. Cette histoire de taux hématocrite remonte à cinq ans, lors de ma première année à la Juventus, quand je suis revenu de blessure : une rupture du tendon d’Achille. Tout ce que je peux dire, c’est que tout peut s’expliquer. Mais je ne veux pas rentrer là-dedans. Il n’y a rien à désamorcer. Je ne suis pas inquiet. »

[L’Equipe, 10.06.2000]


  1. « Le dopage en général, je pense qu’il y en a dans le sport. Dans le football, je ne sais pas, je n’y ai pas été confronté et sincèrement je ne vois pas l’utilité de se doper. Je ne crois pas que le dopage, qu’un produit, d’un joueur bidon peut faire un joueur super. Ça n’a jamais fait tirer dans les lucarnes ! Ça peut faire courir plus vite, rendre plus résistant, mais il y a le ballon et le ballon, c’est les pieds. »

[« On ne peut pas plaire à tout le monde », le 24.03.2001]
Commentaires de Bernard Pascuito, journaliste sportif : « Les plus gentils diront qu’ils ont peine à croire à la sincérité de ce discours. Les autres, moins coulants, certes, mais beaucoup plus lucides, y verront une manière de prendre les gens pour des imbéciles. Personne n’a jamais imaginé que le dopage permettait à un footballeur de tirer en pleine lucarne ou à un tennisman de réussir un passing de revers millimétré ! En revanche pour l’un comme pour l’autre, quand ils sont dotés d’un grand talent, le dopage peut apporter une réactivité plus importante, une vision accélérée et le petit plus physique. Celui qui va permettre au footballeur de courir encore à fond après 90 minutes de jeu et d’être encore capable de marquer en pleine lucarne parce que sa puissance, sa force et sa vitesse n’ont pas été entamées par les efforts fournis. »

[‘’Football. La mauvaise passe’’. – Paris, First Editions, 2016. – 384 p (pp 321-322)]


  1. « Oui, j’ai pris de la créatine durant une période de deux mois. [NDLA : à la Juventus Turin] Dans le championnat de France, certains en prennent actuellement. Je ne pense pas que dans le football, ce soit quelque chose d’organisé ; la créatine, cela n’a rien à voir avec le dopage. »
    [Agence France-Presse, 27.09.2002]




  1. « Tout le monde prenait de la créatine. C’était comme les compléments alimentaires, fournis par le médecin du club. Je n’ai usé que de faibles doses de 4 ou 5 grammes, bien avant la Coupe du monde remportée par la France en 1998, c’était aux alentours de 1995-1996. Ensuite, je n’ai pas ressenti le besoin de continuer à en prendre. »
    [Agence France-Presse, 27.09.2002]




  1. « Le dopage c’est contre ma nature. Je ne suis pas là pour me bousiller la santé. »
    [Agence France-Presse, 27.09.2002]




  1. « Si je suis devenu entraîneur, c’est pour continuer à ressentir ces montées d’adrénaline incomparables après les victoires. »

[Télé 7 Jours, 25.09.2004]


  1. La Juventus a survécu au scandale du dopage. Vous avez connu cette période, est-ce que vous n'avez pas peur que l'on ressorte de vieilles casseroles ?
    « Quelles casseroles ? Je pense que tout a été dit. L'affaire est close. Je ne vois pas en quoi je pourrais être mis en danger sur ce point. »
    [So Foot, 2006, n° 37, octobre, p 72]




  1. Cette affaire de dopage n'est pas la seule qu'ait connue un club dans lequel vous êtes passé... Récemment, Jean-Jacques Eydelie a clairement mis en accusation la période Tapie en la matière, et cité votre nom…
    « Je laisse seuls responsables ceux qui dénoncent. »
    [So Foot, 2006, n° 37, octobre, p 72]




  1. Si l'on considère les affaires de dopage, les corruptions d'arbitres, les malversations autour des paris, affaires avérées ou présumées pour abonder dans votre sens, vous ne croyez pas que l'image du foot italien et la vôtre en prennent un coup ? « C'est sûr qu'on colle toujours des étiquettes... En ce qui me concerne, je n'ai aucune crainte. La Juve actuelle n'a rien à voir avec la précédente. La nouvelle direction indique le cap à suivre. »
    [So Foot, 2006, n° 37, octobre, p 72]




  1. « Je veux rappeler aux gens que dans l’actualité, des joueurs Français de très haut niveau dont Zinédine Zidane, ont utilisé des produits dopants pendant plusieurs saisons. Je ne leur demande pas de se dénoncer, de se présenter comme des salauds. A eux de redonner aux jeunes en termes de prévention. Ces footballeurs sont considérés comme des icônes et, pourtant, ils ont probablement utilisé les méthodes les plus frauduleuses. Je n’ai rien contre Zizou et Didier Deschamps à ce sujet. »

Jean-Jacques Eydelie (FRA), footballeur à l’OM de 1992 à 1993 [Football.fr, 2.05.2009]



  1. « Lorsque la justice italienne annonce que Didier Deschamps sera au cœur d’un procès relatif au dopage dans le football italien, cela ne fait que quelques lignes dans les journaux et pourtant c’est quelque chose d’important. »

Laurent Fignon (FRA), cycliste professionnel de 1982 à 1993, vainqueur des TDF 1983-1984 [Le Monde, 10.07.2001]


  1. « En France, il est plus facile de parler des athlètes américains qui trichent que du procès de dopage qui met en cause la Juventus de Turin. Un club où ont évolué Didier Deschamps et Zinedine Zidane. Le 26 novembre dernier, le médecin chef du club turinois a été condamné à vingt-deux mois de prison pour fraude sportive, utilisation abusive et dangereuse de médicaments et administration systématique et intensive d’ÉPO. »
    Dr Jean-Pierre de Mondenard (FRA) médecin du sport depuis 1973 [in « Dopage : hold-up sur l’or » par Jérôme Jessel. – VSD, 2004, n° 1424, 9 décembre, pp 16-18 (p 18)]




  1. « Franchement, vous voyez Marcel Desailly, Didier Deschamps, Fabien Barthez alignés les fesses à l’air ? Ce n’est pas sérieux. D’autant que, contrairement à ce qu’affirme Jean-Jacques Eydelie, des contrôles antidopage, négatifs, ont été effectués le soir de Milan-OM. Le pauvre garçon, aujourd’hui ruiné, veut surtout vendre son livre. »

Thierry Roland (FRA), journaliste sportif (TPS-M6) [Télé 7 Jours, 11.02.2006]
Didier Deschamps

Repères –
Etat civil

Né le 15 octobre 1968 – Bayonne (64)
Surnoms

La Dèche ; Le Poumon ; Passe-partout (par David Ginola) ; Trois pommes (par Aimé Jacquet) ; Blanchard (pour son look ringard par Marcel Desailly) ; Maxitête (pour son attirance vers les caméras par l’équipe de France 1998)
Caractéristiques morphologiques

Taille : 1,74

Poids : 68 - 71 kg
Carrière et palmarès

CF - OM : 1990 (1er), 1992 (1er)

C ITA - Juventus : 1995 (1er), 1997 (1er), 1998 (1er)

Coupe ITA - Juventus : 1995 (1er)

Cup - Chelsea : 2000 (1er)

Ligue Ch - OM : 1993 (1er) ; Juventus : 1996 (1er)

Supercoupe E - Juventus : 1996 (1er)

Coupe Intercontinentale - Juventus : 1996 (1er)

CE - 1992 (él. 1er tour) (SUE), 2000 (NED) (1er)

Coupe M - 1998 (FRA) (1er) ; 2002 (COR-JAP) (él. 1er tour)

Didier Deschamps, capitaine de l’équipe de France 1998

Clubs

Clubs : Aviron Bayonne (1976-1983), FC Nantes (1983-1989), OM (1989-1990), Girondins de Bordeaux (1990-1991), OM (1991-1994), Juventus Turin (ITA) (1994-1999), Chelsea (GBR) (1999-2000), FC Valence (ESP) (2000-2001)
Santé

Opéré d’un tendon d’Achille en 1994
Chiffres

  • 17 ans (moins 18 jours) : Brest-Nantes (1-3), premier match en D1

  • 103 sélections internationales de 1989 à 2000

  • 4 buts marqués en bleu

  • 54 fois capitaine de l’équipe de France


Reconversion

Entraîneur AS Monaco (2001-2005) ; Juventus Turin [D2] (2006-2007) ; Olympique de Marseille (2009-2012) ; équipe de France (2012- )

Didier Deschamps, sélectionneur de l’équipe de France

Ouvrages

  • Didier Deschamps : vainqueur dans l’âme par Dominique Rouch .- Paris, Édition° 1, 2001 .- 216 p

  • La Face cachée de Didier Deschamps par Bernard Pascuito. – Paris, éd. First, 2013. –

  • Didier Deschamps itinéraire d’un succès par Philippe Grand. – Paris, éd. Jacob-Duvernet, 2013

similaire:

Dopage collectif à l’om en 1992 : La Dêche fait partie de l’équipe. Témoignage de Marcel Desailly iconUn rapport de force
«Une partie de barres ou d'épervier ne fait pas partie des sports, bien que chacune d'elles représente une situation motrice codifiée...

Dopage collectif à l’om en 1992 : La Dêche fait partie de l’équipe. Témoignage de Marcel Desailly iconLittérature, art et Résistance
«Sous le manteau», seul témoignage tourné clandestinement dans un camp par une petite équipe d’officiers prisonniers de guerre/Jean-Claude...

Dopage collectif à l’om en 1992 : La Dêche fait partie de l’équipe. Témoignage de Marcel Desailly iconRecherche 1 le dopage : un secteur économique en développement
«dopage technologique». En effet, certains nageurs auraient superposées deux combinaisons l’une sur l’autre afin d’améliorer leurs...

Dopage collectif à l’om en 1992 : La Dêche fait partie de l’équipe. Témoignage de Marcel Desailly iconPierrefitte est une ville de la Région Ile de France, appartenant...
«Plaine Commune» et fait partie du département 93 (Seine Saint Denis). Du 9-3 comme des chanteurs de Rapp l’ont renommé IL y a quelques...

Dopage collectif à l’om en 1992 : La Dêche fait partie de l’équipe. Témoignage de Marcel Desailly iconClin d’œil à Marcel duchamp (1887-1968)
«Avec les échecs, écrit Marcel duchamp, on crée de beaux problèmes et cette beauté est faite avec la tête et les mains.»

Dopage collectif à l’om en 1992 : La Dêche fait partie de l’équipe. Témoignage de Marcel Desailly iconQuand le collectif du faire et le collectif du dire se conjuguent
«son ampleur, dans sa dynamique organisationnelle, d’une part, dans sa dynamique subjective, d’autre part.» (Detchessahar, 2013)

Dopage collectif à l’om en 1992 : La Dêche fait partie de l’équipe. Témoignage de Marcel Desailly iconUn témoignage qui fait frémir !!!!
«musclée» pour la livraison ? Ma sœur aînée âgée de 7 ans émis une autre hypothèse : un grand-père coûterait beaucoup plus cher qu’un...

Dopage collectif à l’om en 1992 : La Dêche fait partie de l’équipe. Témoignage de Marcel Desailly iconCollectif des Ecoles de …
«progrès» fait régresser le bien apporté aux populations, IL faut savoir utiliser les lois qui nous protègent à leur juste valeur...

Dopage collectif à l’om en 1992 : La Dêche fait partie de l’équipe. Témoignage de Marcel Desailly iconEnseigner aux élèves à besoins éducatifs particuliers : du singulier...
«Limites de l’homme». La conférence ci-dessous faisait partie de la session intitulée «Quand reculer les limites est un métier»

Dopage collectif à l’om en 1992 : La Dêche fait partie de l’équipe. Témoignage de Marcel Desailly iconPremiere partie: la reorganisation de l’ equipe (Annexes 1 à 10)
«Porte des Alpes», l’un des plus grands magasins de France, situé dans la région lyonnaise. Son chiffre d’affaires pour 2004 s’élève...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com